Cours gratuits » Cours informatique » Cours programmation » Cours VBA » Visual basic Application pour Excel cours complet

Visual basic Application pour Excel cours complet

Problème à signaler:

Télécharger



★★★★★★★★★★1 étoiles sur 5 basé sur 2 votes.
1 stars
2 votes

Votez ce document:

           CPR Informatique                 

(poste 3159 ou 3164)   Septembre 2001 

 

Visual Basic Application

pour Excel

 

Table des matières

1.- PRISE EN MAIN DE L’ENVIRONNEMENT ...................................................................................................3

1.1.- DEMARRAGE DE VISUAL BASIC DANS EXCEL.................................................................................................... 3

1.2.- L’EXPLORATEUR DE PROJET ............................................................................................................................. 3

1.3.- L’EXPLORATEUR D'OBJETS ......................................................................................................

......................... 4

1.4.- LA FENETRE CODE............................................................................................................................................ 6

1.5.- LA FENETRE EXECUTION .................................................................................................................................. 7

1.6.- LA FENETRE ESPIONS ....................................................................................................................................... 8

2.- CREATION DE FORMULAIRES ......................................................................................................................9

2.1.- CASE D’OPTION................................................................................................................................................. 9

2.2- CASE À COCHER................................................................................................................................................. 9

2.3.- ZONE DE LISTE ................................................................................................................................................ 10

2.4.- BOUTON DE COMMANDE................................................................................................................................. 11

2.5.- IDENTIFICATEUR DES CONTROLES................................................................................................................... 12

3.- LES BOITES DE DIALOGUES.........................................................................................................................13

3.1.- L’OBJET USERFORM. ...................................................................................................................................... 13

3.1.1.- Création d’une UserForm......................................................................................................................13

3.1.2.- Modification du nom d’une UserForm...................................................................................................13

3.1.3.- Modification des propriétés d’une UserForm........................................................................................13

3.2.- LA BOITE A OUTILS ......................................................................................................................................... 14

3.2.1.- Affichage ou masquage de la boîte à outils............................................................................................14

3.2.2.- Les contrôles de la boîte à outils............................................................................................................14 3.3.- LES CONTROLES SUPPLEMENTAIRES ............................................................................................................... 18

3.4.- MODIFICATION D’UN CONTROLE..................................................................................................................... 18

3.4.1.- Modification du nom ..............................................................................................................................18

3.4.2.- Modification d’une propriété .................................................................................................................19

3.5.- LA SUPERPOSITION DES CONTROLES ............................................................................................................... 19

4.- LES MENUS ........................................................................................................................................................20

4.1.- LE « MENU BARRE »........................................................................................................................................ 20

4.2.- LE « MENU CONTEXTUEL »............................................................................................................................. 20

5.- REPONSES AUX EVENEMENTS....................................................................................................................22

6.- L’AIDE EN LIGNE SUR LES PROCEDURES EVENEMENTIELLES ......................................................23

7.- ACTIONS POSSIBLES SUR UN DOCUMENT EXCEL................................................................................24

7.1.- OUVERTURE ET FERMETURE D’UN DOCUMENT EXCEL.................................................................................... 24

7.2.- ACTIONS SUR L’OBJET « FEUILLE EXCEL »..................................................................................................... 24

7.3.- ACTIONS SUR L’OBJET « CELLULE EXCEL ».................................................................................................... 25

7.4.- AUTRES ACTIONS SUR DES OBJETS EXCEL....................................................................................................... 26

7.5.- QUELQUES EXEMPLES D’ACTIONS PLUS COMPLEXES....................................................................................... 27

ANNEXES .................................................................................................................................................................29

A1.- CONSTANTES, BOUTONS ET ICONES DES BOITES DE MESSAGES....................................................................... 29 A2.- CONSTANTES DE CODE DE TOUCHES ............................................................................................................... 31

1.- Prise en main de l’environnement

1.1.- Démarrage de Visual basic dans Excel

Dans le menu « Outils » sélectionnez la commande «  Macro – Visual Basic Editor » pour activer l’explorateur de projet.

1.2.- L’Explorateur de projet

L’explorateur de projet affiche une liste hiérarchisée des projets et de tous les éléments référencés par chaque projet et contenus dans un projet.

Ouvre une fenêtre destinée à recevoir le code Visual Basic

 


1.3.- L’Explorateur d'objets

Affiche les classes, les propriétés, les méthodes, les événements et les constantes disponibles dans les bibliothèques d'objets et les procédures de votre projet. Il permet de rechercher et d'utiliser des objets que vous créez ainsi que des objets provenant d'autres applications.

 

Zone Projet/bibliothèque

Affiche les bibliothèques actuellement référencées pour le projet actif. Vous pouvez ajouter des bibliothèques dans la boîte de dialogue Références. « All Libraries » permet d'afficher simultanément toutes les bibliothèques.

Zone Rechercher un texte

Contient la chaîne à utiliser dans votre recherche. Vous pouvez taper ou choisir la chaîne à utiliser. La zone Rechercher un texte conserve jusqu'à la fermeture du projet les 4 dernières chaînes de recherche que vous avez entrées. Vous pouvez utiliser les caractères génériques Visual Basic standard lorsque vous tapez une chaîne.

Pour rechercher un mot entier, utilisez la commande Mot entier du menu contextuel.

Bouton Retourner

Permet de revenir à la sélection précédente dans les listes « Classes et Membres de ». Vous remontez d'une sélection chaque fois que vous cliquez sur ce bouton, jusqu'à épuisement des choix précédents.

Bouton Avancer

Permet de réutiliser vos sélections d'origine dans les listes « Classes et Membres de » chaque fois que vous cliquez dessus, jusqu'à épuisement de la liste de sélections.

Bouton Copier dans le Presse-papiers

Copie la sélection en cours dans la liste « Membres de » ou le texte du volet Détails vers le Presse-papiers. Vous pouvez ensuite coller la sélection dans votre code.

Bouton Afficher la définition

Déplace le curseur à la position à laquelle est définie la sélection dans la liste « Membres de » ou « Classes » de la fenêtre Code. 

Bouton Aide 

Affiche la rubrique d'aide en ligne correspondant à l'élément sélectionné dans la liste « Classes » ou « Membres de ». Vous pouvez également appuyer sur F1.

Bouton Rechercher

Lance une recherche dans les bibliothèques sur la classe ou propriété, méthode, constante ou l'événement correspondant à la chaîne que vous avez tapée dans la zone « Rechercher un texte » et ouvre le volet « Résultats de la recherche », dans lequel figurent les informations demandées.

Bouton Afficher/Masquer les résultats de la recherche 

Ouvre ou masque le volet « Résultats de la recherche ». Les informations de ce dernier sont modifiées pour afficher les résultats de la recherche dans la bibliothèque ou dans le projet sélectionné dans la liste « Projet/bibliothèque ». Les résultats de la recherche sont répertoriés par ordre alphabétique de A à Z.

Liste Résultats de la recherche

Affiche la bibliothèque, la classe et le membre correspondant aux éléments indiqués dans votre chaîne de recherche. Les informations du volet « Résultats de la recherche » sont modifiées lorsque vous changez la sélection dans la zone « Projet/bibliothèque ».

Liste « Classes »

Affiche toutes les classes disponibles dans la bibliothèque ou dans le projet sélectionné dans la zone « Projet/Bibliothèque ». S'il existe du code rédigé pour une classe, cette dernière apparaît en gras. La liste commence toujours par <global>, la liste des membres auxquels l'accès est global. Si vous sélectionnez une classe sans préciser de membre, le membre par défaut, s'il existe, est utilisé. Le membre par défaut est indiqué par un astérisque (*) ou par l'icône par défaut spécifique à ce membre.

