Cours d’initiation au logiciel Rhinoceros 3D pour débutant


Télécharger Cours d’initiation au logiciel Rhinoceros 3D pour débutant

★★★★★★★★★★4 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Cours d’initiation au logiciel Rhinoceros 3D pour débutant [Eng]

...

Viewports

Le titre de la fenêtre a des fonctions spéciales pour manipuler la fenêtre.

 · Cliquez sur le titre pour activer la fenêtre sans perturber la vue.

  • Faites glisser le titre de la fenêtre pour déplacer la fenêtre.

 Double-cliquez sur le titre de la fenêtre pour agrandir la fenêtre. Double-cliquez à nouveau pour restaurer la taille à la normale.

Menu Titre de la fenêtre

Cliquez avec le bouton droit sur un titre de fenêtre pour afficher un menu. À partir de ce menu, effectuez un panoramique, pivotez, zoomez, définissez l'une des vues standard, définissez un plan de construction, définissez l'emplacement de la caméra et de la cible, choisissez une option d'ombrage, définissez la grille et définissez d'autres propriétés.

Modes d'affichage de la fenêtre

L'affichage filaire offre généralement la vitesse d'affichage la plus rapide. Les modes ombrés standard et personnalisés facilitent la visualisation des surfaces et des solides.

Affichage filaire

En vue filaire, les surfaces ressemblent à un ensemble de courbes de croisement. Ces courbes sont appelées courbes isoparamétriques ou isocourbes.

Les isocourbes ne définissent pas la surface comme le font les polygones dans un maillage polygonal. Ils sont simplement une aide visuelle.

La commande WireframeViewport définit l'affichage de la fenêtre sur filaire.

Affichage ombré

Les modes ombrés affichent les surfaces et les solides avec les surfaces ombrées en utilisant leur calque, leur objet ou leur couleur personnalisée. Vous pouvez travailler dans l'un des modes ombrés. Les surfaces sont opaques ou transparentes.

La commande ShadedViewport définit l'affichage de la fenêtre en mode ombré.

Affichage rendu

L'affichage de la fenêtre de rendu affiche les objets avec éclairage et matériaux de rendu appliqués

La commande RenderedViewport définit l'affichage de la fenêtre en mode rendu.

Les autres modes d'affichage et paramètres personnalisés sont décrits dans l'aide de Rhino.

Navigation de la souris

Travailler en 3-D sur un ordinateur nécessite de visualiser des objets tridimensionnels dessinés sur un support bidimensionnel - l'écran de l'ordinateur. Rhino fournit des outils pour aider à faire cela.

Faites glisser avec le bouton droit de la souris pour manipuler facilement les vues afin de voir le modèle sous différents angles. Utilisez les manipulations de la vue du bouton droit de la souris dans les vues filaires et ombrées.

Projection de Viewport

Les fenêtres peuvent avoir l'une des deux projections: parallèle ou en perspective.

La navigation de la souris droite fonctionne différemment dans les deux styles de fenêtre. Dans les vues parallèles, la souris déplace la vue. Dans les vues en perspective, le déplacement du bouton droit de la souris fait pivoter la vue. Dans la disposition habituelle à quatre fenêtres, il y a trois fenêtres parallèles et une fenêtre perspective.

Parallèle

Les vues parallèles sont également appelées vues orthogonales dans certains systèmes. Dans une vue parallèle, toutes les lignes de la grille sont parallèles les unes aux autres, et les objets identiques ont la même taille, indépendamment de l'endroit où ils se trouvent dans l'espace.

La perspective

Dans une vue en perspective, les lignes de la grille convergent vers un point de fuite. Cela donne l'illusion de la profondeur dans la fenêtre. La projection en perspective rend les objets plus éloignés plus petits.

Aides à la modélisation

Le curseur peut toujours se déplacer librement dans l'espace, mais il est probable que vous souhaitiez lier vos éléments de modélisation à la grille du plan de construction ou aux objets existants. Vous pouvez restreindre le mouvement du curseur sur la grille, entrer des distances et des angles spécifiques à partir d'un point et les aligner sur des emplacements spécifiques sur des objets existants.

