Cours d’introduction générale à Adobe Illustrator


Télécharger Cours d’introduction générale à Adobe Illustrator
3.53.5 étoiles sur 5 a partir de 6 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Cours d’introduction générale à Adobe Illustrator

Utilisation des objets

Correction des erreurs

Vous pouvez utiliser la commande Annuler pour corriger vos erreurs lors de l’utilisation du programme. Vous pouvez même annuler une opération après avoir choisi la commande Enregistrer (sauf si vous avez fermé, puis rouvert le fichier). Si une opération ne peut être annulée, la commande Annuler est estompée.

En fonction de la mémoire disponible, vous pouvez annuler un nombre illimité d’opérations, de la plus récente à la plus ancienne, en choisissant plusieurs fois de suite la commande Annuler. En règle générale, le nombre de niveaux d’annulation n’a aucune influence sur les performances d’Illustrator. Toutefois, si vous essayez d’afficher des illustrations élaborées, un message peut vous inviter à réduire ce nombre en raison d’une insuffisance de mémoire.

Vous pouvez également récupérer la dernière version enregistrée d’un fichier (sauf si vous avez fermé, puis rouvert le fichier).

Pour annuler ou rétablir une opération :

Choisissez Edition > Annuler ou Edition > Rétablir. Vous pouvez utiliser la commande Annuler autant de fois que nécessaire, à condition que vous disposiez sur votre système de suffisamment d’espace mémoire.

Pour modifier le nombre minimal de niveaux d’annulation :

1 Choisissez Edition > Préférences > Unités et annulation (Windows et Mac OS 9) ou Illustrator > Préférences > Unités et annulation (Mac OS X).

2 Entrez une valeur dans la zone Niveaux mini. d’annulations, puis cliquez sur OK. Le nombre d’annulations par défaut est de 5.

Pour revenir à la dernière version enregistrée du fichier :

Choisissez Fichier > Version précédente. Cette opération ne peut pas être annulée.

Utilisation des règles

Illustrator dispose de deux règles : l’une, horizontale, en haut de la fenêtre d’illustration, et l’autre, verticale, sur la gauche.

Lorsque vous ouvrez un nouveau document, les règles sont masquées, mais vous pouvez les afficher à tout moment. Ces règles vous permettent de placer et de mesurer avec précision les objets sur le plan de travail. Lorsque vous faites défiler le document ou que vous utilisez le zoom, les règles s’ajustent en conséquence.

Pour afficher ou masquer les règles :

Choisissez Affichage > Afficher les règles ou Affichage > Masquer les règles.

Définition des unités de mesure des règles

Les graduations longues des règles indiquent l’unité de mesure principale (les centimètres, par exemple), tandis que les graduations courtes indiquent les sous-multiples de l’unité (tels que les millimètres). Lorsque vous agrandissez ou réduisez le document, les graduations des règles sont modifiées en conséquence.

Par défaut, les règles sont graduées en points (un point est égal à 0,3528 mm). Vous pouvez remplacer cette unité de mesure par des pouces, des millimètres, des centimètres, des picas (un pica est égal à 12 points ou 4,2333 mm) ou des pixels, en utilisant le volet des préférences Unités et annulation ou le volet Plan de travail de la boîte de dialogue Format de document.

L’unité de mesure définie pour les règles s’applique également à la mesure, au déplacement ou à la transformation d’objets, à la définition du pas du quadrillage et des repères, ainsi qu’à la création d’ellipses et de rectangles. Elle n’est pas généralisée aux unités des palettes Caractère et Paragraphe où le corps, l’interligne, le décalage vertical, l’épaisseur du trait et les pointillés sont toujours mesurés avec les unités définies dans le menu déroulant Texte du volet des préférences Unités et annulation (voir la section « Choix des attributs de texte », page 278).

Pour définir l’unité de mesure de la règle pour tous les fichiers :

1 Choisissez Edition > Préférences > Unités et annulation (Windows et Mac OS 9) ou Illustrator > Préférences > Unités et annulation (Mac OS X).

