Cours gratuits » Cours finance » Cours Forex » Tutoriel le métier de trader est-il haram

Tutoriel le métier de trader est-il haram

Problème à signaler:

Télécharger



★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Le Trading du Forex est-il Autorisé dans l’Islam ?

Il est difficile de répondre de façon concluante à la question de savoir si le trading du Forex est autorisé selon la loi islamique. Si les autorités islamiques conviennent certainement que l’échange des devises est halal dans certaines conditions, il existe un litige concernant ces conditions précises. Examinons les problèmes un par un après avoir étudié ce que dit le Prophète Mohammed (que la paix soit sur lui) :

« L’or pour l’or, l’argent pour l’argent, le blé pour le blé, l’orge pour l’orge, les dates pour les dates, le sel pour le sel, le même pour le même, de main en main. Si les types sont différents, alors vendez comme vous le souhaitez, aussi longtemps que c’est de main en main.”

Existe-t-il un trading du Forex halal ? Le Forex est-il halal ou haram ?

Le trading du Forex - Halal ou Haram

L'usure est bien entend

u complètement interdite par l'Islam, et est définie très largement. Cela implique que toute sorte d'accord ou de contrat basé sur un intérêt (riba) est interdit. Pendant longtemps, les brokers de détail du Forex ont utilisé la pratique du marché consistant à facturer au trader le différentiel d'intérêt entre les deux composantes d’une paire de devises détenue pendant la nuit. Finalement, la plupart des brokers du Forex ont répondu aux forces du marché en devenant des « brokers du Forex islamiques » offerant des « comptes du Forex musulmans » supprimant le paiement des intérêts. Vous pourriez vous demander comment ils ont pu maintenir la rentabilité de leurs opérations. Cela a été réalisé en augmentant les commissions sur les opérations du spot Forex, ce qui est devenu le modèle d'affaires de presque tous les brokers du Forex islamiques. On peut soutenir qu’il s’agit là simplement d’un intérêt camouflé : en prenant ce point de vue, on rend le trading du Forex problématique selon la loi islamique.

Le problème de l’intérêt élimine également toute possibilité de trading Forex à l’avenir, car il y a toujours un intérêt impliqué dans ces transactions.

Toutefois, le spot Forex « normal » offert par les brokers du Forex sans paiement d’intérêts nocturnes pourrait passer les obstacles de la riba.

Ce que l’Islam dit sur le trading du Forex en ligne

Après avoir réduit la question au fait de trader le spot Forex et en supposant qu'il n'y a aucun intérêt réputé être impliqué, passons à la prochaine question. Le trading du Forex ne semble être autorisé que « tant qu'il [l'échange] se fait de main en main ». Il apparaît donc clairement que le Prophète Mohammed (que la paix soit sur lui) avait à l’esprit des échanges de différents types de produits entre deux parties, reconnaissant que cela était un aspect naturel et juste du commerce. La question réside dans ce qui est « de main en main ». Dans les temps anciens, il n’y avait bien sûr pas d'ordinateurs ni de téléphones, aussi les transactions se faisaient généralement face à face. À dire vrai, on pourrait extrapoler le fait qu'il était naturel et accepté qu’un accord se fasse entre deux parties différentes. Aujourd’hui, on peut affirmer que, pour le trading du Forex, la transaction se fait entre un broker du Forex et un trader, ce qui serait admis en vertu de cette définition comme deux parties différentes, ce qui serait admissible selon la loi islamique.

Une stipulation plus largement reconnue est que la transaction réelle doit avoir lieu au cours de la même « séance » où le contrat est conclu, à savoir que les transactions doivent être conclues plus ou moins immédiatement. Nous semblons être sur la bonne voie ici, car lorsqu'une opération est effectuée avec un broker du Forex, elle prend effet immédiatement. Un fait intéressant, cela pourrait suggérer que toutes les transactions non marchandes (à savoir les ordres stop ou limite) sont haram !