 Curseur réticule, marqueur et ligne de suivi

Il y a deux parties du curseur: le curseur (1) et le marqueur (2). Le curseur suit toujours le mouvement de la souris.

Le marqueur quitte parfois le centre du curseur en raison d'une contrainte sur celui-ci, comme l'accrochage à la grille ou l'ortho. Le marqueur est un aperçu dynamique du point qui sera sélectionné lorsque le bouton gauche de la souris est cliqué.

Lorsque le marqueur est contraint, en mode ascenseur, par exemple, une ligne de suivi (3) s'affiche également.

Les contraintes déplacent votre marqueur vers un point spécifique de l'espace ou font suivre son mouvement en fonction de la contrainte afin que vous puissiez modéliser avec précision.

Grille Snap

L'accrochage à la grille contraint le marqueur à une grille imaginaire qui s'étend à l'infini. Vous pouvez définir l'espacement des accrochages sur n'importe quelle valeur.

Cliquez sur le bouton Accrochage dans la barre d'état pour activer et désactiver l'accrochage à la grille. Mode ortho

Le mode Ortho contraint le mouvement du marqueur ou le déplacement de l'objet vers un ensemble spécifique d'angles. Par défaut, ceci est parallèle aux lignes de la grille, mais vous pouvez le changer. Ortho est similaire à la fonction de verrouillage d'axe trouvée dans les programmes de dessin ou d'animation.

Cliquez sur le volet Ortho dans la barre d'état pour activer et désactiver Ortho. Appuyez et maintenez la touche Shift pour basculer temporairement le mode ortho.

Une autre utilisation courante pour ortho consiste à contraindre le déplacement d'objet vers un axe spécifique.

Ortho est actif après le premier point pour une commande. Par exemple, après avoir choisi le premier point pour une ligne, le second point est contraint à l'angle ortho.

 Ortho désactivé. Ortho activé.

Si vous avez seulement besoin d'un angle différent pour une seule opération, la contrainte d'angle est plus rapide à utiliser. Entrez un angle spécifique pour une opération au lieu de changer l'angle ortho puis de le modifier.

 M O D E L I N G A I D S

Contrainte de distance

Lorsque vous entrez des points, vous pouvez contraindre le marqueur à une distance du point précédent. Une fois que vous avez défini la distance, faites glisser la ligne à n'importe quel angle. Vous pouvez également utiliser d'autres boutons pour pointer la ligne dans une direction spécifique.

Pendant toute commande nécessitant deux points, telle que la commande Ligne, placez le premier point. Ensuite, à l'invite suivante, tapez une distance et appuyez sur Entrée ou sur la barre d'espace.



Le marqueur sera contraint à la distance spécifiée du point précédent. Faites glisser le curseur autour du premier point, puis choisissez un point.

Vous pouvez également contraindre le marqueur à suivre sur les lignes rayonnant depuis le point précédent et séparées par un angle spécifié. La première ligne de contrainte est dans le sens inverse des aiguilles d'une montre à partir de l'axe des x du plan de construction.

Contrainte d'angle

La contrainte d'angle est similaire à ortho, mais vous pouvez définir n'importe quel angle et il s'agit d'un réglage unique.

Le symbole

Le marqueur sera contraint à des lignes rayonnant du point précédent séparées par l'angle spécifié, où la première ligne est le nombre spécifié de degrés dans le sens inverse des aiguilles d'une montre à partir de l'axe des x. Si vous entrez un nombre négatif, l'angle sera dans le sens des aiguilles d'une montre à partir de l'axe des x.

Distance et angle ensemble

Les contraintes de distance et d'angle peuvent être utilisées en même temps. Tapez la distance à l'invite et appuyez sur Entrée, puis tapez <, puis l'angle et appuyez sur Entrée. L'ordre de la distance et de l'angle n'a pas d'importance. Le marqueur va glisser autour de votre point d'origine à des incréments d'angle à la distance spécifiée.

