Cours Administration des Réseaux informatique pdf


Télécharger Cours Administration des Réseaux informatique pdf

★★★★★★★★★★4.7 étoiles sur 5 basé sur 3 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


L’ADMINISTRATION DES RESEAUX

Les objectifs de l’administration des réseaux pour l’administrateur sont :

•  Supervision du fonctionnement des réseaux.

•  Optimisation pour l’utilisation des ressources.

•  Détection et prévision des erreurs.

•  Signalisation des pannes.

•  Calculs statistiques.

•  Calculs de facturations à l’utilisation des ressources.

•  Le support technique pour utilisateurs (help desk).

Il existe deux approches qui sont :

•  OSI : CMIP/CMIS

•  TCP/IP : SNMP

L’administration selon OSI

couvrir tous les domaines de l’administration                         complexe

Les activités d’administration sont :

•  De la maintenance (préventive ou curative).

•  De l’exploitation.

•  De la supervision.

•  De la planification.

•  De la sécurité.

De plus, OSI a définit 5 modèles qui sont :

•  Le modèle informationnel : quoi gérer ? Quels objets ?

•  Le modèle organisationnel : qui ?

•  Le modèle fonctionnel : pourquoi gérer ? Quels domaines gérer ?

•  Le modèle de communication : comment gérer ?

•  Le modèle architectural : comment gérer ?

Le modèle d’administration du monde TCP/IP : SNMP

 « Simple Network Management Protocol » :  relation agent / gestionnaire de type client/serveur.

Chaque équipement administré est vu comme un agent

Sur chaque équipement administré est implanté un agent (programme)

L’agent contrôle et fournit une représentation au travers d’un ensemble de variables

MIB (Management Information Base).

La station d’administration contrôle au travers de cette base.

CMIP / CMIS

Common Management Information Service

• M-CREATE                

Un gérant crée une info chez un agent

• M-DELETE                 

Un gérant détruit une info chez un agent

• M-EVENT-REPORT

Un agent signale un changement à un gérant

• M-GET                 

Un gérant lit la valeur d’une info chez un agent

• M-SET                         

Un gérant écrit la valeur d’une info chez un agent



• M-ACTION               

Un gérant demande une action plus complète 

• M-INITIALIZE           

Commence une association

• M-TERMINATE

Termine une association normalement

• M-ABORT                  

Termine une association brutalement

• M-CANCEL-GET       

Ne veut pas recevoir le résultat du get

• …

Common Management Information Protocol

       SMAS (System Management Application System) 

ACSE (Association Control Service Element) 

ROSE (Remote Operation Service Element)

         Protocole de niveau 7 : échange entre ASE ( Application Service Element)

       MIB (Management Information Base)

SNMP

standard du monde TCP/IP incompatible avec OSI CMIP

le plus répandu 

permet : 

•  De contrôler un réseau à distance en interrogeant les stations sur leurs états 

•  De modifier leurs configurations

•  De faire des tests de sécurité et / ou de métrologie.

•  Il peut même être utilisé pour gérer des logiciels.

Composantes pour l’utilisation

1.    Une station de gestion NMS  (Network Management Station)  processeur relativement rapide  beaucoup de mémoire  espace disque 

2.    Des éléments de réseaux avec des agents  3. Les tables MIB  transmissions de données  composantes de la station ou du routeur Architecture

Architecture Proxy

Le service de proxy

•  c'est un agent SNMP qui agit pour d'autres périphériques (qui ne supportent pas par exemple TCP/IP)

•  Le proxy connaît les objets MIB utilisés pour gérer le système mandaté (la vue de la MIB et les droits d'accès)

Fonctionnement

des requêtes,        des réponses         et des alertes !

iste quatre sortes de requêtes :

Il existe 6 sortes de requêtes :

•  GET-REQUEST            lecture d’un paramètre

•  GET-NEXT-REQUEST lecture du paramètre suivant

•  SET-REQUEST           modification de la valeur d’un paramètre

•  GET-RESPONSE                 par l’agent pour répondre à une requête

•  TRAP                            par l’agent pour émettre une alerte

•  NoSuchObject              variable non pas disponible. 

