Cours comptabilité générale

Cours résumé de comptabilité générale


Télécharger Cours résumé de comptabilité générale

★★★★★★★★★★3 étoiles sur 5 basé sur 4 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Cours résumé de comptabilité générale

...

Définition de l’entreprise

Une entreprise est une entité économique indépendante qui utilise des moyens afin de produire des biens et des services, destinés à être proposer sur un marché afin de satisfaire un besoin en vue de réaliser le maximum de bénéfice ou subir une perte éventuelle.



Les fonctions de l’entreprise

En tant qu’organisation, l’entreprise s’impose comme un acteur essentiel de la vie économique et sociale. Les fonctions de l’entreprise

sont nombreuses, ils sont principalement celles de:

 La fonction de direction : définit le programme d’action ( fixer les objectifs; choisir et mettre en œuvre les moyens nécessaires pour

les atteindre; contrôler le fonctionnement et les résultats)

 Marketing (étude de marché, distribution, ….)

 Production ( méthode de production, logistique…)

 Recherche et développement ( propriété et politique industrielles..)

 Ressources Humaines (gestion du personnel, relations sociales…)

 Finance ( diagnostic, prévisions, la politique financière…)

 La fonction commerciale: prend en charge le produit fini pour assurer sa commercialisation.

La fonction comptable

1- Définition:

La fonction comptable est un processus qui permet de satisfaire les besoins en informations des tiers, internes (dirigeant, cadres, …) ou externes (banquier, actionnaire, fournisseur, …) à l’entreprise. Ces informations leur permettront d’analyser la situation de l’entreprise et de prendre des décisions.

La fonction comptable

2- Les missions:

La fonction comptable doit :

  • Satisfaire une obligation légale : Le droit impose l’établissement d’une déclaration annuelle qui informe sur la situation du patrimoine de l’entreprise (bilan) et sur la performance de l’activité (compte de résultat)..
  • Etre un outil de gestion : La mise en place de la comptabilité permet aux dirigeants d’obtenir des informations qui les aideront à prendre des décisions
  • Etre un instrument de communication financière : La comptabilité est un instrument de communication externe pour l’entreprise à destination des actionnaires, des salariés, des banquiers, des fournisseurs, des clients, …

Chapitre 1 : Rôle et objectifs de la comptabilité générale pour l'entreprise

Définition de la comptabilité générale

La comptabilité a pour but de produire de l’information financière aussi bien pour éclairer la gestion et la prise de décision des dirigeants de l’entreprise que pour satisfaire à des obligations à l’égard des tiers. De ce point de vue, elle apparait comme un système générateur d’information relevant d’un rôle interne et externe.

1-Définition de la comptabilité générale

La comptabilité est un système d’organisation de l’information qui permet :

‒ de saisir, d’enregistrer et classer dans des comptes, les opérations commerciales et financières effectuées par l’entreprise ;

‒ de fournir, après traitement, des états de synthèse (bilan et CPC ) qui indiquent le résultat réalisé par l’entreprise, au cours de son activité, pendant une période déterminée qui est souvent l’année civile, appelée exercice comptable.

1-Définition de la comptabilité générale

Selon l’article premier de la Loi n ° 9-88 relative aux obligations comptables des commerçants :

Ø Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant au sens du Code de commerce est tenue de tenir une comptabilité .

Ø A cette fin, elle doit procéder à l'enregistrement comptable des mouvements affectant les actifs et les passifs de son entreprise ; ces mouvements sont enregistrés chronologiquement, opération par opération et jour par jour.

Ø Tout enregistrement comptable précise l'origine, le contenu et l'imputation du mouvement ainsi que les références de la pièce justificative qui l'appuie.

1-Définition de la comptabilité générale

Les objectifs de la comptabilité générale:

Les objectifs de la comptabilité répondent à trois types de besoins :

Ø Aide à la décision (délais de paiement des clients, mesure et prévision du résultat, position de la trésorerie, capacité d’emprunt et de remboursement….)

Ø Evaluation des éléments de l’entreprise ( actifs et passifs du bilan, charges et produits du compte de résultat….)

