Cours management : management des connaissance


Télécharger Cours management : management des connaissance
3.53.5 étoiles sur 5 a partir de 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Gestion des connaissances (KM : knowledge management)

« Le savoir est la seule matière qui s’accroît quand on la partage »

Socrate

« Partager les avoirs c’est une façon de donner »

Un compagnon charpentier

« Une connaissance, c’est une information validée par l’expérience »

A. Einstein

Modèle hiérarchique de la connaissance et outils associés

(Balnisse, 2005)

(Informations assimilées

et utilisables pour une action)   Connaissance  Outils de gestion des connaissances (KM)

(Données mises en contexte)Outils de gestion de l’information

(Données brutes)Outils de gestion de données

(capteurs, enquêtes, bases de données)

Des données aux connaissances : approche systémique

(Montmain, Pénalva et al., 2003)

Le processus d’apprentissage = traduction des savoirs tacites en savoirs d’action

« C’est par la réflexion sur ses actions, ses savoirs d’expérience, que le praticien (le sujet connaissant engagé dans l’action) pourra mieux prendre conscience des théories d’action qu’il a élaborées et, donc, les corriger »

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1/2)

(d’après H. Gertin, 1997)

Étape 1

Je cerne le sujet

•   Je comprends la nature, les objectifs et l'étendue du travail à exécuter

•   Je précise la question de recherche

•   Je me lance dans un remue-méninges

•   Je dégage les idées importantes et les mots-clés

•   Je détermine l'angle sous lequel je vais aborder mon sujet

•   Je formule mon idée directrice

•   J'esquisse un plan provisoire

•   Je réfléchis aux ressources dont j'aurai besoin

•   Je planifie mon travail

Étape 2

J'interroge des sources d'information

•   Je choisis les ressources dans lesquelles faire ma recherche

•   Je construis des équations de recherche à partir de mes mots-clés

•   J'amorce la recherche à l'aide de mes mots-clés à la bibliothèque, sur Internet

•   Je juge de l'efficacité de mes équations de recherche et je les ajuste au besoin

•   Je repère les documents et les ressources qui me semblent pertinents

•   J'échange et je partage des idées avec différents interlocuteurs

Étape 3

Je sélectionne des documents

•   J'organise les documents que j'ai retenus

•   J'évalue la qualité de l'information selon des critères posés

•   J'examine différents points de vue

•   J'identifie les éléments d'information nécessaires à mon travail

•   Je note la référence et les caractéristiques des documents retenus

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (2/2)

(d’après H. Gertin, 1997)

Étape 4

J'extrais des informations

•   Je lis, j'écoute, je visionne attentivement et je prends des notes

•   J'indique mes sources d'information et je respecte les règles de la vie privée

•   J'organise mes notes de manière cohérente et j'ajuste mon plan provisoire

•   Je fais le point sur ma progression et je reprends une étape au besoin

Étape 5

Je traite les informations

•   J'analyse les informations prélevées au regard de la question de recherche

•   J'envisage différentes solutions permettant de traiter mon sujet

•   Je synthétise les idées et les informations provenant de sources variées

•   Je confronte des opinions et je construis la mienne selon l'objectif du travail

•   Je confirme ou je reformule mon idée directrice

•   Je réfléchis à l'organisation de l'ensemble de ma production

Étape 6

Je produis un travail

•   Je construis mon travail en fonction de mes objectifs et du public-cible

•   J'exprime mon opinion si l'objectif du travail le demande

•   Je m'assure que le contenu de ma production est cohérent

•   Je révise la qualité de la langue

•   Je vérifie si j'ai respecté les consignes

•   Je gère le matériel et les appareils dont je peux avoir besoin

Nature de la connaissance

(Balnisse, 2005)

Le modèle de la création de connaissance :

application à l’innovation

(selon Nonaka et Takeuchi - 1995)

•    si la connaissance tacite est rendue explicite

•    mais uniquement quand cela est strictement nécessaire

 la formalisation systématique des connaissances tacites peut s’avérer être une erreur :

-       toutes les connaissances tacites ne sont pas formalisables

-       toutes les connaissances formalisées ne sont pas forcément réutilisables  concept du « Ba »

Le concept japonais du « Ba » (1/2)

(d’après P. Fayard, 2003)

SurfaceCe qui rend possible

Eau bouillante(to enable, to enlighten)

AscendanceMOTEUR

POTENTIEL

Le concept japonais du « Ba » (2/2)

(d’après P. Fayard, 2003)

Place(shared space in motion)

• Milieu stratégique de connivence

Communauté Stratégique / front de connaissanceanimée par un projet englobant, tacite et/ou explicite, réel, virtuel ou hybride

Ba = lieu réel ou virtuel au sein duquel un groupe d’individus interagissent dans un processus créatif

Temps & espace propre pour des interactions constructives & orientées dans un climat de confiance & de respect mutuel

Contexte propre pour émergence deI sens, faire parler les signes… bruit > signaux faibles > information > connaissance

Knowledge management : à quoi servent les connaissances ?

