fonctions détaillées CUBAS VST


Télécharger fonctions détaillées CUBAS VST

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Support de cours fonctions détaillées CUBAS VST

...

Opérations

Réglage de la position du curseur de projet

Il existe plusieurs méthodes pour déplacer le curseur de projet :

  • Utiliser l’Avance Rapide et le Rebobinage
  • Faire glisser le curseur de projet dans la partie inférieure de la règle.
  • Cliquer dans la règle.

Double-cliquer dans la règle déplace le curseur et déclenche ou arrête la lecture.

  • Si l’option “Se Caler après un Clic sur un Espace Vide” est activée dans les Préférences (page Transport) vous pouvez cliquer n’importe où dans un en-droit vide de la fenêtre Projet pour déplacer la position du curseur.
  • Changer la valeur dans n’importe lequel des affichages de position.
  • Utiliser le fader de position situé au-dessus des boutons de transport. La course du curseur est relative au réglage de Durée du dialogue Configuration du Projet. Ainsi, déplacer le curseur complètement à droite vous amène à la fin du projet.
  • Utiliser les marqueurs (voir page 136).
  • Utiliser les options de lecture (voir page 31).
  • Utiliser les fonctions du menu Transport.

Les fonctions suivantes sont disponibles:

Fonction Description

Se caler sur la Sélection/ Se caler sur la fin de la Sélection

Se caler sur le Prochain/ Précédent Marqueur

Se caler sur le Prochain/ Précédent Événement Place le curseur de projet au début ou à la fin de la sélection actuelle. Pour que cette option soit disponible, il faut avoir sélectionné un ou plusieurs événements ou un intervalle.

Place le curseur de projet sur le marqueur suivant/précédent (voir page 136).

Déplace le curseur de projet vers l’avant/l’arrière, au début ou à la fin (le plus proche) de tout événement se trouvant sur la ou les pistes(s) sélectionnée(s).

  • Si le Calage est activé lorsque vous déplacez le curseur de projet, le réglage du Calage est pris en compte. C’est pratique pour trouver rapidement des positions exactes.
  • Il existe aussi de nombreux raccourcis clavier pour déplacer le curseur de projet (dans la catégorie Transport du dialogue Raccourcis Clavier).

Par exemple, vous pouvez assigner un raccourci clavier aux fonctions “Avancer d’une mesure” et “Reculer d’une mesure”, ce qui permet de déplacer le curseur de projet de mesure en mesure, en avant ou en arrière.

À propos du format d’affichage de la palette Transport

 L’affichage de temps primaire (à gauche) et secondaire (à droite).

L’unité de temps affichée dans la règle peut être indépendante de celle affichée dans la palette Transport. Cela signifie que vous pouvez afficher un timecode dans l’affichage de position de la palette Transport et des mesures/temps dans la règle, par exemple. De plus, il existe un affichage secondaire située à droite de l’affichage primaire, qui est également indépendant, ce qui vous offre trois unités de temps différentes visibles en même temps.

Les principes suivants s’appliquent :

  • Si vous modifiez le format d’affichage primaire de la palette Transport, celui-ci sera appliqué “globalement” au projet.

Cela revient à changer le format d’affichage dans la Configuration du Projet. Donc, pour avoir des formats d’affichage différents dans la règle et la palette Transport, vous devez changer le format dans la règle.

  • Le format d’affichage primaire est réglé dans le menu local situé à droite de l’affichage de la position.
  • Ce réglage détermine également le format temporel des délimiteurs gauche et droit.

CUBASE SE

  • L’affichage de temps secondaire est entièrement indépendant, et se définit dans le menu local situé à droite, dans l’affichage de temps secondaire.
  • Vous pouvez intervertir les formats d’affichage primaire et secondaire, en cliquant sur le symbole de la double flèche situé entre eux.

Les délimiteurs gauche et droit

Les délimiteurs gauche et droit sont une paire de marqueurs de position servant à définir les positions des points de punch-in/punch-out lors d’un enregistrement et les limites de la lecture et de l’enregistrement en cycle.

  • Lorsque le mode cycle est activé dans la palette Transport, la lecture de la zone située entre les délimiteurs gauche et droit sera répétée (en boucle).

Cependant, si le délimiteur droit est placé avant le gauche, le programme fonctionnera en mode “Jump” (saut vers un autre point) ou “Skip” (en passant des données) – lorsque le curseur de projet atteindra le délimiteur droit, il se placera immédiatement sur la position du délimiteur gauche, à partir de laquelle il poursuivra la lecture.

