Cours Netbeans

Guide Pratique EDI NetBeans en pdf


Télécharger Guide Pratique EDI NetBeans en pdf

★★★★★★★★★★5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Guide Pratique EDI NetBeans avec exemples

...

L'EDI NetBeans fournit un environnement riche pour le règlement de problèmes et l'optimisation de vos applications. Le support de débogage intégré vous permet d'avancer pas à pas dans votre code et de surveiller les aspects de l'application, comme les valeurs de variables, la séquence actuelle d'appels de méthodes, le status des différents threads, et la création d'objets.

Lorsque vous utilisez le débogueur de l'EDI, il n'y a aucun raison pour vous de parsemer votre code avec des instructions System.out.println pour diagnostiquer tous problèmes survenant dans votre application. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser le débogueur pour désigner les points d'intérêt dans votre code avec des points d'arrêts (qui sont stoqués dans l'EDI, pas dans votre code), suspend votre programme à ces points d'arrêt, et utilise les nombreuses fenêtres de débogage pour évaluer l'état du programme qui s'exécute.

De plus, vous pouvez modifier le code tout en le déboguant et recharger dynamiquement la classe dans le débogueur sans avoir à redémarrer la session de débogage.

Ce qui suit sont quelques unes des choses que vous pouvez faire dans le débogueur de l'EDI:

  • Avancer ligne par ligne dans l'application.
  • Avancer pas à pas dans le code source du JDK.
  • Exécuter des morceaux de code bien spécifiques à un moment donné (en utilisant les points d'arrêt comme délimiteurs).
  • Suspendre l'exécution lorsqu'une condition que vous avez spécifiée est rencontrée (comme par exemple quand un itérateur atteint une certaine valeur).
  • Suspendre l'exécution lors d'une exception, soit à la ligne de code qui a provoqué l'exception, ou dans l'exception elle-même.
  • Pister la valeur d'une variable ou d'une expression.
  • Pister l'objet référencé par une variable (fixed watch).
  • Fixer le code à la volée et continuer la session de débogage.
  • Suspendre les threads individuellement ou collectivement.
  • Revenir au début d'une méthode appelée précédemment (pop a call) dans la call stack actuelle.
  • Exécuter de multiple sessions de débogage en même temps. Par exemple, vous pourriez recourrir à cette capacité pour déboguer une application client/serveur.

Démarrer une Session de Débogage

Le moyen le plus simple de lancer le débogueur est de choisir Run | Step Into. Le marqueur

du programme (indiqué par un fond vert fluorescent et l'icone ) s'arrête sur la première ligne

de la méthode main de votre projet principal.

Vous pouvez alors avancer pas à pas dans votre programme, de façon incrémentielle, avec n'importe laquelle des commandes Step pour observer le flux du programme et surveiller les différentes valeurs des variables dans la fenêtre Variables Locales. Voyez le Tableau 4 pour une description de toutes les commandes Step et les sujets qui s'ensuivent pour savoir comment tirer profit des capacités du débogueur.

Conseil EDI NetBeans

Vous pouvez également utiliser la commande Run To Cursor pour démarrer une session de débogage. Dans l'Editeur de Source, cliquez sur une ligne où vous désirez suspendre l'exécution et choisissez Run | Run To Cursor. Cette commande ne fonctionne, pour lancer une session de débogage, que si vous sélectionnez une ligne de code dans la class principal du projet principal ou une classe appelée directement depuis la classe principale du projet principal.

Plus que probablement, vous désirerez avancer pas à pas dans le code à partir d'un certain point. Dans ce cas, vous pouvez spécifier certains points d'arrêts dans le programme où il faudra suspendre l'exécution et ensuite lancer le débogueur. Pour faire cela, il vous faut :

  1. Mettre un point d'arrêt dans votre projet principal en ouvrant la classe dans

l'Editeur de Source et en cliquant dans la marge de gauche à hauteur de la ligne ou vous désirez mettre un point d'arrêt (ou presser Ctrl-F8)..