(Adapté de Michel Grundstein, IIIA-GTM 1996)

Les 10 étapes du Knowledge Management

(parGoulven Habasque)

1°) Accorder la priorité à la qualité du Management

2°) Se focaliser sur la stratégie

3°) Se focaliser sur les besoins clients

4°) Créer un réseau d'experts sur le contenu

5°) Créer la mission Knowledge Manager

6°) Définir un cadre organisationnel commun

Les 7 révolutions de la spirale vertueuse :

1.   Identification

2.   Collecte

3.   Organisation

4.   Dissémination

5.   Appropriation

6.   Partage

7.   Création

7°) Mesurer les résultats

8°) Mettre en place une assistance humaine

9°) Utiliser les technologies adaptées

10°) Se concentrer sur ce qui marche, améliorer ses processus


Les stratégies de gestion des connaissances en entreprise

Capitalisation des connaissances : processus, méthodes, documents

(Balnisse, 2005)

Méthodes de capitalisation des connaissances :

•   modélisation des connaissances (conservation et cartographie)

•   capitalisation des retours d’expérience (pour limter erreurs et dysfonctionnements)

Types de documents de formalisation des connaissances :

•   livres de connaissance (formalisation savoirs et savoir-faire)

•   référentiels métiers (formalisation fonctions / processus des activités réalisées)

•   retours d’expérience (formalisation expériences acquises)

Les trois dimensions de la collaboration en KM

(Balnisse, 2005)

Partage / collaboration : les communautés de pratique

(Wenger, 1998, 2002 ; Balnisse, 2005)

« Une communauté de pratique est un groupe qui :

•   interagit,

•   apprend ensemble,

•   construit des relations et, à travers cela, développe un sentiment d’appartenance et de mutuel engagement » (Wenger)

Öengagement mutuel, entreprise commune (objectifs, règles, actions collectives), répertoire partagé

Communauté de pratique

Structure métier

Equipe projet

Réseau

Objectifs et moyens d’actions décidés collectivement

Objectifs et moyens d’actions imposés

Intérêts réciproques centrés sur le savoir

Logique client centrée sur la réalisation de tâches et la fourniture de livrables

Regroupement volontaire d’individus mobilisés et impliqués

Ensemble de connexions interpersonnelles

Différences entre communautés de pratique et autres groupes de travail

Les 4 fonctions d’un système de management des connaissances

Panoramas de différents outils de gestion des connaissances

(d’après Balmisse, 2004)


Panorama d’outils logiciels du KM (1/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

Panorama d’outils logiciels du KM (2/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

•   Outils d’accès aux connaissances (et aux individus et à leur expertise)

Editeurs

Logiciels

Sites web

EMC - Documentum

Ask Once

Convera

RetrievalWare 8

Entopia

K-Bus

Exalead

Exalead Corporate

Verity

Verity K2 Entreprise

•   Outils de localisation d’expertise

Editeurs

Logiciels

Sites web

Agilience

Expertise Finder

Kamoon

Kamoon Connect Solution

Tacit

ActiveNet

Panorama d’outils logiciels du KM (3/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

•   Outils de travail collaboratif

Editeurs

Logiciels

Sites web

EMC - Documentum

eRoom

Groove

Groove Virtual Office

;

IBM/Lotus

QuickPlace

Mayetic

MayeticVillage

Microsoft

Sharepoint Services

One2Team

One2Team Pro

Tomoye

Simplify 4.0

•   Outils de collaboration en temps réel

Editeurs

Logiciels

Sites web

Groove

Groove Virtual Office

;

Marratech

Marratech e-Meeting Portal

Microsoft

Live Communications 2003

Microsoft

Windows Messenger

WebEx

Meeting Center

Yahoo

Yahoo Messenger

Panorama d’outils logiciels du KM (4/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

Outils de travail collaboratif en open source (GNU)

Logiciels

Sites Web

Technologie

Fonctionnalités

Egroupware

PHP

e-mail, agenda, carnet d’adresses, base de connaissances,forum de discussions (Fudforum), gestion de projet, sondage, gestion de contenu (SiteMgr), wiki

JBoss – Nukes

/nukesjbossJBoss

serveur d’application

fonctions avancées de sécurité et de gestion des groupes d’utilisateurs ;

nombreux modules avec fonctionnalités de travail collaboratif

Phpgroupware

PHP

gestion de petits groupes de travail : e-mail, chat, forums, notes, agendas, gestionnaire d'applications, etc.

