Enoncé Du TP6 Reseaux (Commande Reseaux) en PDF


Télécharger Enoncé Du TP6 Reseaux (Commande Reseaux) en PDF

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Enoncé Du TP Reseaux (Commande Reseaux) en PDF

...

Thèmes

Connectique (cartes réseau, câblage paire torsadée, coaxial, prises RJ45, BNC, ...),

Configuration, Systèmes d’exploitation réseau

Objectifs

– Préparation pour la mise en place de réseaux locaux (LAN),

– Maîtrise de la configuration système des réseaux,

– Sensibilisation sur l’aspect logiciels de base (administration) dans les réseaux.

A l’issue de ce TP les étudiants devront connaître les bases de la mise en place de réseaux locaux et les principes de base de la configuration en réseau (Ethernet-IP).

Moyens

Installation et configuration de réseaux locaux.

On vous demande d’étudier et réaliser l’interconnexion de plusieurs réseaux locaux : on envisage des réseaux avec les topologies et systèmes suivants : topologie étoile / configuré sous linux ; bus / configuré sous linux ; topologie étoile / configuré sous Windows.

Ces réseaux seront reliés (2 à 2) via des machines passerelles.

Vous disposez pour cela de hubs, de la connectique RJ45, de la connectique BNC (cable coaxial, T de connexion, bouchons) et des stations à connecter aux réseaux (au moins 2 stations par réseau).

Etapes du travail à faire passerelle passerelle

LAN 1 LAN 2 LAN 3

  1. Préparez le plan de cablage des réseaux locaux (selon la topologie).
  2. Construisez au moins deux réseaux locaux et les configurez les : attribuez des adresses aux réseaux et aux machines, certaines sous linux, d’autres sous windows.
  3. Testez l’accessibilité aux machines du réseau en utilisant la commande ping idmachine.

Durée : 1 séance prévue

Compte-rendu : Chaque binôme étudiant devra rédiger un compte-rendu de TP en 2 ou 3 pages sur les thèmes abordés avec le(s) schéma(s) complet(s) des réseaux installés (avec la topologie, les noms et adresses des machines).

1 Ethernet et IP

Une interface réseau (carte avec une adresse physique (MAC)) est utilisée pour réaliser physiquement la mise en réseau de chaque machine. A ce niveau de mise en œuvre du réseau, chaque machine peut être identifiée par l’adresse MAC de sa carte (ou encore adresse physique ou adresse ethernet).

Le protocole IP utilisé au dessus de Ethernet adopte un adressage logique IP.

Une correspondance entre les adresses Ethernet (MAC) et les adresses IP est nécessaire pour le bon fonctionnement de la communication entre les machines du réseau.

Problèmes

– Nommer des machines,

– identifier de façon unique (Ethernet et IP) les différentes machines,

– faire répondre toute machine aux messages qui lui sont adressés.

Solutions

– Configuration IP de l’interface réseau,

– association adresse MAC - adresse IP,



– routage (voir commande route ci-après).

Indications

– Format des adresses MAC (6 octets) de la forme X :X :X :X :X :X

– format des adresses IP (4 octets) de la forme Y.Y.Y.Y

2 Protocole ARP et la commande arp

Le protocole ARP : Address Resolution Protocol (niveau 3) permet :

– d’obtenir l’adresse Ethernet à partir de l’adresse IP,

– d’établir une correspondance entre adresse IP et une adresse Ethernet

La commande arp permet de définir manuellement la correspondance et de lister l’ensemble des correspondances connues pour une machine (ou un système) considérée.

Syntaxe :(pour plus de détails voir man)

NAME

arp - manipulate the system ARP cache SYNOPSIS

arp [-v] -a [hostname] # verbose, nomdemachine

arp [-i if] -d hostname [pub] # choix interface, effacer, public

arp [-v] [-i if] -s hostname hw_addr [temp] # associat. adresse

arp [-v] [-i if] -s hostname hw_addr [netmask nm] pub

arp [-v] [-i if] -Ds hostname ifa [netmask nm] pub

arp [-vnD] [-H type] [-i if] -f filename # idem a partir d’un fichier

L’option -s permet d’associer une adresse Ethernet à une adresse IP.

3 Configuration réseau sous Unix (ou Linux)

La commande Unix ifconfig

Elle permet de configurer une interface IP et de préciser ses options de fonctionnement :

– adresse IP de l’interface,

– adresse de diffusion de l’interface (broadcast),

– masque de sous-réseau (netmask).

Syntaxe :(voir man pour plus de détails)

NAME

ifconfig - configure a network interface

SYNOPSIS

ifconfig [interface]

ifconfig interface [aftype] options | address ...

OPTIONS

interface

The name of the interface. This is usually a driver name followed by a unit number, for example eth0 for the first Ethernet

interface.

up This flag causes the interface to be activated. It is implicitly

specified if an address is assigned to the interface.

down This flag causes the driver for this interface to be shut down.

[-]arp Enable or disable the use of the ARP protocol on this interface.

netmask addr

Set the IP network mask for this interface. This value defaults to the usual class A, B or C network mask (as derived from the interface IP address), but it can be set to any value.



[-]broadcast [addr]

If the address argument is given, set the protocol broadcast address for this interface. Otherwise, set (or clear) the

IFF_BROADCAST flag for the interface.

Exemple

ifconfig eth0 192.168.8.21 netmask .... broadcast ....

La commande ifconfig, lorsqu’elle est utilisée avec l’optionarp, interdit le protocole ARP sur ma machine. La machine n’émet plus de requêtes ARP pour l’interface considérée lorsqu’une correspondance est absente de la table ARP. La machine ne répond plus aux requêtes ARP venant d’autres machines.

4 Examen de la configuration réseau

La commande ifconfig permet d’afficher la configuration des interfaces

ifconfig -a # affichera la config. de toutes les interfaces

ifconfig eth0 # affichera la config. de la premi{\‘e}re interface ethernet

La commande Unix route

Elle permet d’installer les routes entre machines, de visualiser et de manipuler la table de routage IP :

Syntaxe : (voir man pour plus de détails)

NAME

route - affiche / manipule la table de routage IP

SYNOPSIS

route [-CFvnee]

route [-v] [-A famille] add [-net|-host] cible [netmask

Nm] [gw Gw] [metric N] [mss M] [window W] [irtt I]

[reject] [mod] [dyn] [reinstate] [[dev] If]

route [-v] [-A famille] del [-net|-host] cible [gw Gw]

[netmask Nm] [metric N] [[dev] If]

route [-V] [--version] [-h] [--help]

OPTIONS

-net la cible est un réseau.

-host la cible est un h^ote.

del supprime une route.

add ajoute une route.

netmask Nm

spécifie le masque réseau de la route à ajouter.

gw Gw signifie que tout paquet IP envoyé à cette adresse sera routé par la passerelle spécifiée. NOTE: La passerelle concernée doit pouvoir être atteinte.

Ceci signifie qu’une route statique vers cette passerelle doit préalablement exister. Si vous spécifiez l’adresse de l’une de vos interfaces locales, elle sera utilisée pour décider de l’interface vers laquelle les paquets seront envoyés. Ceci est une bidouille permettant d’être compatible BSD.



576