Ø Contrôle extérieur des dirigeants concernant les performances et les risques, la bonne qualité de leur gestion, la poursuite des objectifs annoncées …..)

1-Définition de la comptabilité générale

Les utilisateurs de la comptabilité générale :

 Dirigeants d’entreprise,

 pouvoirs publics,

 créanciers de l’entreprise,

 associés ou actionnaires, ...

1-Définition de la comptabilité générale

a- Le rôle de la comptabilité générale

— Un moyen de preuve

— Un instrument de gestion

— Détermination de l’assiette fiscale

b- L’utilité de la comptabilité générale

Pour les chefs d’entreprises : elle aide à

— Connaître ses résultats

— Orienter ses choix et ses décisions

— Faire des projections et des prévisions dans le temps

1-Définition de la comptabilité générale

Pour les créanciers de l’entreprise

— elle permet de faire le point sur la situation exacte de l’entreprise et sa capacité de les rembourser

— Pour les banquiers, elle permet de déterminer le niveau de crédit

1-Définition de la comptabilité générale

Pour les pouvoirs publics ; elles peuvent trouver:

 Les éléments de calcul des sommes qui sont dues au trésor de l’état au titre des impôts et taxes à régler

 Outil de jugement par les tribunaux de commerce et d’instance ou cours d’appel ou cours des comptes

Pour les partenaires de l’entreprise

  un accroissement de revenu

 évolution future des valeurs de titres

2-La normalisation comptable au Maroc

a- Le cadre législatif

La Comptabilité Générale (CG) est obligatoire en vertu de la loi marocaine.

La CG est régit par le Code Général de Normalisation Comptable(CGNC) appliqué et généralisé sur l’ensemble des entreprises marocaines .

2-La normalisation comptable au Maroc

b- le code général de normalisation comptable

- LE C.G.N.C est le 1er plan comptable marocain qui a été élaboré par la commission de normalisation comptable qui a achevé ses travaux en Décembre 1986. Ce plan était appliqué aux entreprises publiques depuis décembre 1989.

- La loi n°9/89 relatives aux obligations comptables des commerçants ou loi comptable a rendu son application obligatoire pour l’ensemble des commerçants à partir du mois de Janvier 1994. Le CGNC est un cadre légal permettant aux autorités publiques de contrôler l’activité de l’entreprise et déterminer ainsi l’assiette fiscale



3- Le plan comptable général

a- Définition:

Définit à l’article 1 du CGNC comme le dispositif d’application de la norme générale comptable aux entités économiques autres que ceux des établissements financiers, des banques et des assurances.

3- Le plan comptable général

Il est subdivisé en deux modèles : le Modèle normal et le Modèle simplifié.

— Modèle normal : Pour les entreprises de grande taille dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à 10 millions de DHs. Ces entreprises sont obligées de publier cinq états de synthèse à savoir, le Bilan, le Compte de Produits et Charges (CPC), état de Solde et de Gestion (ESG), Tableau de financement (TF), état des informations complémentaires (ETIC).

— Modèle simplifié : Prévu pour les PME (Petites et moyennes entreprises) Dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 millions de DHs. Les PME sont obligées de présenter deux états de synthèses, le Bilan et le CPC.

3- Le plan comptable général

  1. Architecture et codification comptable :

— Classes (1 chiffre)

— Rubriques (2 chiffres)

— Postes (3 chiffres)

— Comptes principaux (4 chiffres)

— Comptes divisionnaires (5 chiffres)

— Sous-comptes (6 chiffres et plus)

3- Le plan comptable général

Exemple : le compte 2321 Bâtiments.

Classe 2 : Actifs immobilisés.

Rubriques 23 : Immobilisations corporelles.

Postes 232 : constructions.

Comptes 2321 : Bâtiments.

On peut trouver des comptes divisionnaires :

Comptes divisionnaires 23211 : Bâtiments industriels (A, B…)

3- Le plan comptable général

La structure du plan comptable marocain :

Classe 1 : Comptes de financement permanent

Classe 2 : Comptes d’actifs immobilisés

Classe 3 : Comptes d’actifs circulants (hors trésorerie)

Classe 4 : comptes de passifs circulants (hors trésorerie)

Classe 5 : comptes de trésorerie.