Liste « Membres de »

Affiche les éléments de la classe sélectionnée dans le volet « Classes » en les triant par groupe, puis dans l'ordre alphabétique au sein de chaque groupe. Les méthodes, propriétés, événements ou constantes pour lesquels du code est rédigé apparaissent en gras. Vous pouvez modifier l'ordre de cette liste avec la commande « Membres du groupe » du menu contextuel de l'Explorateur d'objets.

Volet « Détails »

Affiche la définition du membre. Le volet « Détails » contient un renvoi à la classe ou bibliothèque à laquelle l'élément appartient. Certains membres sont dotés de renvois à leur classe parent. Par exemple, si le texte du volet « Détails » indique que Command1 est déclarée en tant que type de bouton de commande, la classe Bouton de commande apparaît si vous cliquez sur le bouton de commande.

Vous pouvez copier ou faire glisser le texte du volet « Détails » vers la fenêtre Code.

Barre de fractionnement

Sépare les volets pour vous permettre de modifier leur taille. Des séparations existent entre :

•   la zone « Classes » et la zone « Membres de » ;

•   la liste « Résultats de la recherche »et les zones « Classes » et « Membres de » ;

•   les zones « Classes » et « Membres de » et le volet « Détails ».

1.4.- La Fenêtre Code

Pour afficher la fenêtre de code :

1. sélectionnez l’objet qui doit être associé au code Visual Basic ; 2. cliquez sur le bouton d’affichage de la fenêtre « code ».

 

La fenêtre Code permet d'écrire, d'afficher et de modifier le code Visual Basic. Vous pouvez ouvrir autant de fenêtres Code que vous avez de modules, ce qui vous permet de visualiser facilement le code des différentes feuilles ou modules et d'effectuer des opérations de « copiercoller » de l'un à l'autre. 

Vous pouvez ouvrir une fenêtre Code à partir de :

•  la fenêtre Projet, en sélectionnant une feuille ou un module, et en choisissant le bouton Afficher le code ;

•  une fenêtre UserForm, en double-cliquant sur un contrôle ou sur une feuille, en choisissant « Code » dans le menu Affichage ou en appuyant sur F7.

Vous pouvez faire glisser le texte sélectionné vers :

•  un autre emplacement de la fenêtre Code en cours ;

•  une autre fenêtre Code ;

•  les fenêtres Exécution et Espions ;

•  la Corbeille.

Éléments de la fenêtre code

Zone Objet

Affiche le nom de l'objet sélectionné. Cliquez sur la flèche située à droite de la zone de liste pour afficher la liste de tous les objets associés à la feuille.

Zone Procédures/Événements

Répertorie tous les événements reconnus par Visual Basic pour la feuille ou le contrôle affiché dans la zone Objet. Lorsque vous sélectionnez un événement, la procédure d'événement qui est associée à son nom apparaît dans la fenêtre Code.

Si « (Général) » est affiché dans la zone Objet, la zone Procédure répertorie l'ensemble des déclarations et des procédures générales qui ont été créées pour la feuille. Si vous modifiez le code du module, la zone Procédure affiche toutes les procédures générales du module. Dans les deux cas, la procédure que vous avez sélectionnée dans la zone Procédure apparaît dans la fenêtre Code.

Toutes les procédures d'un module sont affichées par ordre alphabétique dans une même liste avec défilement. Si vous sélectionnez une procédure à l'aide des zones de liste déroulantes situées en haut de la fenêtre Code, le curseur va immédiatement se placer sur la première ligne de code de la procédure sélectionnée.

Barre de fractionnement

Faire glisser cette barre vers le bas a pour effet de fractionner la fenêtre Code en deux volets horizontaux dont vous pourrez faire défiler le contenu de manière totalement autonome. Vous pouvez ensuite afficher simultanément différentes parties de votre code. Les informations qui apparaissent dans les zones Objet et Procédures/Événements s'appliquent au code du volet qui a le focus. Si vous faites glisser la barre de fractionnement jusqu'en haut de la fenêtre, un volet se ferme.

Barre des indicateurs en marge

Zone grise située à gauche de la fenêtre Code où apparaissent les indicateurs en marge.

Icône Affichage de la procédure

Affiche la procédure sélectionnée. La fenêtre Code ne peut afficher qu'une procédure à la fois. 

Icône Affichage complet du module Affiche l'ensemble du code du module. 

1.5.- La Fenêtre Exécution

Dans cette fenêtre, vous pouvez :

•  taper ou coller une ligne, puis appuyer sur ENTRÉE pour l'exécuter ;

•  copier le code de la fenêtre « Exécution » pour le coller dans la fenêtre « Code », mais vous ne pouvez pas enregistrer le code de la fenêtre Exécution ;

•  faire glisser et déplacer la fenêtre « Exécution » n'importe où sur votre écran, sauf si vous en faites une fenêtre « ancrable » à l'aide de l'onglet Ancrage de la boîte de dialogue Options. 

Pour fermer la fenêtre, cliquez sur la case de fermeture. Si elle n'est pas visible, double-cliquez sur la barre de titre pour que la case de fermeture apparaisse, puis cliquez sur cette dernière.

En mode Arrêt, une instruction figurant dans la fenêtre Exécution est exécutée dans le contexte ou la portée indiqué dans la zone Procédure. Par exemple, si vous tapez « Print variablename », la sortie est la valeur d'une variable locale, comme si la méthode Print s'était trouvée dans la procédure que vous exécutiez quand le programme s'est arrêté.

1.6.- La Fenêtre Espions

Cette boite apparaît automatiquement lorsque des expressions espionnes sont définies dans le projet. Vous pouvez :

•  modifier la taille des en-têtes de colonnes en faisant glisser la bordure vers la droite pour les agrandir ou vers la gauche pour les réduire ;

•  faire glisser une variable sélectionnée vers la fenêtre Exécution ou la fenêtre Espion ;

•  fermer la fenêtre en cliquant sur la case de fermeture. Si elle n'est pas visible, double-cliquez sur la barre de titre pour que la case de fermeture apparaisse, puis cliquez sur cette dernière.

Expression : affiche l'expression espionne avec l'icône Espion,  à sa gauche.

Valeur : indique la valeur de l'expression au moment du passage au mode Arrêt. Vous pouvez modifier la valeur puis appuyer sur ENTRÉE, sur les touches fléchées HAUT et BAS, TAB, MAJ+TAB, ou cliquer sur l'écran pour valider la modification. Si la valeur est incorrecte, le champ Modifier reste actif et la valeur est mise en évidence. Un message décrivant l'erreur apparaît également. Pour annuler une modification, appuyez sur ÉCHAP.

Type : indique le type de l'expression.

Contexte : affiche le contexte de l'expression espionne. Si le contexte de l'expression n'est pas dans la portée lors du passage au mode Arrêt, la valeur en cours n'est pas indiquée.

Pour fermer la fenêtre, cliquez sur la case de fermeture. Si elle n'est pas visible, double-cliquez sur la barre de titre pour que la case de fermeture apparaisse, puis cliquez sur cette dernière.

2.- Création de formulaires

Sur une feuille de calcul vous pouvez placer des case à cocher, des boutons d'options, des listes déroulantes ou des boutons de commande (qui serviront à déclencher des macros).

Ces contrôles placés sur une feuille de calcul peuvent ne pas être visible au moment de l'impression.