(plug-ins)

PHProjekt

PHP

messagerie et d’agenda partagé, gestion de projets et échéancier, forums, import-export de fichiers, chat, wiki, etc.

Zope CPS

(Nuxeo

Collaborative

Portal Server)

serveur d’application + modules dédiés

gestion documentaire, gestion complète du cycle de publication, partage d’espaces de travail collaboratif, gestion des accès basée sur des rôles, versionning, gestion des méta-données, recherche multicritères, etc.

Panorama d’outils logiciels du KM (5/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

Editeurs

Logiciels

Sites web

Intervowen

TeamSite 6

Open Source

Drupal

Six Apart

Movable Type

Vignette

Vignette V7 Content Services

Xerox

DocuShare4

•   Outils de gestion des processus : outils de modélisation des processus

Editeurs

Logiciels

Sites web

Boc

Adonis

IDS Sheer

Aris Process Platform

Mega

Mega Process

•   Outils de gestion des processus : outils de workflow

Editeurs

Logiciels

Sites web

FileNet

Business Process Manager

TIBCO

Staffware Process Suite

W4

W4

•   Outils de publication collaborative

Panorama d’outils logiciels du KM (6/6)

(d’après KnowledgeConsult et Balmisse, 2004))

•   Solutions intégrées : outils dédiés au KM

Editeurs

Logiciels

Sites web

Ardans

Knowledge Maker

Thalès-Arisem



KM Server

Knowesis

Athanor

Knowings

Knowledge Manager

Mondeca

ITM

•   Solutions intégrées : suites logicielles

Editeurs

Logiciels

Sites web

Autonomy

Portal in a box

HummingBird

Humming Enterprise

IBM

Suite Lotus

OpenText

LiveLink

Oracle

Enterprise Manager, Collaboration suite, Data hub

Plumtree

Enterprise Web Suite

Vignette

Vignette V7


Outils de recherche sur les postes utilisateurs (Desktop search)

(Balnisse, 2005)

Principaux acteurs

•  Google - Google Desktop Search :

•  Microsoft - MSN Desktop Search :

•  Yahoo! – Yahoo Desktop Search (repose sur la solution X1 - X1 Desktop Search) :

•  AOL - AOL Desktop Search (repose sur Copernic Desktop Search) :

•  Exalead – Exalead Desktop :

•  Ask Jeeves - Ask Jeeves Desktop Search :

•  Copernic - Copernic Desktop Search :

•  HotBot - HotBot Desktop :

•  Enfish - Enfish Find :

•  dtSearch - dtSearch Desktop :

•  Isys Search - ISYS:desktop :

•  linkx - Blinkx Desktop 2.0 :

Autres approches

-   Approche cartographique

•  Construction automatique des liens visuels entre les documents. Exemple : Aduna - AutoFocus 2004.2

•  Construction manuelle des liens visuels entre les documents. Exemple : TheBrain - Personal Brain 2

-   L’approche « contextuelle »: permet de retrouver des documents à partir et avec leur contexte

(auteur(s), date de publication, message(s) électronique(s) associé(s), etc.)

Exemple : Creo - Six Degrees Personal Desktop Search racheté par Ralston Technology Group

Logiciels de Text mining (1/2)

(Balnisse, 2005)

•   Outils de classification (génération automatique de plans de classement, catégorisation automatique)

Editeurs

Logiciels

Sites web

Caatoosee

DQ-Server

Recomind

MindServer Categorization

Stratify

Stratify Discovery System™ 3.0

Thunderstone

Texis categorizer

Vivisimo

Clustering Engine

•   Outils de résumé automatique

Editeurs

Logiciels

Sites web

Copernic Technologies

Copernic Summarizer

Inxight

Inxight Summarizer

Pertinence Mining

Pertinence Summarizer

•   Outils d’extraction de connaissances

Editeurs

Logiciels

Sites web

ClearForest

ClearForest Tags

Inxight

InxightSmartDiscovery

Kofax (MohoMine)

Moho Extractor

Temis

Insight Discovery Extractor

Xtramind

Mindset Infoxtract

Logiciels de Text mining (2/2)

(Balnisse, 2005)

•   Outils d’analyse de contenus

Editeurs

Logiciels

Sites web

Acetic

Tropes Zoom

Grimmersoft

WordMapper

SPSS

LexiQuest Mine

•   Suites logicielles

Editeurs

Logiciels

Sites web

ClearForest

ClearForest Text Analysis Suite

Intelliseek

Enterprise Mining Suite

Inxight

Inxight SmartDiscovery

Lingway

Lingway KM

SAS

SAS Text Miner

Temis

TEMIS Insight Discoverer

Outils de cartographie heuristique (mind mapping) 1/2

(Le Bihan, 2005)

•   Définition

Les Concept Maps et les cartes heuristiques (Mind maps) sont des diagrammes qui nous servent de modèle ou d’abstraction de situations réelles :

- les cartes heuristiques sont essentiellement des diagrammes hiérarchisés ou arborescents ; - les Concept Maps représentent l’organisation de données plus complexes liées en réseaux.