Il existe plusieurs façons de définir les positions des délimiteurs :

  • Pour régler le délimiteur gauche, maintenez [Ctrl]/[Commande] appuyés et cliquez à l’endroit souhaité dans la règle.

De même, maintenir [Alt]/[Option] appuyés et cliquer dans la règle permet de régler le délimiteur droit. Vous pouvez aussi déplacer les “poignées” des délimiteurs directement dans la règle.

Les délimiteurs sont indiqués par les poignées dans la règle. La zone comprise entre les délimiteurs apparaît en surimpression dans la règle et dans la fenêtre Projet (voir page 599). Veuillez noter que si le délimiteur droit est placé avant le délimiteur gauche, cette même zone apparaîtra en rouge pour vous l’indiquer.

  • Cliquez et déplacez la souris dans la moitié supérieure de la règle pour délimiter la zone.

Si vous cliquez dans une zone de délimitation existante, vous pouvez la déplacer en cliquant dessus puis en déplaçant la souris.

  • Maintenir [Ctrl]/[Commande] appuyés et presser [1] ou [2] sur le pavé numérique règle le délimiteur gauche ou droit sur la position du curseur de projet.

De même, vous pouvez presser [1] ou [2] sur le pavé numérique (sans appuyer sur [Ctrl]/[Commande] pour placer le curseur de projet sur la valeur du délimiteur gauche ou droit. Notez que [1] et [2] sont les raccourcis-clavier par défaut – vous pouvez les modifier si vous le souhaitez.

  • En créant des marqueurs de cycle, vous pouvez mémoriser autant de positions de délimiteurs gauche/droit que souhaité et vous pouvez les rappeler en faisant simplement un double-clic dans le marqueur correspondant (voir page 140).
  • L’option “Délimiteurs à la Sélection” du menu Transport ([P] est le raccourci-clavier par défaut) fixe les valeurs respectives des délimiteurs sur les points de début et de fin de la zone actuellement sélectionnée. Cette fonction est disponible si vous avez sélectionné un ou plusieurs événements ou défini un intervalle de sélection.
  • Vous pouvez aussi inscrire les valeurs des délimiteurs dans la palette Transport.

Cliquer sur les boutons L/R de la section des délimiteurs de la palette Transport placera le curseur de projet sur la valeur respective du délimiteur. Si vous maintenez appuyés [Alt]/[Option] et cliquez sur le bouton L ou R, le délimiteur correspondant sera réglé sur la position actuelle du curseur de projet.

Options et réglages

La préférence “Retourner au Début en cas d’Arrêt”

Ce réglage se trouve dans la page Transport du dialogue Préférences (situé dans le menu Fichier sous Windows et dans le menu Cubase SE sous Mac OS X).

  • Si l’option “Retourner au Début en cas d’Arrêt” est activée et que vous arrêtez la lecture, le curseur de projet se replacera automatiquement à l’endroit où l’enregistrement ou la lecture a été lancée pour la dernière fois.
  • Si l’option “Retourner au Début en cas d’Arrêt” est désactivée, le curseur de projet restera à l’endroit où vous venez d’arrêter la lecture. Appuyer à nouveau sur Stop placera le curseur de projet à l’endroit où l’enregistrement ou la lecture a été lancée pour la dernière fois.

À propos de l’activation/désactivation des pistes

Dans le menu contextuel de piste, se trouve une option nommée “Désactiver la Piste”. Ceci coupe toute activité disque pour cette piste, au contraire de Muet, qui se contente de couper le volume d’une piste. Si vous enregistrez souvent des “prises alternatives”, vous pouvez facilement avoir un grand nombre de prises qui sont encore “relues” depuis le disque dur pendant la lecture, bien que les pistes soient muettes. Ceci ajoute une charge inutile à votre système, dans ce cas “Désactiver la Piste” est recommandé.

  • Sélectionnez “Désactiver la Piste” pour les pistes que vous souhaitez conserver dans le projet en vue d’une utilisation future mais que vous ne souhaitez pas relire pour l’instant.

Sélectionnez “Activer la Piste” dans le menu de piste contextuel pour réactiver les pistes désactivées.

Fonctions de lecture

En plus des commandes de Transport standard de la palette Transport, vous trouverez également un grand nombre d’options pouvant servir à contrôler la lecture dans le menu Transport. Ces options ont les fonctions suivantes :

Option Description

Jouer à partir du Début/ Active la lecture depuis le début ou la fin de l’intervalle alors de la Fin de la Sélection sélectionné.

Jouer jusqu’au Début/à Active la lecture deux secondes avant le début ou la fin de la Fin de la Sélection sélection actuelle et l’arrête au début ou à la fin de celle-ci.