2.1.- Case d’option

1.   dans le menu « Affichage », activez la commande « Barre d'outils », puis affichez la barre « Formulaire » ;

2.   cliquez sur le bouton « Case d’option », puis placez l’objet sur la feuille de calcul ;

3.   lorsque l’objet est sélectionné, dans le menu « Format », activez la commande

« Contrôle.. » ;

4.   cliquez sur l’onglet « Contrôle », puis indiquée la valeur souhaitée (Non coché, Coché ou Grisé) ;

5.   indiquez la cellule liée. La cellule liée étant la cellule qui reçoit le n° de la case d’option activée.

 

2.2- Case à cocher

1.   dans le menu « Affichage », activez la commande « Barre d'outils », puis affichez la barre « Formulaire » ;

2.   cliquez sur le bouton « Case à cocher », puis placez l’objet sur la feuille de calcul ;

3.   lorsque l’objet est sélectionné, dans le menu « Format », activez la commande « Contrôle » ;

4.   cliquez sur l’onglet « Contrôle », puis indiquée la valeur souhaitée (Non coché, Coché ou Grisé) ;

5.   indiquez la cellule liée. La cellule liée étant la cellule qui reçoit « VRAI » lorsque la case est cochée, « FAUX » dans l’autre cas.

 

2.3.- Zone de liste

1.   dans le menu « Affichage », activez la commande « Barre d'outils », puis affichez la barre « Formulaire » ;

2.   cliquez sur un des boutons « Zone de liste», puis placez l’objet sur la feuille de calcul ;

3.   lorsque l’objet est sélectionné, dans le menu « Format », activez la commande « Contrôle » ;

4.   cliquez sur l’onglet « Contrôle », puis indiquée la « Plage d’entrée ». La plage d’entrée étant la plage des cellules contenant les informations qui doivent figurer dans la liste ;

5.   indiquez la cellule liée. La cellule liée étant la cellule qui reçoit le n° du rang de l’information sélectionnée dans la liste ;

6.   indiquez le « Nombre de lignes »,. Le nombre de lignes correspond aux nombre de lignes affichées lorsque l’on clique sur la zone de liste déroulante.

 

Remarque :

•  les cellules liées, les plages d’entrées, peuvent être situées sur une autre feuille ;

•  pour ne pas imprimer ces contrôles, décochez la case « Imprimer l’objet ».

2.4.- Bouton de commande

1.   dans le menu « Affichage », activez la commande « Barre d'outils », puis affichez la barre « Formulaire » ;

2.   cliquez sur le bouton « Bouton», puis placez l’objet sur la feuille de calcul ;

3.   la fenêtre « Affecter une macro » s’affiche, sélectionnez la macro ;

4.   cliquez sur « Ok » ;

5.   sélectionner le texte du bouton, puis taper le texte qui vous convient.

 

2.5.- Identificateur des contrôles

Contrairement aux boites de dialogue que nous verrons dans le chapitre suivant, les contrôles insérés dans une feuille Excel (Case option, Case à cocher, Boutons …) n’ont pas d’identificateur. La seule de manière de les « identifier » est de connaître l’ordre de création du contrôle dans la feuille Excel. Visual Basic range les contrôles dans un tableau de même type. Par exemple, si vous créez trois boutons sur votre feuille Excel, VBA crée un tableau « Buttons » de trois éléments de type « Buttons ».

De même, si vous créez deux cases d’options, vous aurez un tableau « OptionButtons » de deux éléments. Si vous désirez connaître l’état des cases d’options (par exemple laquelle des deux est sélectionnée), vous pouvez écrire le code suivant :

For I = 1 To 2

Valeur = Sheets ("nom de la feuille").OptionButtons(I).Value Debug.Print Valeur Next

Dans le cas précédent, « Valeur » vaudra « 1 » pour la case cochée et une valeur négative quelconque pour la case non cochée.

Autre exemple : rendre un bouton visible.

Pour connaître l’ordre de création du bouton (donc son rang dans le tableau « Buttons »), on peut par exemple parcourir l’ensemble des boutons de la feuille Excel (faire une boucle sur le nombre de boutons de la feuille) et comparer l’attribut « Text » de tous les boutons avec celui recherché. 

Une fois le rang du bouton trouvé, il suffit d’affecter la valeur « False » à la propriété « Visible » du bouton.

Sheets ("nom de la feuille").Buttons(rang).Visible = False

Note :

Le tableau des « boutons de commande » a pour nom : « Buttons ».

Le tableau des « Cases à cocher » a pour nom : « CheckBoxes ».

Le tableau des « Cases d’options » a pour nom : « OptionButtons ».

Le tableau des « Zones de liste » a pour nom : « DropDowns ».

Le tableau des « Zones de texte » a pour nom : « Labels ».

3.- Les boites de dialogues

3.1.- L’objet UserForm.

3.1.1.- Création d’une UserForm

La commande « Userform » du menu « Insertion » vous permet de créer des fenêtres ou des boîtes de dialogue pour votre projet.

Pour créer une fenêtre, activez la commande « UserForm » du menu « Insertion.

Une fois l’objet UserForm créé, utilisez les boutons de la boîte à outils pour dessiner des contrôles sur la feuille. Vous pouvez aligner automatiquement les contrôles sur la grille en choisissant l'option correspondante dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Options. Vous pouvez afficher la grille de feuille et définir l'espacement de ses lignes dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Options.

3.1.2.- Modification du nom d’une UserForm.

•   sélectionnez une UserForm ;

•   dans la partie gauche de la fenêtre, face à « Name » ,modifiez le nom.

3.1.3.- Modification des propriétés d’une UserForm.

•   sélectionnez une UserForm ;

•   cliquez dans la partie gauche de la fenêtre, face à la propriété à modifiez, sélectionnez la nouvelle valeur dans le menu déroulant.

Remarque : Pour connaître la signification d’une propriété, cliquez sur le libellé de la propriété et appuyez sur la touche F1.

3.2.- La boite à outils

3.2.1.- Affichage ou masquage de la boîte à outils

Dans le menu Affichage, regardez si une coche s’affiche en regard de Boîte à outils. Si la coche est présente, la boîte à outils s’affiche, dans le cas contraire, elle est masquée.

Choisissez l’une des options suivantes :

•   pour afficher la boîte à outils, vérifiez que la coche apparaît en regard de Boîte à outils. Si ce n’est pas le cas, sélectionnez Boîte à outils ;

•   pour masquer la boîte à outils, vérifiez qu’aucune coche n’apparaît en regard de Boîte à outils. Si une coche apparaît, sélectionnez Boîte à outils pour la supprimer.

3.2.2.- Les contrôles de la boîte à outils

 

3.2.1.- Intitulé ( Label )

Un contrôle Label dans une feuille affiche un texte descriptif tel que des titres, des légendes, des images ou de brèves instructions. Par exemple, les étiquettes d’un carnet d’adresses peuvent inclure un contrôle Label pour un nom, une rue ou une ville. Un contrôle Label n’affiche pas de valeurs issues de sources de données ou d’expressions ; il est toujours indépendant et ne change pas lorsque vous vous déplacez d’un enregistrement à l’autre. 

La propriété par défaut d’un Label est la propriété Caption.  L’événement par défaut d’un Label est l’événement Click.

3.2.2.- Zone de texte ( TextBox )

Le contrôle zone de texte est le contrôle le plus souvent utilisé pour afficher les informations entrées par un utilisateur. Il peut également afficher un ensemble de données, tel qu’une table, une requête, une feuille de programmation ou le résultat d’un calcul. Si un contrôle zone de texte est dépendant d’une source de données, les changements apportés au contenu d’un contrôle zone de texte modifient aussi la valeur de la source de données dont il dépend.