Classe 6 : comptes de charges.

Classe 7 : comptes de produits.

Classe 8 : comptes de résultats.

Classe 9 : comptes analytiques.

Classe 0 : comptes spéciaux.

4- Les principes de la comptabilité générale

La comptabilité générale d’une entreprise doit respecter les principes comptables suivants :

1- Principe de continuité d’exploitation :

Selon ce principe de continuité d’exploitation, l’entreprise doit établir ses états de synthèse dans la perspective d’une poursuite normale de ses activités.

2- Principe de permanence des méthodes :

L’entreprise est censée établir ses états de synthèse en appliquant les mêmes méthodes d’évaluation et les mêmes règles de présentation d’un exercice à l’autre .

3- Principe du coût historique :

Les éléments d’Actifs du bilan doivent être gardés à leur valeurs d’entrée qui doit rester intangible quelque soit la valeur actuelle de l’élément enregistré.

4- Principe de spécialisation des exercices :

Les charges et les produits doivent être rattachés à l’exercice qui les concerne effectivement.

Chapitre 2 : Connaître le bilan : actif, passif, équilibre ressources/emplois

Le bilan

a - Définition:

Le bilan est un tableau qui représente la situation patrimoniale de l’entreprise à un moment donné, généralement établi à la fin de chaque exercice comptable (au 31 décembre);

— Le bilan est un document comptable que chaque entreprise doit produire au moins une fois par an , il doit obéir à des normes de présentation légales;

— Le bilan fait le point sur la situation du patrimoine de l’entreprise à un moment donné , il résume ce que possède l’entreprise et ce qui constitue l’origine de ce qu’elle possède;

— Le patrimoine d’une entreprise est l’ensemble des biens (corporels et incorporels), des droits (créances) et des obligations (dettes) qui la caractérise à une date donnée.

Le bilan se présente sous forme d’un tableau divisé en deux parties :  la partie droite représente les ressources de financement de l’entreprise et dite Passif  la partie gauche représente les emplois des ressources (utilisations des fonds et dite Actif

Actif du bilan ( emplois) : ensemble des biens que l’entreprise possède

Passif du bilan (ressources/origines) : Origine de financement des biens figurant à l’actif

 l’actif se décompose en :

 Actif immobilisé (classe 2)

 Actif circulant hors trésorerie (classe 3)

 Trésorerie actif (classe 5)

 Le passif se décompose en :

 financement permanent (classe 1)

 passif circulant hors trésorerie (classe 4)

 trésorerie passif (classe 5)

b- Le bilan et le résultat

A la fin d’un exercice comptable (après plusieurs retraitements faits par l’entreprise), le bilan fait apparaitre une différence entre le total Actif et le total Passif. Cette différence correspond à un résultat réalisé par l’entreprise qui peut être Bénéfice ou Perte.

Résultat = Total Actif – Total Passif

 Si Total ACTIF > Total PASSIF Bénéfice

 Si Total ACTIF < Total PASSIF Perte

… …

APPLICATIONS

Exercice 1:

Le 01/01/2015 Mr Alpha a créé sa propre entreprise. Il commence son commerce avec un capital de 200 000 Dhs.

Au cours de l’année 2015, il a réalisé un certain nombre d’opérations et se retrouve fin 2015 avec la situation suivante :

 Espèce en caisse ……..…………….. 15 000 Dhs

 Dépôt en banque …………………. 35 000 Dhs

 Fonds commercial………………… 25 000 Dhs

 Dettes envers les fournisseurs…… 47 000 Dhs

 Matériel et outillage……………….. 40 000 Dhs

 Matériel de transport……………… 30 000 Dhs

 Emprunt……………………….. … 100 000 Dhs



 Construction………. ……………. 120 000 Dhs

 Marchandises ………….. ………… 45 000 Dhs

 Créances sur clients …………….…. 37 000 Dhs

Exercice 1:

Travail à faire:

  1. Déterminer par la méthode du calcul les postes éléments suivants :

Actif immobilisé - Actif Circulant – Trésorerie –

Ressources propres – Ressources empruntées –

Financement permanent – Passif Circulant.

