Comptabilité Générale cours pdf


Télécharger Comptabilité Générale cours pdf

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Comptabilité Générale

Notes de cours

Cours de seconde candidature Informatique

Comptabilité

Pièces justificatives

?

livre journal

?

Grand livre

?

balance de vérification

?

inventaire et travaux comptables de fin d'exercice

?

balance définitive

?

Bilan

?                ? ?

compte de résultats

?

annexe

Pour les entreprises, commerces ou CPAS, tout commence par les pièces comptables. 

Ce sont les pièces justificatives qu'on envoit à ses clients.

Sur base de chaque pièce justificative, on effectue un enregistrement au livre journal et au Grand livre. Ceci constitue l’essentiel de l'enregistrement.

Il faut en informer les tiers cad. transmettre le bilan, le compte des résultats et l’annexe. On termine par les travaux de cloture !

Pièces justificatives

?

enregistrement dans les livres de comptabilité sur base des pièces justificatives

Inventaire et travaux de fin d’exercice

                  ? ? ?

bilan

compte de résultats

Annexe

                                                                                                                = 3 comptes annuels

!Attention! à chaque contrôle, il doit y avoir marque de l'enregistrement et on doit pouvoir fournir les pièces justificatives de chaque vente ou achat.

Après inventaire, on corrige la comptabilité pour qu'elle colle le plus possible à la réalité telle que l'inventaire vient de la mesurer.

Ensuite, on peut publier (auprès de la centrale des bilans) les comptes annuels.

NB : travaux de correction = travaux de fin d'exercice.

!Attention! : toutes les sortes d'entreprises doivent publier des comptes annuels et n'importe qui peut y accéder.

Plan du cours

I.    Bilan

II.  Compte des résultats

III.  La tenue des comptes

3.1.  Le Grand livre     

3.2.  Le livre journal        =>  forment les livres comptables

IV.  Travaux comptables de fin d'exercice et inventaire

4.1.  Ammortissement : machines et bâtiments     =>  enregistre les dépréciations

4.2.  Réduction de valeur

4.3.  Provisions pour risques et charges

4.4.  Régularisation

4.5.  Stock

V.    Analyse des comptes de bilan

5.1.  Le passif                        constitution de sociétés, réserves et impôts différés

                                emprunts obligatoires

5.2.  L'actif

VI.  Analyse du compte de résultats

Annexe. Examen blanc

Ce document est une retranscription des notes prises au cours. Si vous trouvez des erreurs, si vous voulez apporter des corrections, n’hésitez pas à m’ en faire part à l’adresse

!Attention !   Ce document n’est rien sans l’apport du livre conseillé au cours

I. LE BILAN

Au programme : comptabilité de reddition des comptes

                                = comptabilité générale (obligatoire (car destinée à informer les tiers) mais insuffisante pour la gestion de l'entreprise)

A côté : comptabilité de gestion

Les différences :

1)       générale   => règles très précises, lois, arrêtés royaux de gestion => aucune loi

                lois de comptabilité générale :          - loi du 17.07.75 (loi principale)              arrêté royal du 08.08.76

-  IVè directive (? même comptabilité dans tous les pays européens) => influence la comptabilité

-  IIè directive

                               ces deux directives sont des lirectives auxquelles on s'intéresse cette année

2)       générale   => enregistrer les infos globalement     de gestion => détaille toutes les infos

     ex: 

                compta générale                  compta de gestion

                achat matière 1ère

pr. 1 => 2.000.000

                       5.000.000       

       pr. 2 => 2.000.000

                charges salariales

       pr. 3 => 1.000.000

        pr1 => 10.000.000

                      20.000.000      

        pr2 => 8.000.000

        pr3 => 2.000.000

(1) obéit à des règles très précises (2) s'intéresse à l'entreprise dans son ensemble

(3) fournit l'info suivant une périodicité annuelle ou trimestrielle

système de récolte de l'info unique

(1)       n'obéit qu'aux règles que l'entreprise se donne

(2)       aussi bien synthétique qu'analytique

(3)       founit info à un rythme rapide

     Comptabilité de reddition    des comptes       ?