Mode ascenseur

Pour déplacer le marqueur dans la direction z du plan de construction, maintenez la touche Ctrl enfoncée et cliquez sur un point du plan de construction, puis faites-le glisser verticalement à partir du plan de construction et cliquez pour sélectionner un point. Cette contrainte est appelée mode ascenseur. L'utilisation du mode élévateur pour déplacer verticalement votre point de prélèvement à partir du plan de construction vous permet de travailler davantage dans la fenêtre Perspective.

Choisissez un second point pour spécifier la coordonnée z du point désiré. Il est plus facile de voir ceci dans une autre fenêtre ou d'utiliser la fenêtre Perspective. Faites glisser le curseur de la souris pour voir le marqueur se déplacer verticalement à partir du point de base le long de la ligne de suivi.

Choisissez le point avec la souris ou tapez la hauteur au-dessus du plan de construction. Les nombres positifs sont au-dessus du plan de construction; les nombres négatifs sont en dessous. Vous pouvez utiliser d'autres contraintes telles que les coordonnées, les accrochages aux objets ou l'accrochage à la grille pour le premier point, et vous pouvez utiliser les accrochages aux objets pour la hauteur.

 C O O R D I N A T E S

Systèmes de coordonnées

Rhino utilise deux systèmes de coordonnées: les coordonnées du plan de construction et les coordonnées du monde. Les coordonnées mondiales sont fixées dans l'espace. Les coordonnées du plan de construction sont définies pour chaque fenêtre.

Coordonnées cartésiennes

Lorsque Rhino vous demande un point, si vous tapez des coordonnées cartésiennes x et y, le point se trouvera sur le plan de construction de la fenêtre courante. Pour plus d'informations sur les systèmes de coordonnées et les contraintes numériques, consultez la rubrique d'aide de Rhino, «Unit Systems».

Règle de droite

Rhino suit ce qu'on appelle la ruse de droite. La règle de la main droite peut vous aider à déterminer la direction de l'axe z. Former un angle droit avec le pouce et l'index de votre main droite. Lorsque votre pouce pointe dans la direction x positive, votre index pointe dans la direction positive y et la paume de votre main fait face dans la direction z positive.

Coordonnées mondiales

Rhino contient un système de coordonnées mondial. Le système de coordonnées du monde ne peut pas être modifié. Lorsque Rhino vous demande un point, vous pouvez taper des coordonnées dans le système de coordonnées du monde.

L'icône en forme de flèche dans le coin inférieur gauche de chaque fenêtre affiche la direction des axes x, y et z du monde. Les flèches bougent pour montrer l'orientation des axes du monde lorsque vous faites pivoter une vue.

Plan de construction

Chaque fenêtre a un plan de construction. Un plan de construction est comme une table sur laquelle le curseur se déplace, sauf si vous utilisez une entrée de coordonnées, un mode élévateur ou des accrochages aux objets ou quelques autres cas où l'entrée est contrainte. Le plan de construction a une origine, des axes x et y et une grille. Le plan de construction peut être réglé sur n'importe quelle orientation. Par défaut, le plan de construction de chaque viewport est indépendant de ceux des autres fenêtres.

Le plan de construction représente le système de coordonnées local pour la fenêtre d'affichage et peut être différent du système de coordonnées du monde.

Les fenêtres standard de Rhino sont équipées de plans de construction correspondant à la fenêtre. Toutefois, la fenêtre Perspective par défaut utilise le plan de construction Top mondial, qui est le même plan de construction que celui utilisé dans la fenêtre Dessus.

La grille se trouve sur le plan de construction. La ligne rouge foncé représente l'axe des x du plan de construction. La ligne vert foncé représente l'axe y du plan de construction. Les lignes rouges et vertes se rencontrent à l'origine du plan de construction.

