Cours informatique PDF

Meilleur site de cours informatique et d'exercices

Élève aux classes de collège ou de lycée, étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, vous trouverez ici des centaines de cours informatique spécialement conçu pour se former seul en auto-formation, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC,  HTML, PDF).  Apprendre deviendra plus facile avec des tutoriels basés sur la vidéo. 
Parce que il faut s'entraîner pour mieux comprendre une leçon, on propose aux étudiants des exercices sur divers supports dans les matières informatique telles que réseau, unix, programmation et script . Des centaines d'exercices corrigés qui se rapporte à des connaissances précises et constitue donc un excellent facteur d’apprentissage . Certains exemples sont des applications directes du cours, d’autres vous demanderont plus de réflexion, mais n'hésiter pas de les faire car vous trouverez a la fin la correction. 

TP : dépannage de la redistribution de la route par défaut avec le protocole OSPF

dépannage de la redistribution de la route par défaut avec le protocole OSPF

1

Objectifs

  • Configurer le réseau conformément au schéma de topologie indiqué
  • Configurer et vérifier le routage OSPF sur une zone unique
  • Configurer la redistribution de la route par défaut avec le protocole OSPF
  • Utiliser les commandes IOS pour dépanner et vérifier la redistribution de la route

Contexte / Préparation

Installez un réseau similaire à celui du schéma de topologie. Tout routeur doté d’une interface telle que celle indiquée dans le schéma ci-dessus peut être utilisé. Exemple : les routeurs de la gamme 800, 1600, 1700, 1800, 2500, 2600, 2800 ou toute combinaison de ces routeurs sont utilisables.

Les informations présentées dans ces travaux pratiques s’appliquent au routeur 1841. Il est possible d’utiliser d'autres routeurs ; cependant la syntaxe des commandes fournie pour les travaux pratiques peut varier. Les interfaces peuvent être différentes en fonction du modèle de routeur. Par exemple, les interfaces peuvent être

différentes en fonction du modèle de routeur. Sur certains routeurs, Serial 0 peut être Serial 0/0 ou Serial 0/0/0 et Ethernet 0 peut être FastEthernet 0/0.

Ressources nécessaires :

  • 3 routeurs Cisco dont 2 dotés d’une connexion série et d’une interface Ethernet et 1 de 2 interfaces série
  • 1 PC sous Windows avec un programme d’émulation de terminal et configuré en hôte
  • au moins un câble de console avec connecteurs RJ-45/DB-9 pour configurer les routeurs
  • 2 câbles de croisement Ethernet
  • 2 câbles série ETTD/DCE

REMARQUE : vérifiez que la mémoire des routeurs et des commutateurs a été effacée et qu’aucune configuration de démarrage n’est présente. Les instructions d’effacement et de rechargement de la mémoire du commutateur et du routeur figurent dans la section Tools du site Academy Connection.

REMARQUE : Routeurs SDM – Si la configuration initiale (startup-config) est effacée dans un routeur SDM, le gestionnaire SDM ne s’affiche plus par défaut lorsque le routeur est redémarré. Il est alors nécessaire de définir une configuration de routeur de base à l’aide des commandes IOS. La procédure indiquée dans ces travaux pratiques utilise des commandes IOS et ne nécessite pas l’utilisation de SDM. Si vous voulez utiliser SDM, reportez-vous aux instructions du Manuel de travaux pratiques que vous pouvez télécharger depuis la section Tools du site Academy Connection. Consultez votre formateur si besoin.

Étape 1 : connexion du matériel

  1. Connectez le réseau conformément au schéma de topologie indiqué.
  2. Connectez l’Hôte H1 au port console du Routeur 1 à l’aide d’un câble de console pour effectuer les configurations.