                                        ?                                                                              

                                                        Comptabilité de gestion            ?

Publics intéressés par la comptabilité

1)  La comptabilité intéresse les actionnaires (car ils ont investi leur argent => propriétaires)

2)  Créanciers

         fournisseurs et banques : ils peuvent tout perdre en cas de faillite si jamais les curateurs ont tout juste                                       de quoi payer les salaires => ils doivent surveiller, rester vigilant 

3)  Impôt des sociétés 

         car compte de résultats => résultat comptable => résultat fiscal taxé par l'impôt des sociétés (impôt                      fiscal). Lors d'un contrôle on vérifie en premier lieu le compte de résultats

4)  la TVA 

         car à chaque fois que l'on fait un achat on doit payer la TVA          ex : achat pour 100 fb + 21% => 121 fb => 21 fb à récupérer                 vente à 200 fb + 21% => 242 fb => 42 fb à verser à l'administration                 déclaration de TVA : 42 - 21 => je dois payer 21 fb

5)  les concurrents

Exemple :

bilan1        

                           Actif                                        BILAN au 04 / 02 / 97                                   Passif

Banque

4.000.000

4.000.000

Capital (ce que les actionnaire ont   

Apportés)

4.000.000

4.000.000

                                  Emploi des ressources                         Origine des ressources

!Attention! Actif doit toujours être égale au passif

                   Il faut une date

Opération 2 : on achète une nouvelle voiture

Opération 3 : on rembourse 400.000 par la banque au fournisseur

                           Actif                                                 Bilan 2 et 3                                                      Passif

Mat. Roulant                400.000  (2)

3.600.000  (3)

Banque                          4.000.000

4.400.000

4.000.000

Capital

Dette fournisseur (si je rembourse le fournisseur)

4.000.000

400.000 (2 et 3)

4.400.000

4.000.000

Les avoirs d'une entreprise sont des actifs

Je paye le fournisseur dans quelques jours => dette

Opération 4 : L'entreprise contracte une dette de 1.000.000 et l'argent lui est versé sur son compte CCP Opération 5 : Si l'emprunt de 1.000.000 sert à acheter une machine

                           Actif                                              BILAN 4,5 et 6                                                Passif

Machine  (5)                1.000.000

Mat. Roulant                400.000 

CCP  (4 et 5)                1.000.000

Banque                          3.600.000

5.000.000

6.000.000

Capital

Dette financière  (4)

Fournisseur

4.000.000

1.000.000

1.000.000

5.000.000

6.000.000

!Attention! jusqu'à présent ni bénéfice, ni perte

Rem = si la machine dure 5 ans et le matériel roulant 4, alors on inscrit la machine au dessus car l'actif suit l'ordre de liquidité croissante (pour le passif c’est un ordre d’exigibilité croissante)

C'est l'organe de gestion qui détermine la date de liquidité

!Attention! le FISC ne va pas accepter un temps d'amortissement trop court 

=> DNA = dépense non acceptées

Les fonds propres n'ont pas changés : ni perte, ni bénéfice si je rembourse le fournisseur

Opération 6 : Transfert de 600.000 de la banque à caisse

            Banque    3.000.000

             Caisse       600.000

            --------------------------                                         ----------------------------

                           5.000.000 5.000.000

Opération 7 : Fournitures de bureau que l'on paye par caisse pour 100.000  (7) Opération 8 : 500.000 fr. de salaire payé par banque  (8)

Bilan 7, 8 et 9 :

                           Actif                                              BILAN 7, 8 et 9                                         Passif

Machine                        1.000.000

Mat. Roulant                400.000

Banque                          1.400.000   (9)

                                        2.500.000 (8)

Caisse                            500.000  (7)

                                       4.400.000

3.300.000

Capital

Perte

Dette fin >1an

4.000.000

(600.000) (7,8)

