Cours gratuits » Cours finance » Cours Forex » Documentation pour apprendre les bases du forex

Documentation pour apprendre les bases du forex

Problème à signaler:

Télécharger



★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:


 

Smaine Naamoune

Eric Quaranta

INTRODUCTION

AU FOREX

Oui, on peut vivre du trading

W W W . Y E S W E T R A D . F R

Trader sur le FOREX peut être une activité très lucrative.

Mais avant de se lancer dans cette merveilleuse aventure, il est essentiel de comprendre ce qu'est le FOREX (Foreign Exchange) et de savoir pourquoi les intervenants y échangent des devises.

Il faut aussi connaitre une terrible réalité. C’est que 80% des personnes qui se risquent à trader les devises perdent de l’argent.

Et parmi les 20% restant, seule une minorité gagne de l’argent. Les autres arrivent tant bien que mal à conserver leur capital ou ont des résultats assez minimes.

Mais si vous êtes en train de lire ce livre, c’est que vous avez décidé de faire partie de ce qui veulent gagner de l’argen

t sur le FOREX et nous ne pouvons que vous féliciter de votre démarche.

Avant d’aller plus loin dans votre lecture nous voudrions que vous preniez un instant et que vous vous posiez les questions suivantes :

-    Quel est votre horizon d’investissement ?

-    A quelle fréquence êtes-vous prêt à intervenir sur les marchés ?

-    Pourquoi est-ce que vous voulez devenir trader ?

-    Combien d’argent êtes-vous prêt à y investir ?

-    Comment de temps êtes-vous prêt à y investir ?

Ces quelques questions vous mèneront à réfléchir sur vous-même, si vous êtes fait pour le trading

Qu'est-ce que le FOREX ?

La contraction FOR EX signifie Foreign Exchange, soit la traduction littérale de « change ». Ceci dans le sens du change de monnaie contre une autre.

De ce fait, le FOREX est l’un des marchés le plus liquide au monde. En effet, il s'échange environ 4,3 milliards de dollars par jour. En comparaison, la Bourse, qui est un marché moins liquide, voie ses échanges s’élever à 2 milliards d'euros par jour.

Pourquoi trader le FOREX ?

La plupart des personnes se tournent vers le FOREX pour diverses raisons. En voici une liste non exhaustive :

-        C’est un marché qui peut se trader de n’importe où dans le mode, il suffit juste d’avoir une connexion internet.

-        C'est le marché le plus liquide, cela signifie que les ordres sont souvent passés dans leur intégralité.

-        Les traders peuvent profiter des fluctuations (l'augmentation ou de la diminution) de valeur d'une monnaie par rapport à une autre.

-        C’est un marché qui n'exige pas un investissement initial très élevé. (vous pouvez ouvrir un compte avec un montant très faible de l’ordre de 100 à 500 euros).


 
 

Les devises les plus trader, donc les plus populaires, sont appelées paires majeures.

Ce terme se réfère aux devises les plus fréquemment échangées dans le monde, avec une liste incluant notamment l'Euro (EUR), le dollar américain (USD), le Yen japonais (JPY), la Great British Pound (GBP), le Dollar australien (AUD) et Le franc suisse (CHF).

Dans le graphique ci-dessous, vous trouverez une liste des principales devises avec leur pays associé et le symbole ISO.

Le symbole ISO permet de distinguer une devise d’une autre (ainsi il est plus facile de distinguer le Dollar américain « USD » du dollar canadien « CAD »).

A noter que certaines paires ont un surnom. Ces surnoms sont fréquemment utilisés surtout par la presse spécialisée.

Ainsi la devise GBP est surnommée le Sterling La paire GBP/USD est surnommée le Cable (En mémoire du câble de sous-marin reliant l’Amérique et la Grande Bretagne) La devise NZD (new zealand dollar) est surnommée le Kiwi


 

 Quels sont les quatre principaux marchés à trader ?

Le FOREX est un marché qui est ouvert 24h/24 du dimanche soir au vendredi soir. La cotation des devises est assurée par différentes places de marchés en fonction de l’heure mondiale.

Les quatre principales places de marchés sont les suivantes :

•    Londres

•    New-York

•    Sydney

•    Tokyo

Ainsi, quand un marché ouvre il assure la cotation d’une devise puis quand il ferme c’est un autre marché qui prend la relève.

C’est ce qui permet au marché du FOREX d’être ouvert 24h/24.

Il est a noté que certaines sessions se chevauchent comme la session de Londres et celle de New-York.

Dans un instant nous en verrons les conséquences. 

Session de Londres

C'est lors de cette session que 99% des traders actifs au mode sont réveillés.

C’est également à cette session que se fait l’ensemble des mouvements du marché européen.

Pour la petite anecdote, les ordinateurs qui calculent en temps réelle la cotation du Cac40 (l’indice des quarante plus grosses capitalisations françaises) se situe à Londres).

Environ 30% de toutes les transactions mondiales sont faites sur ce marché et lors de cette session.

Gardez ceci à l'esprit lors de la négociation de la Session de Londres :

La session de Londres chevauche deux autres grandes sessions. Une grande partie des transactions du marché du FOREX est effectuées pendant cette période.

Cela entraîne une augmentation massive de la liquidité qui peut également conduire à des coûts de transaction plus faibles car il y aura plus de volume par utilisateur au niveau des courtiers.


 

Session New York

C'est lors de cette session qu’il est enregistré le plus d’échange sur le marché du FOREX, principalement en raison des nouvelles économiques très importantes au niveau américain mais aussi mondiale.