Jouer jusqu’au prochain Active la lecture à partir du curseur de projet et l’arrête au

Marqueur marqueur suivant.

Jouer la Sélection Active la lecture depuis le début de la sélection actuelle et l’arrête à la fin.

Jouer en Boucle la Active la lecture depuis le début de la sélection actuelle et re

Sélection prend en boucle à chaque fois que la fin de la sélection est atteinte.

Les fonctions de la liste ci-dessus (excepté “Jouer jusqu’au prochain Marqueur”) ne sont disponibles que si vous avez sélectionné un ou plusieurs événements ou délimité une région de sélection.

À propos du Suivi de la Lecture

Le suivi est une fonction qui assure que vos instruments MIDI jouent les bons sons lorsque vous vous calez sur une nouvelle position pour démarrer la lecture. Ceci grâce au fait que le programme transmet un certain nombre de messages MIDI à vos instruments à chaque fois que vous allez à une nouvelle position dans le projet, afin que tous les appareils MIDI soient correctement réglés en ce qui concerne les messages de Program Change, de contrôleur (tels que le volume MIDI) etc.

Par exemple, supposons que vous ayez une piste MIDI avec un événement de Program Change inséré au début. Cet événement fait que le synthé déclenche un son de piano.

Au début du premier refrain, un autre événement de Program Change déclenche un son de cordes sur ce même synthé.

Vous démarrez la lecture du morceau. Il commence par le son de piano puis passe au son de cordes. Au milieu du refrain, vous arrêtez et rebobinez à un point situé entre le début et le second Program Change. Le synthé jouera toujours le son de cordes, bien que sur cette section il devrait jouer le son de piano !

La fonction de Suivi se charge de tout cela. Si les événements de Pro-gram Change sont réglés afin d’être suivis, Cubase SE suivra la musique en revenant au début, trouvera le premier Program Change et l’enverra, afin que le synthé soit réglé sur le bon son.

Cela peut s’appliquer à d’autres types d’événements. Les réglages de Filtre d’événements suivis dans le dialogue des Préférences (page MIDI) déterminent quels types d’événements seront suivis lorsque vous vous calerez sur une nouvelle position avant de déclencher la lecture.

  • Les types d’événements pour lesquels la case est cochée dans ce dialogue sont ceux qui seront suivis.

Présentation

Ce chapitre décrit les diverses méthodes d’enregistrement que vous pouvez utiliser dans Cubase SE. Comme il est possible d’enregistrer à la fois des pistes Audio et MIDI dans Cubase SE, ces deux méthodes d’enregistrement sont abordées dans ce chapitre.

Avant de commencer

Ce chapitre suppose que vous êtes suffisamment familiarisé avec la plupart des concepts de base de l’enregistrement et que les préparatifs suivants ont été effectués :

  • Vous avez correctement connecté et calibré votre matériel audio. Ceci est décrit dans le manuel “Prise en main”.
  • Vous avez ouvert un projet et réglé les paramètres de Configuration du Projet en fonction de ses caractéristiques.

Les paramètres de Configuration du Projet déterminent le Format d’Enregistrement, la Fréquence d’Échantillonnage, la Durée du Projet, etc... et affectent les enregistrements audio que vous ferez lors de l’élaboration du Projet. Voir page 84.



  • Si vous prévoyez d’enregistrer des données MIDI, votre équipement MIDI doit être correctement configuré et connecté. Voir le manuel “Prise en main”.

Méthodes d’enregistrement de base

Cette section décrit les principales méthodes pour enregistrer. Cependant, il y a des préparatifs et des procédures supplémentaires spécifiques à chacun des enregistrements audio et MIDI. Lisez d’abord ces chapitres avant de commencer à enregistrer (voir page 40 et page 50).

Préparer une piste à l’enregistrement

Cubase SE peut enregistrer sur une seule ou plusieurs pistes (Audio et MIDI) simultanément. Pour qu’une piste soit prête à être enregistrée, cliquez sur le bouton “Activer l’Enregistrement” dans la liste des pistes pour cette piste. Lorsqu’ils sont activés, ces boutons se mettent à clignoter, indiquant ainsi le mode Prêt à l’Enregistrement.

Le bouton Activer l’Enregistrement dans l’Inspecteur, la liste des pistes et dans la console.

  • Si l’option “Activer l’Enregistrement pour les Pistes Sélectionnées” est activée dans le dialogue Préférences (page Édition), les pistes passent automatiquement en mode prêt à l’Enregistrement dès que vous les sélectionnez dans liste des pistes.
  • Le nombre exact de piste audio que vous pouvez enregistrer simultanément dépend de la puissance de votre ordinateur et des performances de votre disque dur.

