Cours eclipse

Cours développement en Java avec Eclipse


Télécharger Cours développement en Java avec Eclipse

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Cours développement en Java avec Eclipse

...

  1. Le plan de travail (Workbench)

Au lancement d'Eclipse, une seule fenêtre s'ouvre contenant le plan de travail (Workbench). Le plan de travail est composé de perspectives dont plusieurs peuvent être ouvertes mais une seule est affichée en même temps. A l'ouverture, c'est la perspective "Ressource" qui est affichée par défaut.

Une perspective contient des sous fenêtres qui peuvent contenir des vues (views) et des éditeurs (editors)

La partie gauche du plan de travail est composée d'une barre qui contient une icône pour chaque perspective ouverte et une icône pour ouvrir une nouvelle perspective. L'icône enfoncée est celle de la perspective actuellement affichée. Le titre de la fenêtre du plan de travail contient le nom de la perspective courante.

Eclipse possède dans le plan de travail une barre de menu et une barre de tâches. Elles sont toutes les deux dynamiques en fonction du type de la sous fenêtre active de la perspective courante.

Eclipse propose de nombreux assistants pour faciliter la réalisation de certaines taches comme la création d'entités.

3.1. Les perspectives

Une perspective présente une partie du projet de développement selon un certain angle de vue.

...Chaque perspective possède une icône qui permet de l'identifier plus rapidement. La version 1.00 d'Eclipse possède les perspectives suivantes :

Perspective Icône Rôle

Debug  Débogueur

Help  Aide en ligne

Java  Ecriture de code Java

Java Type Hierarchy  Navigation dans la hiérarchie et les éléments des classes

Plug−in Development  Création de plug−in

Resource  Gestion du contenu de l'espace de travail

Scripts 

Team  Gestion du travail collaboratif

Perspective

Icône Rôle

Débogage  Débogueur

Java  Ecriture de code Java

Navigation Java  Navigation dans la hiérarchie et les éléments des classes

Hiérarchies des types Java 

Développement de plug−in  Création de plug−in

Ressource  Gestion du contenu de l'espace de travail

Installation/Mise à jour  Installation et mise à jour de plug−ins via le web

Exploration du référentiel CVS  Gestion du travail collaboratif avec CVS

Perspective

Icône Rôle

Débogage  Débogueur

Java  Ecriture de code Java

Navigation Java  Navigation dans la hiérarchie et les éléments des classes

Hierarchie de type Java 

Développement de plug−in  Création de plug−ins

Ressource  Gestion du contenu de l'espace de travail

Synchronisation de l'équipe 

Exploration du référentiel CVS  Gestion du travail collaboratif avec CVS

Pour ouvrir une nouvelle perspective, il y a deux manières de procéder :

  • Cliquer sur l'icône dans la barre des perspectives
  • Utiliser l'option "Ouvrir" du menu "Perspective" (Eclipse 1.0) ou l'option "Ouvrir la perspective" du menu "Fenêtre" (Eclipse 2.0)

Lors d'un clic sur l'icône , un menu flottant s'ouvre pour permettre la sélection de la perspective à ouvrir.

Si elle n'appartient pas à la liste, elle est accessible en cliquant sur l'option « Autre ».

 Eclipse 1.0 Eclipse 2.0

Un clic sur l'option « Autre... » ouvre une boite de dialogue dans laquelle il est possible de sélectionner la nouvelle perspective à afficher.

 Eclipse 1.0 Eclipse 2.0

La perspective par défaut (celle qui est affichée à l'ouverture de l'application) est indiquée.

Il est possible d'ouvrir plusieurs perspectives d'un même type en même temps. Cependant une seule perspective, quelque soit son type est affichée à un moment donné.

Toutes les perspectives ouvertes possèdent une icône dans la barre des perspectives. Pour en afficher une, il suffit de cliquer sur son icône. La perspective courante est celle dont l'icône est enfoncée.

  Dans Eclipse 3, la position de la barre des perspectives peut être modifiée. Par défaut, elle se situe en haut à droite. Le menu contextuel « Verrouiller » permet de modifier son positionnement.

 L'option « Afficher le texte », cochée par défaut, permet d'avoir à coté de l'icône un nom court facilitant l'identification de chaque perspective.