Vous savez que le point d'arrêt est bien défini par l'apparition du glyphe rose dans la marge et le fait que la ligne apparait avec un fond rose.

  1. Pressez F5 pour démarrer le débogage du projet principal.

Lorsque l'exécution du programme s'arrête au point d'arrêt (ce que vous constaterez par le fait que le point d'arrêt rose est remplacé par le marqueur vert), vous pouvez avancer pas à pas dans le code tout en visualisant le contenu des variables, threads et d'autres informations..

Voyez les sujets s'y relatant pour plus de détails sur le pas à pas et visualiser les informations du programme..

Conseil EDI NetBeans

Si vous avez créé un projet libre, vous devez créer des liens entres les tâches Ant et la commande Debug Project pour pouvoir déboguer. Voir le chapitre Intégration de Scripts Ant Existants Avec l'EDI pour plus de détails.

 La plupart des fenêtres affichent des informations selon le contexte actuel du débogueur. En général, le context actuel correspond à un appel de méthode dans un thread dans une session. Vous pouvez changer le contexte (par exemple, désigner un autre thread dans la fenêtre Thread) sans affecter la façon dont le programme débogué s'exécute.

Voyez le Tableau 1 pour la liste de toutes les fenêtres disponibles et comment les ouvrir. Tableau 1: Fenêtres Débogueur

Fenêtre Débogueur S'ouvre Avec Description

Local Variables (Variables Locales) Maj-Alt-1 (or Window | Debugging | Local Variables) Affiche tous les champs et variables locales dans le contexte actuel du développeur et leurs valeurs actuelles. Les champs sont repris sous le noeud this.

Watches (Surveillance) Maj-Alt-2 (or Window | Debugging | Watches) Affiche les noms des champs, variables locales, ou expressions que vous avez mis sous surveillance. Bien que toutes vos alarmes sont affichées quelque soit le contexte actuel, la valeur affichée est la valeur dans le contexte actuel (par pour le contexte dans lequel l'alarme fut défini). Par exemple, si vous avez une alarme sur le mot-clef this, ce this référencé dans la fenêtre Watches va toujours correspondre à l'objet référencé dans l'appel de méthode actuelle.

Call Stack (Pile d'appel) Maj-Alt-3 (or Window | Debugging | Call Stack) Affiche tous les appels de méthodes dans la chaine courante d'appels. La fenêtre de pile d'appel vous permet d'afficher directement le code d'une méthode sélectionnée, de refaire l'exécution du programe depuis l'appel de méthode précédent, ou de sélectionner un contexte pour voir les valeurs des variables locales.

...

Tableau 3: Champs Boite de Dialogue Attach

Champ Description

Connector Spécifie le type de connecteur JPDA à utiliser. Sur des machines Windows, vous pouvez choisir entre les connecteurs mémoire partagée et les connecteurs par socket. Sur d'autres systèmes, vous ne pouvez utiliser qu'un connecteur par socket.

For both shared memory connectors and socket connectors, there are Attach and Listen variants. You can use an Attach connector to attach to a running application.

Vous pouvez utiliser un connecteur Listen si vous désirez que l'application qui s'exécute pour initier la connection au débogueur. Si vous utilisez le connecteur Listen, plusieurs pplications tournant sous différentes JVMs peuvent se connecter au débogueur.

Transport Spécifier le protocole de transport JPDA à utiliser. Ce champ est automatiquement remplis selon ce que vous avez remplit dans le champ Connector.

Host (Uniquement pour les connections par socket de type attach.) Le host name de l'ordinateur où l'application déboguée s'exécute.

Champ Description

Port (Uniquement puor les connections par socket.) Le numéro de port auquel l'application s'attache ou écoute. Vous pouvez assigner un numéro de port dans le sous-paramètre address du paramètre Xrunjdwp qe vous passez à la JVM de l'application à déboguer. Si vous n'utilisez pas cette sous-option, un numéro de port est assigné automatiquement, et vous pouvez déterminer le numéro de port assigné en regardant à la console d'output du processus.