2 Dans le menu déroulant Générales, choisissez l’unité de mesure souhaitée, puis cliquez sur OK.

Pour définir l’unité de mesure de la règle uniquement pour le fichier actif :

1 Choisissez Fichier > Format de document. Choisissez Plan de travail dans le menu déroulant en haut à gauche de la boîte de dialogue Format de document.

2 Dans le menu déroulant Unités, choisissez l’unité de mesure souhaitée, puis cliquez sur OK.

Vous pouvez par ailleurs redéfinir rapidement les unités de mesure. Pour cela, cliquez sur les règles avec le bouton droit de la souris (Windows) ou cliquez en maintenant la touche Ctrl enfoncée (Mac OS), puis sélectionnez l’unité de mesure appropriée dans le menu qui s’affiche.

Conversion automatique des valeurs de mesure spécifiées dans les zones de texte

Si vous saisissez des valeurs dans une unité autre que l’unité prédéfinie, Illustrator les convertit automatiquement. Si, par exemple, vous entrez 3 cm dans une zone de texte utilisant le pouce comme unité de mesure, la valeur est convertie en 1,181 pouces.

Vous pouvez également effectuer des additions, soustractions, multiplications ou divisions, définir des pourcentages ou effectuer toute autre opération mathématique dans une zone de texte Illustrator acceptant des valeurs numériques. Vous pouvez, par exemple, définir la taille d’un rectangle en spécifiant 72 pt + 2 cm pour la hauteur. Illustrator effectue les calculs et applique le résultat.

Les règles suivantes s’appliquent lorsque vous saisissez des valeurs d’unité :

  • Vous pouvez utiliser les unités et abréviations suivantes dans les zones de texte : pouce, pouces, po, millimètres, mm, Q (un Q correspond à 0,25 mm), centimètres, cm, points, p, pt, picas, pc, pixel, pixels et px.
  • L’unité de mesure par défaut est le point, à moins qu’une unité différente n’ait été spécifiée à l’aide de la commande Edition > Préférences > Unités et annulation (Windows et Mac OS 9) ou Illustrator > Préférences > Unités et annulation (Mac OS X).
  • Pour entrer une mesure définie à la fois en points et en picas, vous pouvez indiquer cette valeur sous la forme XpY, où X et Y indiquent respectivement le nombre de picas et de points (par exemple, 12p6 pour 12 picas, 6 points).
  • En l’absence de spécification, une valeur est exprimée dans l’unité par défaut de la zone de texte, sauf si elle apparaît à la suite d’une valeur dont l’unité est spécifiée. Par exemple, dans une zone de texte dont l’unité par défaut est le pouce, en saisissant

3 + 6, vous obtenez 3 pouces plus 6 pouces, soit 9 pouces. En saisissant 3 cm + 6, vous obtenez 3 centimètres plus 6 centimètres, soit 3,5433 pouces.

  • Vous pouvez utiliser des pourcentages avec des unités. Par exemple, en saisissant 3 cm*50 %, vous obtenez 3 centimètres multipliés par 50 %, soit 1,50 cm. En saisissant 50 pt + 25 %, vous obtenez 50 points plus 25 % de 50 points, soit 62,5 points.

Modification de l’origine des règles

Sur chaque règle, le point ayant pour coordonnée 0 est appelé origine. Lorsque vous ouvrez un document, l’origine est placée en fonction de l’option Affichage définie dans le volet Plan de travail de la boîte de dialogue Format de document. Si vous avez sélectionné l’option Pleine page ou Zones juxtaposées, elle se situe dans le coin inférieur gauche de la page 1.

Si vous modifiez la valeur des règles pour un document, la nouvelle valeur sera appliquée par défaut chaque fois que vous ouvrirez ce document. Le déplacement de l’origine des règles est possible à tout moment. Vous pouvez ainsi travailler sur une carte au format 3 x 5 pouces centrée sur une page au format 8,5 x 11 pouces. Définissez l’origine des règles sur les valeurs 3 x 5 pouces de l’illustration plutôt que sur les valeurs 8,5 x 11 pouces de la page pour améliorer la précision de votre travail.

Remarque : la position de l’origine influe sur la disposition des motifs et sur le cadre de sélection défini avec la commande Séparations (voir la section « Emplacement du cadre de  l’illustration sur le film de séparation », page 389).