3.2. Les vues et les éditeurs

Une perspective est composée de sous fenêtres qui peuvent être de deux types :

  • les vues
  • les éditeurs

Une vue permet de visualiser et de sélectionner des éléments. Il ne peut y avoir qu'une seule vue particulière dans une même perspective (il n'est pas possible d'afficher plusieurs fois la même vue dans une même perspective). Plusieurs vues différentes peuvent être rassemblées dans une même sous fenêtre un effectuant un cliquer/glisser de la barre de titre d'une vue sur une autre. L'accès à chaque vue se fait alors grâce à un onglet.

Un éditeur permet de visualiser mais aussi de modifier le contenu d'un élément. Un éditeur peut contenir plusieurs éléments, chacun étant identifié par un onglet.

Dans une perspective, il ne peut y avoir qu'une seule sous fenêtre active contenant soit un éditeur soit une vue. La barre de titre de cette sous fenêtre est colorée. Pour activer une sous fenêtre, il suffit de cliquer dessus.

Avec Eclipse 1.0 sous Windows, les vues peuvent être extraites du workbench pour devenir des fenêtres indépendantes. Pour cela, il faut cliquer sur la barre de titre de la vue, en maintenant le bouton de la souris enfoncé, effectuer un glissement avec la souris vers une zone non empilable (sur un éditeur, les bords de l'écran, ...) et de relacher le bouton de la souris (le curseur de la souris prend la forme d'une petite fenêtre aux endroits adéquats).



Pour réaliser l'opération inverse, il faut faire glisser la fenêtre au dessus d'une vue existante : elles seront alors empilées.

3.2.1. Les éditeurs

Il existe plusieurs éditeurs en fonction du type de l'élément qui est édité.

L'onglet de l'éditeur contient le libellé de l'élément traité. Une petite étoile apparaît à droite de ce libellé si l'élément a été modifié sans être sauvegardé.

Pour fermer l'éditeur contenant l'élément en cours, il suffit de cliquer sur l'icône en forme de croix de l'onglet.

Une confirmation sera demandée en cas de fermeture alors que l'élément a été modifié sans sauvegarde. Il est aussi possible d'utiliser l'option "Fermer" et "Fermer tout" du menu "Fichier" du plande travail pour fermer respectivement le fichier en cours ou tous les fichiers.

Si l'élément édité ne possède pas d'éditeur dédié dans Eclipse, il tente d'ouvrir un outil associé au type de la ressource dans le système d'exploitation.

Quick Diff est une fonctionnalité qui permet de visualiser rapidement les modifications apportées dans un éditeur par rapport à une source (la version sur disque dans l'espace de travail par défaut).

Ainsi les lignes ajoutées et modifiées apparaissent avec une couleur différente dans la barre à gauche de la zone d'édition.

En laissant le curseur de la souris sur la zone colorée, un bulle d'aide affiche le contenu de la zone originale.

Pour activer ou désactiver Quick Diff, il est possible d'utiliser la combinaison de touche Ctrl+Maj+Q ou d'utiliser l'option « Activer/Désactiver Quick Diff » du menu contextuel de la barre de gauche.

Les paramètres de Quick Diff peuvent être configurés dans les préférences sous l'arborescence « Plan de travail / Editeurs/ Quick Diff ».

 L'option "Afficher les différences dans la règle de présentation" permet de marquer les lignes modifiées par une zone blanche dans la barre à droite de l'éditeur.

3.2.2. Les vues

Les vues permettent de présenter des informations et de naviguer dans les ressources. Plusieurs vues peuvent être réunies dans une même sous fenêtre : dans ce cas, le passage d'une vue à l'autre se fait via un clic sur l'onglet concerné.

 Les vues possèdent deux menus :

  • un menu associé à la sous fenêtre activable en cliquant sur la petite icône en haut à gauche. Les options de ce menu concerne la sous fenêtre elle même.

le second menu est activable en cliquant sur l'icône en forme de triangle dont la base est en haut .

Les options de ce menu concerne le contenu de la vue notamment le tri ou le filtre.

Inversement un clic sur le bouton permet de restaurer la taille de la vue ou de l'éditeur. Un clic sur le bouton permet d'agrandir la vue ou l'éditeur.