Le paquet SNMPv1

La seule notion de sécurité réside dans le champ ‘community’ qui permet d’identifier l’émetteur à l’aide d’un mot de passe qui circule en clair sur le réseau.



•   UDP est utilisé ici comme protocole transport, mais SNMP peut aussi être implanté sur TCP, X.25, la couche Ethernet directement, etc. 

•   L’agent écoute au port 161 et envoie ses réponses au port 162. 

•   Il peut y avoir plusieurs PDU (requêtes) dans un message  

Versions 2 de SNMP

Il prend en compte les limites de SNMP suivantes :

•  L’absence de sécurité.

•  La gestion des erreurs.

•  Le transfert de données importantes.

•  La communication inter manager.

Il est constitué d’un jeu de sept primitives qui sont les suivantes :

•  GetRequest.

•  GetNextRequest.

•  SetRequest.

•  Response.

•  SNMPv2-trap.

•  GetBulkRequest : transfert en une fois d’une importante quantité de données.

•  InformRequest : communication entre gestionnaires.

Il existe trois niveaux de sécurité qui sont :

•  Aucun.

•  Avec authentification.

•  Avec cryptage.

plus complexe que la version 1 

un niveau hiérarchique d’administration : petits NMS dans le réseau sécurité

gamme de messages d’erreurs plus vaste les MIB II, plus d’éléments. 

Cette version n’a cependant pas remplacé la version 1 du protocole, puisqu’il ne s’agît toujours pas d’un standard complet (Full Standard ), mais d’une ébauche (Draft Standard).

Les Tables MIB (Management information base)

Nom du groupe

Description

System

Description de toutes les entités gérées.

Interface

Interface de données dynamiques ou statiques.

Address

Translation

Table d’adresses IP pour les correspondances d’adresses MAC

IP

Statistiques du protocole IP, adresse cache et table de routage

ICMP

Statistiques du protocoles ICMP

TCP

Paramètres TCP, statistiques et table de connexion

UDP

Statistiques UDP

EGP

Statistiques EGP, table d’accessibilité

SNMP

Statistiques du protocole SNMP

SMI (Structure of Management Information) :  recherche nom de variable ou arbre de classification



variable System : OID (Object IDentification)1.3.6.1.2.1.1

La Station d’administration (NMS) : Supervision

L'administration du réseau met en oeuvre un ensemble de moyens pour :

•  offrir aux utilisateurs un service de qualité,

•  permettre l'évolution du système en incluant des nouvelles fonctionnalités

•  optimiser les performances des services pour les utilisateurs

•  permettre une utilisation maximale des ressources pour un coût minimal.

La station d'administration doit permettre :

•  l'extraction des informations des éléments du réseau au moyen d'outils d’un grand nombre d'informations.

•  la réduction du volume d'informations au moyen de filtres afin de sélectionner les informations significatives.

•  le stockage des informations retenues dans une base de données d'administration

•  des traitements sur ces informations

•  offrir des interfaces (utilisateur d'administration administration, opérateur réseau).

Fonctionnalités d’une station d’administration

Cartographie (Mapping)

Contrôle des équipements par EMS (Element Management System)

Monitoring et pooling

Diagnostic

Visualiseur SNMP

La métrologie

But de la métrologie

•  Optimiser l’architecture et le dimensionnement du réseau dans le futur

•  Permettre la modélisation

•  Renforcer la sécurité sur le réseau en détectant mieux les incidents ou attaques et en quantifiant leurs conséquences

•  Gérer la qualité de service à long terme

•  Permettre une bonne corrélation entre les sources de financement et les usages qui sont faits du réseau

Source d’approvisionnement

La métrologie peut utiliser plusieurs sources d’approvisionnement soit directement SNMP (mais on fait double emploi avec la supervision), soit les bases de données de la NMC, soit d’autres protocoles spécifiques comme NetFlow de Cisco.

Exemple d’outil de métrologies : Mrtg

Notion de fluxs

Notion de fluxs

Nombre de fluxs et débit.

Répartition des fluxs par protocole



1299