Activer l’enregistrement manuellement

Vous déclenchez l’enregistrement en cliquant sur le bouton Enregistrer de la Palette Transport ou en utilisant le raccourci clavier correspondant (par défaut [*] sur le pavé numérique).

L’enregistrement peut être activé à partir du mode Stop (depuis la position actuelle du curseur ou du délimiteur gauche) ou pendant la lecture :

  • Si vous activez l’enregistrement à partir du mode Stop, et que l’option “Commencer l’enregistrement au Délimiteur gauche” est activée dans le menu Transport, l’enregistrement démarrera au délimiteur gauche.

Dans ce mode, le réglage Preroll ou le décompte du Métronome sera appliqué (voir page 63).

  • Si vous activez l’enregistrement à partir du mode Stop et que l’option “Com-mencer l’enregistrement au Délimiteur gauche” est désactivée, l’enregistrement démarrera à la position actuelle du curseur de projet.
  • Si vous activez l’enregistrement pendant la lecture, Cubase SE passera im-médiatement en mode Enregistrement et déclenchera l’enregistrement à la position actuelle du curseur de projet.

Cette procédure s’appelle également “Punch In manuel”.

Activer l’enregistrement en mode de Synchro

Si vous synchronisez la palette Transport de Cubase SE à un équipement externe (Synchro activée dans la palette Transport) et que vous activez l’enregistrement, le programme passera en mode “prêt à enregistrer” (le bouton Enregistrement de la palette de Transport s’allumera). L’enregistrement débutera alors dès qu’un signal de code temporel (time code) valide sera reçu (ou en cliquant manuellement sur le bouton Lecture). Voir page 526 pour de plus amples informations sur la synchronisation.

Activer l’enregistrement automatiquement

Cubase SE peut passer automatiquement de la lecture à l’enregistrement à une position donnée. On appelle cela le “Punch In automatique”. Un emploi typique de cette méthode : vous voulez remplacer une partie d’un enregistrement, tout en écoutant l’audio qui a déjà été enregistré jusqu’au début de l’enregistrement.

  1. Placez le délimiteur gauche sur la position à laquelle vous voulez que l’enregistrement commence.
  2. Activez le bouton Punch In dans la Palette Transport.

Punch In activé.

  1. Activez la lecture à une position située avant le délimiteur gauche. Dès que le curseur de projet atteint le délimiteur gauche, l’enregistrement est automatiquement activé.

Arrêter l’enregistrement

Là aussi, on peut le faire automatiquement ou manuellement :

  • Si vous cliquez sur le bouton Stop de la Palette Transport (raccourci clavier correspondant par défaut [0] sur le pavé numérique), l’enregistrement est désactivé et Cubase SE passe en mode Stop.
  • Si vous cliquez sur le bouton Enregistrer ou si vous utilisez le raccourci clavier Enregistrer (par défaut [*]), l’enregistrement est désactivé mais la lecture continue.

Cette procédure s’appelle “Punch Out manuel”.

  • Si le bouton Punch Out est activé sur la Palette Transport, l’enregistrement sera désactivé dès que le curseur de projet atteindra le délimiteur droit.

C’est le “Punch Out automatique”. En le combinant au Punch In automatique, vous pouvez délimiter la partie à enregistrer – là aussi c’est très utile pour remplacer une certaine partie d’un enregistrement. Voir aussi page 63.

Punch In et Out activés.

Enregistrement en Cycle

Cubase SE peut enregistrer et relire en Cycle – une boucle. Vous spécifiez où le Cycle commence et s’arrête à l’aide des délimiteurs gauche et droit. Lorsque le Cycle est activé, la section définie est répétée sans interruption (en boucle) jusqu’à ce que vous appuyez sur Stop ou que vous désactivez le mode Cycle.

  • Pour activer le mode Cycle, cliquez sur le bouton Cycle de la Palette Transport.

Maintenant si vous déclenchez la lecture, la partie délimitée par les délimiteurs gauche et droit sera répétée indéfiniment jusqu’à ce que vous l’arrêtez.

Cycle activé.

  • Pour enregistrer en mode Cycle, vous pouvez commencer à enregistrer à partir du délimiteur gauche, ou d’un point situé avant les délimiteurs ou à l’intérieur du Cycle, soit à partir du mode Stop ou pendant la lecture.

Dès que le curseur de projet atteint le délimiteur droit, il revient au délimiteur gauche et continue l’enregistrement d’un nouveau passage.

  • Les résultats de l’enregistrement en Cycle sont différents pour l’audio (voir page 48) et le MIDI (voir page 56).