Le format appliqué à toute partie du texte du contrôle zone de texte se répercutera à la totalité du texte du contrôle. Par exemple, si vous changez la police ou la taille d’un caractère du contrôle, la modification affecte tous les caractères du contrôle.

La propriété par défaut d’un contrôle zone de texte est la propriété Value

L’événement par défaut d’un contrôle zone de texte est l’événement Change.

3.2.3.- Zone de liste ( ListBox )

Affiche une liste de valeurs et vous permet d’en sélectionner une ou plusieurs.

Si le contrôle Zone de liste est dépendant d’une source de données, il enregistre la valeur sélectionnée dans cette source de données.

Le contrôle Zone de liste peut apparaître sous la forme d’une liste, d’un groupe de contrôles OptionButton ou de contrôles CheckBox.

La propriété par défaut d’un contrôle Zone de liste est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Zone de liste est l’événement Click.

3.2.4.- Zone de liste modifiable ( ComboBox )

Allie les caractéristiques d’un contrôle Zone de liste et d’un contrôle zone de texte. L’utilisateur peut entrer une nouvelle valeur, comme dans un contrôle zone de texte ou bien sélectionner une valeur existante comme dans un contrôle Zone de liste.

Si un contrôle Zone de liste modifiable est dépendant d’une source de données, il insère dans cette source de données la valeur que l’utilisateur entre ou sélectionne. Si une liste modifiable multicolonne est dépendante, la propriété BoundColumn détermine la valeur enregistrée dans la source de données dont dépend la liste modifiable.

La liste d’un contrôle Zone de liste modifiable se compose de lignes de données. Chacune d’elle peut contenir une ou plusieurs colonnes qui peuvent apparaître avec ou sans titre. Certaines applications n’utilisent pas les titres de colonne, d’autres ne les l’utilisent que partiellement.

La propriété par défaut d’un contrôle Zone de liste modifiable est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Zone de liste modifiable est l’événement Change.

3.2.5.- Case à cocher ( CheckBox )

Affiche l’état de la sélection d’un élément.

Utilisez un contrôle Case à cocher pour permettre à l’utilisateur de choisir entre deux valeurs telles que Oui/Non, Vrai/Faux ou Actif/Inactif. Quand l’utilisateur sélectionne un contrôle Case à cocher, une marque spéciale (un X, par exemple) s’affiche et sa valeur courante est Oui, Vrai ou Actif ; si l’utilisateur ne sélectionne pas le contrôle Case à cocher, celui-ci est vide et sa valeur est Non, Faux ou Inactif. Selon la valeur de la propriété TripleState, un contrôle Case à cocher peut aussi avoir une valeur nulle.

Si un contrôle Case à cocher est dépendant d’une source de données, le changement de paramètre modifie la valeur de cette source. Un contrôle Case à cocher désactivé affiche sa valeur courante mais il apparaît ombré et ne permet pas à l’utilisateur de modifier sa valeur.

Vous pouvez aussi utiliser des cases à cocher à l’intérieur d’une zone de groupe pour sélectionner un ou plusieurs éléments connexes. Par exemple, vous pouvez créer un bon de commande contenant une liste des éléments disponibles, en faisant précéder chaque élément d’un contrôle Case à cocher. L’utilisateur peut sélectionner un ou plusieurs éléments particuliers en cochant le contrôle Case à cocher correspondant.

La propriété par défaut d’un contrôle Case à cocher est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Case à cocher est l’événement Click.

3.2.6.- Bouton d’options ( OptionButton )

Affiche l’état de la sélection d’un élément faisant partie d’un groupe.

Utilisez un contrôle Bouton d’options pour afficher si un seul élément contenu dans un groupe est sélectionné. Tous les contrôles Bouton d’options d’un contrôle Frame s’excluent l’un l’autre. 

Si un contrôle Bouton d’options est dépendant d’une source de données, il peut afficher la valeur de cette source de données comme étant Oui/Non, Vrai/Faux ou Actif/Inactif. Si l’utilisateur sélectionne le contrôle Bouton d’options, la valeur courante est Oui, Vrai ou Actif ; si l’utilisateur ne sélectionne pas le contrôle Bouton d’options, la valeur est Non, Faux ou Inactif. Par exemple, dans une application de suivi des stocks, un contrôle Bouton d’options peut faire apparaître si la production d’un élément est arrêtée. Si le contrôle Bouton d’options est dépendant d’une source de données, le changement de paramètre modifie la valeur de cette source. Un contrôle Bouton d’options désactivé est indisponible et il n’affiche aucune valeur.  Selon la valeur de la propriété TripleState, un contrôle Bouton d’options peut aussi avoir une valeur nulle.

Vous pouvez aussi utiliser un contrôle Bouton d’options à l’intérieur d’une zone de groupe pour sélectionner un ou plusieurs groupes d’éléments connexes. Par exemple, vous pouvez créer un bon de commande contenant une liste des éléments disponibles, en faisant précéder chaque élément d’un contrôle Bouton d’options. L’utilisateur peut sélectionner un élément particulier en cochant le contrôle Bouton d’options correspondant.

La propriété par défaut d’un contrôle Bouton d’options est la propriété Value

L’événement par défaut d’un contrôle Bouton d’options est l’événement Click.

3.2.7.- Bouton bascule (ToggleButton ) Affiche l’état de la sélection d’un élément.

Utilisez un contrôle Bouton bascule pour afficher si un élément est sélectionné. Si un contrôle Bouton bascule est dépendant d’une source de données, il affiche la valeur courante de cette source de données comme étant Oui/Non, Vrai/Faux, Actif/Inactif ou tout autre choix de deux valeurs. Si l’utilisateur sélectionne le contrôle Bouton bascule, la valeur courante est Oui, Vrai ou Actif ; si l’utilisateur ne sélectionne pas le contrôle Bouton bascule, la valeur est Non, Faux ou Inactif. Si le contrôle Bouton bascule est dépendant d’une source de données, le changement de paramètre modifie la valeur de cette source. Un contrôle Bouton bascule désactivé affiche une valeur, mais il est indisponible et n’autorise pas les changements à partir de l’interface utilisateur. 

Vous pouvez aussi utiliser un contrôle Bouton bascule à l’intérieur d’un contrôle Frame pour sélectionner un ou plusieurs groupes d’éléments connexes. Par exemple, vous pouvez créer un bon de commande contenant une liste des éléments disponibles, en faisant précéder chaque élément d’un contrôle Bouton bascule. L’utilisateur peut choisir un élément particulier en sélectionnant le Bouton bascule approprié.

La propriété par défaut d’un contrôle Bouton bascule est la propriété Value

L’événement par défaut d’un contrôle Bouton bascule est l’événement Click.

3.2.8.- Cadre ( Frame )

Crée un groupe de contrôles fonctionnel et visuel.

Tous les boutons d’option d’un contrôle Cadre s’excluent l’un l’autre, de sorte que vous pouvez utiliser le contrôle Cadre pour créer un groupe d’options. Vous pouvez aussi utiliser un contrôle Cadre pour regrouper des contrôles dont le contenu est étroitement associé. Par exemple, dans une application qui traite les commandes clients, vous pouvez utiliser un contrôle Cadre pour regrouper noms, adresses et numéros de comptes des clients.

Vous pouvez aussi utiliser un contrôle Cadre pour créer un groupe de boutons bascules, mais ceux-ci ne s’excluent pas l’un l’autre.