Cette option est particulièrement intéressante car elle évite d'avoir à modifier l'agencement des vues et des éditeurs pour maximiser la taille de l'un d'entre eux.

L'agrandissement et la restauration peuvent aussi être obtenues en double cliquant dans la barre de titre de la vue ou de l'éditeur.

3.3. Organiser les composants de la perspective

Chaque perspective possède une organisation par défaut de ses sous fenêtres. Pour revenir à cette organisation par défaut, il faut utiliser l'option "Reset" du menu "Perspective" avec Eclipse 1.0 ou l'option "Réinitialiser la perspective" du menu "Fenêtre" dans Eclipse 2.0.

Avec Eclipse 1.0, l'option "Show View" du menu "Perspective" permet de visualiser une vue particulière qu'il suffit de sélectionner dans le sous menu.

Avec Eclipse 2.0, l'opération équivalente est effectuée en sélectionnant l'option "Afficher la vue" du menu "Fenêtre".

 3.4. Fermer le plan de travail

Pour fermer le plan de travail et donc quitter Eclipse, il y a deux possibilités :

  • Fermer la fenêtre du plande travail
  • Sélectionner l'option "Quitter" du menu "Fichier"

Une boîte de dialogue permet de confirmation la fermeture de l'application.

 Si des ressources doivent être sauvegardées, une boîte de dialogue apparaît contenant ces ressources. Il faut indiquer celles qui doivent être enregistrées et cliquer sur le bouton "OK".

A sa fermeture, Eclipse enregistre certaines données dans l'espace de travail.

 3.5. Exécution de traitements en arrière plan

  1. L'espace de travail (Workspace)

L'espace de travail est l'entité qui permet de conserver les projets et leur contenu. Physiquement c'est un répertoire du système d'exploitation qui contient une hiérarchie de fichiers et de répertoires. Il y a d'ailleurs un répertoire pour chaque projet à la racine de l'espace de travail.

Il est possible de parcourir cette arborescence et d'en modifier les fichiers avec des outils externes à Eclipse.

L'espace de travail contient tous les éléments développés pour le projet : il est possible de créer, de dupliquer, de renommer ou de supprimer des éléments. Ces opérations de gestion sont réalisées dans la vue "Navigateur" de la perspective "Ressource".

4.1. La perpective "Ressource"

La perspective "Ressource" est la perspective qui s'ouvre par défaut au lancement d'Eclipse. Elle a pour but de gérer les différents éléments qui composent l'espace de travail : projets, dossiers et fichiers.

Par défaut, cette perspective contient les fenêtres suivantes :

  • la vue "Navigateur" qui affiche les ressources (arborescence des fichiers) de l'espace de travail
  • un éditeur qui permet d'éditer une ressource sélectionnée dans la vue "Navigateur"
  • la vue "Structure" qui permet d'obtenir une arborescence présentant les grandes lignes de certaines ressources en cours de traitement
  • la vue "Tâches" qui affiche une liste de tâche à effectuer

4.1.1. La vue "Navigateur"

Dans l'espace de travail, chaque projet contient une hiérarchie composée de dossiers et de fichiers. La vue "Navigateur" permet de présenter, de naviguer dans l'arborescence et de sélectionner une ressource.

 A partir de la vue "Navigateur", il est possible d'ouvrir le fichier sélectionné dans un éditeur :

  • avec l'éditeur par défaut associé au type du fichier, il suffit de double cliquer sur le fichier dans le navigateur ou d'utiliser l'option "Ouvrir" du menu contextuel.
  • avec un autre éditeur en utilisant l'option "Ouvrir Avec" du menu contextuel

L'association d'un type de fichier avec un éditeur peut être faite dans les préférences.

La vue "Navigateur" contient une option particulièrement pratique pour retrouver une ressource : l'outil "Accéder à". Cet outil permet à partir d'un motif (Pattern) de retrouver les ressources qui respectent le motif dans leur nom. L'option "Accéder à / Ressource" du menu contextuel de la vue "Navigateur" permet d'ouvrir une boîte de dialogue contenant l'outil.

 Au fur et à mesure de la saisie du motif, la liste des fichiers correspondant s'affiche.