 Pré-enregistrement Audio

Cela permet de capturer après coup un maximum de 10 minutes d’audio reçu, que vous avez joué en mode Stop ou au cours de la lecture. C’est possible car Cubase SE peut capturer l’entrée audio dans une mémoire tampon, même s’il n’est pas en enregistrement.

Procédez comme ceci :

  1. Déroulez le menu Fichier et ouvrez le dialogue des Préférences.
  2. Dans la liste à gauche, sélectionnez “Enregistrement” pour afficher la page correspondante.
  3. Spécifiez une durée (600 secondes au plus) dans le champ “Secondes de Pré-Enregistrement Audio”. Ceci active le buffering de l’entrée audio, ce qui rend possible le pré-enregistrement.
  4. Vérifiez qu’une piste audio est prête à enregistrer et reçoit l’audio de la source de signal.
  5. Après avoir relu l’audio que vous désirez capturer (soit en mode Stop, soit pendant la lecture), cliquez sur le bouton Enregistrer.
  6. Après quelques secondes arrêtez l’enregistrement (à moins que vous ne préfériez continuer à enregistrer).

Un événement audio est créé, il commence à la position où se trouvait le curseur lorsque vous avez activé l’enregistrement. Cela signifie que si vous étiez en mode stop, et que le curseur se trouvait au début du projet, il vous faudra peut-être déplacer l’événement vers la droite par la suite. Si vous étiez en train de relire un projet vous pouvez le laisser là où il se trouve.

  1. Sélectionnez l’outil Flèche et placez le curseur en bas à gauche de l’événement afin de faire apparaître une double flèche, puis cliquez et faites glisser vers la gauche.

Maintenant l’événement est étendu et l’audio que vous avez joué avant d’activer l’enregistrement est inséré – ce qui signifie que si vous avez joué pendant la lecture, les notes capturées s’arrêtent exactement là où vous les avez jouées dans le projet.

L’enregistrement a été activé au début de la mesure 9. Ce qui est indiqué par une ligne bleue dans l’événement audio.

Spécificités de l’enregistrement Audio

Sélectionner un format de fichier d’enregistrement

Le format d’enregistrement des fichiers se règle dans le dialogue Configuration du Projet dans le menu Projet. Trois réglages vous sont proposés : fréquence d’échantillonnage, format d’enregistrement (résolution en bits) et type de fichier d’enregistrement. La fréquence d’échantillonnage est déterminée une fois pour toutes au moment où vous commencez à travailler sur un nouveau projet. En revanche, la résolution et le type de fichier peuvent être modifiés à tout moment.

Type de Fichier d’enregistrement

Le choix du Type de Fichier d’Enregistrement détermine le genre de fichier qui sera créé lorsque vous enregistrez de l’audio :

Type de fi Description chier

Fichier Wave Les fichiers Wave portent l’extension “.wav” et représentent le format de fichier le plus répandu sur la plate-forme PC.

Fichier AIFF Audio Interchange File Format (format de fichier pour échange audio), un standard défini par Apple Computer Inc. Les fichiers AIFF portent l’extension “.aif” et sont utilisés sur la plupart des plates-formes informatiques. Les fichiers AIFF peuvent contenir des chaînes de texte (voir ci-après).

Format d’enregistrement (résolution en bits).

Les options disponibles sont 16 et 24 bits. Prenez en compte que :

  • Normalement, vous sélectionnez le format d’enregistrement correspondant à la résolution en bits supportée par votre carte audio.

Si par exemple votre audio gère des convertisseurs A/D (analogique/numérique) 20 bits en entrée, il sera préférable d’enregistrer avec une résolution de 24 bits, pour en exploiter tout le potentiel d’échantillonnage. Si en revanche, votre carte ne supporte que des entrées 16 bits, il ne servirait à rien d’enregistrer avec une résolution supérieure – vous vous retrouveriez avec des fichiers audio plus volumineux sans aucune conséquence sur la qualité audio.

  • Plus la résolution en bits est élevée, plus la taille des fichiers augmente et plus le disque dur se voit sollicité. Si l’espace disque est limité, il vaut donc mieux diminuer le format d’enregistrement.

 Configurer la piste

Créer une piste et sélectionner la configuration de voie

Les pistes audio peuvent être configurées en pistes mono ou stéréo. Ceci vous permet d’enregistrer ou d’importer un fichier stéréo et de l’éditer comme un tout, sans devoir le scinder en fichiers mono etc. Le trajet du signal d’une piste audio conserve entièrement sa configuration de canal, depuis le bus d’entrée, en passant par l’EQ, le niveau et autres réglages de la console jusqu’à au bus de sortie.