 C O O R D I N A T E S

Pour modifier la direction et l'origine d'un plan de construction, utilisez la commande CPlane. Les plans de construction prédéfinis (World Top, Right et Front) vous permettent d'accéder rapidement aux plans de construction courants. En outre, vous pouvez enregistrer et restaurer des plans de construction nommés et importer des plans de construction nommés à partir d'un autre fichier Rhino.

Coordonnées de l'avion de construction 2-D

/ À l'invite, tapez la coordonnée au format x, y où x est la coordonnée x et y est la coordonnée y du point.

Coordonnées de l'avion de construction 3-D

/ À l'invite, tapez la coordonnée au format x, y, z où x est la coordonnée x, y est la coordonnée y et z est la coordonnée z du point.

Il n'y a pas d'espaces entre les valeurs de coordonnées.

Pour placer un point 3 unités dans la direction x, 4 unités dans la direction y et 10 unités dans la direction z à partir de l'origine du plan de construction, tapez 3,4,10 à l'invite.

Remarque Si vous saisissez uniquement les coordonnées x et y, le point sera situé sur le plan de construction.

Coordonnées relatives

Rhino se souvient du dernier point utilisé, vous pouvez donc entrer le point suivant par rapport à celui-ci. Les coordonnées relatives sont utiles pour entrer une liste de points où les emplacements relatifs au lieu des emplacements absolus des points sont connus. Utilisez les coordonnées relatives pour localiser les points en fonction de leur relation avec le point actif précédent.

Coordonnées relatives

/ À l'invite, tapez les coordonnées au format rx, y où r signifie que la coordonnée est relative au point précédent.

Par exemple

1 Lancez la commande Ligne.

2 À l'invite Début de ligne ..., cliquez pour placer la première extrémité de la ligne.



 C O O R D I N A T E S

3 À l'invite Fin de ligne ..., tapez r2,3 et appuyez sur Entrée ou sur la barre d'espace.

La ligne est tracée à un point 2 unités dans la direction x et 3 unités dans la

direction y à partir du dernier point.

 O B J E C T S N A P S

Accrochage aux objets

Les accrochages aux objets contraignent le marqueur à des points spécifiques sur un objet. Lorsque Rhino vous demande de spécifier un point, vous pouvez contraindre le marqueur à des parties spécifiques de la géométrie existante. Lorsqu'un accrochage à un objet est actif, le déplacement du curseur près d'un point spécifié sur un objet entraîne le saut du marqueur à ce point.

Dans ce chapitre, vous apprendrez:

 € ¢ Comment utiliser les accrochages aux objets pour trouver des points spécifiques sur la géométrie.

 € ¢ Comment définir, effacer et suspendre les accrochages aux objets persistants.

 € ¢ Comment utiliser des accrochages aux objets ponctuels.

 € ¢ Comment utiliser les accrochages aux objets en combinaison avec d'autres aides à la modélisation.

Les accrochages aux objets peuvent persister de la sélection à la sélection ou peuvent être activés pour un seul choix. Plusieurs accrochages d'objets persistants peuvent être définis à partir de la barre d'état. Toutes les accrochages aux objets se comportent de la même manière, mais s'accrochent aux différentes parties de la géométrie existante. En outre, il existe des accrochages aux objets spéciaux qui fonctionnent pour un seul choix.

Accrochage aux objets persistants

Utilisez les accrochages aux objets persistants pour maintenir l'accrochage d'un objet en choisissant plusieurs points. Comme les accrochages aux objets persistants sont faciles à activer et désactiver, vous pouvez les définir et les laisser jusqu'à ce qu'ils vous gênent. Vous pouvez ensuite en définir un autre ou simplement les désactiver.

Parfois, les accrochages d'objets interfèrent entre eux et avec l'accrochage à la grille ou l'ortho. Les accrochages aux objets ont normalement priorité sur l'accrochage à la grille ou d'autres contraintes.

