Cours gratuits » Cours management » Cours micromanagement

Cours micromanagement


Support de cours de micromanagement [Eng]

Support de cours de micromanagement [Eng]
Support de cours de micromanagement [eng] nos recherches support de cours de micromanagement [eng] sur la microgestion, le perfectionnisme et le leadership révèlent que 30 à 35% des cadres réu
Evaluation : 0(0 votes)Téléchargements : 81 Taille : 90.10 Kb

Cours d’introduction au Micromanagement [Eng]

Cours d’introduction au Micromanagement [Eng]
Cours d’introduction au micromanagement [eng] ah, cours d’introduction au micromanagement [eng] la micromanagement - le terme que personne ne veut entendre de son directeur autrement que dans le c
Evaluation : 0(0 votes)Téléchargements : 59 Taille : 213.89 Kb

Formation sur le comportement de micromanaging et le management d'ingenierie [Eng]

Formation sur le comportement de micromanaging et le management d'ingenierie [Eng]
Formation sur le comportement de micromanaging et formation sur le comportement de micromanaging et le management d'ingenierie [eng] le management d'ingénierie [eng] 1. introduction le chapitre suivant décrit l'évolution du manque de
Evaluation : 0(0 votes)Téléchargements : 53 Taille : 1,062.87 Kb

Formation avance en Micromanagement [Eng]

Formation avance en Micromanagement [Eng]
Formation avancé en micromanagement [eng] 1. micromanagement formation avance en micromanagement [eng] micromanagement est défini par le merriam-webster dictionary comme: "... pour gérer surto
Evaluation : 0(0 votes)Téléchargements : 48 Taille : 344.14 Kb

Le micromanagement peut être défini comme étant un mode de gestion qui invite à un plus grand contrôle de la part du manager. Ce dernier doit prendre la peine de s’attarder sur chaque élément. Aucun détail ne devra être lésé en vue d’obtenir des résultats rapides et efficaces. Le micromanager doit être pointilleux. Il ne délègue pas le pouvoir, ne partage pas ses tâches et veille à surveiller scrupuleusement le travail de ses subordonnés. Si beaucoup d’individus peuvent voir en cette méthode une façon de démoraliser l’équipe, le micromanagement peut quelquefois s’avérer être le résultat de grandes pressions extérieures. Le manager ne sait pas donc comment y faire face et opte (involontairement) pour cette méthode.

Ce qu’il faut savoir sur le micromanagement

Le micro-management est un style de management qui invite à une grande précision de la part du manager. Ce dernier doit sans cesse observer et surveiller les moindres faits et gestes des employés. C’est une forme de gestion qui est caractérisée par un contrôle excessif. Le micromanager a également le sens des détails. Il ne laisse rien passer et garde un œil sur tout. Les entreprises qui ont opté pour le micromanagement n’en sont pas toujours conscientes. Quelquefois, ce sont les salariés qui parviennent à identifier ce type de gestion, mais le manager pourrait ne pas y prêter attention. Le micromanagement peut devenir assez stressant pour les employés. Du fait de la pression qui est mise sur leur épaule, les salariés évoluent dans un environnement sous tension. Tous les collaborateurs ne supportent pas toujours ce modèle de management. Pourtant, le micromanager agit ainsi puisque (dans la majeure partie des cas), il est confronté à de fortes exigences. Il n’a donc pas droit à l’erreur et dans ces conditions, il peut facilement perdre la maîtrise des situations.

Les caractéristiques du micromanager

Le micromanager doit être en mesure de travailler sous pression. Il faut savoir que le concept même du micromanagement invite à ce que le manager ne délègue jamais certaines de ses tâches. Ce sera à lui de tout gérer sans l’intervention d’un collaborateur quelconque. Le micromanager doit également avoir un réel potentiel en leadership. C’est seulement ainsi qu’il pourra amener les autres à se plier à ses moindres exigences. Le problème avec le micromanager c’est qu’il n’est jamais satisfait des résultats et qu’il devient de plus en plus irritant. Un micromanager veut toujours savoir où se trouve son équipe, ce qu’ils sont en train de faire et où ils en sont avec le projet. Le micromanager est hyper contrôlant, hyper interventionniste et surtout, à l’affût du moindre détail concernant le fonctionnement des salariés. Le micromanagement tue donc l’autonomie, ce qui est toujours désavantageux pour les équipes. Ces derniers ont alors du mal à faire preuve d’efficacité et à produire des résultats satisfaisants. L’attitude du micromanager est souvent source de stress et de démotivation. Au fil du temps, les entreprises ont d’ailleurs compris que cette méthode était très désavantageuse. Le travail en équipe sera à prôner.

Cours et exercices micromanagement - Formation PDF micro-management- Livres et Ebook micromanagement