C’est au moment où vous créez une piste que vous spécifiez sa configuration de canal :

  1. Sélectionnez Ajouter une Piste Audio à partir du menu contextuel de la liste des pistes ou dans le menu Projet (ou encore, faites un double-clic dans une zone vierge de la liste des pistes après avoir sélectionné une piste audio – lorsque c’est une piste MIDI qui est sélectionnée, cette procédure créera une nouvelle piste MIDI). Un dialogue apparaît contenant un menu local de configuration de canal.
  2. Sélectionnez le format désiré à partir de ce menu. Vous pouvez choisir entre mono et stéréo.
  3. Cliquez sur OK

Une piste s’affiche, réglée selon la configuration souhaitée. Sur la console, la voie correspondante est créée. Notez que vous ne pourrez plus modifier la configuration de canal d’une piste.

Sélectionner un bus d’entrée pour une piste

Supposons que vous ayez créé et configuré les bus d’entrée né-cessaires (voir page 14). Avant d’enregistrer, vous devez préciser de quel bus d’entrée provient la source à enregistrer sur la piste. Cela se fait dans l’Inspecteur :

  • Sélectionnez un bus d’entrée à partir du menu local d’entrée (“in:”), dans la partie supérieure.

Comme décrit à la page 74, l’Inspecteur affiche les réglages de la piste sélectionnée. Vous pouvez afficher ou masquer l’Inspecteur en cliquant sur l’icône de l’Inspecteur située dans la barre d’outils de la fenêtre Projet.

Régler les niveaux d’entrée

Lorsque vous enregistrez du son en numérique, il est essentiel de régler les niveaux d’entrée correctement – suffisamment fort pour s’assurer d’un bruit de fond minimal et d’une qualité audio maximale, mais en évitant à tout prix la distorsion numérique (écrêtage).

Cette distorsion se produit habituellement au niveau de l’interface audio, lorsqu’un signal analogique d’entrée est converti au format numérique par les convertisseurs A/N de la carte.



Procédez comme suit :

Dans Cubase SE vous vérifiez le niveau d’entrée dans la voie de la piste que vous êtes en train d’enregistrer :

  1. Repérez la voie de la piste que vous êtes en train d’enregistrer.
  2. Activez le monitoring de cette voie en cliquant sur l’icône de haut-parleur située à côté du fader. Lorsque le monitoring est activé, le mètre indique le niveau du signal audio reçu.
  3. Faites jouer la source audio que vous désirez enregistrer et observez le mètre de niveau de la voie.
  4. Réglez le niveau de sortie de votre source audio afin que le mètre aille aussi haut que possible sans toutefois atteindre 0.0 dB.

Vérifiez l’affichage numérique située sous le mètre de niveau. Pour réinitialiser cet indicateur de niveau, cliquez dessus.

  • Vous devez régler le niveau de sortie de la source audio, puisque vous ne pouvez pas utiliser les faders de Cubase SE pour régler le niveau d’entrée !
  • Autre moyen de vérifier les niveaux d’entrée consiste en utiliser le panneau de configuration de votre carte (s’il est équipé de mètres pour le niveau d’entrée). Il est aussi possible de régler le niveau d’entrée dans le panneau de configuration.

Voir la documentation accompagnant votre carte audio pour les détails.

Monitoring

Dans ce contexte, “monitoring” signifie écouter le signal d’entrée pendant l’enregistrement. Il y a trois principaux moyens de faire cela : via Cubase SE, de manière externe (en écoutant le signal avant qu’il n’atteigne Cubase SE) ou en utilisant la méthode ASIO Direct Monitoring (qui est une combinaison des deux autres méthodes, voir ci-dessous).

Monitoring via Cubase SE

Si vous écoutez via Cubase SE, le signal d’entrée est mélangé à la lecture audio. L’avantage de cette méthode est que vous pouvez régler le niveau de monitoring et le panoramique dans la Console, et aussi ajouter des effets et de l’égalisation au signal monitor comme pendant la lecture.

L’inconvénient du monitoring via Cubase SE est que le signal écouté sera légèrement retardé en fonction de la valeur de latence (qui dépend de votre carte et des pilotes audio). Donc, le monitoring via Cubase SE nécessite une configuration de carte audio ayant une latence faible (voir le manuel “Prise en main”). Vous pouvez vérifier la latence de votre carte/interface audio dans le dialogue Configuration des Périphériques (page VST Audiobay).

CUBASE SE

  • Si vous utilisez des plug-ins d’effet avec des délais inhérents importants, la fonction de compensation automatique des délais de Cubase SE fera augmenter la latence.