(700.000) (9)

1.000.000

4.400.000

La Charge salariale n'est pas inscrite dans l’actif

En fait, la charge salariale et les fournitures constituent un apauvrissement de l'entreprise => visible au capital (perte)

Je rembourse ma dette de 1.000.000 + intérêt (100.000) = bilan 9

En payant les intérêts je me suis appauvri  (perte augmente) (constitue une charge financière)

Je fais une vente (constitue un enrichissement de l’entreprise => visible au capital (bénéfice)  => Je réalise un chiffre d'affaire =>bilan 10

N.B. : j'ai reçu 100.000 et je recevrai 900.000

Actif                                              BILAN 10                                                   Passif

L

I

Q

U

I

D

I

T

E

Machine                      1.000.000

Mat. Roulant              400.000

Client                           900.000

Banque                        1.500.000

Caisse                          500.000

4.300.000

Capital                                  4.000.000

Bénéfice                                   300.000

4.300.000

E

X

I

G

I

B

I

L

I

T

E

Opération 11 : achat de mat 1ère (considéré comme une charge d’exploitation) pour 200.000 consomée endéant l’année => pas de place dans actif car va être consommé => bilan 11  



                           Actif                                              BILAN 11                                                  Passif

Machine                        1.000.000

Mat. Roulant                400.000

Client                            900.000

Banque 1.500.000 Caisse 500.000

4.300.000

Capital

Bénéfice

Fournisseur

4.000.000

100.000

200.000

4.300.000

Synthèse

1)   actif = passif

2)   liquidité / exigibilité

3)   certaines circonstances (opérations) apauvrissent, d'autres ne modifient pas les capitaux

4)   = capitaux propres = actif – dette – provisions et impôts différés

        = fonds propres

        = situation nette = actif - dette

        = actif net

Pour déterminer si l’on fait un bénéfice ou une perte, on va comparer les fonds propres à des époques différentes (ex : comparer le bilan 1 et le bilan 11).

Mais pour savoir comment on est passé de 4.000.000 à 4.100.000, on a besoin du compte de résultats (indique les modifications aux capitaux propres)

Jusqu’à maintenant, ce qui modifie les capitaux propres :

-  les fournitures de bureau

-  salaires

- achat de matière première

=> les 3 premiers sont des charges d’exploitation

- intérêt sur dette                  

=> charge financière

Actif

Passif

Actifs immobilisés

Actifs réalisables

Actifs disponibles

Capitaux propres

Provisions et impôts différés

Dette à long terme

Dette à cours terme

Les comptes

Actif

Passif

(1)       Frais d’établissement, immobilisations corporelles et incorporelles

(2)       Immobilisations financière et placements de trésorie

(3)       Stock et commandes en cours d’exécution 

(4)       Créances

(5)       Valeurs disponibles

(1)  Capitaux propres

(2)  Provisions et impôts différés

(3)  Dettes

(4)  Rémunérations et charges sociales

II. LE COMPTE DE RESULTATS

                              Charges                                 Compte de résultats                   Produits                                             

            Différences entre tous les produits et toutes les charges => bénéfice comptable de 100.000

! Attention ! On paye un impôt des sociétés sur le bénéfice fiscal

      => frais restaurant  rejetés à moitié            |

                          frais vestimentaires rejettés                  |     => DNA                           amendes rejettés ....                              |

La différence entre le bénéfice comptable et fiscale est expliqué page 11

Bilan = photo du patrimoine au 31 / 12

Compte de résultats = film des événements qui se sont déroulés pendant 12 mois.

Capital

4.000.000

Banque

4.000.000

                              Actif                                          BILAN                                                        Passif

           ?

