Cours GIMP

Manuel complet sur le Traitement et retouche d’images avec GIMP


Télécharger Manuel complet sur le Traitement et retouche d’images avec GIMP

★★★★★★★★★★5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


T r a it e m e n t e t r e t o u c h e d ’im a g e s 

a v e c : The  GIMP

G im p (G n u Im a g e M a n ip u la t io n P r o g r a m ) e s t u n p u is s a n t o u t il d 'é d it io n e t d e m a n ip u la t io n d 'im a g e s . 

D é v e lo p p é à l’o r ig in e p o u r L in u x

par PPeter Mattis et Spencer KiS p e n c e r K im ball      il s’est         très          vite          imposé c o m m e u n lo g ic ie l in c o n t o u r n a b le , s u s c e p t ib le d e c o n c u r r e n c e r c e r t a in s p r o d u it s p r o fe s s io n n e ls t r è s c o û t e u x d u m a r c h é .

Gimp e s t u n lo g ic ie l lib r e e t p e u t d o n c , à c e t it r e , ê t r e u t ilis é e t d iffu s é g r a t u it e m e n t .

R  e p è r e s n u m é r iq u e s                                           p . 2 T h e G im p : V u e d ’e n s e m b le                                p . 3 C h a r g e m e n t d ’u n e im a g e                                   p . 4

R e c a d r e r u n e im a g e p . 5 M o d ifie r le r e n d u e t le s c o u le u r s                     p . 5

L e s c a lq u e s                                                                 p . 6 E d it e r u n t e x t e                                                           p . 6 A p p liq u e r u n e ffe t                                                     p . 6

S  a u v e g a r d e r u n e im a g e                                     p . 7

C r é e r u n lo g o                                                              p . 7 R e d im e n s io n n e r u n e im a g e                               p . 7


Repères numériques      p. 2

Modifier le rendu et les couleurs

p. 5 Les calques                        p. 6 Editer un texte p. 6 Appliquer un effet               p. 6 Sauvegarder une image     p. 7 Créer un logo                    p. 7

Redimensionner une image

p. 7

Pixel : picture element

BMP :

Bitmap

TIFF (tif) :

Tagged image file format

JPEG : joint Picture Expert Group

GIF :

Graphic Interchange Format

PNG : Portable Network Graphics

1 octet = 1024 octet

1 Kilo octet (Ko)= 1024 octets

1 Méga octet (Mo) = 1024 Ko

1 Giga octet (Go) = 1024 Mo

R e p è r e s  n u m é r iq u e s

Depuis que l’ordinateur existe, les logiciels de dessin n’ont cessé d’évoluer, proposant à chaque développement une multiplicité de formats d’enregistrement ( filtres d’exportation et d’importation ).

Ils se répartissent en deux groupes :

•    ceux qui utilisent les pixels (des combinaisons de points image), encore appelés images bitmaps,

•    ceux qui utilisent des vecteurs (changement de taille à volonté) désignés par le terme d’images vectorielles. Cette dernière catégorie est réservée aux dessins, graphiques, « cliparts ».

Les principaux formats  d e fic h ier s im a g es

Extension

Format Bitmap

BMP

Format très répandu, ces images ne sont pas compressées et  sont donc lourdes (10 fois plus que JPEG).



GIF

Format compressé convenant bien aux images avec aplats de couleur (BD, clipart). Limité à 256 couleurs.

JPEG ou JPG

Format compressé d'images convenant bien aux photos (page Web). Jusqu'à 16 millions de couleurs.

TIFF

Format compressé d'images indépendant de tous logiciels.

Le pixel 

Une image est constituée d’un très grand nombre de points appelés Pixels (abréviation anglaise de « picture element ». C'est le plus petit élément d'une image numérique. 

On peut comparer une image numérique à une mosaïque : plus le nombre d'éléments de base (pixel)  est élevé, plus l'image contient de détails et plus elle est précise. Mais en contrepartie, elle prend plus de place à  lors de l’enregistrement.

Compression d’image 

Il existe beaucoup de formats de fichiers images. Afin d’en diminuer le « poids », un certain nombre d'entre eux utilisent un système de compression comme le JPEG (JPG), le GIF ou le PNG. 