  1. Etablir le bilan de l’entreprise Alpha au 31/12/2015 (CGNC).

Cas de l’entreprise IRFANE

Exercice 2 :

L’entreprise « IRFANE » vous présente les informations suivantes au 01/01/2015 :

 Fournisseurs ……..…………….. 45 000 Dhs

 Capital …………………………. 835 000 Dhs

 Banques ………………………. 60 000 Dhs

 Emprunts ………….. ………….360 000 Dhs

 Marchandises …………………. 230 000 Dhs

 Caisses ……………………….. 50 000 Dhs

 Matériels de transport ………. 340 000 Dhs

 Matériel et outillage ………….. 160 000 Dhs

 - Constructions …………….…. 400 000 Dhs

Travail à faire : Etablir le bilan de l’entreprise "IRFANE" au 01/01/2015

Exercice 3:

Au 01/01/2015, les éléments du bilan de la société « NAJAH » sont les suivants :

 Construction …………….. 450 000 Dhs

 Mobilier de bureau ……… 260 000 Dhs

 Matériel de transport... …...200 000 Dhs

 Marchandises ……………. .700 000 Dhs

 Banque ……………………180 000 Dhs

 Capital ……………………. 1000 000 Dhs

 Emprunts …………………. 500 000 Dhs

 Dettes fournisseurs ….. …...290 000 Dhs

Travail à faire : Etablir le bilan d’ouverture de l’entreprise NAJAH.

Exercice 4 (suite) :

Au 31/12/2015 les éléments du bilan de la société « NAJAH » sont les suivants :

 Construction …………….. 200 000 Dhs

 Mobilier de bureau …… …160 000 Dhs

 Matériel de transport.......... 100 000 Dhs

 Marchandises ……………. 360 000 Dhs

 Banque ………………… 80 000 Dhs

 Capital …………..………. 700 000 Dhs

 Emprunts …….………….. 350 000 Dhs

 Dettes fournisseurs …….. 190 000 Dhs

Travail à Faire : déterminez le résultat de l’entreprise « NAJAH" au 31/12/2015

Chapitre 3 : Le compte et le principe de la partie double

1-Définition

Le compte est un document qui sert à enregistrer les opérations réalisées par une entreprise.

Le compte est un tableau qui comprend 2 parties identiques distinctes :

— La partie gauche réservée aux EMPLOIS appelée DEBIT (D)

— La partie droite réservée aux RESSOURCES appelée CREDIT(C)

Le solde d'un compte est la différence entre le total des sommes inscrites au débit et le total des sommes inscrites au crédit.  Si le total du débit est supérieur au total du crédit le solde est débiteur (SD)

Ce solde doit être inscrit au crédit du compte pour égaliser le compte (débit =crédit)  Si le total du débit est inférieur au total du crédit le solde est créditeur (SC)

Ce solde doit être inscrit au débit du compte pour égaliser (débit=crédit).

 débiter un compte: enregistrer une somme à son débit  créditer un compte: enregistrer une somme à son crédit.  L'inscription d'un mouvement comptable( une somme ) au débit ou au crédit d'un compte est appelé : IMPUTATION

2 -La tenue d’un compte

Il existe plusieurs façons de tenir un compte mais quelque soit la présentation ,le compte le compte doit contenir les informations suivantes: ◦ Les dates des opérations

◦ Le libellé des opérations

◦ Le montant imputé

◦ Le solde

Ces informations sont utiles au contrôle et à la demande d'explication.

3-Typologie des comptes

A- Compte à colonnes séparés :

B- Compte à colonnes mariés :

C- Comptes schématiques (compte en T) :

...

3-Typologie des comptes

Exemple:

Les opérations suivantes ont été réalisées en espèce.

 1.10 Avoir en caisse (solde à nouveau) :5000 dh

 2.10 Achat de marchandise : 2000 dh

 8.10 Ventes de marchandises:1000 dh

 9.10 Achats de fournitures de bureau : 800 dh

 10.10 Ventes de marchandises :2000 dh

 11.10 Règlement électricité :200

 20.10 Régler les salaires du mois :500 dh

Travail à faire:

Présenter le compte caisse selon les différents types



6343