Étape 2 : configuration de base du Routeur 1

Attribuez un nom d’hôte au Routeur 1, affectez les adresses IP aux interfaces, définissez les mots de passe privilégiés et configurez la sécurité de la console et de l’accès Telnet conformément à la table d’adressage et au diagramme de topologie. Configurez le protocole OSPF pour annoncer les réseaux entre les routeurs. Enregistrez la configuration. Ce routeur sera utilisé comme routeur interne vers le réseau.

Étape 3 : configuration de base du Routeur 2

Effectuez la configuration de base du Routeur 2 : attribuez un nom d’hôte au Routeur 3, affectez les

adresses IP aux interfaces, définissez les mots de passe privilégiés et configurez la sécurité de la console et de l’accès Telnet conformément à la table d’adressage et au diagramme de topologie. Configurez le protocole OSPF pour annoncer les réseaux entre les routeurs 1 et 2. Enregistrez la configuration. Ce routeur sera utilisé comme routeur de connexion du réseau au FAI.


Étape 4 : configuration de base du Routeur 3

Effectuez la configuration de base du Routeur 3 : attribuez un nom d’hôte au Routeur 3, affectez les adresses IP aux interfaces, définissez les mots de passe privilégiés et configurez la sécurité de la console et de l’accès Telnet conformément à la table d’adressage et au diagramme de topologie. Le protocole OSPF n’est pas configuré sur ce routeur. Enregistrez la configuration. Ce routeur est utilisé comme routeur côté FAI.

Étape 5 : configuration des hôtes avec l’adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut

a. Configurez les Hôtes 1 et 2 avec l’adresse IP, le masque de sous-réseau et la passerelle par défaut corrects.

  1. L’Hôte 1 doit être configuré avec les paramètres suivants : adresse IP/masque de sous-réseau 192.168.1.5 /24 et passerelle par défaut 192.168.1.1.
  2. L’Hôte 2 doit être configuré avec les paramètres suivants : adresse IP/masque de sous-réseau 10.0.1.10 /24 et passerelle par défaut 10.0.1.1.

b. Chaque hôte de travail doit pouvoir envoyer un paquet ping à sa passerelle par défaut. Si cette requête échoue, procédez au dépannage requis. Vérifiez soigneusement qu’une adresse IP spécifique et une passerelle par défaut ont été attribuées à la station de travail.

Étape 6 : configuration du routage par défaut

Dans ce scénario, les périphériques remplissent les fonctions suivantes :

  • Le Routeur 1 (R1) est un routeur interne du réseau d’entreprise.
  • Le Routeur 2 (Passerelle) est utilisé comme routeur de passerelle qui connecte le réseau au FAI.
  • Le Routeur 3 (FAI) représente le côté FAI de la connexion Internet.
  • L’Hôte 1 représente un hôte du réseau interne.
  • L’Hôte 2 (ou interface de bouclage) connecté au Routeur 3 représente une ressource sur Internet.

Le réseau d’entreprise lui-même comporte une connexion simple, c’est-à-dire qu’il ne comporte qu’une connexion à Internet. Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’exécuter un protocole de routage entre le réseau d’entreprise et le fournisseur de services Internet. Le routage statique doit être utilisé dans ce cas.

Lorsque la route par défaut est créée sur le routeur Passerelle, il est préférable de la redistribuer au reste du réseau d’entreprise plutôt que de configurer les routes par défaut sur tous les routeurs de l’entreprise.

  1. a. Créez une route statique sur le routeur FAI vers le réseau d’entreprise. FAI(config)#ip route 192.168.1.0 255.255.255.0 172.16.1.1
  2. Créez une route par défaut sur le routeur Passerelle vers le routeur du fournisseur de services Internet.

Passerelle(config)#ip route 0.0.0.0 0.0.0.0 172.16.1.2

  1. Utilisez la commande show ip route sur le routeur Passerelle pour observer le résultat de la configuration de la route par défaut.