L’événement par défaut d’un contrôle Cadre est l’événement Click.

3.2.9.- Bouton de commande (CommandButton )

Lance, termine ou interrompt une action ou une série d’actions.

La macro ou la procédure d’événement affectée à l’événement Click du contrôle Bouton de commande détermine l’action de celui-ci. Par exemple, vous pouvez créer un contrôle Bouton de commande qui ouvre une autre feuille. Vous pouvez aussi afficher un texte, une image ou les deux sur un contrôle Bouton de commande.

La propriété par défaut d’un contrôle Bouton de commande est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Bouton de commande est l’événement Click.

3.2.10.- Onglet ( tabStrip )

Présente un ensemble de contrôles connexes sous forme d’un groupe visuel.

Vous pouvez utiliser un contrôle Onglet pour visualiser différents ensembles d’informations. Par exemple, les contrôles peuvent représenter des informations relatives à l’emploi du temps journalier d’un groupe de personnes, chaque ensemble d’informations correspondant à une personne différente du groupe. Définissez le titre de chaque onglet pour afficher le nom d’une seule personne. Vous pouvez ensuite écrire un code qui, quand vous cliquez sur l’onglet, met à jour les contrôles pour afficher les informations concernant la personne dont le nom figure sur l’onglet.

La propriété par défaut d’un contrôle Onglet est la propriété SelectedItem. L’événement par défaut d’un contrôle Onglet est l’événement Change.

3.2.11.- MultiPage (MultiPage)

Le contrôle MultiPage est un conteneur d’une collection d’objets Pages dans laquelle chaque page contient un ou plusieurs objets Page.

Un contrôle MultiPage est utile lorsque vous travaillez avec un gros volume d’informations qui peuvent être triées en plusieurs catégories. Vous pouvez notamment utiliser un contrôle MultiPage pour afficher les informations contenues dans une candidature et, par exemple, réserver une page aux renseignements personnels tels que le nom et l’adresse, une autre à la liste des précédents employeurs et une troisième à la liste des références. Le contrôle MultiPage vous permet de combiner visuellement des informations connexes tout en conservant un enregistrement complet facilement accessible.

Les nouvelles pages sont ajoutées à droite de la page sélectionnée.

La propriété par défaut d’un contrôle MultiPage est la propriété Value qui renvoie l’index de la Page couramment active dans la collection de Pages du contrôle MultiPage. L’événement par défaut d’un contrôle MultiPage est l’événement Change.

3.2.12.- Barre de défilement (ScrollBar )

Retourne ou définit la valeur d’un autre contrôle en fonction de la position du curseur de défilement.

Le contrôle Barre de défilement est un contrôle autonome que vous pouvez placer sur une feuille. Son aspect visuel est identique à celui de la barre de défilement présente dans certains objets tels qu’un contrôle Zone de liste ou dans la partie déroulante d’un contrôle Zone de liste modifiable. Toutefois, à l’inverse des barres de défilement citées dans ces exemples, le contrôle Barre de défilement autonome ne fait pas partie intégrante d’un autre contrôle.

Pour utiliser le contrôle Barre de défilement afin de définir ou de lire la valeur d’un autre contrôle, vous devez écrire un code pour les événements et les méthodes du contrôle Barre de défilement. Par exemple, pour utiliser le contrôle Barre de défilement en vue de mettre à jour la valeur d’un contrôle Zone de texte, vous pouvez écrire un code lisant la propriété Value du contrôle Barre de défilement, puis définir la propriété Value du contrôle Zone de texte.

La propriété par défaut d’un contrôle Barre de défilement est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Barre de défilement est l’événement Change.

Pour créer un contrôle Barre de défilement vertical ou horizontal, faites glisser les poignées de redimensionnement du contrôle Barre de défilement horizontalement ou verticalement sur la feuille.

3.2.13.- Toupie (SpinButton )

Incrémente et décrémente des nombres.

Cliquer sur un contrôle Toupie ne modifie que la valeur de celui-ci. Vous pouvez écrire un code qui utilise le contrôle Toupie pour mettre à jour la valeur affichée d’un autre contrôle. Par exemple, vous pouvez utiliser un contrôle Toupie pour changer le mois, le jour ou l’année dans une date. Vous pouvez aussi utiliser un contrôle Toupie pour faire défiler une série de valeurs ou une liste d’éléments, ou bien pour modifier la valeur affichée dans une zone de texte.

Pour afficher une valeur mise à jour à l’aide d’un contrôle Toupie, vous devez affecter la valeur du contrôle Toupie à la partie affichée d’un contrôle telle que la propriété Caption d’un contrôle Label ou la propriété Text d’un contrôle Zone de texte. Pour créer un contrôle Toupie horizontal ou vertical, faites glisser les poignées de redimensionnement du contrôle Toupie horizontalement ou verticalement sur la feuille.

La propriété par défaut d’un contrôle Toupie est la propriété Value.

L’événement par défaut d’un contrôle Toupie est l’événement Change.

3.2.14.- Zone d’Image ( Image )

Le contrôle Image vous permet d’afficher une image comme partie des données contenues dans une feuille. Par exemple, vous pouvez utiliser un contrôle Image pour afficher la photographie des employés dans une feuille du personnel.

Le contrôle Image vous permet de couper, de redimensionner ou d’effectuer un zoom avant ou arrière sur l’image, mais ne vous permet pas d’en modifier le contenu. Par exemple, vous ne pouvez utiliser le contrôle Image pour modifier les couleurs d’une image, pour la rendre transparente ou pour affiner la vue de l’image. Pour effectuer ces opérations, il vous faut un logiciel de traitement d’image.

Le contrôle Image supporte les formats de fichiers suivants :           *.bmp,             *.cur,   *.gif,    *.ico, *.jpg, *.wmf

3.3.- Les contrôles supplémentaires

Pour afficher ou supprimer des contrôles de la boîte à outils :

1.   Cliquez avec le bouton droit dans la boîte à outils.

2.   Sélectionnez la commande « Contrôles supplémentaires ».

 

3.4.- Modification d’un contrôle

3.4.1.- Modification du nom 

1.   sélectionnez le contrôle ;

2.   dans la partie gauche de la fenêtre, face à « Name » ,modifiez le nom.

 

3.4.2.- Modification d’une propriété

1.   sélectionnez le contrôle ;

2.   cliquez dans la partie gauche de la fenêtre, face à la propriété à modifiez, sélectionnez la nouvelle valeur dans le menu déroulant.

 

3.5.- La superposition des contrôles

On utilise la notion de hiérarchie pour superposer les contrôles.

Pour avancer ou pour reculer un contrôle dans la hiérarchie:

•   sélectionnez le contrôle à repositionner ;

•   dans le menu Format, sélectionnez « Ordre » ;

•   dans le menu en cascade, sélectionnez « Amener au premier plan » ou « Envoyer à l’arrièreplan ».

Pour déplacer un contrôle d’une position dans la hiérarchie :

•   sélectionnez le contrôle à repositionner.

•   dans le menu Format, sélectionnez « Ordre ».

•   dans le menu en cascade, sélectionnez « Amener vers l’avant » ou « Envoyer vers l’arrière ».

4.- Les menus

4.1.- Le « menu barre »

Pour créer une nouvelle barre de menu dans votre application, il faut utiliser l’outil « personnalisé » d’Excel. 