Pour modifier l’origine des règles :

1 Pointez à l’intersection des règles dans le coin supérieur gauche.

2 Procédez de l’une des façons suivantes :

  • Faites glisser le pointeur dans la fenêtre jusqu’à l’endroit souhaité. Le pointeur prend la forme d’une croix en pointillé, tandis que deux filets matérialisent le déplacement vertical et horizontal de l’origine.
  • Cliquez deux fois à l’intersection des règles pour rétablir les paramètres par défaut.

Utilisation de l’outil Mesure

L’outil Mesure calcule la distance entre deux points quelconques de la surface de travail. La distance mesurée s’affiche dans la palette Informations, ainsi que les distances horizontale et verticale depuis les axes x et y, les distances horizontale et verticale absolues, les distances totales et l’angle mesuré.

Toutes les mesures, à l’exception de l’angle, sont calculées dans l’unité de mesure choisie dans le volet des préférences Unités et annulation ou le volet Plan de travail de la boîte de dialogue Format de document (voir la section « Définition des unités de mesure des  règles », page 101).

Pour mesurer la distance entre deux points :

1 Sélectionnez l’outil Mesure .

2 Procédez de l’une des façons suivantes :

  • Cliquez sur les deux points pour mesurer la distance qui les sépare.
  • Cliquez sur le premier point et faites glisser le pointeur jusqu’au second. Maintenez la touche Maj enfoncée pour contraindre l’outil à des angles multiples de 45 degrés.

Repères et grilles

Pour faciliter l’alignement du texte et des objets graphiques sur une page, il est possible d’utiliser des grilles d’arrière-plan ou de créer et d’afficher des marques d’alignement appelées repères.

Les grilles apparaissent sous forme de lignes ou de pointillés en surimpression sur l’illustration entière, mais ne s’impriment pas. Elles servent à disposer des objets ou éléments de façon symétrique. Les illustrations et outils sélectionnés sont magnétisés à la grille si l’option Magnétisme de la grille est activée. L’espacement, la couleur et le style de la grille peuvent varier d’un fichier à un autre.

Remarque : lorsque le document est affiché en mode Aperçu en pixels, la commande Magnétisme de la grille du menu Affichage devient Magnétisme du pixel (pour plus de détails, voir la section « Utilisation du mode Aperçu en pixels », page 319).

Les repères font office d’outils d’alignement, mais ne s’impriment pas. Tout objet peut servir de repère d’alignement pour une image. Les illustrations et outils sélectionnés peuvent être magnétisés aux repères lorsqu’ils se trouvent dans l’espace de tolérance de ceux-ci. La couleur et le style de repères sont identiques pour tous les fichiers (voir la section « Définition des préférences des repères et de la grille », page 105).

Utilisation des repères

Il existe deux sortes de repères :

  • Les repères de règle sont des droites verticales ou horizontales « extraites » de l’une des règles. Ils sont très maniables et facilitent l’alignement vertical ou horizontal sur la zone de travail.
  • Les objets repères sont des objets (droite, rectangle ou toute autre forme composée de tracés, sauf du texte) qui ont été convertis en repères. De tels objets peuvent vous aider à élaborer une illustration autour d’un ou plusieurs objets. Vous pouvez à tout moment reconvertir un objet de repère en objet graphique.

A leur création, les repères sont verrouillés en position, de façon à être fixes par rapport à l’illustration. Vous pouvez toutefois déverrouiller un repère pour le sélectionner, le déplacer, le supprimer ou le retransformer en objet graphique.

Par défaut, les objets s’alignent automatiquement sur les repères dès qu’ils s’en approchent à moins de 2 pixels (voir la section « Déplacement, copie et suppression  d’objets », page 113).

Pour créer un repère de règle :

1 S’il y a lieu, choisissez Affichage > Afficher les règles.

2 Pointez sur la règle de gauche ou sur la règle supérieure selon que vous souhaitez un repère vertical ou horizontal. Maintenez la touche Alt (Windows) ou Option (Mac OS) enfoncée pour transformer un repère vertical en repère horizontal, et inversement.

