Quelles études suivre pour devenir un ingénieur en informatique ?

Quelles études suivre pour devenir un ingénieur en informatique ?

Contenu :

Introduction

Ingénieur en informatique

Ingénieur en développement Web et mobile

Ingénieur en Intelligence Artificielle et Machine Learning

Ingénieur en Big Data

Ingénieur en Cloud Computing

Ingénieur en informatique, quelle formation à suivre ?

Ingénieur en informatique : formation

Ingénieur en informatique : programme

– Première année : tronc commun

– Deuxième année : approfondissement des connaissances

– Troisième année : spécialisation

Conclusion

Introduction


id 3757 1Le métier d’ingénieur en informatique a connu une expansion remarquable au cours de la dernière décennie,  grâce aux  avancées technologiques et le nombre croissant d’étudiants qui expriment de plus en plus leur intérêt au domaine. Cette activité assez complexe dont la maîtrise exige un BAC+5 au minimum, comporte de nombreuses spécialités sur lesquelles nous allons avoir un aperçu dans ce qui suit, ainsi que sur les formations qui peuvent y faire parvenir.

Ingénieur en informatique


Cartonnant en ce moment, la fonction d’ingénieur en informatique attire de plus en plus d’étudiants. Ce label n’est pas réellement un métier en soi, mais une fonction comportant de nombreuses spécialités. Au sein des entreprises de taille importante, les spécialisations de l’ingénieur informatique sont très variées en développement logiciel, en déploiement réseau ou en développement matériel. Quant aux entreprises de taille plus réduite, la fonction exige que l’ingénieur en informatique soit polyvalent, car dans ce cas, il devra officier dans tous les domaines : développement, maintenance des logiciels et applications informatiques… Quelles sont donc les spécialités les plus pertinentes pour un ingénieur en informatique ?

    • Ingénieur en développement Web et mobile


id 3757 2L’une des spécialités les plus complexes pour un ingénieur en informatique est bel et bien le développement Web et mobile. C’est un domaine primordial à la conception et au développement des programmes et applications digitaux. Au cours du processus lié à cette fonction, l’ingénieur en développement est tenu  d’analyser les besoins exigés par les clients et détaillés dans un cahier des charges, afin d’en tirer les solutions les mieux adaptées. Il doit ensuite s’assurer du bon fonctionnement des programmes après la conception. Cette spécialité exige de l’ingénieur d’être aux aguets des nouveautés de son secteur, en faisant preuve de rigueur et d’autonomie. Le goût d’échange avec les autres n’est pas une qualité à mettre à l’écart, elle permet à l’ingénieur de découvrir de nouveaux outils, et ainsi, de booster sa carrière.

    • Ingénieur en Intelligence Artificielle et Machine Learning


Un nombre important d’ingénieurs en informatique sont actuellement dirigés vers l’intelligence artificielle, vu que les décisions les plus importantes sont généralement prises à la base de l’analyse de données massives et multivies. Les grands responsables en entreprise, les scientifiques ainsi que les économistes y ont recours. Un ingénieur informatique spécialisé en IA au sein d’une entreprise doit réorganiser et prétraiter les données qui sont au cœur de l’intelligence artificielle. Un ingénieur en IA est censé être armé de compétences techniques exemplaires, ainsi que d’une force de proposition accompagnée d’un excellent sens de l’écoute.

id 3757 3

    • Ingénieur en Big Data

Spécialité particulièrement en vogue, le Big Data consiste à traiter et à analyser les données massives extraites de nos sociétés hyper connectées. La mission d’un ingénieur en Big Data consiste à  valoriser les données de l’entreprise via une expertise en mathématiques et en informatique également. Un ingénieur Big Data est donc un spécialiste d’Internet et des systèmes de données numériques, et se doit d’être rigoureux, méthodique et organisé.

    • Ingénieur en Cloud Computing

Un ingénieur en Cloud Computing, ou encore, un ingénieur Solution Cloud est chargé principalemnt des missions suivantes :

    1. L’organisation du stockage des données.
    1. La gestion des données sur des serveurs situés dans des centres de traitement de données qui sont généralement dématerialisés et externes à l’entreprise.

id 3757 4L’ingénieur en Cloud Computing propose des solutions ou des architectures, et rédige un cahier des charges fonctionnel qui montre en détail les spécifications techniques à suivre des équipements, afin de mettre en place un pilote et migrer vers des solutions virtualisées dans le Cloud. Les algorithmes, la programmation ainsi que l’architecture des logiciels ne doivent lui être inconnus. Un ingénieur en Cloud Computing est censé être doté d’un esprit d’analyse et de synthèse évolutif, et manifeste une curiosité sans borne étant donné qu’il exerce dans un domaine où les évolutions technologiques sont exponentielles.