 

Une fois le menu créé (Cf. documentation sur Excel), il est possible dans votre code Visual Basic » de le rendre « visible » ou non en utilisant la fonction « CommandBars ». Cette fonction peut également être utilisée pour les menus prédéfinis du logiciel Excel (« standard », « mise en forme »…). Ci-dessous un exemple de code lancé au démarrage d’une application (dans la méthode auto_open – Cf. chapitre 7.1). Ce code permet de rendre « invisible » les menus « standard » et « mise en forme » et de rendre visible un menu créé par le programmeur appelé « Saisie ».

Sub auto_open ()

Application.CommandBars("Standard").Visible = False Application.CommandBars("Formatting").Visible = False

Application.CommandBars("Saisie").Visible = True

End Sub

4.2.- Le « menu contextuel »

C’est le menu qui s’active lorsque vous cliquez sur le bouton droit de la souris. Il est possible de supprimer certaines lignes de ce menus et d’en créer de nouvelles. En sélectionnant une ligne de ce menu vous pouvez déclencher un module (et donc un traitement). Ci-dessous le code permettant d’activer le menu contextuel sur le fond d’une feuille Excel en cliquant sur le bouton droit de la souris. Dans ce cas, les lignes 4 et 5 du menu existant sont remplacées par deux lignes permettant d’activer les modules « Moyenne par élève » et « Moyenne par Matière ». L’objet « menu contextuel » est un objet de la classe « CommandBars ».

Private cbBar As CommandBar ‘ CommandBar sans « s » !

Sub Active_Menu_contextuel()

Set cbBar = CommandBars("Cell") 'Cell est le menu contextuel des cellules

     cbBar.Controls(4).Delete        'Détruit le 4eme choix (en partant d'en

'haut) du menu contextuel existant

cbBar.Controls(5).Delete

cbBar.Controls(4).FaceId = 0      'Efface le bouton du menu cbBar.Controls(4).Caption = "Moyenne par élève" 'libellé dans le menu cbBar.Controls(4).OnAction = "MoyParEleve" 'Active la macro MoyParEleve

cbBar.Controls(5).FaceId = 0      'Efface le bouton du menu cbBar.Controls(5).Caption = "Moyenne par matière" 'libellé dans le menu cbBar.Controls(5).OnAction = "MoyParMat"      'Active la macro MoyParMat

End Sub

 

Attention, il est indispensable de désactiver le menu contextuel pour qu’il ne soit plus visible à l ‘écran.

Sub Desactive_Menu_contextuel()

CommandBars("cell").Reset End Sub

Si vous voulez ajouter plus de lignes qu’il y en avait dans le menu d’origine (9 dans l’exemple ci-dessous), il faut écrire le code suivant avant d’ajouter de nouvelles lignes dans le menu.

Private cbctl As CommandBarControl ‘ a ajouter aux declarations

lIndex = 9 ‘ on ajoute une 9eme ligne

Set cbctl = (Type:=msoControlButton, Before:=lIndex)

5.- Réponses aux événements

Votre application doit pouvoir réagir aux divers événements, par exemple exécuter une procédure lorsqu’une feuille est activée, ou lorsque la valeur d’une cellule est modifiée.

Dans la fenêtre de code, pour chaque objet, ou chaque contrôle vous avez une liste de procédures événementielles dans lesquelles vous pouvez ajouter du code qui s’exécutera lors de la détection de l’événement correspondant.

Exemple 1 :

Supposons que vous désirez exécuter une tâche lorsque la fenêtre d’un classeur est redimensionnée :

1.   dans la fenêtre du projet, vous sélectionnez l’objet « Classeur » ;

2.   dans la fenêtre de code du classeur, vous sélectionnez « Workbook » ;

3.   dans la liste des procédures événementielles vous sélectionnez « WindowResize » ;

4.   il ne vous reste plus qu’à écrire le code à l’intérieur de la procédure créée par Visual Basic. 

 

Exemple 2 :

Supposons que vous désirez exécuter une tâche lorsque l’on cliquera sur un contrôle.

1.   Dans la fenêtre du projet, sélectionnez la feuille ou la boîte de dialogue contenant le contrôle ;

2.   Cliquez sur l’icône pour afficher la fenêtre de code ;

3.   Sélectionnez le contrôle ;

4.   Sélectionnez l’événement ;

5.   Il ne vous reste plus qu’à écrire le code à l’intérieur de la procédure créée par Visual Basic. 

 

6.- L’aide en ligne sur les procédures événementielles

Pour revenir aux exemples de la page précédente, supposons que nous voulions avoir de l’aide sur la procédure événementielle « WindowResize ».

1.   affichez l’explorateur d’objets ;

2.   sélectionnez la bibliothèque « Excel » ;

3.   sélectionnez « Workbook » ;

 

4.   sélectionnez « WindowResize » ;

5.   appuyer sur la touche F1 pour obtenir l’aide ci-dessous.

WindowResize, événement

Voir aussi Exemple         S'applique à

Cet événement survient dès que la fenêtre d'un classeur est redimensionnée.

Syntaxe

Private Sub object_WindowResize (ByVal Wb As Excel.Workbook, ByVal Wn As Excel.Window) object   Application ou Workbook. Pour plus d'informations sur l'utilisation d'événements avec l'objet Application, consultez Utilisation d'événements avec l'objet Application.

Wb Utilisé uniquement avec l'objet Application. Classeur affiché dans la fenêtre redimensionnée. Wn   Fenêtre redimensionnée.

On ferais de même pour l’exemple 2 de la page précédente :

1.   affichez l’explorateur d’objet ;

2.   sélectionnez la bibliothèque « MSForms » ;

3.   sélectionnez « CommandButton ».

 

4.   sélectionnez « Click» ;

5.   appuyer sur la touche F1 pour obtenir l’aide en ligne.

7.- Actions possibles sur un document Excel

7.1.- Ouverture et fermeture d’un document Excel

Si vous voulez effectuer un traitement au moment de l’ouverture d’un document Excel, vous devez écrire votre code dans un module particulier ayant pour nom : auto_open(). Il est intéressant d’effectuer la phase d’initialisation dans ce module.

Sub auto_open ()

Call Initialisation ‘appel d’un module Initialisation

End Sub

De même, si vous voulez effectuer un traitement au moment de la fermeture d’un document Excel, vous devez écrire votre code dans un module particulier ayant pour nom : auto_close().

Sub auto_close () ...

End Sub

7.2.- Actions sur l’objet « feuille Excel »

Masquer une feuille de calcul

If Sheets("NomOnglet").Visible Then Sheets("NonOnglet").Visible = False

Démasquer une feuille de calcul

If Not Sheets("NomOnglet").Visible Then Sheets("NonOnglet").Visible = True

Oter la protection d’une feuille de calcul

Sheets("NomOnglet").Select

ActiveSheet.Unprotect

Protéger une feuille de calcul

Sheets("NomOnglet").Select

ActiveSheet.Protect DrawingObjects:=True, Contents:=True, Scenarios:=True

Lancer l'impression d’une feuille

Sheets("NomOnglet").Select

ActiveWindow.SelectedSheets.PrintOut Copies:=2, Collate:=True

7.3.- Actions sur l’objet « cellule Excel »

Affecter la valeur d’une cellule à une variable.

MaVariable = Sheets("NomOnglet").Cells (N° de ligne, N° de colonne).Value

Affecter la valeur d’une variable à une cellule.