Timeout Le nombre de millisecondes que le débogueur attend pour établir la connection.

Name (Uniquement pour les connections par mémoire partagée.) Spécifie la mémoire partagée à utiliser pour la session de débogage. Cette valeur doit correspondre à la valeur du sous-paramètre address du paramètre Xrunjdwp que vous avez passé à la JVM de l'application qui doit être déboguée.

Local Address (Uniquement pour la connection par Socket de type Listen.) Le host name de l'ordinateur sur lequel vous tournez.

Lancer le Débogueur En Dehors de la Classe Principale du Projet

Si vous avez plusieurs classes exécutables dans votre projet, il y a des fois où vous aimeriez lancer le débogueur pour une classe différente de celle qui est spécifiée comme la classe principale du projet.

Pour lancer le débogueur sur une classe autre que la classe principale du projet, cliquez-droit sur le noeud du fichier dans la fenêtre Projects ou Files et choisissez Debug File.

Vous ne pouvez démarrer le débogueur sur un fichier que s'il possede une méthode main.

Avancer pas à pas dans le code

Une fois que l'exécution de votre programme est suspendu, vous avez plusieurs façons de continuer l'exécution du code. Vous pouvez avancer ligne par ligne (Step In) ou avec un incrément plus élevé. Voyez le tableau 4 pour les commandes disponibles pour l'exécution pas à pas ou continue .



Tableau 4: Commandes Pas à Pas

Commande Description

Step Into (F7) (Ligne suivante) Exécute la ligne courante. Si la ligne est l'appel d'une méthode ou d'un constructeur et que les sources soient disponibles pour le code appelé, le marqueur du programme va se positionner à la déclaration de la méthode ou du constructeur. Autrement, le marqueur se positionnera à la ligne suivante du fichier.

Step Over (F8) Exécute la ligne courante et déplacer le marqueur du programme à la ligne suivante du fichier. Si la ligne exécutée est l'appel d'une méthode ou d'un constructeur, le code dans la méthode ou le constructeur est également exécuté.

Step Out (Alt-Shift-F7) Exécute le restant du code dans la méthode ou constructeur courant et déplace le marqueur du programme à la ligne après l'appel de la méthode ou du constructeur. Cette commande est utile si vous êtes à l'intérieur d'une méthode que vous ne devez pas analyser.

Run to Cursor (F4) Exécute toutes les lignes du programme entre la ligne en cours et le curseur dans l'Editeur de Source..

Commande Description

Pause Arrête tous les threads de la session en cours.

Continue (Ctrl-F5) Continue l'exécution du programme jusqu'au prochain point d'arrêt.

Exécution Code Ligne par Ligne

Vous pouvez déboguer ligne par ligne en choisissant Run | Step Into (F7). Si vous utilisez la commande Step Into sur un appel de méthode, le débogueur entre dans la méthode et s'arrête à la première ligne, à moins que la méthode fasse partie d'une bibliothèque que vous n'avez pas spécifié comme devant être utilisée par le débogueur. Voyez le sujet Exécution Dans le JDK et Autres Bibliothèques ci-dessous pour les détails quant à la façon de maquer les sources disponibles pour l'utilisation dans le débogueur.

Exécution d'une Méthode Sans Y Rentrer

Vous pouvez exécuter une méthode sans que le déboguer ne marque une pause dans la méthode, en choisissant run | Step Over (F8). Après avoir utilisé la commande Step Over, le débogueur marque à nouveau une pause après l'appel de méthode.

Terminer l'Exécution Jusqu'à la Fin d'une Méthode

Si vous êtes en train de déboguer une méthode que vous ne désirez plus analyser, vous pouvez demander au débogueur de continuer l'exécution de la méthode en d'ensuite s'arrêter que sur la ligne après l'appel de méthode.