C’est là que nous arrivons au plus grand obstacle pour tenter de répondre à la question

« le Forex est-il halal ou haram ? ». En général, les traders ne s’attendent pas à recevoir physiquement la monnaie qu'ils ont « achetée », et ne possèdent jamais réellement la monnaie qu’ils ont à « vendre ». Ils spéculent simplement sur la hausse ou la baisse de sa valeur. Est-ce qu’une telle spéculation est admissible ?

Il est extrêmement difficile de répondre à cette question. Nous pouvons commencer par dire que l'Islam reconnaît que presque tous les adultes cherchent à améliorer leur situation financière, et que la vie implique une grande part d'incertitude. Dans la vie, nous sommes confrontés à de nombreux choix, dont l'issue est incertaine, et nous nous efforçons d'utiliser notre intelligence et nos compétences pour choisir l'option disponible qui devrait produire le meilleur résultat. Toutefois, nous devons alors continuer en indiquant que les paris sont strictement interdits dans l'Islam, même sous forme de loisirs ou de divertissement lorsqu’ils sont effectués avec de petites sommes d'argent que le joueur peut se permettre de perdre.

En comparant ces deux éléments opposés, on peut dire que c’est la méthode de spéculation qui fait la différence. Un auteur a examiné le sujet et a déclaré que la spéculation sur la base de l'analyse fondamentale est permise, mais l'analyse technique ne l’est pas, avec pour fondement un raisonnement intéressant : parier sur l'analyse technique est parier sur les paris des autres, et s’appuyer sur le comportement de la foule pour influencer votre spéculation est l'essence du jeu, ce qui est interdit.

Il est certainement possible de critiquer cet argument par rapport aux réalités du marché. Par exemple, un spéculateur qui croit que le dollar américain montera face à l’euro en raison de facteurs économiques fondamentaux doit-il simplement trader immédiatement, et n’aurait-il pas le droit d’investir au moment psychologiquement opportun ?

Un argument plus solide pourrait être le fait qu'un musulman n'a pas à spéculer à moins d’avoir une raison solide sur laquelle d'anticiper son succès. Cela signifie que les transactions doivent impliquer un élément d'analyse fondamentale ou d'analyse technique que le trader a de bonnes raisons de croire. Un exemple pourrait être le suivi des tendances dont il est établi par les recherches universitaires qu’il s’agit d’une méthode de trading rentable sur les marchés financiers liquides, et de trader ces tendances à l'aide d’un broker Forex islamique. Un trader pourrait dire qu’une tendance solide est plus facile à mettre en place - et peut aussi avoir une raison « fondamentale » sous-jacente (invisible) - qu’une perspective économique fondamentale classique qui pourrait être contestée par les économistes professionnels !

Créer un compte du Forex musulman

Il ne fait aucun doute que le trading des devises est autorisé dans l'Islam, à condition qu'il n'y ait pas d'intérêt, qu'il se fasse de main en main (bien que cette phrase puisse être traduite de multiples façons), et que les parties ait une raison valable d'anticiper une résultat probable sur la base d'une analyse qui ne repose pas sur la psychologie du jeu. Sur une base minimale, les brokers du Forex islamiques peuvent être utilisés pour le trading, en supprimant au moins tous les défis posés par la riba. Comme nous l'avons vu, il existe certaines zones grises dans cette qualification qui doivent être étudiées de façon plus approfondie, de bonne foi et en toute conscience par tous ceux qui souhaitent commencer le trading du Forex halal avec un compte du Forex musulman.

Le statut du trading en Islam?

Les marchés financiers se divise en 4 grandes parties;

1-  Le Forex(c'est le commerce d'une devise contre une autre devise)le but de la transaction dans ce marché c'est de faire des bénéfices en achetant par exemple de l'euro contre dollar lorsqu'il est à 1,25 et de le revendre lorsqu'il est à 1,35 ou on peut aussi faire le contraire si par exemple le cours à 11 heures du matin est à 1,40 et suivant une analyse mathématique et fondamentale on sait qu'il va descendre à 1,30 on peut déjà le vendre au marché à ce taux et le racheter plus tard dans la journée à 1, cet exemple c'est comme si on avait des acheteurs à 1,40 donc notre travail c'est d'acheter l'euro contre dollar à un cours inférieur à 1,40.