Dans les cartes heuristiques, on part d’un seul concept-clé placé au centre de la carte alors que dans les Concept Maps, plusieurs idées de la même importance peuvent se côtoyer

•   Exemples d’applications :

-   Prise de notes à l’occasion de réunion, de conférences, de cours, etc.

-   Résumé de documents écrits (articles de journaux, livres, notes de service, cahier des charges, appels d’offre )

-   Prise de décision

-   Gestion de projets

-   Animation de réunions ou de groupes de travail

-   Prise de parole (conférence, présentation personnelle lors d’un tour de table ).

•   Quelques ressources :

–   un site de référence (principes, logiciels disponibles, applications, …) :

–   un logiciel gratuit de Mind Mapping (FreeMind) : – un ouvrage de référence :

J.L. Deladrière, F. Le Bihan, P. Mongin, D. Rebaud « Organisez vos idées avec le mind mapping », Dunod

Outils de cartographie heuristique (mind mapping) 2/2 : Un exemple

(Le Bihan, 2005)

Web sémantique

(d’aprèsKnowledgeConsult 2004)

Buts :

•       améliorer interopérabilité et automatisation des systèmes de gestion des informations et connaissances

•       améliorer recherche d’information

Principe :

•       séparer les informations et leur présentation pour en faciliter la gestion et le traitement

•       couplage de chaque ressource à des méta-données, définies à l’aide de langages permettant de décrire les ressources ainsi que les relations qui les lient à l’aide de marqueurs sémantiques

Technologie :

•       langage : XML

•       deux formalismes de représentation :

-       formalisme (modèles) de représentation des connaissances : les ontologies

-       formalisme de raisonnement : l’inférence

•       deux standards en concurrence

-       RDF et OWL (supportés par le W3C)

-       Topic Maps (proposé par l’ISO)

Quelques outils de cartographie sémantique :

Editeurs

Logiciels

Sites web

Anacubis

Anacubis Connect

Inxight

VizServer

Kartoo

Kartoo KM

MapStan - Amoweba

MapStan

Blogs (1/4)

(d’après C. Asselin,KnowledgeConsult 2004)

Définition et caractéristiques

« Un weblog (Blog, Blogue, carnet web) est un journal web issu d'une initiative personnelle ou collective, mis à jour régulièrement sous forme d'actualités datées, signées avec la possibilité pour les visiteurs d'adjoindre un commentaire. C'est une sorte de journal de bord (qui va de la confession intime à une analyse d'une actualité généraliste ou sectorielle). Les articles sont présentés par ordre chronologique inversé » (C. Asselin)

•    dédié à un seul individu ou un groupe restreint

•    format Web ne nécessitant pas de connaissance du HTML

•    possibilité de publication collaborative

•    utilisation surtout grand-public mais tendance à la professionnalisation

Syndication des contenus RSS (Real Simple Syndication)

Petit fichier texte (format de données XML) contenant des informations simplifiées sur les modifications récentes des messages publiés sur un blog (titre, description, auteur, date) ou plus généralement sur un site web et d’accéder à l’intégralité du texte mis à jour.

Æ mises à jour du site sont facilement repérées et répertoriées par les moteurs de recherche et répertoires ; pour récupérer automatiquement et en temps réel les derniers flux RSS, il fautêtre équipé d'un logiciel de lecture spécifique (cf. fiche suivante)

Syndication de contenus et veille documentaire : voir ,[email protected],[email protected],0.html

Blogs (2/4)

Comment lire les fils RSS ?

()

a)   Utiliser sur son PC un logiciel dédié à la gestion des fils RSS (fils classés par thématiques ou sources préférées) ex. : - graticiel AlertInfo ()

-     RSSOwl () - FeedReader ()

b)   S ’inscrire sur Internet à un agrégateur de fils RSS, en général gratuits (cf. fiche suivante) ex. : - NewsIsFree ()       - MyDesktop ()

-     MyYahoo ()       - LaMoooche ()

-     Newsgator Online ()      - RocketInfo ()

-     Feedster ()       - MyFil ()

c)    Utiliser un navigateur Internet ou un gestionnaire de mail intègrant une fonction de lecture de fils RSS

•      Navigateurs :

ex. : - Mozilla Firefox ()

- Explorer : télécharger le plugin Pluck RSS reader () Comment procéder ?