Q u elq ues r ep èr es

Type de document

Taille

Nombre de  disquettes

Texte de 50 lignes

25 Ko

0,017

Photo 10*15 cm  de bonne qualité

250 Ko

0,17

Son stéréo (1 seconde)

900 Ko

0,6

Séquence vidéo  (1 seconde)

21500 Ko

15

1.    Le JPEG (joint Picture Expert Group) est une technique de compression extrêmement utilisée sur Internet. Elle offre de très bons résultats mais on observe une certaine détérioration des détails. Le niveau de compression est un facteur important pour la qualité de l'image. Celui-ci, dans le cas d’une image JPEG (JPG) peut  varier de 1 à 100.

2.    Si le format GIF (Graphic Interchange Format) offre un taux de compression moins spectaculaire que le format JPEG, les images qui en résultent ne présentent pas de perte de détails (effet de flou).  En revanche, les teintes d’origine sont modifiées : la palette de couleurs est alors limitée à 256.

3.    Plus récent que les deux précédents, le PNG(Portable Network Graphics) est un format de compression non destructif.  Format hybride entre GIF et JPEG, dont il conserve certains avantages mais aussi inconvénients, Il peut dans certain cas présenter un gain de poids de 10 à 30% par rapport au format GIF.

Modifier le rendu et les couleurs

V u e d ’en s em b le

P r e m ie r s p a s a v e c

T h e G im p

The Gimp (Gnu Image Manipulation Program) est un logiciel de retouche d'images. 

Après avoir numérisé une photographie, il est possible d’en modifier certaines parties afin, par exemple, d’en améliorer le rendu, d’estomper certains effets indésirables (yeux rouges, poussières...) ou tout simplement, d’opérer un recadrage de celle-ci.

The Gimp offre la possibilité de créer de toute pièce, une illustration, un titre, un bouton, un logo, un dessin. Il convient cependant de rester modeste sur ces dernières caractéristiques : la vocation première de ce logiciel reste avant tout, la manipulation et le traitement d’images. 



Contrairement à la majorité des applications « Windows », The Gimp ne comporte pas de fenêtre occupant la totalité de l’écran. Cette interface, assez déroutante au premier abord, est en fait constituée par l’association de plusieurs modules, chacun d’entre eux assurant une fonction précise.

Le plus important d’entre eux regroupe « la boite à outils » ainsi qu’une série de « menus déroulants » (Fichiers, extensions, aides) assurant les principales fonctions du logiciel.

1- Outils de sélection(de gauche à droite)

•  Sélection rectangulaire par un clic gauche continu (sans lâcher) 

Possibilité d'effectuer une sélection carrée en appuyant simultanément sur clic gauche + SHIFT (la sélection part du coin supérieur gauche) ou clic gauche + SHIFT + CTRL (la sélection part du centre du carré).

•  Sélection elliptique ou circulaire par un clic gauche continu (mêmes remarques que ci-dessus).

•  Sélection libre au « lasso » par un clic gauche continu (sélectionne la zone dessinée par la souris). Une fois que vous lâchez le bouton, la sélection se referme.

•  Sélection par la « baguette magique ». Cet outil permet de sélectionner tous les pixels adjacents qui sont de même couleur. Ainsi, si vous cliquez sur un pixel blanc de l'image avec la baguette magique, tous les pixels 'collés' et de couleur blanche seront sélectionnés.

•  Sélection par courbes de Bézier. Elle permet d'effectuer des sélections extrêmement précises sur des formes complexes.

•  Sélection par les « ciseaux » intelligents permet de récupérer des éléments dont la couleur se distingue très nettement du reste de l'image.

Rognage ou 

2- Outils de transformationredimensionnement de l’image

                                                                                                        Rotation                          ou verticale.

de la sélection en cours

3- Outil de texte

• Comme son nom l'indique, il permet d'insérer un texte dans une image. Il s'obtient en cliquant sur l'icône avec la lettre « T ».