Il suffit de choisir le fichier et de cliquer sur le bouton "OK" pour fermer la boîte de dialogue et sélectionner le fichier dans la vue "Navigateur".

Par défaut, la vue "Navigateur" affiche tous les projets contenus dans l'espace de travail. Il est possible de limiter la vue à la hiérarchie d'un projet ou d'un dossier en le sélectionnant et en utilisant l'option "Suivant" du menu contextuel.



Les boutons  permettent de passer d'un mode à l'autre.

Le menu contextuel propose aussi des options pour copier, déplacer, renommer et supprimer une ressource.

4.2. La création de nouvelles entités

Dans Eclipse, on peut créer différents types d'entités qui seront stockées dans l'espace de travail :

  • des projets
  • des répertoires pour organiser les projets
  • des ressources de différents types qui sont des fichiers

Il existe plusieurs façons de créer ces entités :

  • l'option « Nouveau » du menu « Fichier»
  • l'option « Nouveau » du menu contextuel de la vue "Navigateur"
  • le bouton « Assistant nouveau » dans la barre d'outils

La création est réalisée grâce à un assistant dont le contenu est dynamique en fonction de l'élément à créer.

L'option "Nouveau" du menu "Fichier" ou du menu contextuel de la vue "Navigateur" propose le même sous menu :

 Il est ainsi possible de créer rapidement un projet, un répertoire ou un fichier. Si le fichier est d'un type particulier, un clic sur l'option "Autre" ouvre un assistant qui permet sur sa première page de sélectionner le type de l'entité à créer.

4.2.1. La création d'un projet

Le projet est l'unité de base de l'espace de travail. Chaque ressource doit être incluse directement dans un projet ou indirectement dans un répertoire appartenant à un projet.

L'assistant permet de sélectionner le type du projet à créer. Il suffit alors de sélectionner la famille, le type du projet et de cliquer sur le bouton "Suivant".

La création se fait grâce à un assistant qui demande le nom du nouveau projet. Ce nom ne doit pas contenir de blanc ou des caractères non alphabétiques.

 Un clic sur le bouton "Fin" déclenche la création du projet. Le projet apparait dans la vue Navigateur.

 Si l'espace d travail contient déjà plusieurs projets, il est possible d'associer un ou plusieurs de ceux ci avec le nouveau en cours de création. Pour réaliser cette association, il suffit de cliquer sur le bouton "Suivant" pour afficher le second volet de l'assistant. Il suffit de cocher les projets concernés.

 Il est possible de créer des projets particuliers selon le type d'applications à développer.

4.2.2. La création d'un répertoire

L'assistant de création de répertoire permet de créer un répertoire dans un projet. Par défaut, c'est le projet courant qui est sélectionné.

Il suffit ensuite de saisir le nom sans espace ni caractère non alphabétique et de cliquer sur le bouton "Fin". Le nouveau répertoire apparaît dans la vue "Navigateur".

4.2.3. La création d'un fichier

L'assistant de création de fichiers permet de choisir le projet et le répertoire dans lequel le fichier sera créé. Une fois cette localisation choisie il suffit de saisir le nom du fichier, son extension et de cliquer sur le bouton "Fin". Ce nom ne doit pas contenir de blanc ou des caractères non alphabétiques.

Si un éditeur est associé au type du nouveau fichier, l'éditeur est ouvert avec le nouveau fichier.

4.3. La duplication d'un élément

Dans la vue "Navigateur", pour dupliquer un élément, le plus simple est de faire un cliquer/glisser de l'élément en maintenant la touche Ctrl enfoncée vers son répertoire de destination dans le navigateur.

Il est aussi possible de sélectionner l'élément dans la vue "Navigateur" et d' effectuer une des opérations suivantes :

  • appuyer sur la combinaison de touches Ctrl + C
  • sélectionner l'option "Copier" du menu contextuel

 Il suffit alors de sélectionner dans la vue "Navigateur" le répertoire de destination et d'effectuer une des opérations suivantes :

  • appuyer sur la combinaison de touches Ctrl + V
  • sélectionner l'option "Coller" du menu contextuel

4.4. Le déplacement d'un élément

Dans la vue "Navigateur", pour déplacer un élément, le plus simple est de faire un cliquer/glisser de l'élément vers son répertoire de destination dans la vue "Navigateur".