1.   Cliquer sur le logo      de fils RSS disponible sur les pages du site auquel on veut s’abonner

2.   sélectionner « s'incrire à + nom du fil rss »

3.   Choisir le dossier cible sur son PC (onglet « bookmarks »)

4.   Aller consulter les titres du fil RSS dans le dossier retenu

•      Gestionnaire de mail :

ex. : - Thunderbird () Comment procéder ?

Blogs (3/4) Sélection de ressources

(d’après C. Asselin,KnowledgeConsult 2004)

Répertoires de weblogs et fils RSS

•    Blogarama -

•    Yahoo! via la catégorie weblog

-  Yahoo! US : Directory > Computers and Internet > Internet > World Wide Web > Weblogs

-  Yahoo! France : Guide Web > Art et culture > Littérature > Genres > Essais et récits biographiques > Journaux intimes > Blogs

•    (Open Directory) via la catégorie weblogs

-  Top: World: Français: Informatique: Internet: Weblogs

Liste de lecteurs RSS

•    Google : RDF/Applications/RSS/News_Readers/

•    Weblogs Compendium ()

Répertoires spécifiques RSS

•    RSSFeeds -

•    -

•    rssReporter (français) -

•   -

•   Retronimo -

Moteurs de recherche de blogs et fils RSS

•    Feedster - (onglet FeedFinder) -

•    Daypop - • Google :

•    Blogpulse -

•    Waypath -

•    Weblogues - (Blogosphère française)

Moteurs spécifiques RSS

•    easyrss (francophone) -

•    Yahoo! - - (choisir le format RSS dans la recherche avancée du moteur Yahoo!, via "File Format"/"Format de fichier")

Blogs (4/4)

Quelque adresses d’éditeurs de blogs (gratuits ou payants)

(d’après C. Asselin,KnowledgeConsult 2004)

Blogs gratuits

•   Blogger :

•  

•  

•  

•  

Blogs payants

•  

Sites généralistes sur les blogs

•  

•  

Wiki

•   Outil de publication collaborative au format Web

•   En général dédié à un large groupe (à la différence d’un blog)

•   Site dynamique dont le contenu peut facilement être modifié par n’importe quel contributeur (mais possibilité de gestion des comptes utilisateurs)

•   Nécessité d’une forte discipline éditoriale

Attention :

loi des wikis « La qualité de la production décline à mesure que le nombre de participants augmente » (Nicholas Carr)

Ex. : Wikipédia

La recherche d’informations en bibliothèque

Le Guide de la BnF (Bibliothèque Nationale de France) sur la recherche documentaire en bibliothèque :

•   Définir un sujet

•   Chercher des références

•   Utiliser les catalogues

•   Trouver les documents

•   Exploiter les documents

La recherche d’informations sur Internet

Les avantages et inconvénients(d’après ADBS) Avantages :

•       Une information ouverte, disponible à tout moment

•       Une information régulièrement actualisée

•       Des informations multisources, multidisciplinaires

•       Une information numérisée, pouvant être triée et exploitée rapidement

Inconvénients :

•       Risque de désinformation: qualité de la source, de l’information

•       Risque de se noyer dans l’information

•       Une information parfois difficilement accessible (barrière de la langue, services payants…)

•       Une information en perpétuelle évolution et donc instable

Les outils :

•       les répertoires

•       les moteurs de recherche et les métamoteurs

•       les outils de recherche thématique ou spécifique • Abondance :

•       les listes de diffusion  • Intelligence-Center :

•       les outils de surveillance

Des sites sur la méthodologie de recherche :

•       « Chercher sur Internet » (CERISE) : •   « La recherche d'information sur Internet » (SISTEM) :

?Id=21&menu=1

•       « Evaluer l'information sur Internet » (SISTEM) : ?Id=114&menu=1

•       Répertoires d’ « Outils de recherche généralistes par internet », classés et annotés par la BnF

La recherche d’informations sur Internet le plagiat sur Internet (1/2)

Quelques résultats de l’enquête «Les usages d'Internet dans l'enseignement supérieur: De la documentation au plagiat » menée en 2006 par SPHINX DEVELOPPEMENT et SIX DEGRES ()

Internet, principale source de documentation des étudiants :

Tous les étudiants utilisent Internet pour se documenter quand seulement 1 étudiant sur 2 se rend encore en bibliothèque.