Pour terminer l'exécution d'une méthode de cette façon, choisissez Run | Step Out Of (Maj¬Alt-F7).

Continuer Jusqu'au Prochain Point d'Arrêt

Si vous ne devez pas observer chaque ligne de code lors du débogage, vous pouvez continuer l'exécution jusqu'au prochain point d'arrêt ou jusqu'à ce que l'exécution soit autrement suspendue.

Pour continuer l'exécution d'un programme qui a été suspendu à un point d'arrêt, choisissez choose Run | Continue ou pressez les touches Ctrl-F5.

Continuer Jusqu'à la Position du Curseur

Lorsque l'exécution est suspendue, vous pouvez continer jusqu'à une ligne spécifique sans devoir definir de point d'arrêt, en plaçant le curseur sur cette ligne et en choisissant Run | Run to Cursor (F4).

Exécution Dans le JDK et Autres Bibliothèques

Lorsque vous êtes en train de déboguer, vous pouvez également déboguer le JDK et d'autres bibliothèques si vous en avez le code source associé. Voir le sujet Rendre les Sources Externes Disponibles dans l'EDI du chapitre Essentiel du Projet de l'EDI pour savoir comment associer le code source avec une bibliothèque.

Par défaut, l'EDI ne va pas déboguer les sources du JDK. Si vous utilisez la commande Step Into sur l'appel d'une méthode du JDK, l'EDI exécute la méthode et retourne le marqueur du programme à la ligne suivant l'appel de méthode (comme si vous aviez utilisé la commande Step Over).

Pour activer le débogage dans les sources du JDK :

  1. Lancer le débogueur pour l'application.
  2. Ouvrez la fenêtre Sources en choisissant Window | Debugging | Sources ou en pressant les touches Maj-Alt-8.
  3. Cocher la case Use For Debugging pour le JDK.

 Limiter les Classes Auxquelles Vous Pouvez Accéder Pour une Bibliothèque

Si vous utilisez une bibliothèque pour le débogage, vous pouvez mettre un filtre pour exclure certaines sources.

Pour exclure des classes d'être utilisés dans le débogueur:

  1. Démarrer le débogueur pour l'application.
  2. Ouvrir la fenêtre Sources en choisissant Window | Debugging | Sources ou en pressant Maj-Alt-8.
  3. Cliquez-droit sur la ligne de la bibliothèque pour laquelle vous désirez créer un filtre d'exclusion et choisissez Add Class Exclusion Filter.
  4. Introduisez un filtre dans la boîte de dialogue Add Class Exclusion Filter. Le filtre peut être :
  • un nom de classe pleinement qualifié.
  • Un nom de paquetage ou un nom de classe avec une astérisque (*) à la fin pour créer une wildcard. Par exemple, vous pourriez introduire ce qui suit pour exclure toutes les classes du paquetage javax.swing:

javax.swing.*

  • une expression avec une wildcard au début. Par exemple, pour exclure toutes

les classes qui ont Test à la fin de leurs noms, vous pouvez utiliser: *Test

Vous pouvez créer plusieurs filtres d'exclusion de classes.

Pour désactiver le filtre, décocher la case Use in Debugging près du filtre dans la fenêtre Sources.

Pour supprimer un filtre d'exclusion de classes, cliquez-droit sur le filtre et choisissez Delete.

 Définir des Points d'arrêts

Un point d'arrêt est un marqueur que vous définissez pour spécifier où l'exécution devrait être suspendue lorsque vous exécutez votre application dans le débogueur de l'EDI. Les points d'arrêt sont stoqués dans l'EDI (pas dans le code de votre application) et persistent entre les sessions de débogages et les sessions de l'EDI.

Lorsque l'exécution marque une pause sur un point d'arrêt, la ligne où l'exécution est suspendue est colorée en vert dans l'Editeur de Source et un message est affiché dans la Console de Débogueur avec l'information sur le point d'arrêt qui a été atteint.