Si ceci pose des problèmes, vous pouvez utiliser la fonction “Contraindre Compensation Délai” lors de l’enregistrement, voir page 230.

Lorsque vous écoutez via Cubase SE, vous pouvez choisir un des quatre modes dans le dialogue Préférences (page VST) :

  • Manuel

Cette option permet d’activer et de désactiver l’entrée en cliquant sur le bouton Monitor dans la liste des pistes, ou en cliquant sur le bouton Entrée dans la Console.

  • Quand l’Enregistrement est Activé

Grâce à cette option vous entendrez la source audio connectée à la voie d’entrée dès que la piste est prête à être enregistrée.

  • Quand l’Enregistrement est en Cours

Cette option vous commute en monitoring d’entrée uniquement pendant l’enregistrement.

  • Façon Magnétophone

Cette option simule le comportement d’un magnétophone standard : monitoring d’entrée en mode stop et pendant l’enregistrement, mais pas pendant la lecture.

Monitoring externe

Pour le monitoring externe (écouter le signal d’entrée avant qu’il n’arrive dans Cubase SE) vous avez besoin d’une console externe pour mixer la lecture audio avec le signal d’entrée. Il peut s’agir d’une console physique indépendante ou d’une application de console pour votre carte audio, si elle dispose d’un mode dans lequel l’entrée audio est renvoyée vers la sortie (appelé habituellement “Thru”, “Direct Thru” ou équivalent).

 Lorsque vous utilisez le monitoring externe, vous ne pouvez pas contrôler le niveau du signal monitor depuis Cubase SE, ni ajouter des effets VST ni de l’égalisation au signal écouté. La valeur de latence de la configuration de carte audio n’affecte pas le signal monitor dans ce mode.

  • Si vous désirez travailler avec un monitoring externe, vous devez vérifier que le monitoring via Cubase SE n’est pas activé.

Sélectionnez le mode de monitoring “Manuel” dans le dialogue Préférences (page VST) et n’activez aucun des boutons de Monitoring.

ASIO Direct Monitoring

Si votre carte audio est compatible avec ASIO 2.0, elle peut gérer l’ASIO Direct Monitoring. Dans ce mode, le monitoring est géré par la carte audio elle-même, en renvoyant le signal d’entrée directement à la sortie. Cependant, le monitoring est contrôlé depuis Cubase SE. Cela signifie que la fonction de monitoring direct de la carte audio peut être automatiquement activé et désactivé par Cubase SE, comme si vous utilisez le monitoring interne.

  • Pour activer ASIO Direct Monitoring, ouvrez le dialogue Configuration des Périphériques dans le menu Périphériques et cochez la case Monitoring Direct dans l’onglet Configuration pour le Périphérique “VST Audiobay”.

Si cette case est en gris, cela signifie que votre carte audio (ou son pilote actuel) n’est pas compatible ASIO Direct Monitoring. Consultez le fabricant de la carte audio pour en savoir plus.

  • Lorsque ASIO Direct Monitoring est activé, vous pouvez sélectionner un mode de monitoring dans le dialogue Préférences (page VST), comme pour le monitoring via Cubase SE (voir page 43).
  • En fonction de la carte audio, il est aussi possible de régler le niveau d’écoute et le panoramique depuis la Console. Consultez la documentation de la carte audio en cas de doute.
  • Les effets VST et l’égalisation ne peuvent pas être appliqués au signal monitor dans ce mode, puisque le signal monitor ne passe pas par Cubase SE.
  • En fonction de la carte audio, il peut y avoir des restrictions spéciales sur les sorties audio pouvant être utilisées pour le monitoring direct.

CUBASE SE

  • Pour les détails concernant le routage de la carte audio, reportez-vous à la documentation.
  • La valeur de latence de la configuration de carte audio n’affecte pas le signal écouté lors de l’utilisation de ASIO Direct Monitoring.

Enregistrement

L’enregistrement s’effectue en utilisant une des principales méthodes d’enregistrement (voir page 35). Lorsque vous avez terminé l’enregistrement, un fichier audio est créé dans le dossier Audio se trouvant dans le dossier Projets. Dans la Bibliothèque, un clip audio est alors créé pour le fichier audio et un événement audio jouant le clip entier apparaît dans la piste d’enregistrement. Enfin, une image de forme d’onde est calculée pour l’événement audio. Si l’enregistrement était très long, tout cela peut prendre un moment.

  • Si l’option “Créer les Images Audio Pendant l’Enregistrement” est activée dans le dialogue Préférences (page Enregistrement), l’image de la forme d’onde sera calculée et affichée pendant le processus d’enregistrement. Ce calcul en temps réel nécessite une certaine puissance de calcul – si votre processeur est lent ou que vous travaillez sur un projet qui sollicite beaucoup les ressources de votre unité centrale, il sera peut-être préférable de désactiver cette option.