Une tendance forte chez les étudiants : le “copier-coller” sur Internet:

•   3 étudiants sur 4 (77 %) déclarent avoir recours au “copier-coller”

•   Seuls 3,2% des enseignants considèrent le plagiat des étudiants comme inexistant

Quantification du “copier-coller” :

•   3 travaux sur 4 (73,7%) contiennent au moins un passage copié à l’identique sur Internet • 7 étudiants sur 10 (69,8 %) pensent qu’un devoir type contient au moins 1/4 de textes recopiés sur Internet

•   2 étudiants sur 10 (20,9 %) pensent qu’un devoir type contient au  moins 50% de textes recopiés sur Internet.



•   Parmi ceux qui incluent au moins 25% de “copier-coller" dans leurs devoirs, 3 étudiants sur 5 (61,3%) considèrent avoir « rarement » recours au “copier-coller” .

La recherche d’informations sur Internet : le plagiat sur Internet (2/2)

Logiciels de détection de plagiat

•    () : en français

•    TurnItIn () : en anglais

•    un liste d’autres éditeurs de logiciels  : ?main=b-25-2

Sites dédiés au plagiat sur Internet

•    « Internet: Fraude et déontologie selon les acteurs universitaires » (site de l’UNIGE-Suisse) ?main=b-25-1

•    « A website that offers resources on how to catch plagiarism, along with facts and quotes about this growing epidemic»

•    Online Writing Lab (OWL): Plagiarism «Features tips how to avoid plagiarism » :

•    Virtual Salt: Anti-Plagiarism Strategies for Research Papers

« Students do not plagiarize because they are smart. They plagiarize because they are lazy. They almost always leave clues behind. If they were smart enough to be careful, they may as well do it right » (David F. Warlick)

La recherche d’informations sur Internet : stratégie de recherche

1.     Délimiter le champ de la recherche quel est mon problème ? de quels types d’information suis-je à la recherche ?

2.     Définir les types de sources susceptible de répondre sites d’acteurs majeurs ? sites de presse ? sites officiels ? Forums ? listes de diffusion ?

3.     Choisir les outils de recherche à interroger, en fonction du type de résultats recherchés recherche de pages (Æ moteurs) ? ou de sites (Æ annuaires) ?

4.     Trouver les bons mots clefs quels mots ou expressions le plus pertinents pour l’information recherchée ? mots primaires ou génériques (pour annuaires) ? mots ou combinaisons de mots précis (moteurs) ?

Proposition de mots-clefs connexes :

•       , rubrique « audit de mots-clefs »

•       (lors d’une recherche, le moteur renvoie une liste de mots-clefs)

•       (lors d’une recherche, le moteur renvoie une liste de mots-clefs)


les répertoires

•   Répertoire de sites Web, classés par catégories thématiques ou géographiques

•   Recherche par mots-clefs ou par arborescence

Répertoires d’origine anglophone

Yahoo

Open Directory

Looksmart

Répertoires d’origine francophone

Voilà

Lycos

La recherche d’informations sur Internet : les moteurs de recherche

•   Répertoire de pages Web et non de sites

•   Recherche par mots clefs ou expressions ; recherche simple ou avancée (filtres, opérateurs)

Moteurs d’origine anglophone

Google

Yahoo

,

MSN search

,

Hotbot

Teoma

Mirago

Gigablast

Moteurs d’origine francophone

Mozbot (partenariat Google)

Voilà

Exalead

Deepindex

Antidot

les méta-moteurs de recherche

•   Interrogation simultanée de plusieurs moteurs de recherche

•   La référence internationale : Copernic (plus de 100 moteurs interrogés)

« Copernic agent basic » (gartuit), « personal » (payant) ou « professionnal » (payant)

Méta-moteurs anglophones

Nbre outils interrogés

Méta-moteurs francophones

Nbre outils interrogés

Vivisimo

19

Metamoteur

15

Search

15

Kartoo

14

Mamma

10

Ariane 6

14

Turbo10

10

Metafrance

13

Vivisimo

9

Supramoteur

10

Dogpile

9

ez2find

9

Starting Point

9

Eo

7

Metacrawler

8

Killou

6

Profusion

6

Akooe

4

Killerinfo

Meceo

3

La recherche d’informations sur Internet :

les outils (moteurs et annuaires) de recherche thématiques ou spécifiques

•   Outils proposant d’orienter les recherches vers des thématique spécifiques prédéfinies

Outils d’origine anglophone

All Search Engines

Beaucoup

Finder Seeker

Search Engine Colossus

Search Engine Guide

Outils d’origine francophone

Enfin

Indicateur

7Alpha

Ariane 6

les listes de diffusion

• échange d’informations sur un thème donné (discussions; échange de bulletins, magazines, lettres d’informations, revues de presse ) entre les membres d’un même groupe de personnes et par l’intermédiaire de la messagerie électronique