Passerelle#show ip route

Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP

D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter area N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external type 2 E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2

i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS

level-2

ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route

o - ODR, P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is 172.16.1.2 to network 0.0.0.0

172.16.0.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       172.16.1.0 is directly connected, Serial0/0/1

192.168.5.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       192.168.5.0 is directly connected, Serial0/0/0

O    192.168.1.0/24 [110/782] via 192.168.5.1, 00:13:39, Serial0/0/0

S* 0.0.0.0/0 [1/0] via 172.16.1.2

Passerelle#

Le résultat de la commande show ip route doit indiquer qu’une passerelle de dernier recours a été identifiée.

  1. Testez le fonctionnement : envoyez un paquet ping du routeur Passerelle à l’Hôte 2.

La requête ping a-t-elle abouti ?____________

  1. Testez la connectivité actuelle complète : envoyez un paquet ping de l’Hôte 1 à l’Hôte 2.

La requête ping a-t-elle abouti ?____________

Expliquez les résultats.

  1. Le processus OSPF ne propage pas automatiquement la route par défaut dans le domaine de routage OSPF. Le routeur R2 doit être configuré de façon à redistribuer la route par défaut dans le processus de routage OSPF. Pour cela, utilisez la commande redistribute static ou default-information originate. Utilisez l’option redistribute static avec prudence : par défaut, elle redistribue toutes les routes statiques configurées dans le domaine OSPF. Selon le cas, cela peut ou non être souhaitable. Dans ce scénario, utilisez l’option default-information originate.

Passerelle(config-router)#default-information originate

  1. Testez le fonctionnement : envoyez un paquet ping de l’Hôte 1 à l’Hôte 2.

La requête ping a-t-elle abouti ?____________

  1. Utilisez la commande show ip route sur le routeur R1 pour constater la route par défaut.

R1#show ip route

Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP

D - EIGRP, EX - EIGRP external,

O - OSPF, IA - OSPF inter area

N1 - OSPF NSSA external type 1,

N2 - OSPF NSSA external type 2

E1 - OSPF external type 1,

E2 - OSPF external type 2


i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS

level-2

ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route

o - ODR, P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is 192.168.5.2 to network 0.0.0.0

192.168.5.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       192.168.5.0 is directly connected, Serial0/0/0

C    192.168.1.0/24 is directly connected, FastEthernet0/0

O*E2 0.0.0.0/0 [110/1] via 192.168.5.2, 00:02:56, Serial0/0/0

Le résultat affiche les informations de routage par défaut. Quel est le type de route OSPF créée sur le Routeur 1 ?

En quel type de routeur OSPF le Routeur 2 s’est-il transformé ?

Étape 7 : dépannage routage par défaut

Le routage par défaut est sujet à de nombreux problèmes identiques qui peuvent créer des problèmes de propagation de n’importe quelle route OSPF. Dans ces travaux pratiques, nous allons introduire des problèmes typiques ; nous allons également rechercher des méthodes de dépannage.

Le Routeur 2 est configuré avec une route par défaut. Même s’il s’agit d’une route par défaut, les mêmes règles d’accessibilité que les autres routes s’appliquent.

  1. Désactivez l’interface S0/0/1 sur le routeur FAI et examinez la table de routage sur le Routeur R1.

R1#show ip route

Codes: C - connected,

S - static,

R - RIP,

M - mobile,

B - BGP

D - EIGRP, EX - EIGRP external,

O - OSPF, IA - OSPF inter area

N1 - OSPF NSSA external type 1,

N2 - OSPF NSSA external type 2

E1 - OSPF external type 1,

E2 - OSPF external type 2

i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS

level-2

ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route

o - ODR, P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is not set

192.168.5.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       192.168.5.0 is directly connected, Serial0/0/0

C    192.168.1.0/24 is directly connected, FastEthernet0/0

  1. Notez que la route par défaut n’est plus présente. Lorsqu’une configuration telle que celle utilisée dans ces travaux pratiques est présente et qu’aucune route par défaut ne s’affiche, vérifiez d’abord si les autres routeurs reçoivent également la route par défaut. Si plusieurs routeurs ne reçoivent pas la route par défaut, allez à l’origine de la route par défaut (routeur Passerelle dans ces travaux pratiques) et commencez alors le dépannage. Vérifiez d’abord la table de routage sur le routeur Passerelle.