Sheets("NomOnglet").Cells(N° de ligne, N° de colonne).Value = MaVariable

Obtenir l’adresse de la cellule active

'Renvoi sous la forme R3C4

Dim RefCel As String

RéfCel = ActiveCell.Address(ReferenceStyle:=xlR1C1)

'Pour obtenir la ligne et la colonne

Dim Ligne As Integer, Colonne As Integer

Ligne = CInt(Mid$(RefCel, 2, InStr(RefCel, "C") - 2))

Colonne = CInt(Mid$(RefCel, InStr(RefCel, "C") + 1))

‘Obtenir l’adresse de la plage de cellules sélectionnées

ReferenceCelluleActive = Selection.Address(ReferenceStyle:=xlR1C1) 'Renvoi R3C4:R10C5

Sélectionner une cellule

Sheets("NomOnglet").Cells(2,2).Select

Activer une cellule

Sheets("NomOnglet").Cells(2,2).Activate

Déplacer la cellule active d’une colonne

ActiveCell.Offset(0,1).Activate

Déplacer la cellule active d’une ligne

ActiveCell.Offset(1,0).Activate

Sélectionner une plage de cellules

With Sheets("NomOnglet ")

Range(.Cells(1,1), .Cells(5,5)).Select End With

Sélectionner plusieurs plages de cellules

Sub SélectionMultiple()

Dim r1, r2, plusieursPlages As Range

Set r1 = Sheets("NomOnglet ").Range(Cells(1,1), Cells(5,2)) Set r2 = Sheets("NomOnglet ").Range(Cells(1,6), Cells(5,8)) Set plusieursPlages = Union(r1,r2)

plusieursPlages.Select

End Sub

Affecter une formule à une cellule

Cells(7, 1).Select

ActiveCell.FormulaR1C1 = "=SUM(R[-6]C:R[-1]C)"

7.4.- Autres actions sur des objets Excel

Supprimer la mise à jour de l’écran

Application.ScreenUpdating = False

Autoriser la mise à jour de l’écran

Application.ScreenUpdating = True

Demander une information à l’utilisateur

MaVariable = InputBox("Entrez le n° de la commande à supprimer", "")

Envoyer un message à l’utilisateur

‘Dim message as string , rep as integer ‘Chr(13) Pour aller à la ligne

message = "ATTENTION : Vous avez oublié d'indiquer le code comptable" +

Chr$(13) + Chr$(13) + "Opération annulée!.." rep = MsgBox(message, 48, "")

Supprimer une ligne

Rows(N° de la ligne).Select

Selection.Delete Shift:=xlUp

Insérer une ligne

Rows("N° de la ligne ").Select

Selection.Insert Shift:=xlDown

Charger en mémoire une boite de dialogue UserForm

Load UserForm1

‘Charge un objet sans l’afficher

Décharger une boite de dialogue UserForm

Unload UserForm1

Affichage d’une boîte de dialogue UserForm

‘Si l’objet spécifié n’est pas chargé lors de l’appel de

‘la méthode Show, Visual Basic le charge automatiquement.

Remarque :

Un objet UserForm est toujours modal, il en résulte que l’utilisateur doit toujours répondre avant d’utiliser une autre partie de l’application. Aucun autre code ne s’exécutera tant que l’objet UserForm ne sera pas masqué ou déchargé. Bien que les autres feuilles de l’application soient désactivées pendant l’affichage d’un objet UserForm, les autres applications ne le sont pas. Masquer d’une boîte de dialogue UserForm

‘Masque un objet sans le décharger.

Récupérer l’information contenue dans une zone de texte

MonTexte =

Test d’une case à cocher

If NomUserForm.NomCaseàcocher Then

‘La case est cochée

Else

‘La case n’est pas cochée End If

Test d’une case d’option

If NomUserForm.NomCaseOptionThen

‘L’option est cochée

Else

‘L’option n’est pas cochée End If

Récupérer l’information sélectionnée dans une zone de liste

NomSélectioné = NomUserForm.NomListe.value

7.5.- Quelques exemples d’actions plus complexes

Ajout et suppression dans une listBox

L’exemple suivant ajoute et supprime le contenu d’un contrôle ListBox . un contrôle ListBox nommé ListBox1, et 2 contrôles CommandButton nommés CommandButton1 et CommandButton2.

Dim EntryCount As Single

Private Sub CommandButton1_Click()

EntryCount = EntryCount + 1

UserForm1.ListBox1.AddItem (EntryCount & " - Sélection")

End Sub

Private Sub CommandButton2_Click()

With UserForm1

ListBox1.SetFocus

'Vérifiez que le contrôle ListBox contient des éléments de liste If ListBox1.ListCount >= 1 Then    'Si aucune sélection, choisissez le 'dernier élément de la liste.

If ListBox1.ListIndex = -1 Then

ListBox1.ListIndex = ListBox1.ListCount-1 End If

ListBox1.RemoveItem (ListBox1.ListIndex) End If

End With

End Sub

Private Sub UserForm_Initialize()

EntryCount = 0

CommandButton1.Caption = "Ajoutez l’élément"

CommandButton2.Caption = "Supprimez l’élément" End Sub

Transfert de données vers le Presse-papiers 

L’exemple suivant illustre les mouvements de données d’un contrôle TextBox vers le Pressepapiers, du Presse-papiers vers un objet DataObject et d’un objet DataObject vers un autre contrôle TextBox. La méthode GetFromClipboard transfère les données du Presse-papiers vers un objet DataObject. Les méthodes Copy et GetText sont aussi utilisées. Deux contrôles TextBox (TextBox1, TextBox2) et un contrôle CommandButton (CommandButton1) sont créés.

Dim MyData As DataObject

Private Sub CommandButton1_Click()     'Sélectionnez un texte avant de le

'copier dans le Presse-papiers

TextBox1.SelStart = 0

TextBox1.SelLength = TextBox1.TextLength

MyData.GetFromClipboard

= MyData.GetText(1)

End Sub

Private Sub UserForm_Initialize()

Set MyData = New DataObject

= "Placez ces données dans " & _

"le Presse-papiers, dans un objet " & _

"DataObject, puis dans le contrôle " & "TextBox2 !" End Sub

L’exemple suivant illustre les mouvements de données d’un contrôle TextBox vers un objet DataObject, d’un objet DataObject vers le Presse-papiers et du Presse-papiers vers un autre contrôle TextBox. La méthode PutInClipboard transfère les données d’un objet DataObject vers le Presse-papiers. Les méthodes SetText et Paste sont aussi utilisées. Deux contrôles TextBox (TextBox1 et TextBox2) et un contrôle CommandButton (CommandButton1) sont créés.

Dim MyData As DataObject

Private Sub CommandButton1_Click()

Set MyData = New DataObject

MyData.SetText

MyData.PutInClipboard

TextBox2.Paste

End Sub

Private Sub UserForm_Initialize()

= "Placez ces données dans un " & _ "objet DataObject, dans le " & _

" Presse-papiers, puis dans " & _

"le contrôle TextBox2 !" End Sub

Annexes

A1.- Constantes, Boutons et icônes des boites de messages

Un message dans une boîte de dialogue attend que l'utilisateur clique sur un bouton puis renvoie une valeur de type Integer qui indique le bouton choisi par l'utilisateur.

MsgBox(prompt[, buttons] [, title] [, helpfile, context])

Facultatif : expression numérique qui représente la somme des valeurs indiquant le nombre et le type de boutons à afficher, le style d'icône à utiliser, l'identité du bouton par défaut, ainsi que la modalité du message. Si l'argument buttons est omis, sa valeur par défaut est 0.

L'argument buttons peut prendre les valeurs suivantes :

Constante             Valeur     Description

vbOKOnly            0

Affiche le bouton OK uniquement.

 

vbOKCancel         1

Affiche les boutons OK et Annuler.

 

vbAbortRetryIg            2 nore

Affiche le bouton Abandonner, Réessayer et Ignorer.