Dans leur forme la plus simple, les points d'arrêt vous fournissent une façon de suspendre l'exécution du programme à un point spécifique pour que vous puissiez:

  • Superviser les valeurs des variables à ce point dans l'exécution du programme.
  • Prendre le contrôle de l'exécution du programme en avançant ligne par ligne dans le code, ou méthode par méthode.

Cependant, vous pouvez également utiliser les points d'arrêt comme outil de diagnostic pour faire des choses comme:

  • Détecter lorsque la valeur d'un champ ou variable locale est modifiée (ce qui peut, par exemple, vous aider à déterminer quelle partie du code assigne une valeur inappropriée à un champ).
  • Détecter lorsqu'un objet est créé (ce qui peut être utile, par exemple, lorsque vous essayer de pister un memory leak).

Vous pouvez définir plusieurs points d'arrêt et vous pouvez définir différents types de points d'arrêt. Le type le plus simple de point d'arrêt est un point d'arrêt de ligne, où l'exécution du programme s'arrête à la ligne spécifiée. Vous pouvez également définir des points d'arrêts pour d'autres situations, comme l'appel d'une méthode, le lancement d'une exception, ou le changement de valeur d'une variable. De plus, vous pouvez définir des conditions pour certains types de points d'arrêt pour qu'ils suspendent l'exécution du programme uniquement dans des circonstances bien spécifiques. Voyez le tableau 5 pour un résumé des types de points d'arrêt.

Tableau S: Catégories de Points d'Arrêt

Définir un Point d'Arrêt sur une ligne

Pour définir un point d'arrêt de ligne, cliquez dans la marge gauche de la ligne où vous désirez mettre un point d'arrêt, ou positionnez le curseur dans la ligne et pressez Ctrl-F8.

Pour supprimer un point d'arrêt, cliquez à nouveau dans la marge de gauche de la ligne où se trouve le point d'arrêt, ou positionnez le curseur dans la ligne et pressez Ctrl-F8.

Si vous désirez personnaliser un point d'arrêt de ligne, vous pouvez le faire via la fenêtre Breakpoints. Choisissez Window | Debugging | Breakpoints ou pressez Maj-Alt-5. Dans la fenêtre Breakpoints, cliquez-droit sur le point d'arrêt et choisissez Customize.

Définir un Point d'Arrêt sur l'Appel d'une Classe

Vous pouvez définir un point d'arrêt sur une classe pour que le débogueur suspend l'exécution lorsque le code de la classe sera accédé et/ou lorsque la classe est enlevée de la mémoire.

Pour mettre un point d'arrêt sur une classe:

  1. Choisissez Run | New Breakpoint (Maj-Ctrl-F8).
  2. Dans la boîte de dialogue New Breakpoint, sélectionnez Class dans la liste déroulante Breakpoint Type.
  3. Introduisez les noms de la classes et du paquetage. Ces champs devraient être automatiquement remplis avec la classe affichée actuellement dans l'Editeur de Source.

Conseil EDI NetBeans



Vous pouvez spécifier de nombreuses classes pour le point d'arrêt à appliquer, soit en utilisant les wildcards dans les champs Package Name et Class Name, ou en sélectionnant la case Exclusion Filter.

Utilisez l'astérisque (*) pour créer des wildcards dans les champs Package Name et Class Name si vous désirez que le point d'arrêt s'applique à plusieurs classes ou à toutes les classes dans un paquetage. Par exemple, si vous n'introduisez qu'une astérisque dans le champs Class Name, le point d'arrêt s'appliquera à toutes les classes du paquetage spécifié dans le champ Package Name. Vous pouvez utiliser l'astérisque au début ou à la fin de l'expression, mais pas au milieu.

