Formation avancé de LabVIEW


Télécharger Formation avancé de LabVIEW
55 étoiles sur 5 a partir de 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


... ... ...

Introduction à LabView

  1. a)  Organisation d’une application
  2. b)  Environnement de programmation sous LabView
  3. c)  Types de variables
  4. d)  Les structures
  5. e)  Les tableaux
  6. f)  Les chaînes de caractères
  7. g)  Les graphiques

  1. a)  Organisation d’une application

- Une application se compose  d’un ou plusieurs programmes

- Chaque programme se compose en de deux parties distinctes :

« interface utilisateur »:    la partie qui effectue les

Face avanttraitements : Diagramme

- Lorsqu'on réalise un programme, on effectue deux tâches principales: 

- la conception de l'interface utilisateur  - la conception du programme

 IEPSCF-Uccle,  Automatismes,  Master en électromécanique  Introduction à LABVIEW 

  1. b)  Environnement de programmation sous LabView

- Lorsqu’on créé une nouvelle application, on commence par créer un projet (Nouveau/Projet vide)

- Puis on définit où l’application va être déployée en ajoutant le programme principal sur le périphérique souhaité:

- Poste de travail = ordinateur

- Système déporté = compact rio

IEPSCF-Uccle,  Automatismes,  Master en électromécanique  Introduction à LABVIEW

La création d’un programme se fera en créant un nouveau V.I. (Virtual Instrument) dans le projet.

Interaction entre face avant et digramme : Ctrl E

1)  Exécution unique.

2)  Exécution en continu.

3)  Arrêt de l’exécution.

4)  Pause : ce bouton prend la couleur rouge pour montrer qu’il est actif, il faut recliquer dessus pour sortir de ce mode.



5)  Activation du mode animation : la lampe s’allume pour montrer qu’il est actif, il permet de suivre le flux de données et l’activité des différents VI lors du lancement.

6)  Lecture de la valeur des fils de liaisons.

7)  Exécution en mode pas à pas.

8)  Passage à l’étape suivante sans détailler l’étape actuelle.

9)  Fin du mode pas à pas.

Palette des outils : disponible dans  « Affichage /Palette d’outil »

Palette des commandes : disponible à partir de la fenêtre face avant par un clic droit avec la souris ou dans « Affichage/Palette des commandes »

Palette des fonctions : disponible à partir de la fenêtre diagramme 11 par un clic droit avec la souris ou dans « Affichage/Palette des

12

Les Fonctions, les VI et les VI Express 

c)  Types de variables

- Il y a essentiellement 4 types de variables :

- Les booléens : 

- Les chaînes de caractères :

- Les clusters :

Créer un programme

    Fils de liaisons

  Cadre gras    Cadre fin

a)Les structures

Il existe 5 principaux types de structures sous labview :

- La condition : Si alors sinon

- La boucle For : Faire ... N fois

- La boucle While : Faire ... tant que 

- La structure évènement

- La structure de blocs séquence.

Structure condition :

La boucle For

Exemple 3 : On souhaite calculer le factoriel d’un nombre choisit par l’utilisateur.

Pour cela il faut faire N fois :  résultat = résultat * (i+1) où i est l’indice de la boucle et N correspond au factoriel souhaité.

Au départ, il faut mettre résultat à 1 sinon il sera toujours nul, pour cela deux méthodes :

-  Valeur par défaut.

-  Mettre 1 dans « résultat »

La boucle While :



Les actions contenues dans la structure se déroulent tant que la condition de fin n'est pas vraie 

- Exemple 4 : Tant que l’utilisateur n’appuie par sur stop, on affiche le temps écoulé en seconde dans une jauge.

Pour cela nous allons utiliser la fonction attendre 1000ms avant d’incrémenter la boucle while.

La structure évènement

Une fois la première structure crée, on ajoute le nombre de structures nécessaires (clic droit sur le bord de la structure) en choisissant l'évènement déclenchant dans la liste de la boite de dialogue qui apparaît. Cette boucle doit être mise dans une boucle while ou utiliser LabView en mode continu

La structure de blocs séquence

- Lorsque l'on souhaite que des actions se déroulent dans un ordre bien défini, on utilise une structure de blocs

a)  Les tableaux

- C’est une structure de données qui permet de « manipuler » simultanément plusieurs données élémentaires du même type. 

    Indice   Variable de type ….réel

1.65

3.85

…

- La première ligne a un indice n-1   08. ,56

Opérations de base

a)

Somme  (multiplication)  de tous les éléments  :

a)

Taille d’un tableau :   

a)

Initialisation d’un tableau : 

a)

Tri d’un tableau :  

Opérations de base

  1. a) Insertion d’un élément dans un tableau :

a) Les chaînes de caractères

- Les chaînes de caractères sont des ensembles de données permettant de manipuler des suites de lettres pour afficher une phrase, par exemple: " le résultat de l'opération vaut:"…….

- Création d’une chaîne de caractères:

- Par une saisie -> commande chaîne en face avant :    



- Par l'intermédiaire d'une constante fixée dans le programme :

- Par la lecture d’un fichier texte :

- Opérations de base sur les chaînes de caractères :

- Ajout de deux chaînes existantes -> Ch3=Ch1+Ch2 : cette opération se fait à l’aide de l’objet concaténer 

- Extraction d’informations :

- Extraction et conversion : La chaîne de caractères renvoyée par le multimètre est : Type/espace/Mesure/espace/Unité (ex : AC 4.89 V) On veut extraire la chaîne Mesure de la chaîne globale. 

Un certain nombre de caractères permettent de couper les chaînes de caractères pour séparer plusieurs informations contenues dans la même chaîne. Ces caractères sont codés soit par un code « \ », soit par un symbole disponible dans la palette chaîne

30

a)  Les graphiques

- Le graphique est un indicateur numérique particulier qui propose un historique des valeurs.

IEPSCF-Uccle,  Automatismes,  Master en électromécanique  Introduction à LABVIEW 

31

- Si l’on veut tracer une seule courbe : on utilise la fonction assembler afin de mettre les X en horizontal et Y en vertical.

- Si l’on veut plusieurs courbes, il faudra construire un tableau de courbes comme ci-contre

IEPSCF-Uccle,  Automatismes,  Master en électromécanique  Introduction à LABVIEW 

Les curseurs :

Les légendes :

courbe

courbe

courbe

Les échelles:

Clic droit sur le graphe puis choisir

• Le style et les couleurs de la grille


524