En somme, les métiers d’ingénieurs sont très tendance ces derniers temps, étant donné les évolutions techniques et technologiques qui ont entrainé de profonds changements dans les politiques au sein d’une entreprise, où l’ingénieur en informatique est un acteur incontournable.

À l’instar de la diversité des spécialités de la fonction d’ingénieur en informatique, les formations qui peuvent y mener présentent à leur tour un éventail de choix selon la spécialité et les compétences souhaitées.

Ingénieur en informatique, quelle formation à suivre ?

    • Ingénieur en informatique : formation

Pour devenir ingénieur en informatique, il est préférable de passer par un BAC S. Certaines écoles menant à des métiers dans l’informatique peuvent être accessibles directement après le bac, tandis que d’autres exigent le passage par des classes préparatoires scientifiques ou l’obtention d’un diplôme BAC + 2 (BTS ou DUT).

En ce qui concerne les écoles qui délivrent des diplômes d’ingénieurs en informatique, on peut citer sans exhaustivité 

    • Supélec ;
    • EFREI 
    • EPITA ;
    • ISEP ;
    • ECE ;
    • ENSIMAG.


L’entrée en 3ème année des écoles d’ingénieurs en informatique est ouverte aux étudiants des classes préparatoires (externes ou intégrées dans certaines écoles), et aux titulaires d’un diplôme comme un DUT, un BTS, ou une licence en informatique. Selon les écoles dispensant la formation, la sélection peut se faire via un concours, ou par une étude du dossier du candidat  ainsi qu’un entretien de motivation.

id 3757 5

    • Ingénieur en informatique : programme

Les formations d’ingénieur en informatique varient d’un établissement à un autre,  mais celles-ci convergent toutes vers un programme présentant certaines similitudes, et qui s’étale sur trois années :

- Première année :  tronc commun


En règle générale, les modules enseignés durant la première année du cycle d’ingenieur sont communs à tous les étudiants, et sont en guise d’initiation aux matières fondamentales de l’informatique, telles que l’algorithmique, l’ingénierie du logiciel et les bases de données. Cette année permet également à l’étudiant de se familiariser avec le travail en équipe à travers les projets et travaux pratiques réalisés en groupe, ainsi que de faire ses premiers pas dans le monde professionnel  par le biais d’un stage d’été d’environ un mois et demi qui clôture l’année universitaire.

- Deuxième année : approfondissement des connaissances


Quoique cette année soit une extension de l’année précédente, et dispense encore des cours communs, elle permet aux étudiants de mieux identifier leurs penchants pour se préparer au choix qui les attend durant l’année suivante.  De nouvelles options sont abordées telles que la gestion des projets IT, le Web, l’intelligence artificielle, le Big Data  et bien d’autres axes. Cette année est également couronnée par un stage, qui dure entre deux et quatre mois.

- Troisième année : spécialisation


A contrario des deux années précédentes, les modules de la troisième année diffèrent d’un étudiant à l’autre, selon la spécialité choisie.  Les établissements qui délivrent un diplôme d’ingénieurs sont nombreux, et les spécialités qu’ils proposent le sont aussi. On peut en citer :

Informatique décisionnelle ;

Ingénierie des applications Web et mobile;

Ingénierie des données massives (Big Data) ;

Cyber-sécurité ;

Informatique embarquée et objets connectés.

Après la fin du premier semestre de spécialisation, l’étudiant est appelé à passer un stage de six mois au sein d’une entreprise qui recrute des profils dont les compétences et la spécialité s’alignent avec les siennes. L’obtention du diplôme en fin de parcours est conditionnée par la validation du projet de fin d’études présenté lors  d’une soutenance, et qui explique et met en valeur l’ensemble des missions réalisées par l’étudiant durant ses six mois de stage.

Conclusion


De par sa formation, l’ingénieur en informatique dispose de qualités distinguées. Sa polyvalence, son adaptabilité ainsi que ses compétences techniques font de lui un professionnel capable d’exercer dans différentes spécialisations. Si son profil technique est doublé d’une casquette managériale, un ingénieur en informatique peut facilement grimper les échelons de l’entrprise dans laquelle il exerce, ou peut carrément être son propre patron.