Chargement d’une image p. 4 Recadrer une image         p. 5 Modifier le rendu et les couleurs

p. 5 Les calques                        p. 6 Editer un texte p. 6 Appliquer un effet               p. 6 Sauvegarder une image     p. 7 Créer un logo                    p. 7

Redimensionner une image

p. 7


zone de l'image.

Pipette. Elle permet de récupérer la couleur d'un pixel d'une image en cliquant sur celui-ci.

Pot de peinture. Il permet de remplir une zone avec la couleur d'avant plan.

Outil de gradient. Il permet de créer des dégradés entre la couleur d'avant et d'arrière plan.

Première image


Recadrer une image         p. 5 Modifier le rendu et les couleurs

Editer un texte                 p. 6 Appliquer un effet           p. 6

Sauvegarder une image     p. 7 Créer un logo                    p. 7

Redimensionner une image

p. 7

Nota

La gestion des feuilles de calques fera l’objet d’un traitement ultérieur dans le cadre d’un « aditif » à ce tutoriel...

Nota :

Après transformation de la sélection flottante en « calque de texte », il n’est plus possible d’opérer de modification sur le texte...

The Gimp met à la disposition de l’utilisateur, toute une série de filtres dans le but d’appliquer à l’image un certain nombre d’effets spéciaux...

CRÉERUNEFEUILLEDECALQUE



Imaginons une succession de feuilles transparentes empilées les unes sur les autres. Le dessin obtenu est constitué en fait de la somme des représentations réalisées sur chacun des calques. Il est donc très simple de modifier la représentions finale sans avoir à retoucher l’ensemble de la composition par  la simple  modification, voire le remplacement d’un des calques de l’image. 

Chaque calque constitue une couche numérotée par ordre d’empilement. Il est possible, de modifier cet ordre en réorganisant la superposition des calques.

a)    Déroulez le menu contextuel et choisissez  Calques/Calques, canaux et chemin.

La fenêtre de gestion       des calque            fait a p p a ra î tr e votre   image

d      e

b)    Créez un nouveau calque en cliquant sur l’icône en bas à gauche de la fenêtre. Le nouveau calque  s’adapte aux dimensions de l’image.

UN TEXTE

a)       Commencez par choisir la couleur de votre écriture en cliquant sur la couleur « d’avant plan ».

b)       Sélectionnez l’outil « texte » dans la boite à outils du module principal puis cliquez sur votre images à l’endroit où vous désirez insérer le texte. Une fenêtre de saisie, s’affiche à l’écran...

c)       Il vous reste à  choisir une police de caractères, le style ainsi que la  hauteur d’écriture et bien sûr, à saisir votre texte.

d)       Validez votre choix par « OK » Il est possible de repositionner  le texte où bon vous semble. Pour cela :

•  Positionnez le pointeur sur l’écriture  (bouton gauche de la souris appuyé).

•  Déplacez l’ensemble. et relâchez à l’emplacement choisi.

La fenêtre de calques laisse apparaître une nouvelle feuille. 

Cette dernière est considérée comme une « sélection flottante ».

•  Ouvrez le menu contextuel (clic-droit) sur le calque « sélection flottante » puis sélectionnez « Nouveau calque ».

UN EFFET 

a)Déroulez le menu contextuel (clic-droit sur l’image).

b) Sélectionnez « Filtres» . Il vous reste à explorer l’ensemble des potentialité offertes par le logiciel. Ouvrez un des menus de votre choix, et  cliquez  sur le filtre retenu…  Observez les résultats sur l’image.

d) Il est bien évidemment possible d’annuler  l’effet appliqué. Pour cela :

•  Déroulez le menu contextuel (clic-droit) et Ouvrez le menu « dialogue »

•  Cliquez sur « historique d’annulation ».  The Gimp garde trace des cinq dernières opérations effectuées. Elles sont archivées dans une liste.  Dans le cas présent, une seule opération a été réalisée.

•  Cliquez sur « Image de base » pour revenir à l’état initial.

Recadrer une image         p. 5 Modifier le rendu et les couleurs

p. 5 Les calques                        p. 6 Editer un texte p. 6 Appliquer un effet               p. 6

                                            p. 7



1031