3 Faites glisser le repère de règle jusqu’à la position souhaitée.

Pour faciliter le travail avec plusieurs repères, placez-les tous sur le même calque. Il suffit ensuite de choisir le calque pour sélectionner tous les repères et les déplacer ou les modifier (voir la section « Calques », page 236).

Pour convertir un objet graphique en objet repère :

1 Sélectionnez un objet, un groupe d’objets ou toute combinaison d’objets et de groupes.

2 Choisissez Affichage > Repères > Créer des repères. Pour déplacer, supprimer ou annuler un repère :

1 Choisissez Affichage > Repères > Verrouiller les repères pour verrouiller ou déverrouiller le repère. Lorsqu’un repère est verrouillé, cette commande est cochée.

2 Sélectionnez le repère à déplacer, supprimer ou annuler puis, selon le cas :

  • Faites glisser ou copiez le repère.
  • Supprimez le repère en appuyant sur la touche Retour arrière ou Suppr (Windows) ou Retour arrière (Mac OS). Vous pouvez également choisir Edition > Couper ou Edition > Effacer.
  • Pour supprimer tous les repères, choisissez Affichage > Repères > Effacer les repères.
  • Pour annuler un objet repère et le reconvertir en un objet graphique ordinaire, choisissez Affichage > Repères > Annuler les repères.

Pour afficher ou masquer les repères :

Choisissez Affichage > Repères > Afficher les repères pour tous les afficher ou Affichage > Repères > Masquer les repères pour tous les masquer.

Utilisation des grilles

Vous avez le choix entre deux styles de grille (pointillés et lignes) et pouvez notamment remplacer leur couleur soit par des couleurs de grille prédéfinies, soit par des couleurs choisies dans un sélecteur de couleurs.

L’espacement des grilles est défini par deux paramètres : la distance entre deux lignes principales et l’espacement entre les subdivisions. La visibilité et le magnétisme de la grille sont régis respectivement par les commandes Afficher la grille et Magnétisme de la grille du menu Affichage.

Définition des préférences des repères et de la grille

Choisissez Préférences > Repères et grille pour définir la couleur et le style des repères et de la grille, ainsi que l’espacement de la grille.

Pour définir les préférences de repères et de grille :

1 Choisissez Edition > Préférences > Repères et grille (Windows et Mac OS 9) ou Illustrator > Préférences > Repères et grille (Mac OS X).

2 Définissez les options des repères et de la grille.

  • Choisissez une couleur pour les repères, la grille ou les deux. Si vous choisissez Autre, cliquez sur la case Couleur, choisissez une couleur dans le sélecteur et cliquez sur OK.
  • Dans la zone Style, choisissez l’option d’affichage qui vous convient pour les repères, la grille ou les deux.
  • Spécifiez le pas (en changeant éventuellement l’unité de mesure) du quadrillage principal.
  • Pour l’option Subdivisions, entrez le nombre de graduations.
  • Cochez la case Grilles en arrière-plan pour afficher la grille derrière l’illustration ou désactivez-la pour laisser la grille au premier plan, devant vos illustrations.

3 Cliquez sur OK.

Utilisation des repères commentés

Les repères commentés sont des repères temporaires « magnétisés » qui vous permettent de créer, d’aligner, de modifier et de transformer des objets en fonction d’autres objets. Vous pouvez également vous en servir pour incliner, mettre à l’échelle ou déformer des objets. Les objets peuvent être magnétisés à des objets verrouillés ainsi qu’à des objets de calques verrouillés.

L’endroit auquel vous sélectionnez un objet marque son point de magnétisme. Illustrator définit automatiquement des points complémentaires sur l’illustration pour créer des repères et des points de magnétisation. Ces points sont déterminés par les derniers objets sur lesquels le pointeur est passé avec l’objet sélectionné.

Vous pouvez créer des repères commentés qui se croisent en passant sur deux lignes de repères commentés, puis en amenant l’objet sélectionné sur le point d’intersection.

Lorsque vous créez, alignez, déplacez, modifiez ou transformez un objet, les repères commentés s’affichent à partir d’un point d’ancrage quelconque d’un objet avoisinant sur lequel le pointeur est passé récemment. La direction, l’angle, la tolérance et l’aspect des repères commentés sont définis par les options de la boîte de dialogue Préférences.