Listes de diffusion / groupes de discussion

Yahoo! Groupes

Google Groupes

Francopholistes

La recherche d’informations sur Internet :

les outils de surveillance

•   outils de surveillance d’une page donnée ou d’un site, permettant de suivre leur mise à jour

•   surveillance globale ou sur un thème donné, à l’aide de requettes prédéfinies • résultats renvoyés sous forme d’alertes e-mail • exemples d’outils de surveillance :

-   TrackEngine :

-   :


Typologie des outils de veille

Outils de veille

1. Outils d’aide au sourcing

(Balmisse et Meingan, 2005)

Outils d’aide au sourcing : « outils de gestion de favoris et de surveillance des sources »

Gestionnaires de bookmarks monopostes

Logiciels

Editeurs

Sites web

AcqURL

GT Technologies

Check&Get

ActiveURLs

Compass

Softgauge

PowerMarks

Kaylon Technologies

Gestionnaires de bookmarks d’entreprise

Logiciels

Editeurs

Sites web

Favoritoo

Favoritoo / Globe Talkers Ltd

iKeepBookmarks

Software Designs Development Corp.

www.ikeepbookmarks .com

Mylinea

Apricus Europe SARL

Turboclip

Turboclip

SiteBar

Open Source

Social bookmarking (outils de « navigation sociale »)

Logiciels

Editeurs

Sites web

Delicious

Furl

LookSmart

Spurl

Spurl ehf

Feed Me

Code Swami

Frassle

Partage de favoris

Outils de veille

2. Outils de collecte d’informations (1/3)

(Balmisse et Meingan, 2005)

1. Agents de recherche : « logiciels qui permettent de rechercher des informations de manière plus ou moins sophistiquée sur des contenus internes ou externes et de les mettre à disposition après des traitements adaptés »

Outils monopostes pour la recherche

Logiciels

Editeurs

Sites web

Copernic

Copernic Agent Pro

Brush Systems Group

FirstStop WebSearch

Blue Squirrel

WebSeeker

Outils d’entreprise pour la recherche

Logiciels

Editeurs

Sites web

EMC-Documentum

ECI Services

EMC-Documentum

Discovery Manager

Pertinence

Pertinence

Information

Network

Verity

Verity Federator

Outils de veille

2. Outils de collecte d’informations, suite (2/3)

(Balmisse et Meingan, 2005)

2. Agents de surveillance : « logiciels qui permettent de mettre sous contrôle tout ou partie de sites Internet, de forums, de listes de diffusion ; scrutent à intervalles réguliers le contenu de sources choisies et émettent une alerte lorsque des modifications surviennent »

Outils monopostes pour la surveillance

Logiciels

Editeurs

Sites web

Arisem

Arisem Kaliwatch

Professional

Copernic

Copernic Tracker

BEA Conseil

KBCrawl *

Iscope

KeyWatch *

Pragtec

Vigilus

Aignes

WebSite Watcher

Illumix

Webspector

Outils d’entreprise pour la surveillance

Logiciels

Editeurs

Sites web

BEA Conseil

KBCrawl *

Iscope

KeyWatch *

* KBCrawl et KeyWatch se déclinent en version monoposte et en version client/serveur

Outils de veille

2. Outils de collecte d’informations, suite (3/3)

(Balmisse et Meingan, 2005)

3. Aspirateurs de sites : « logiciels permettant de copier à l’identique un site web sur son propre disque dur »

Outils monopostes pour l’aspiration de sites

Logiciels

Editeurs



Sites web

Open Source

HTTrack

Goto Software

MemoWeb

Tenmax

Teleport Pro

Maximum Soft

WebCopier Pro

Wysigot

Wysigot

Outils d’entreprise pour l’aspiration de sites

Logiciels

Editeurs

Sites web

intégrés aux « crawlers » (outils d’indexation / aspiration de sites)

Outils de veille

3. Outils d’analyse et de mise en forme (1/5)

(Balmisse et Meingan, 2005)

1. Outils de classement de fonds documentaires : «génération automatique de plans de classement, catégorisation automatique

Outils d’entreprise pour la classification

Logiciels

Editeurs

Sites web

Caatoosee

DQ-Server

GammaSite

GammaWare

SPSS

LexiQuest Categorize

Recommind

MindServer Categorization

Stratify

Stratify Discovery System™ 3.0

Thunderstone

Texis categorizer

Verity

Verity Intelligent Classifier

Vivisimo

Vivisimo Clustering Engine

Outils de veille

3. Outils d’analyse et de mise en forme (2/5)

(Balmisse et Meingan, 2005)