Passerelle#show ip route

Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP

D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter area N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external type 2 E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2

i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS

level-2

ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route

o - ODR, P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is not set

192.168.5.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       192.168.5.0 is directly connected, Serial0/0/0

O    192.168.1.0/24 [110/782] via 192.168.5.1, 00:23:27, Serial0/0/0

Étant donné que la route par défaut ne figure pas dans la table de routage du routeur Passerelle, il n’est pas possible de l’annoncer aux autres routeurs.

  1. Le dépannage est plus difficile lorsque le routeur Passerelle est configuré pour toujours envoyer les informations de routage par défaut. Configurez maintenant cette option sur le routeur Passerelle.

Passerelle(config-router)#default-information originate always

  1. Vérifiez à nouveau la table de routage sur le Routeur 1.

La route par défaut est-elle présente ?____________

  1. Envoyez un paquet ping de l’Hôte 1 à l’Hôte 2.

La requête ping a-t-elle abouti ?____________

Dans ce scénario, le contrôle des tables de routage sur les routeurs du réseau ne fournit aucune information utile. Dans ce cas, l’utilisation de la commande traceroute à partir d’un hôte sur le réseau fournit des informations plus pertinentes sur le cheminement des paquets ping.

  1. Affichez la table de routage sur le routeur Passerelle.

Passerelle#show ip route

Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP

D - EIGRP, EX - EIGRP external,

O - OSPF, IA - OSPF inter area

N1 - OSPF NSSA external type 1,

N2 - OSPF NSSA external type 2

E1 - OSPF external type 1,

E2 - OSPF external type 2

i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS

level-2

ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route

o - ODR, P - periodic downloaded static route

Gateway of last resort is not set

192.168.5.0/30 is subnetted, 1 subnets

C       192.168.5.0 is directly connected, Serial0/0/0

O    192.168.1.0/24 [110/782] via 192.168.5.1, 00:59:29, Serial0/0/0

L’anomalie dans ce cas est que la route par défaut ne figure pas sur le routeur Passerelle, mais elle est annoncée au routeur R1.

  1. Sur le routeur FAI, réactivez l’interface S0/0/1.

D’autres problèmes d’annonce de la route par défaut proviennent souvent de problèmes typiques de communications OSPF. Vous allez maintenant introduire certaines erreurs OSPF et observer les commandes utilisées pour déterminer les erreurs.

  1. h. Sur le routeur Passerelle, supprimez l’instruction network actuelle et remplacez-la par : Passerelle(config-router)#network 192.168.5.0 0.0.0.3 area 1
  2. Sur R1, entrez la commande show ip ospf neighbor.

Des voisins sont-ils affichés ?___________

  1. Sachant que le protocole OSPF est configuré sur les deux routeurs, entrez la commande debug ip ospf events sur R1 et observez le résultat.

R1#debug ip ospf events

*Mar 1 02:14:440,807: OSPF: Send hello to 224.0.0.5 area 0 on FastEthernet0/0 from 192.168.1.1

*Mar 1 02:14:460,963: OSPF: Send hello to 224.0.0.5 area 0 on Serial0/0/0 from 192.168.5.1

*Mar 1 02:14:520,743: OSPF: Rcv pkt from 192.168.5.2, Serial0/0/0, area 0.0.0.0

mismatch area 0.0.0.1 in the header

Dans le résultat, les paquets OSPF « hello >> sont envoyés et reçus. Le paquet reçu du routeur Passerelle indique la zone non correspondante qui empêche la création de la relation de voisinage.

  1. Remplacez l’instruction network sur le routeur Passerelle par l’instruction correcte. Peu après, un message doit s’afficher sur la console pour indiquer que la relation de voisinage est rétablie.
  2. Utilisez la commande show ip ospf neighbor pour vérifier cette relation.
  3. Sur le Routeur 1, supprimez l’instruction network pour le réseau 192.168.5.0.