Cochez la case Exclusion Filter si vous désirez que le point d'arrêt s'applique à toutes les classes (y compris les classes du JDK) excepté pour celles qui correspondent aux classes ou paquetages spécifiés dans les champs Package Name et Class Name. Vous pouvez définir plusieurs points d'arrêt avec le Exclusion Filter activé. Par exemple, vous pouvez définir un filtre d'exclusion sur …. .* parce que vous désirez que le point d'arrêt de classe ne s'applique qu'à toutes vos classes excepté celles du paquetage mylib. Cependant, si vous ne désirez pas que le débogueur marque une pause au chargement de chaque classe du JDK appelée, vous devriez également mettre un point d'arrêt de classe avec un filtre d'exclusion sur java.*.

 Définir un Point d'Arrêt sur l'Appel d'une Méthode ou d'un Constructeur

Vous pouvez définir un point d'arrêt pour que le débogueur suspende l'exécution du programme lorsqu'une méthode ou un constructeur est appelé avant-même qu'une ligne de code de la méthode ou du constructeur ne soit exécuté.

Pour définir un point d'arrêt sur une méthode ou un constructeur:

  1. Choisissez Run | New Breakpoint (Maj-Ctrl-8).
  2. Dans la boîte de dialogue New Breakpoint, sélectionnez Method dans la liste déroulante Breakpoint Type.
  3. Introduisez les noms de classe, paquetage et méthode. Ces champs sont remplis automatiquement selon la classe ouverte dans l'Editeur de Source et la position du curseur.

Vous pouvez faire que le point d'arrêt s'applique à toutes les méthodes et constructeurs dans la classe en cochant la case All Methods For Given Classes.

Définir un Point d'Arrêt sur une Exception

Vous pouvez définir un point d'arrêt pour que le débogueur marque une pause lorsqu'un exception est lancée dans votre programme.

Pour définir un point d'arrêt sur une exception:

  1. Choisissez Run | New Breakpoint (Maj-Ctrl-F8).
  2. Dans la boite de dialogue New Breakpoint, sélectionnez Exception dans la liste déroulante Breakpoint Type.
  3. Dans le champ Exception Class Name, sélectionnez le type d'exécution pour lequel vous aimeriez mettre un point d'arrêt.
  4. Dans la liste déroulante Stop On, sélectionnez si vous désirez que le point d'arrêt s'applique lors d'un catch d'exception ou pas.

Définir un Point d'Arrêt sur un Champ ou une Variable Locale

Vous pouvez définir un point d'arrêt pour que le débogueur marque une pause lorsqu'un champ ou une variable est accédée (ou lorsque le champ ou la variable est modifiée).

Pour définir un point d'arrêt sur un champ ou une variable:

  1. Choisissez Run | New Breakpoint (Maj-Ctrl-F8).
  2. Dans la boite de dialogue New Breakpoint, sélectionnez Variable dans la liste déroulante Breakpoint Type.
  3. Remplissez les champs Package Name, Class Name, et Field Name.
  4. Sélectionnez une option dans la liste déroulante Stop On.

Si vous sélectionnez Variable Access, l'exécution est suspendue chaque fois que le champ ou la variable est accédée dans le code.

Si vous sélectionnez Variable Modification, l'exécution n'est suspendue que si le champ ou la variable est modifiée.

Conseil EDI NetBeans

La plupart des champs de la boite de dialogue New Breakpoint sont correctement remplis pour vous si vous avez sélectionné la variable avant de presser Maj-Ctrl-F8. Vous devez sélectionner le nom entier de la variable pour que cela fonctionne. Autrement, vous devrez remplir les informations pour la méthode qui contient la variable.

Définir un Point d'Arrêt sur le Démarrage ou la Fin d'un Thread

Vous pouvez superviser la création ou la fin des threads dans votre programme en créant un point d'arrêt qui aura son exécution suspendue à chaque fois qu'un nouveau thread est créé ou terminé.

