Cours UML

Formation gratuit UML pdf


Télécharger Formation gratuit UML pdf

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


 

PLAN

?Définition et historique

?Vue générale

?A quoi ça sert?

?Modéliser avec UML : qu’est-ce qu’un modèle?

?Modéliser avec UML : comment?

?Les vues de UML

?Vue logique

?Vue des processus

?Vue des composants

?Vue de déploiement

?Vue des cas d’utilisation

22

Définition et historique

?  UML : Unified Modeling Language est un langage unifié de modélisation objets.

?  Unification : né (1997) de la fusion de 3 langages

¾   OMT : par Rumbaugh (Rational Software)

¾   OOD : par Booch (General Electric)

¾   OOSE : par Jacobson (Ericsson)

?  Fruit du terrain et de 3 industriels renommés

33


Définition et historique

?

OMT : Object Modeling Techniques a pour vues :

¾   Statiques : ne modifie pas l’objet

¾   Dynamiques : peut modifier l’objet

¾   Fonctionnelles : séquences d’appels de fonctions d’une utilisation

?

OOD : Oriented Object Design a pour vues :

¾   Logiques : décomposition logicielle

¾   Physiques : décomposition matérielle

?

OOSE : Oriented Object Software Engineering a des vues basées sur le cycle vie logiciel

¾   Analyse

¾   Conception

¾   Réalisation/Implémentation

¾   Test/Maintenance

44

Vue générale

?  Cycle de vie logiciel

¾   UML couvre toutes les phases du cycle de vie

?  Indépendance

¾   UML est indépendant du domaine d’application et des langages d’implémentation

?  Standard

¾   intégré dans de nombreux outils de modélisation

(GDPro, Rational Rose, TogetherSoft, Visio, …)

?  Format d’échange

¾   Utilise XML pour échanger les modèles UML

55

A quoi ça sert?

?

UML langage semi formel

¾   UML est structuré sur un métamodèle qui définit :

;les éléments de modélisation (les concepts manipulés par le langage(classe, cas d’utilisation, package, etc.),

;la sémantique de ces éléments (leur définition et le sens de leur utilisation).

¾   Un métamodèle = description très formelle des concepts d'un langage. Il limite les ambiguïtés.

¾   Le métamodèle d'UML permet de classer les concepts du langage selon leur niveau d'abstraction ou domaine d'application.

¾   Le langage formel utilisé pour le métamodèle UML est OMGMOF

¾   Les éléments du métamodèle ont une représentation graphique associée

66

A quoi ça sert?

?

UML est un cadre d’analyse des objets

¾ offre plusieurs vues complémentaires qui permettent de décrire le cycle de vie d’une application

?

Ces vues utilisent les notions fondamentales de la conception objets

?



UML est un support de communication

¾   Sa notation graphique permet de visualiser une solution objet

¾   L’aspect formel de sa notation limite les ambiguïtés

¾   L’aspect visuel facilite la comparaison

¾   Son indépendance par rapport au langage de programmation en fait un langage universel objet

77


Qu’est-ce qu’un modèle?

?

Un modèle est une représentation semi formelle,  formelle ou abstraite d’un problème posé en langage naturel

?

Un modèle se réalise à travers un langage de modélisation

?

Selon le découpage des informations un modèle peut être orienté objet ou fonction

?

Un modèle objets fait ressortir les objets du langage naturel

?

Dans cet exercice les objets sont généralement les sujets ou les compléments d’objets du problème posé en lange naturel.

88

Comment?

?

UML ne définit pas le processus d'élaboration des modèles

?

Mais suggère 3 démarches

¾   Itérative et incrémentale : L’idée est de quitter d’un prototype et de l’améliorer

¾   Besoins utilisateurs : Dans ce cas ce sont les utilisateurs qui guident la réalisation du modèle.

;Validation des différents livrables du modèle par les utilisateurs.

¾   Centré sur l’architecture : en utilisant les différentes vues de UML proposé par Ph. Kruchten ( cf. figure suivante)

99

Comment?

 

? Figure : 4+1 vues centré sur l’architecture [Élements génie logiciel, Ecole Polytechnique Montéal, 2001]

1010


Les vues de UML

?

5 différentes vues

¾   La vue logique se concentre sur l’abstraction et l’encapsulation ( classes, , stéréotypes, diagramme de classes)

¾   La vue d’implantation est une vue de bas niveau composée de modules logiciels

¾   La vue des processus utilisé dans un environnement multitâches

¾   La vue de déploiement est utilisé dans un environnement distribué pour représenter l’architecture et la topologie

¾   La vue des cas d’utilisation ou de scénarios est une vue qui sert de guide à tous les autres

1111

La vue logique

?

Décomposition orientée objets

¾   Les objets, les classes

¾   Relations entre objets et comportement des objets

;Diagramme activités

;Diagramme d’états,

;Diagramme de collaboration,

;Diagramme de classe

;et Diagramme de dépendance de dossiers logiques

¾   Structuration sous forme de dossier/répertoire (ou package)

1212

La vue des processus

?

Décomposition en tâches/processus

?



Organisation en groupe de processus

?

Les interactions entre processus

?

Synchronisation et communication parallèle

?

Différents types de communication

¾  Asynchrone, ¾ Synchrone,

¾  Implicite, etc.

?

Les paramètres clés ¾ Disponibilité, fiabilité

¾   Intégrité, performance

¾   Contrôle, synchronisation

1313

La vue d’implantation ou de composants

?

Décomposition statique des modules et sous systèmes

¾   L'allocation des éléments de modélisation dans des modules (fichiers sources, exécutables, etc ).

¾   L'organisation des composants : la distribution du code, les dépendances entre les composants.

¾   Les contraintes de développement (bibliothèques externes ).

¾   Organisation complexe

; les modules en « sous-systèmes » ,

; dépendance entre les interfaces des sous-systèmes et d'autres sous-systèmes ou modules.

1414

La vue de déploiement

?

Description des ressources matérielles/logicielles en environnement distribué

¾   La disposition et nature physique des matériels, ainsi que leurs performances

¾   L'implantation des modules principaux sur les nœuds du réseau

¾   Les exigences en terme de performances (temps de réponse, tolérance aux fautes et pannes….)

¾   Les paramètres clés

;Disponibilité, fiabilité, performance

;Contrôle, Intégrité, synchronisation

;Installation, maintenance

1515

La vue des scénarios ou cas d’utilisation

?

Sert de cadre ou guide aux autres vues

?

Définit les besoins des clients du système

?

Contient les cas d’utilisation et les acteurs

?

A l'aide de scénarios et de cas d'utilisation

¾ Contribue à définir un modèle d'architecture pertinent et cohérent

?

Unifie les quatre autres vues de l'architecture

?

Permet d'identifier les interfaces critiques

?

Elle permet un regroupement logique des cas d’utilisation

1616



143