2-  Les Actions.

3-  Les Cfd(contrat sur différence)et 4 le marché des futures qui représente le marché des matières premières (blé,pétrole,gaz .)

Le commerce des devises comporte plusieurs dangers à cause de la confusion de la condition de la l'encaissement immédiate et du retard du règlement en général pendant une période de deux jours. 2- Les contrats sur différence : il comporte le hasard {AlMaïssir: jeu de hasard] qui est interdit dans la législation islamique. 3- Le commerce des actions : il n'y a aucun mal en cela à condition que le travail de la compagnie ellemême soit en bonne forme [l'intégrité du travail de la compagnie], tout en évitant les spéculations préjudiciables (comme par exemple le commerce durant la même journée [Day trading], de même que les dérivés [Derivatives]). 4- Il n'y a aucun mal en ce qui concerne le commerce des produits et des matières premières à condition de payer le prix complètement afin d'éviter l'ajournement  des deux échanges [le prix et le produits, ce qui est interdit dans la législation islamique. 

Les Comptes Forex islamiques ou les comptes sans "Riba" sont des comptes créés pour les clients musulmans. ils sont fondés sur les croyances islamiques qui disent que les gens devraient donner sans attendre quelque chose en retour.

La Fatwa qui permet aux musulmans de négocier sur le marché des devises dit qu'" il ne fait aucun doute que le trading est l'une des opérations les plus difficiles des finances dans la jurisprudence islamique, parce qu'elle nécessite l'échange simultané dans le même endroit comme le prophète Mahomet (PSL) a dit (main à main). Mais des chercheurs contemporains disent que l'échange de l'argent au niveau des comptes bancaires respecte la doctrine. Alors les conditions les plus importantes pour le commerce des devises sont les suivants:

•       L'achat et la vente immédiate sans délai.

•       Les paires de devises doivent être inscrits dans les comptes de l'acheteur et le vendeur.

•       Le prix de la transaction devrait être payée sans aucun délai.

•       Pas d'intérêt sur les trades, s'il y a un intérêt usuraires, donc le contrat sera invalide, nulle et de Haram.

Pour sortir de ce problème on peut soit acheter avec ce que son argent permet ou prendre un prêt sans intérêt du courtier comme il ne reçoit aucun intérêt usuraires sur son argent.

Mais comment peut-on trader sans intérêts ?

Dans le marché des devises, les clients payent des intérêts sur leurs positions ouvertes durant la nuit,afin de couvrir les frais que les banques appliquent sur ces positions . Ces frais d'intérêt sont désignées comme des approches sectorielles, et peuvent varier en fonction de la paire de devises. La raison est que c'est une charge d'intérêt et comme nous le savons tous les taux d'intérêt diffèrent de banque à banque et sont également ajustés de temps en temps.

Les deux problèmes causés par les comptes Forex islamiques sont que le fait de priver les non-musulmans des comptes islamiques parait injuste. Ce n'est pas le cas, les comptes islamiques sont forcés de payer d'autres frais que les comptes normaux ne payent pas. Dépendant du courtier, cela peut être des spreads plus élevés, la limitation de la durée de l'ouverture d'une ou certains frais cachés.

Le deuxième problème est que certains clients profitent d'avantage de ne pas avoir à payer le swap. Ils peuvent le faire en ouvrant des positions et de les laisser ouverts pour de très longues périodes de temps, jusqu'à faire des profits. Ceci est injuste. Une autre méthode est de ouvrir un compte avec deux sociétés de forex, l'une étant un compte de trading islamique et l'autre étant un compte de tradingnormal qui paie des intérêts sur les positions longues. Comme tels, ils prendront une position courte avec le compte islamique et une position longue avec l'autre société de sorte que le profit réalisé sur une position annule les pertes de l'autre position et que le client se retrouve avec des profits, ce qui est une méthode inéquitable de sorte qu'elle n'est pas autorisée par les sociétés du forexprofessionnel.


1