La paire la plus traitée lors de cette session est le USD / JPY ou EUR / USD, ainsi que le Gold et le pétrole.

Gardez ceci à l'esprit. C’est la session qui donne « le ton mondial », surtout vis-à-vis de la place européenne.

Beaucoup de nouvelles économiques sont publiées lors de cette session.

Elles ont un fort impact sur les cours de bourse et celui des devises.

Rappelez-vous de cette expression, « Quand l’Amérique éternue, le reste du monde s’enrhume ».

Il y a très peu de mouvement le vendredi après-midi car la plupart des traders sont en week-end.


 
 

Pour résumer

Si vous recherchez des moments de volatilité majeure, vous les trouverez quand deux sessions se chevauchent.

Notez également que le marché du FOREX ferme du vendredi soir au dimanche soir.

Pendant le week end, les investisseurs sont à la recherche de nouvelles qui orienteront leurs décisions pour la semaine à venir.

Du coup, le marché peut souvent terminer la semaine le vendredi soir dans un sens et prendre les opérateurs à contre pieds le dimanche soir à l’ouverture.

Voici un conseil qui vous évitera pas mal de déboire,

 N’OUVREZ JAMAIS UNE POSITION AVANT LE WEEK END.

Sinon, vous risquez d’être exposer au gap du dimanche.

Un gap est un trou de cotation, c’est-à-dire que cela correspond à un espace de temps pendant lequel aucun échange n’a eu lieu sur la devise.


 

L’analyse technique.

Cette analyse se base principalement sur la lecture des graphiques boursiers ainsi que des indicateurs techniques.

Cette approche se base essentiellement sur des moyennes et des statistiques.

A partir de ces données le trader va essayer de prédire le mouvement des cours.

L’analyse fondamentale.

Il s'agit d'un examen des forces économiques et politiques qui pourraient entrer en jeu pour la prévision de la direction d'une paire de devises ou d'un instrument négociable.

L'analyse fondamentale étudie les facteurs sous- jacents qui influent sur notre bien-être, comme la santé économique d'une région dans laquelle cette monnaie est la plus dominante, les taux d'intérêt, voire les relations entre pays.

La majorité des traders fondamentaux comptent sur des nouvelles quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles pour décider s'ils achèteront ou vendront.


 
 
 
 

Indicateurs basés sur la volatilité

Ces indicateurs sont calculés sur les fluctuations des paires de devises en comparant le prix actuel par rapport aux valeurs passées. Les fluctuations de la volatilité permettent d’anticiper un changement de tendance ou une forte progression dans la tendance déjà présente. L'objectif général des indicateurs basés sur la volatilité est de détecter un déséquilibre sur les marchés afin d’aider les traders à confirmer un signal d'achat ou de vente. L'inconvénient est qu'ils ne prennent pas en compte d'autres données. D’où de faux signaux sont souvent donnés.

Exemple d’indicateur : Parabolic Stop and Reverse (SAR).

Les supports et les résistances

Les supports sont des niveaux en-dessous desquels les prix ont du mal à baisser. Les résistances sont des niveaux au- dessus desquels les prix ont des difficultés à progresser. Ceci s’explique par le fait que tous les traders regardent les mêmes graphiques et placent leurs ordres plus ou moins au même endroit.

Souvent sur une résistance, la plupart des traders vendront leurs positions. Les cours auront du mal à progresser et inversément sur les supports.

Tracez des lignes horizontales dans les zones où les prix ont du mal à progresser, à la hausse comme à la baisse. Attention, les supports et résistances ne sont pas des prix fixes mais plutôt une zone de prix. D’où, évitez de placer des stops trop proches de ces zones.

Oscillateurs

Les oscillateurs sont des indicateurs assez pertinents dans les tendances plates (en range).

Les traders peuvent les utiliser pour déterminer si une paire de devises est entrée dans une zone de survente (ce qui peut être un signal d’achat) ou de surachat (ce qui peut être un signal de vente).

Le mot « oscillateur » vient du latin oscillo qui signifie "balancer".

Exemples d’oscillateurs : L’Indice de force relative (RSI), Les Stochastiques, Les divergences et convergences de moyennes mobiles (MACD) et l’Indicateur Momentum.

Indicateurs basés sur la force

Ces indicateurs contribuent à réduire les risques de baisse et à augmenter vos potentiels de profit en indiquant un mouvement fort et clair.

Ces indicateurs de force permettent à un trader d'afficher l'intensité de l'opinion du marché sur un certain prix en examinant les positions de marché prises par les différents acteurs du marché. Exemple : indicateur ADX


 
 
 

SPREAD

Un "spread" est simplement la différence entre le prix au Bid et à l’Ask (voir ci-dessus). Il comprend aussi la commission du broker.

Types de graphiques

Graphiques en courbes :  Il permet de voir la tendance générale rapidement en raison son traçage régulier.

Les opérateurs de position l’utilisent le plus souvent pour voir où le prix peuvent aller.

Les Bar-Chart : Il s’agit d’un système très proche des bougies japonaises.

La coche à gauche indique le niveau de prix d’ouverture.

La coche à droite indique le niveau de clôture du prix.

La barre verticale représente les prix les plus hauts et plus bas de l’unité de temps utilisée.

Graphiques en chandeliers : Ce sont les graphiques les plus couramment utilisés.

Le fonctionnement est identique aux Bar-chart mais il y a une information supplémentaire.

Le corps de la bougie est généralement vert (ou blanc) quand la bougie est haussière et rouge (ou noire) quand la bougie est baissière.


 

 

2