Pour activer ou désactiver les repères commentés :

Choisissez Affichage > Repères commentés. Lorsque les repères commentés sont activés, cette commande est cochée.

Pour modifier les préférences des repères commentés :

1 Choisissez Edition > Préférences > Repères commentés et tranches (Windows et Mac OS 9) ou Illustrator > Préférences > Repères commentés et tranches (Mac OS X).

2 Spécifiez les options des repères commentés.

  • Sélectionnez l’option Astuces pour libellés pour afficher une légende qui désigne la position du pointeur (par exemple, centre) à mesure de ses déplacements.
  • Sélectionnez l’option Repères de construction pour afficher les instructions d’utilisation des repères commentés.
  • Sélectionnez Outils de transformation pour afficher l’aide sur les repères commentés lors de la mise à l’échelle, de la rotation et de la déformation d’objets.
  • Sélectionnez Objet en surbrillance pour mettre en surbrillance l’objet situé sous le pointeur lorsque vous faites glisser celui-ci.

3 Cliquez sur une zone de texte et définissez l’angle d’inclinaison des repères à partir des points d’ancrage d’un objet avoisinant (l’aperçu reflète les paramètres choisis). Vous pouvez définir jusqu’à six angles. Procédez de l’une des façons suivantes :

  • Entrez un angle dans la zone de texte Angles.
  • Choisissez un jeu d’angles dans le menu déroulant Angles.
  • Choisissez un jeu d’angles dans le menu déroulant et personnalisez-le en modifiant l’une des valeurs des zones de texte.

4 Entrez une valeur dans la zone de texte Tolérance de magnétisme pour définir la distance en points qui doit séparer le pointeur d’un autre objet pour que les repères commentés prennent effet. Cliquez ensuite sur OK.

Fonctionnement des repères commentés

Lorsque les repères commentés sont activés et que vous déplacez le pointeur sur l’illustration, celui-ci est magnétisé aux objets, limites de page et intersections de repères de construction qui se trouvent dans le périmètre de tolérance de magnétisme défini dans le volet des préférences Repères commentés.

Lorsque vous créez, déplacez ou transformez des objets, vous pouvez faire plusieurs usages des repères commentés.

  • Lorsque vous créez un objet à l’aide des outils Plume ou Modelage, aidez-vous des repères commentés pour insérer les points d’ancrage du nouvel objet par rapport à l’autre.
  • Lorsque vous déplacez un objet, utilisez les repères commentés pour vous aligner sur le point de l’objet que vous avez sélectionné. Vous pouvez vous aligner sur le point d’ancrage situé au coin d’un objet sélectionné, à proximité du cadre de sélection. Pour ce faire, sélectionnez l’objet à l’intérieur du cadre de sélection, tout près de la poignée. Si la tolérance est supérieure ou égale à 5 points, le pointeur est automatiquement attiré vers le coin situé 5 points plus loin (voir la section « Utilisation du cadre de  sélection », page 109).
  • Lorsque l’option Outils de transformation est sélectionnée dans les préférences des repères commentés et que vous transformez un objet, les repères commentés s’affichent afin de faciliter la transformation.

Remarque : lorsque l’option Magnétisme de la grille est activée, les repères commentés sont inopérants, même si la commande de menu est sélectionnée.

Sélection d’objets

Avant de pouvoir modifier un objet, vous devez l’isoler des objets qui l’entourent. Utilisez pour ce faire l’un des outils ou l’une des commandes de sélection. Une fois un objet ou un segment d’objet sélectionné, vous pouvez le déplacer, le copier, le supprimer ou modifier son tracé.

Remarque : vous pouvez déplacer un objet en le faisant glisser s’il a été sélectionné avec les outils Sélection, Sélection directe ou Sélection directe progressive, mais pas s’il a été sélectionné avec les outils Lasso ou Lasso direct.