D                             Banque                             C                                  Débit                   Capital                         Crédit

Les Comptes (fait le lien entre d’une part actif/passif du bilan et charges/produits du CR et d’autre part                          avec les comptes en T débit/crédit)

?        D

           Actif       

?        C

                même chose pour les charges

                            ?        C     

           Passif     

                            ?        D 

                même chose pour les produits

(1) Identifier les comptes (2)            (3)           (4)

       Mat. roulant                      Actif           ? D

Fournisseurs                     Passif          ? C

      un compte d'actif qui augmente est débité et un compte du passif qui augmente est crédité

D                                                               Mat. roulant               C             Débit      Fournisseur           Crédit

      (1) (2)                 (3)            (4)

Fournisseur Passif                 ? Débit

   Banque Actif                  ? Crédit

Bilan  => photo à un moment donné du patrimoine

          => renseigne les créanciers, informe à l'extérieur

          => en ayant le bilan on peut connaître la situation financière de l'entreprise

                        Actif                                                BILAN                                                            Passif            

actifs immobilisés

ð  brevets, licences (imob incorporelles)

ð  immobilisations corporelles

ð  im. Financières

actifs circulants

ð  actifs réalisables    

=> stocks , clients 

ð  actifs disponibles                             

=> banque

Capitaux propres

ð  capital

ð  réserves

ð  résultats (c’est la différence entre les produits et les charges)

Dettes

ð  > 1 an (essentiellement financières vis à vis des banques)

ð  ? 1 an (financières,  salariales, sociales, fiscales, commerciales par rapport aux fournisseurs)

100

100

-      -

  L E

I X

Q I

U G

I I

D B

I I

T L

E                                                                I

 T

+ E

+

         S.A., SPRL, SCRL  => limiter les risques au capital que l'on a apporté          liquidité même disponibilité

         actifs immobilisés = actifs fixes

Si je suis un fournisseur, ma garantie est que, en cas de faillite, on pourrait me rembourser avant les actionnaires 

=> intérêt à ce qu'il y ait beaucoup de capitaux propres

Quand on vend actif pour cause de faillite, on rembourse d'abord le FISC puis l’ONSS puis les employés => souvent il ne reste plus rien pour les fournisseurs, la banque, ....

Compte de résultat => renseigne sur la gestion de l'exercice

                               => indique tout ce qui modifie les capitaux propres

!Attention ! le montant total des charges n’est pas forcément égale au montant total des produits.

Charges                                                       Compte de résultats au 31.12                                                       Produits

Charges d’exploitation                             60 =>  64        Produits d’exploitation                              70 => 74

(grâce auxquelles l’entreprise fonctionne)                        =>rentes : biens et prestations de services

=>Approvisionnement de  matière  première                   (différence bénéfice et perte d’exploitation)

    Services et biens divers                                                     

    Charges salariales et sociales                                           

    Amortissement                        }                                       

    Réduction de valeur                } pas payé                      

    Provisions }                                       

                                                       ---------------------       ---------------------

 Charges financières                                       65              Produits financiers                                          75

(dépend de la politique fiscale de l’entreprise)                 => intérêts créditeurs

     => intérêts débiteurs                                                         

----------------------      ----------------------

Charges exceptionnelles                                 66              Produits exceptionnels                                     76

=> moins-value sur la réalisation de l’actif                      => plus-value sur la réalisation de l’actif

Le résultat(bénéfice) de l'exercice (resp. Perte), c’est la différence entre tous les produits et les charges (c’est un bénéfice si P > C, une perte si P < C )  =>  le bénéfice s’indique dans la colonne des charges, la perte dans la colonne des produits.

Marge d'exploitation = différence entre les charges d'exploitation et les ventes valeur ajoutée = différence entre les ventes et les approvisionnements

Différence entre bénéfice comptable et bénéfice. fiscal

ex :  100 de produit  => 90 de produit d'exploitation 

10 de produit financier

        80 de charges  => 70 charges d'exploitation

5 charges financières

5 charges exceptionnelles

ð bénéfice comptable = 20

On remet au conseil fiscal la déclaration fiscale => reprend le bénéfice comptable et ajoute DNA et retranche les revenus définitivement (déjà) taxés.