Il existe d'autres situations dans lesquelles les accrochages aux objets fonctionnent conjointement avec d'autres contraintes. Vous verrez des exemples de ceci dans ce chapitre. Pour plus d'informations, y compris des démonstrations vidéo, consultez la rubrique d'aide â € "Snaps d'objets.

Pour activer et désactiver les accrochages aux objets persistants

1 Dans la barre d'état, cliquez sur le volet Osnap.

2 Dans la barre d'outils Osnap, cochez ou désélectionnez les accrochages aux objets souhaités.

Pour suspendre tous les accrochages aux objets persistants

/ Dans la barre d'outils Osnap, cliquez sur le bouton Désactiver.

Tous les accrochages aux objets persistants seront suspendus, mais resteront cochés.

Pour effacer tous les accrochages aux objets persistants

/ Dans la barre d'outils Osnap, cliquez sur le bouton Désactiver avec le bouton droit de la souris. Tous les accrochages aux objets persistants seront effacés.

Pour activer un accrochage à un objet et désactiver tous les autres en un clic Dans la barre d'outils Osnap, cliquez avec le bouton droit sur l'accrochage aux objets que vous souhaitez activer.

SmartTrack

SmartTrackTM est un système de lignes et de points de référence temporaires qui est dessiné dans la fenêtre de Rhino en utilisant des relations implicites entre divers points 3D, d'autres géométries dans l'espace et les directions des axes de coordonnées.

Les lignes infinies temporaires (lignes de suivi) et les points (points intelligents) sont disponibles pour les accrochages d'objets, tout comme les lignes et les points réels.

Vous pouvez effectuer un accrochage aux intersections des lignes de suivi, perpendiculaires et directement aux points intelligents, ainsi qu'aux intersections des lignes de suivi et des courbes réelles. Les lignes de suivi et les points intelligents sont affichés pendant la durée d'une commande.

Pour plus d'informations, y compris les démonstrations vidéo, consultez le sujet d'aide â € "SmartTrack.â € ¢

 R E I N O S E S E M E T R E S TYPES

Types de géométrie de Rhinoâ € ™ s

Les types de géométrie de Rhino comprennent: les points, les courbes NURBS, les polycourbes, les surfaces, les polysurfaces, les solides (surfaces fermées) et les maillages polygonaux. Les surfaces et les polysurfaces qui entourent un volume définissent les solides. Rhino crée des maillages polygonaux pour le rendu, l'analyse de surface et l'importation et l'exportation de modèles vers d'autres applications.

Objets ponctuels

Les objets ponctuels marquent un seul point dans l'espace 3D. Ce sont les objets les plus simples de Rhino. Les points peuvent être placés n'importe où dans l'espace. Les points sont le plus souvent utilisés comme des espaces réservés.

 Courbes

Une courbe de Rhino est similaire à un morceau de fil. Il peut être droit ou tortillé, et peut être ouvert ou fermé.

Une polycourbe est constituée de plusieurs segments de courbe joints bout à bout.

Rhino fournit de nombreux outils pour dessiner des courbes. Vous pouvez tracer des lignes droites, des polylignes composées de segments de ligne connectés, d'arcs, de cercles, de polygones, d'ellipses, d'hélices et de spirales.

Vous pouvez également dessiner des courbes en utilisant le contrôle de courbe

pointer et dessiner des courbes qui traversent les points sélectionnés.

Les courbes dans Rhino incluent des lignes, des arcs, des cercles, des courbes de forme libre et des combinaisons de celles-ci. Les courbes peuvent être ouvertes ou fermées, planes ou non planes.

Surfaces

Une surface est comme une feuille de caoutchouc extensible rectangulaire. La forme NURBS peut représenter des formes simples, telles que des plans et des cylindres, ainsi que des surfaces sculptées de forme libre.

Toutes les commandes de création de surface dans Rhino aboutissent au même objet: une surface NURBS. Rhino a de nombreux outils pour construire des surfaces directement ou à partir de courbes existantes.



588