Utilisation des outils de sélection

La sélection d’objets s’opère au moyen des outils suivants :

  • L’outil Sélection vous permet de sélectionner la totalité d’un tracé, d’un objet ou d’un groupe en cliquant simplement sur celui-ci (ou à l’intérieur si le tracé, l’objet ou le groupe est doté d’un fond). Lorsque cet outil est placé sur un tracé, un objet ou un groupe non sélectionné, il se transforme en . Lorsqu’il est placé sur un tracé, un objet ou un groupe sélectionné, il se transforme en . Lorsqu’il est placé sur un point d’ancrage, un carré évidé apparaît à côté du pointeur ou , selon que le tracé, l’objet ou le groupe est sélectionné ou non.
  • L’outil Sélection directe vous permet de sélectionner individuellement des points d’ancrage ou des segments sur un tracé. Toutes les lignes directrices s’affichent alors sur cette portion du tracé pour le retoucher. Lorsque l’outil Sélection directe est placé sur un tracé ou un objet non sélectionné, il se transforme en . Lorsqu’il est placé sur le point d’ancrage d’un tracé ou d’un objet sélectionné, il se transforme en .
  • L’outil Sélection directe progressive sélectionne un objet à l’intérieur d’un groupe, un groupe parmi plusieurs groupes ou un ensemble de groupes dans l’illustration entière, en cliquant simplement dessus. A chaque clic supplémentaire, viennent s’ajouter tous les objets du groupe suivant dans la hiérarchie (voir la section « Association et  dissociation d’objets », page 121).
  • L’outil Lasso vous permet de sélectionner la totalité d’un tracé ou d’un objet en faisant glisser le pointeur autour d’une partie du tracé.
  • L’outil Lasso direct vous permet de sélectionner individuellement des points d’ancrage ou des segments sur un tracé en faisant glisser le pointeur autour d’une partie du tracé. Toutes les lignes directrices s’affichent alors sur cette portion du tracé pour que vous puissiez le
  • L’outil Baguette magique vous permet de sélectionner des objets de même couleur, opacité, épaisseur de tracé et couleur de contour ou partageant le même mode de fusion en cliquant simplement sur une zone de couleur.

Pour utiliser le dernier outil de sélection alors qu’un autre outil est activé (outils de sélection exceptés), maintenez la touche Ctrl (Windows) ou Commande (Mac OS) enfoncée.

Pour sélectionner un objet ou une ligne entière :

1 Activez l’outil Sélection ou Sélection directe progressive .

2 Procédez de l’une des façons suivantes :

  • Si l’objet comporte un fond et que vous êtes en mode Aperçu, cliquez à l’intérieur de l’objet.

Remarque : en mode Aperçu, l’objet doté d’un fond sur lequel vous cliquez n’est sélectionné que si l’option Sélection du fond des objets est activée dans le volet des préférences générales (voir la section « Sélection des objets avec fond », page 110).

  • Cliquez sur le tracé de l’objet.
  • Cliquez sur un point d’ancrage de l’objet.
  • Tracez un rectangle en pointillé, également appelé rectangle de sélection, pour délimiter tout ou partie de l’objet.

Pour sélectionner la totalité d’un objet ou d’une ligne avec l’outil Lasso :

1 Sélectionnez l’outil Lasso .

2 Faites glisser le pointeur autour de l’objet ou sur celui-ci.

Pour sélectionner un segment :

Procédez de l’une des façons suivantes :

  • Sélectionnez l’outil Sélection directe , puis cliquez à moins de 2 pixels du segment ou tracez un rectangle de sélection sur une partie du segment.
  • Sélectionnez l’outil Lasso direct , puis faites glisser le pointeur autour d’une partie du segment.

Lorsque vous sélectionnez un segment, tous les points d’ancrage du tracé s’affichent, ainsi que les lignes directrices et les points directeurs de cette portion du tracé si la sélection est courbe. Les points directeurs sont matérialisés par des cercles pleins, les points d’ancrage sélectionnés par des carrés pleins et ceux non sélectionnés par des carrés vides.

Pour désélectionner un segment :

A l’aide d’un outil de sélection, maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez ou faites glisser le pointeur sur le tracé ou le segment de tracé à désactiver.

Pour élargir ou réduire une sélection avec les outils Sélection, Sélection directe ou Sélection directe progressive :

Maintenez la touche Maj enfoncée en sélectionnant ou désélectionnant d’autres objets ou segments.


3509
x