 => BF = BC + DNA - RDT

     (bénéfice fiscal = bénéfice comptable + dépense non acceptée - revenus définitivement taxés)

DNA : 50 % des notes de restaurant frais vestimentaires

          1 partie des frais de voitures acceptée           amendes

RDT : produits financiers déjà taxés

La fiscalité s'appuie sur la comptabilité mais avec une exception : la DNA

=> primauté de comptabilité

III. TENUE DES COMPTES

Exemple :

                     Actif                                                             Bilan                                                      Passif

                                                                                                              Capital 2.500.000

                    Construction 1.000.000                                                                                                       

                    Machines 1.000.000                                                                                                      

                     Banque 500.000                                                                                                      

--------------------                                                             --------------------

2.500.000                                                                               2.500.000

On ouvre des comptes en T mouvementés en cours d'année

3.1 Le Grand livre

D                        Construction                           C                              D                              Capital                               C

2.500.000 (0)

D                              Machines



C

(0)     1.000.000 

(1)     20.000

D                                 Caisse

C

(6) 5.000                               

D                      Dette fin. > 1 an

C

100.000 (2)

D                        Fourni. bureau

C

(0) 1.000.000

D

Client

C

(6) 95.000

D

Fournisseur

C

(3) 10.000

(5) 102.000

20.000 (1)

102.000 (4)

D

Banque

C

(0) 500.000

(2) 100.000

10.000 (3)

102.000 (5)

D

Mat. bureau

C

(4) 100.000

D

Ventes

C

                                                                                                                (4) 2.000                             

                                                            100.000 (6)

(1)                           (2) (3)                         (4) quels comptes             Actif, Passif                           ? Débit, Crédit

Charges, Produits                    ?

(0)   ouverture

(1)   ex : on achète une machine à crédit de 20.000

Machine               A               ? D                      Fournisseur          P                ?               C 

(2)   Dette de 100.000 pour acheter du mobilier => dette > 1 an

(3)   On règle 10.000 à notre fournisseur par la banque

(4)   Achat d'1 ordinateur pour 100.000 et calculette 2.000, on paye dans quelques jours

              mat. bureau                        A               ? D               fourniture de bureau         Ch              ? D               fournisseurs                       P                ?             C 

!Attention!  1) ordinateur dure plus d'un an => actif

                      2) Même si 1 bien dure plus d'un an mais de montant faible (par rapport aux                       capitaux propres), on peut considérer cela comme une charge

(5)   on paye fournisseur

Fournisseur.               P           ? D

Banque                       A          ? C 

(6)   Chiffre d'affaire pour 100.000 (on reçoit 5.000 tout de suite et 95.000 plus tard)

Ventes                Pr                   ? C

Caisse                 A                   ? D

Clients               A                   ? D

3.2 La TVA

Sur tout ce que l'entreprise achète,                            Sur tout ce qu'elle vend, elle a une elle récupère la TVA                                                 dette de TVA

              100.000 Vente    300.000

(=> à payer 121.000 au fournisseur)                                        63.000 => TVA à payer même si le 

                                                     client n'a pas encore payé

=> 21.000 à récupérer -----------------------

                363.000 => ce que le client paye Achat 100.000

                             31.000 =>à récupérer

-----------------                            131.000 La déclaration de TVA : 

         mensuelle => si chiffre d'affaire > 20.000.000 / an          annuelle si CA < 20.000.000 / an

         (pour le 20 du mois qui suit le mois ou l'année)

         Ca consiste à dire : "j'ai acheté tel ou tel bien pour un tel taux de TVA et j'ai vendu à 1            tel taux

                   21.000

-   63.000         => Différence entre TVA sur achats et ventes (détermine ce que 

------------------             l'on va devoir payer)

-   42.000          => Ce qu'il faut payer pour le 20 du mois (en même temps qu'on                                              remet la déclaration) 

=> taxe sur valeur ajoutée et seul le consommateur ne récupère rien

Hypothèse 1 : Achat de marchandises 100.000

                      Vente "             "           300.000

                      TVA 21%

D                          Achat March.                        C                              D                       Banques/foun                          C