Le résultat de la commande debug ip ospf events est toujours utile dans ce cas. Il faut comparer ce qui n’est pas affiché à ce qui est affiché. Remarquez que rien n’indique qu’un paquet « hello >> est envoyé à l’interface Serial 0/0/0.

  1. Sur le Routeur 1, entrez la commande show ip ospf interface. Le résultat doit être similaire à celui-ci :

R1#show ip ospf interface

FastEthernet0/0 is up, line protocol is up

Internet Address 192.168.1.1/24, Area 0

Process ID 1, Router ID 192.168.5.1, Network Type BROADCAST, Cost: 1 Transmit Delay is 1 sec, State DR, Priority 1

Designated Router (ID) 192.168.5.1, Interface address 192.168.1.1

No backup designated router on this network

Timer intervals configured, Hello 10, Dead 40, Wait 40, Retransmit 5

oob-resync timeout 40

Hello due in 00:00:05

Index 1/1, flood queue length 0

Next 0x0(0)/0x0(0)

Last flood scan length is 0, maximum is 0

Last flood scan time is 0 msec, maximum is 0 msec

Neighbor Count is 0, Adjacent neighbor count is 0

Suppress hello for 0 neighbor(s)

Les informations sur l’interface Fa0/0 figurent dans le résultat mais pas dans les informations sur l’interface S0/0/0. Cette absence d’informations indique que l’interface S0/0/0 n’est pas configurée pour participer au processus OSPF.

  1. Replacez l’instruction network pour le réseau 192.168.5.0 dans le processus de routage OSPF et désactivez ensuite l’interface S0/0/0.
  2. Sur le Routeur 1, entrez la commande show ip ospf interface.

R1#show ip ospf interface

Serial0/0/0 is administratively down, line protocol is down

Internet Address 192.168.5.1/30, Area 0

Process ID 1, Router ID 192.168.5.1, Network Type POINT_TO_POINT, Cost: 64

Transmit Delay is 1 sec, State DOWN,

Timer intervals configured, Hello 10, Dead 40, Wait 40, Retransmit 5 oob-resync timeout 40

FastEthernet0/0 is up, line protocol is up

Internet Address 192.168.1.1/24, Area 0

Process ID 1, Router ID 192.168.5.1, Network Type BROADCAST, Cost: 1 Transmit Delay is 1 sec, State DR, Priority 1

Designated Router (ID) 192.168.5.1, Interface address 192.168.1.1

No backup designated router on this network

Timer intervals configured, Hello 10, Dead 40, Wait 40, Retransmit 5

oob-resync timeout 40

Hello due in 00:00:08

Index 1/1, flood queue length 0

Next 0x0(0)/0x0(0)

Last flood scan length is 0, maximum is 0

Last flood scan time is 0 msec, maximum is 0 msec

Neighbor Count is 0, Adjacent neighbor count is 0

Suppress hello for 0 neighbor(s)

Même si l’interface série est désactivée, elle figure toujours dans le résultat de la commande. Cela signifie que la commande show ip ospf interface affiche les interfaces configurées et pas uniquement les interfaces actives.

Étape 8 : remarques générales

  1. Est-il possible d’annoncer une route par un routeur OSPF qui ne comporte pas le tronçon suivant dans sa table de routage ?
  2. Indiquez trois raisons qui font échouer la propagation d’une route OSPF par défaut ?
  3. En quel type de routeur OSPF se transforme un routeur qui injecte une route par défaut dans le processus OSPF ?
  4. Quels sont l’avantage et l’inconvénient de l’utilisation de la commande default-information originate par rapport à la configuration des routes par défaut sur tous les routers
www.ista.eliby.com                                                                                                                tompo

Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992-2007 Cisco Systems, Inc.

Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco.

Nouveaux tutoriels

Nouveaux dans l'Espace de téléchargement