Annuler un enregistrement

Si vous n’aimez pas ce que vous avez enregistré, vous pouvez l’effacer en sélectionnant Annuler dans le menu Édition. Voici ce qui se produira :

  • Le(s) événement(s) que vous venez de créer seront effacés de la fenêtre Projet.
  • Le(s) clip(s) audio de la Bibliothèque seront déplacés dans le dossier Corbeille.
  • Le(s) fichier(s) audio enregistré(s) ne seront pas effacés du disque dur. Cependant comme leurs clips correspondants ont été déplacés dans le dossier Corbeille, vous pouvez effacer ces fichiers en ouvrant la Bibliothèque et en sélectionnant “Vider la Corbeille” dans le menu Bibliothèque.

 Enregistrer des événements se superposant

Le principe de base des pistes audio est que chacune d’elles ne peut lire qu’un seul événement audio à la fois. Cela signifie que si deux événements (ou plus) se “chevauchent”, seul l’un d’eux sera audible.

Ce qui se produit lorsque vous enregistrez des événements en superposition (c.-à-d. dans une zone où il existe déjà des événements sur la piste) dépend du réglage du Mode d’Enregistrement Linéaire dans la palette Transport :

  • En mode “Normal” ou “Fusion”, le fait d’enregistrer à l’endroit où quelque chose a déjà été enregistré créé un nouvel événement audio qui va superposer le(s) précédent(s).

Quand vous enregistrez de l’audio, il n’existe pas de différence entre les modes “Normal” et “Fusion” – la différence ne s’applique qu’aux enregistrements MIDI (voir page 55).

  • En mode “Remplacer”, les événements existants (ou portions d’événements) superposés au nouvel enregistrement seront effacés. Ceci signifie que si vous enregistrez un passage au milieu d’un enregistrement existant plus long, cet événement d’origine sera divisé en deux événements plus une zone pour le nouvel événement.

 CUBASE SE

Enregistrement

Quel événement sera audible ?

Si deux événements (ou plus) se superposent, vous n’entendrez que les événements (ou portions d’événements) qui sont visibles. Les événements ou passages superposés (cachés) ne sont pas relus.

Les fonctions “Placer en Avant-Plan” et “Placer en Arrière-Plan” du menu Édition (voir page 102) sont très utiles pour gérer les événements superposés, ainsi que la fonction “En Avant” (voir ci-dessous).

Enregistrer de l’audio en mode cycle

Si vous enregistrez de l’audio en mode cycle, le résultat dépendra du suivant :

  • Du réglage du Mode d’Enregistrement en Cycle de la palette Transport. Les Modes d’Enregistrement en Cycle de la palette Transport

Il existe trois modes différents dans la palette transport, mais les différences entre deux d’entre eux ne s’appliquent que pour l’enregistrement MIDI. Pour l’enregistrement audio en cycle, ce qui suit s’applique :

  • Si l’option “Garder précédente” est sélectionnée, c’est la dernière “prise” complète (le dernier tour complet enregistré) qui est conservée comme événement audio.

Enregistrer l’audio en mode cycle

Voici ce qui se passe lorsque vous enregistrez de l’audio en mode Cycle :

  • Un seul fichier audio continu est créé pendant tout le processus d’enregistrement.
  • À chaque cycle enregistré correspondra un événement audio. Les événements porteront le nom du fichier audio, avec le texte “Prise *”, où “*” indique le numéro de la prise.
  • La dernière prise enregistrée (la plus récente) se trouve par-dessus les autres (ce sera par conséquent elle que vous entendrez lorsque vous activerez la lecture).

Pour sélectionner une autre prise en lecture, procédez comme ceci :

  1. Faites un clic droit (Win) ou un [Ctrl]-clic (Mac) sur l’événement puis sélectionnez “En avant” dans le menu local.

Le sous-menu qui apparaît alors contient la liste de tous les autres événements se trouvant en arrière-plan.

  1. Sélectionnez la prise désirée.

L’événement correspondant passe au premier plan.

Cette méthode permet d’assembler rapidement les meilleurs moments de chaque prise, de la façon suivante :

  1. Avec l’outil Ciseaux, découpez les événements en plusieurs sections, une pour chaque partie de la prise.

Par exemple, si vous avez enregistré quatre lignes de texte dans chaque prise, vous pouvez par exemple découper les événements correspondants de façon à faire correspondre chaque ligne à un événement.



438