CPF transition professionnelle : la reconversion de A à Z !

Comment entamer une transition professionnelle CPF ?

La CPF transition professionnelle est un système établi par l’état, donnant la possibilité aux salariés quelque soit leur milieu d’origine, de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle et de changer donc, totalement de métier. Dépendante de plusieurs sessions d’apprentissage certifiées, le PTP est une excellente solution de reconversion.

id 3817 2

CPF transition professionnelle : à qui est-elle destinée ?

La transition professionnelle également nommée PTP est une démarche accessible à toute personne salariée, souhaitant entreprendre une reconversion professionnelle. Autrement dit, c’est une possibilité de changer de vie professionnellement parlant, en s’orientant vers un nouveau secteur d’activité.

Pour ce qui est de l’éligibilité, il faut savoir qu’une ancienneté de 2 ans environ est nécessaire pour justifier et appuyer votre candidature à une transition professionnelle CPF. L’ancienneté en question ne doit pas obligatoirement être continue, même au sein d’une même entreprise. Le plus important est effectivement l’ancienneté du statut de salarié.

Il est cependant important de distinguer deux cas de figure, en fonction du type de contrat de travail initial :

Les salariés sous CDI

Si vous faites partie de cette catégorie de travailleurs, sachez qu’il est nécessaire, en plus d’avoir les 24 mois d’expérience en question, d’exercer pendant 1 an au minimum au sein de la même société.

La nature des contrats n’étant pas importante, les profils ayant vécu une augmentation de grade sont eux aussi acceptés. Le plus important étant effectivement de respecter la limite des 12 mois imposés au sein de la même enseigne.

Nous rappelons pour finir, qu’un salarié sous CDI est tout simplement un salarié disposant d’un contrat à durée indéterminée.

Les salariés sous CDD

Il faut savoir que les salariés ayant un contrat à durée déterminée doivent quant à eux, justifier leur demande de reconversion à l’aide d’une expérience de 2 ans dans le monde du travail, pouvant être étalées sur 5 ans. Le plus important étant de respecter les exigences supplémentaires suivantes :

  • Un CDD de 4 mois au minimum ;
  • Un contrat en cours de validité au moment de la transition : le salarié doit effectivement toujours occuper son poste ;
  • Le début des formations de transition : doit être au courant des 6 mois maximum à l’issue du contrat.

Sachez dans le cas d’un salarié handicapé, l’obligation d’ancienneté n’est absolument pas prise en compte. De même pour les salariés licenciés en raison d’une inaptitude ou à cause d’un problème économique et financier.

id 3817 1

Les formations envisageables lors d’une CPF transition professionnelle

Les PTP : projets envisageant une transition professionnelle, regroupent un ensemble de formations permettant aux salariés concernés de réussir ce nouveau tournant de leur vie.

Sachez d’ailleurs que l’intégralité des formations et apprentissages proposés sont certifiés et reconnus, puisqu’ils entrent dans le cadre du compte personnel de formation. C’est ce qui explique d’ailleurs le nom de CPF transition professionnelle.

Pour ce qui est de l’éligibilité des formations, ces dernières doivent être soit :

  • Inscrite à la RNCP ;
  • Inscrite au RP : c’est le Répertoire spécifique.

A noter que les formations choisies peuvent faire parties de blocs de compétences au sein de la RNCP. N’hésitez pas d’ailleurs à consulter la plateforme web officielle des certifications professionnelles.

CPF transition professionnelle : comment y bénéficier ?

id 3817 3Étant une démarche administrative à part entière, la CPF transition professionnelle oblige aux personnes concernées d’établir un plan professionnel d’avenir. Ces dernières doivent effectivement utiliser l’intégralité des sommes de leur CPF ainsi que leur DIF, afin de construire un projet d’apprentissage ou de formation assurant par la suite, la réussite de leur conversion professionnelle, et ce, tout en respectant le cadre imposé par le CPF.

Pour ce faire, les personnes concernées par une CPF transition professionnelle sont dans l’obligation de suivre les étapes suivantes :

  • Demander un dossier justifiant le financement de leur projet ;
  • Construire un plan et un projet concret de reconversion ;
  • Justifier votre reconversion auprès de votre employé grâce à une autorisation d’absence : elle doit être écrite et signée par les personnes concernées ;
  • Effectuer un diagnostic préalable : ce positionnement se fera avec les responsables des formations.

A noter que cette demande en question doit respecter les délais imposés, soit 120 jours au préalable dans le cas d’une absence et formation de 6 mois et plus. Si la formation comporte une durée inférieure à 6 mois, le préavis d’absence sera fixé à 60 jours.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Télécharger votre Calendrier 2022

X