Il est aussi possible de sélectionner l'option "Déplacer" du menu contextuel associé à cet élément et de sélectionner le répertoire de destination dans la boîte de dialogue.

Si le répertoire de destination sélectionné est identique au répertoire d'origine du fichier, une message est affiché.

4.5. Renommer un élément

Pour nommer un élément, il suffit de sélectionner l'élément dans la vue "Navigateur", de sélectionner l'option "Renommer" du menu contextuel, saisir le nouveau nom et appuyer sur la touche "entrée".

4.6. La suppression d'un élément

Pour supprimer un élément, il suffit de le sélectionner dans la vue "Navigateur" et d'effectuer une des actions suivantes :

  • choisir l'option "Supprimer" du menu contextuel de l'élément
  • appuyer sur la touche Suppr
  • choisir l'option "Supprimer" du menu "Éditer"

Une boîte de dialogue demande de confirmer la suppression.

4.7. Importation

L'importation permet d'inclure dans l'espace de travail un certains nombre de fichiers externes. Attention, l'importation ne peut se faire que dans un projet existant.

Il faut utiliser le menu "Fichier/Importer"

 Sélectionnez le type de la source d'importation et cliquez sur le bouton "Suivant"

Sélectionnez le répertoire, puis cochez chacun des éléments concernés.

Il est très important de vérifier et de modifier si nécessaire le répertoire de destination qui doit être l'un des projets de l'espace de travail.

En cliquant sur le bouton "Filtrer les types ...", une boîte de dialogue permet de sélectionner les fichiers concernés à partir de leurs extensions.

Il suffit de sélectionner les extensions parmi celles proposées, de saisir éventuellement d'autres extensions et de cliquer sur le bouton "OK". Le filtre est alors directement appliqué sur la sélection.

Une fois la sélection terminée, il suffit de cliquer sur le bouton "Fin" pour lancer l'importation.

Au cas ou une ressource existerait déjà dans la destination, un message demande la confirmation du remplacement.

4.8. Exportation

Pour exporter tout ou partie du workspace, il faut utiliser le menu "Fichier/Exporter".

 L'assistant demande de sélectionner le format d'exportation.

Si le format choisi est "Système de fichiers", l'assistant demande les informations nécessaires : les fichiers à exporter etle répertoire de destination

Attention : pour que la structure des répertoires soient conservées dans la cible, il faut obligatoirement que les répertoires soient sélectionnés.

Si le format choisi est "Javadoc", l'assistant demande les informations nécessaires : les fichiers à exporter, le répertoire de destination et les options à utiliser lors de la génération

Les deux pages suivantes permettent de préciser des options pour l'outil Javadoc. Un clic sur le bouton "Fin" permet de générer la documentation.

Si le format choisi est "Fichier Zip", l'assistant demande les informations nécessaires : les fichiers à exporter et le nom du fichier zip à générer.



Un clic sur le bouton "Fin" permet de créer le fichier zip contenant tous les éléments sélectionnés.

Si le format est "Fichier Jar", l'assistant demande les informations nécessaires : le ou les projets à exporter, le fichier jar à créer et les options à utiliser.

Un clic sur le bouton "Suivant" affiche une nouvelle page de l'assistant pour préciser certaines options.

Un clic sur le bouton "Suivant" affiche une nouvelle page de l'assistant pour préciser le fichier manifest.

  1. Les fonctions pratiques du plan de travail

 Eclipse fournit dans le plan de travail plusieurs outils très pratiques qui permettent :

  • d'effectuer des recherches
  • de gérer une liste de tâches à faire
  • de gérer une liste de signets d'éléments
  • de comparer des éléments

5.1. La fonction de recherche

Cette fonction de recherche permet d'obtenir une liste d'éléments qui contiennent une chaîne désignée par un motif.

Elle peut se faire dans tous les fichiers, dans les fichiers source Java ou dans l'aide en ligne.

5.1.1. La recherche dans les fichiers

Pour effectuer une recherche, il faut cliquer sur l'îcone de la barre d'outils du plan de travail. Une boîte de dialogue permet de saisir les critères de recherche.