2. Outils de résumé automatique : représentation condensée - par reformulation et ou extraction - du contenu d’un document, fidèle et adaptée aux besoins de l’utilisateur

Outils monopostes pour le résumé automatique

Outils d’entreprise pour le résumé automatique

Logiciels

Editeurs

Sites web

Logiciels

Editeurs

Sites web

Copernic

Copernic Summarizer

Inxight

Inxight Summarizer

Pertinence

Mining

Pertinence Summarizer

Pertinence

Mining

Pertinence Summarizer

Outils de veille

3. Outils d’analyse et de mise en forme (3/5)

(Balmisse et Meingan, 2005)

3. Outils d’extraction de connaissances : identification des informations pertinentes d’un texte à partir de son analyse poussée et de la restructuration des données

Outils d’entreprise pour l’extraction de connaissances

Logiciels

Editeurs

Sites web

Kofax (MohoMine)

Moho Extractor

Xtramind

Mindset Infoxtract

Verity

Verity Extractor

Outils de veille

3. Outils d’analyse et de mise en forme (4/5)

(Balmisse et Meingan, 2005)

4. Outils de texte mining : analyse de contenus par détermination automatique de liens entre concepts ; restitution sous forme d’arbres ou de réseaux de termes

Outils monopostes pour le texte mining

Logiciels

Editeurs

Sites web

I2

TextChart i2

Acetic

Tropes Zoom

Grimmersoft

WordMapper

Outils d’entreprise pour le texte mining

Logiciels

Editeurs

Sites web

LexiQuest Mine

SPSS

Suites logicielles d’entreprise pour le text mining

Logiciels

Editeurs

Sites web

ClearForest

ClearForest Text Analysis Suite

Intelliseek

Enterprise Mining Suite

Inxight

Inxight SmartDiscovery

Lingway

Lingway KM

SAS

SAS Text Miner

Temis

TEMIS Insight Discoverer

Outils de veille

3. Outils d’analyse et de mise en forme (5/5)

(Balmisse et Meingan, 2005)

5. Outils de cartographie : visualisation des résultats d’une recherche au sein d’un corpus (base de données, Internet, newsgroup, listes de diffusion) , sous forme de graphiques (sphères, réseaux, grappes d’information) et avec des liens dynamiques entre les éléments du corpus (relations spatiales, temporelles, statistiques, géographiques )

Outils d’entreprise pour la cartographie

Logiciels

Editeurs

Sites web

Kartoo

Kartoo Visu

Social Computing

MapStan WPS

ThinkMap

ThinkMap 2.5

Visual Analytics

VisuaLinks

Inxight

VizServer

Outils de veille

4. Progiciels

(Balmisse et Meingan, 2005)

Outils intégrés : fonctionnalités d’acquisition externe et interne des informations, de stockage et de traitement, d’analyse, de mise en forme documentaire, de diffusion et d’administration

• outils généraliste,incluant des fonctionnalités de portail, de gestion documentaire, de moteur de recherche

•outils dédiés, exclusivement utilisés pour faire de la veille; fonctionnent en général en asp

Logiciels généralistes de veille                                           Logiciels dédiés de veille

Logiciels                   Editeurs                          Sites web                                        Logiciels                                   Editeurs                          Sites web

Autonomy                 Autonomy IDOL            Albert                                       AMI Market                   

                                               Server                                                                                                              Intelligence

Fast                            Fast MarketTrac             Alogic                                      Aperto Libro                     

HummingBird          HummingBird                 Arisem                                Arisem Kaliwatch                   

                                               Enterprise                                                                                                                 Server

Verity                        Verity K2 Entrerise        Cybion                                          Cybion Eye             

                                                                                                                                                                                   Digimind                                                                                                                                       Digimind                                                                                                                               

Autres outils dédiés (non distribués en France)

Evolution

•   Cipher Systems ()

•   Docere ()      Knowings      KnowledgeManage 

r et Global Finder • Strategy Software ()

•   Novintel ()       Datops            Pericles         

•   Traction Software ()       France Telecom        Strateasy           

•   Wincite Systems ()

                                                                                                                                                                                   Ayonis                         VS 2000                                                                                                                    

•   WisdomBuilder ().

Outils de veille

5. Solutions spécialisées

(Balmisse et Meingan, 2005)

Solutions généralement proposées sous forme de services et focalisées sur des problématiques particulières (veille image, suivi de marque, la veille brevets, )

Service de suivi d’image sur mesure

Société

Sites web

Institut Ipsos

Datops (outils InfoMetrix et TechMetrix)

EvalImage

Service de veille brevets

Société

Sites web

CentreDoc

Delphion

INPI

Qwam

Matheo software



644