 

vbYesNoCancel 3

Affiche les boutons Oui, Non et Annuler.

 

vbYesNo

4

Affiche les boutons Oui et Non.

vbRetryCancel

5

Affiche les boutons Réessayer et Annuler. 

vbCritical

16

Affiche l'icône Message critique.

vbQuestion

32

Affiche l'icône Requête d'avertissement.

vbExclamation

48

Affiche l'icône Message d'avertissement.

vbInformation

64

Affiche l'icône Message d'information.

vbDefaultButton 1

0

Le premier bouton est le bouton par défaut.

vbDefaultButton 2

256

Le deuxième bouton est le bouton par défaut.

vbDefaultButton 3

512

Le troisième bouton est le bouton par défaut.

vbDefaultButton 4

768

Le quatrième bouton est le bouton par défaut.

         

vbApplicationM 0 Boîte de dialogue modale. L'utilisateur doit répondre au message odal affiché dans la zone de message avant de pouvoir continuer de travailler dans l'application en cours.

vbSystemModal 4096 Modal système. Toutes les applications sont interrompues jusqu'à ce que l'utilisateur réponde au message affiché dans la zone de message.

Le premier groupe de valeurs (0 à 5) décrit le nombre et le type de boutons affichés dans la boîte de dialogue. Le deuxième groupe (16, 32, 48 et 64) décrit le style d'icône. Le troisième groupe (0, 256 et 512) définit le bouton par défaut.

Enfin, le quatrième groupe (0 et 4 096) détermine la modalité de la zone de message. Au moment d'additionner ces nombres pour obtenir la valeur finale de l'argument buttons, ne sélectionnez qu'un seul nombre dans chaque groupe.

Note  Ces constantes sont indiquées par Visual Basic pour Applications. Vous pouvez par conséquent les utiliser n'importe où dans votre code à la place des valeurs réelles correspondantes.

Valeurs renvoyées

Constante               Valeur            Bouton

vbOK                      1                      OK

vbCancel         2          Annuler vbAbort         3          Abandonner vbRetry           4          Réessayer vbIgnore    5          Ignorer

vbYes 6 Oui vbNo 7 Non

A2.- Constantes de code de touches

Les constantes suivantes peuvent remplacer les valeurs réelles partout dans votre code :

Constante

Valeur

Description

vbKeyLButton

0x1

Bouton gauche de la souris

vbKeyRButton

0x2

Bouton droit de la souris

 

vbKeyCancel

0x3

Touche ANNULER

 

vbKeyMButton

0x4

Bouton            secondaire             de souris

la

vbKeyBack

0x8

Touche

 

vbKeyTab

0x9

Touche TAB

 

vbKeyClear

0xC

Touche EFFACER

 

vbKeyReturn

0xD

Touche ENTRÉE

 

vbKeyShift

0x10

Touche MAJ

 

vbKeyControl

0x11

Touche CTRL

 

vbKeyMenu

0x12

Touche MENU

 

vbKeyPause

0x13

Touche PAUSE

 

vbKeyCapital

0x14

Touche

 

vbKeyEscape

0x1B

Touche ÉCHAP

 

vbKeySpace

0x20

Touche ESPACE

 

vbKeyPageUp

0x21

Touche ÉC

 

vbKeyPageDown

0x22

Touche

 

vbKeyEnd

0x23

Touche FIN

 

vbKeyHome

0x24

Touche ORIGINE

 

vbKeyLeft

0x25

Touche FLÈCHE GAUCHE

vbKeyUp

0x26

Touche FLÈCHE HAUT

vbKeyRight

0x27

Touche FLÈCHE DROITE

vbKeyDown

0x28

Touche FLÈCHE BAS

vbKeySelect

0x29

Touche SÉLECTION

vbKeyPrint

0x2A

Touche IMPR.ÉCRAN

vbKeyExecute

0x2B

Touche EXÉCUTER

vbKeySnapshot

0x2C

Touche SNAPSHOT

vbKeyInsert

0x2D

Touche INSER

vbKeyDelete

0x2E

Touche SUPPR

vbKeyHelp

0x2F

Touche AIDE

vbKeyNumlock

0x90

Touche

Les touches A à Z sont les mêmes que leurs équivalents ASCII :

Constante

Valeur ascii

Description

vbKeyA

65

Touche A

vbKeyB

66

Touche B

vbKeyC

67

Touche C

vbKeyD

68

Touche D

vbKeyE

69

Touche E

vbKeyF

70

Touche F

vbKeyG

71

Touche G

vbKeyH

72

Touche H

vbKeyI

73

Touche I

vbKeyJ

74

Touche J

 

vbKeyK

75

Touche K

 

vbKeyL

76

Touche L

 

vbKeyM

77

Touche M

 

vbKeyN

78

Touche N

 

vbKeyO

79

Touche O

 

vbKeyP

80

Touche P

 

vbKeyQ

81

Touche Q

 

vbKeyR

82

Touche R

 

vbKeyS

83

Touche S

 

vbKeyT

84

Touche T

 

vbKeyU

85

Touche U

 

vbKeyV

86

Touche V

 

vbKeyW

87

Touche W

 

vbKeyX

88

Touche X

 

vbKeyY

89

Touche Y

 

vbKeyZ

90

Touche Z

 

Les touches 0 à 9 sont les mêmes que leurs équivalents ASCII :

Constante

Valeur

Description

vbKey0

48

Touche 0

vbKey1

49

Touche 1

vbKey2

50

Touche 2

vbKey3

51

Touche 3

vbKey4

52

Touche 4

vbKey5

53

Touche 5

vbKey6

54

Touche 6

vbKey7

55

Touche 7

vbKey8

56

Touche 8

vbKey9

57

Touche 9

Les constantes suivantes représentent les touches du pavé numérique :

Constante

Valeur

Description

vbKeyNumpad0

0x60

Touche 0

vbKeyNumpad1

0x61

Touche 1

vbKeyNumpad2

0x62

Touche 2

vbKeyNumpad3

0x63

Touche 3

vbKeyNumpad4

0x64

Touche 4

vbKeyNumpad5

0x65

Touche 5

vbKeyNumpad6

0x66

Touche 6

vbKeyNumpad7

0x67

Touche 7

vbKeyNumpad8

0x68

Touche 8

vbKeyNumpad9

0x69

Touche 9

vbKeyMultiply

0x6A

Touche MULTIPLICATION

(*)

vbKeyAdd

0x6B

Touche PLUS (+)

vbKeySeparator

0x6C

Touche ENTRÉE

vbKeySubtract

0x6D

Touche MOINS (–)

vbKeyDecimal

0x6E

Touche POINT DÉCIMAL (.)

vbKeyDivide                              0x6F                                           Touche DIVISION (/)

Les constantes suivantes représentent les touches de fonction :

Constante

Valeur

Description

vbKeyF1

0x70

Touche F1

vbKeyF2

0x71

Touche F2

vbKeyF3

0x72

Touche F3

vbKeyF4

0x73

Touche F4

vbKeyF5

0x74

Touche F5

vbKeyF6

0x75

Touche F6

vbKeyF7

0x76

Touche F7

vbKeyF8

0x77

Touche F8

vbKeyF9

0x78

Touche F9

vbKeyF10

0x79

Touche F10

vbKeyF11

0x7A

Touche F11

vbKeyF12

0x7B

Touche F12

vbKeyF13

0x7C

Touche F13

vbKeyF14

0x7D

Touche F14

vbKeyF15

0x7E

Touche F15

 vbKeyF16

0x7F

Touche F16


4519