 L'onglet "Recherche d'un fichier" permet de faire une recherche de fichiers contenant un texte respectant un motif. Ce motif peut être saisi ou sélectionné dans la liste déroulante à partir des précédents motifs recherchés.

Il est possible de saisir les caractères recherchés et d'utiliser trois caractères dont la signification est particulière :

  • * : représente zéro ou plusieurs caractères quelconques
  • ? : représente un caractère quelconque
  • \ : permet de déspécialiser le caractère *, ? et \

Il est possible de vouloir tenir compte de la casse en cochant la case "Respect maj/min".

Il est aussi possible de restreindre la recherche à certains fichiers en précisant un motif particulier. Un clic sur le bouton "Parcourir" ouvre une boite de dialogue qui permet de sélectionner un ou plusieurs types prédéfinis.

Pour lancer la recherche, il suffit de cliquer sur le bouton "Rechercher".

Une barre de progression indique l'évolution de la recherche et le nombre de fois ou le motif est trouvé. Un clic sur le bouton "Annuler" permet d'interrompre la recherche.

Il est possible d'utiliser les expressions régulières pour effectuer une recherche. Pour cela, il faut cocher la caser correspondante dans la boîte de dialogue.

Dans la zone de saisie du mot à rechercher, l'appui sur la combinaison de touches Ctrl+espace ouvre un assistant qui facilite la saisie d'une expression régulière.

 5.1.2. L'exploitation des résultats de recherche

Une fois la recherche terminée, la vue "Recherche" affiche les éléments contenant le motif et le nombre de fois ou le motif a été trouvé dans chaque élément.

Le bouton permet de passer à l'occurence suivante quelque soit l'élément qui la contienne. Lors du changement de l'élément qui contient l'occurence, celui ci est ouvert dans l'éditeur.

Il est possible de supprimer une ou plusieurs occurences dans la vue "Recherche". Le menu contextuel propose plusieurs options en fonction de la situation actuelle :

  • "Supprimer l'occurence sélectionnée" : cette option permet de supprimer l'occurence courante de l'élément en cours
  • "Supprimer les occurences en cours" : permet de supprimer toute les occurences de l'élément et l'élement de la liste
  • "Supprimer toutes les occurences" : permet de supprimer tous les éléments

La vue "Recherche" affiche le résultat de la recherche courante mais elle mémorise aussi les précédentes recherches. Pour afficher les résultats des précédentes recherches, il suffit de sélectioner la recherche en

utilisant le bouton . Un menu affiche la liste des précédents motifs de recherche et le nombre d'occurences trouvées. La recherche courante est cochée.

Il est toujours possible de réitérer la recherche en utilisant l'option "Nouvelle recherche" du menu contextuel de la vue.

Le bouton ouvre un menu déroulant qui permet de sélectionner le mode d'affichage

 5.2. La liste des tâches

La vue "Tâches" affiche et permet de gérer une liste de tâches à faire. Ces tâches peuvent être de plusieurs types :

  • des actions à réaliser
  • des erreurs de compilation à corriger
  • des points d'arrêt pour le débogage

Ces tâches peuvent être ou non associées à un élément de l'espace de travail. Par exemple, une erreur de compilation est associée à un fichier source.

Lorsqu'une tâche est associée à un élement, le nom de cet élément apparait dans la colonne "Ressource" et sa localisation dans l'espace de travai dans la colonne "Dans le dossier".

Il est possible d'accéder à l'élément associé à la tâche en double cliquant sur la tâche ou en sélectionnant l'option "Accéder à" du menu contextuel de la tâche. L'élément est ouvert dans l'éditeur avec le curseur positionné sur la ligne associée à la tâche.

5.2.1. La création d'une tâche

Pour créer une tâche qui ne soit pas associée à un élément, il suffit de cliquer sur le bouton de la vue.

Une boîte de dialogue permet de saisir la description et la priorité de la nouvelle tâche.

 Un clic sur le bouton "OK" crée la nouvelle tâche.

 5.2.2. La création d'une tâche associée à un élément

La création d'une tâche associée à un élement ne se fait pas dans la vue "Tâches" mais directement dans un éditeur qui contient l'élément. La tâche est associée à une ligne de l'élément.

Dans la barre à gauche de l'éditeur, le menu contextuel contient l'option "Ajouter une tâche ..."



457