Pour définir un point d'arrêt sur les threads:

  1. Choisissez Run | New Breakpoint (Maj-Ctrl-F8).
  2. Dans la boîte de dialogue New Breakpoint, sélectionnez Thread dans la liste déroulante Breakpoint Type.
  3. Dans le champ Set Breakpoint On, sélectionnez Thread Start, Thread Death, ou Thread Start or Death.

Gestion des Points d'Arrêt

Grouper des Points d'Arrêt

Dans certains cas, vous pourriez avoir des points d'arrêts que vous aimeriez activer, désactiver ou supprimer en une fois. Ou peut-être que vous aimeriez rassembler certains points d'arrêt sous un même noeud pour rendre la fenêtre Breakpoints moins désordonnée.

Pour grouper certains points d'arrêt:

  1. Ouvrez la fenêtre Breakpoints en choisissant Window | Debugging | Breakpoints (Maj-Alt-5).
  2. Tout en maintenant la touche Maj ou Ctrl, cliquez sur les points d'arrêt que vous désirez grouper. Ensuite, cliquez-droit sur la sélection et choisissez Set Group Name.

 Les points d'arrêt sont regroupés sous un noeud. Activer et Désactiver des Points d'Arrêt

Vous pouvez trouver très utile de garder vos points d'arrêt, mais peut-être que vous ne désirez pas qu'ils soient tous actifs en même temps. Dans ce cas, vous pouvez désactiver un point d'arrêt ou un groupe de points d'arrêt tout en les préservant pour une utilisation ultérieure.

Pour désactiver un point d'arrêt ou un groupe de points d'arrêt:

  1. Ouvrez la fenêtre Breakpoints en choisissant Window | Debugging | Breakpoints (ou en pressant Maj-Alt-5).
  2. Dans la fenêtre Breakpoints, cliquez-droit sur le point d'arrêt ou le groupe de points d'arrêt et choississez disable.

Supprimer un Point d'Arrêt

Pour supprimer un point d'arrêt dans l'Editeur de Source, cliquez sur la marge de gauche de la ligne qui a le point d'arrêt ou cliquez dans la ligne et pressez Ctrl-F8.

Pour effacer un autre type de point d'arrêt:

  1. Ouvrez la fenêtre Breakpoints en choissant Window | Debugging | Breakpoints (ou en pressant les touches Maj-Alt-5).
  2. Dans la fenêtre Breakpoints, cliquez-droit sur le point d'arrêt et choisissez Delete.

Personaliser le Comportement du Point d'Arrêt

Il y a tout un tas de choses que vous pouvez personnaliser lorsqu'un point d'arrêt est atteint dans l'EDI et sur ce qui doit se passer dans l'EDI lorsque le point d'arrêt est atteint. Les chapitres suivants en couvrent quelques unes.

Logging Point d'Arrêt Sans Suspendre l'Exécution

Si vous désirez surveiller lorsqu'un point d'arrêt est atteint sans suspendre l'exécution à chaque fois que le point d'arrêt est atteint, vous pouvez configurer le point d'arrêt pour qu'il ne provoque pas la suspension de l'exécution. Lorsqu'un tel point d'arrêt est atteint dans le code, un message est affiché dans la Console Débogueur.

Pour empêcher la suspension de l'exécution lorsqu'un point d'arrêt est atteint:

  1. Ouvrez la fenêtre Breakpoints en choisissant Window | Debugging | Breakpoints (Maj-Alt-5).
  2. Dans la fenêtre Breakpoints, double-cliquez sur le point d'arrêt pour ouvrir la fenêtre Customize Breakpoint. (Dans l'Editeur de Source, cliquez-droit sur le point d'arrêt et sélectionnez Customize.)
  3. Dans la liste déroulante Action, choisissez No Thread (Continue). Personnaliser les Messages vers la Console Lorsqu'un Point d'Arrêt est Atteint

Vous pouvez personnaliser le texte qui est affiché à la console lorsqu'un point d'arrêt est atteint dans votre code.



691