121.000 (1)

D

Ventes

C

300.000  (2)

D

TVA à payer

C

(1)  100.000

D

TVA à récupérer

C

(1) 21.000

21.000 (3)

D

Banque/client

C

(2)  363.000

D

Banque

C

(3)   21.000      63.000  (2)

(4)   42.000

                                       42.000 (4)

    63.000  TVA à payer

-   21.000  TVA à récupérer

------------------

    42.000  TVA à verser

Hypothèse 2 :  achat de véhicule 400.000

                       Vente services      1.000.000

Véhicule  =>  actif immobilisé

D                        Mat. roulant                            C                              D                         Fournisseurs                          C

(1)  442.000

D

TVA à récupérer

C

(1)  42.000

D

Client

C

484.000  (1)

D

Ventes

C

1.000.000 (2)

D

TVA à payer

C

(2)  1.210.000                                                                                                                                                 210.000 (2)

3.3 LE PCMN (plan comptable minimum normalisé)

8 classes (voir  pg 35) :

1   => fonds propres, dettes    (P)

2   => actifs immobilisés et créances > 1 an    (A)

3   => stocks           (A)

4   => créances et dettes < 1 an      (A - P)

5   => financiers          (A)

6   => Charges 

7   => Produits

                           Charges                                    Compte des résultats                           Produits

Capital souscrit : ce que les associés se sont engagés à apporter à la société Capital non appelé : ce qu'ils n'ont pas encore versé

Bilan => rubriques en chiffres romains et lettres

Grand livre => n° de rubriques (3 chiffres minimum)

!Attention! pour l'examen, seulement rapporter le solde du journal ??? schéma du bilan

Exemple : 

                       2210 Constructions

?

                              Valeur d’acquisition      

          2219  Amortissement sur constructions

?

                                  Amortissement           

                                              1.000.000

Si bâtiment prend de la valeur => on le réévalue

         2218  Plus-value actée sur construction

?

                                      Plus-value               

Valable pour tous actifs immobilisés / stocks qui s'usent avec le temps.

!Attention! classe 0 ou classe 8 :

Comptes de droits et engagements hors bilan et hors compte de résultats :

Opérations qui n'ont pas encore d'influence sur le patrimoine (bilan et compte de résultats) mais qui pourrait en avoir plus tard. Ces opérations sont enregistrées hors des livres mais apparaissent dans l'annexe.

ex : une société garantit un emprunt => menace car si l'emprunteur ne sait pas rembourser, la banque se retourne vers cette société. => à chaque fois qu'une garantie est donnée ou reçue, c'est noté dans l'annexe

Le compte débité est toujours suivi du compte crédité.

Exercice

416  Créance/ass                            

    100  Capital souscrit           

(0)  2.500.00

2.500.000  (1) 

550  Ets crédit                                 

        440  Fournisseur              

(1)   2.500.000       30.000 (2) 

(2)   2.000.000       2.420 (4)

200.000    (7)

10.890    (9)

                      173 Dette fin. > 1 an                         

                   200  Frais de constitution       

                             240  Mobilier                               

                      411  TVA à récupérer          

121.000  (10)

                              300  Ventes

61  SBD : fournitures            

rem : pour l'examen il faudra rendre le livre journal et pas le Grand livre.

3.4 Le livre journal

Enregistrement chronologique, opposé au grand livre (enregistrement systématique) mais des mêmes opérations.

N° opération

date

PCMN

Libellé



D

C

1

2

03.03

04.03

604

411

440

400 70

451

Achat marchandise

TVA à récupérer

À fournisseur

Client

À vente

TVA à payer

100.000

21.000

1.210.000

121.000

1.000.000

210.000

!Attention! Dans l'exemple on avait pas tenu compte du litige avec avocat. les amortissements, notre client est en mauvaise posture => j'ai perdu créance

=> frais constitution : 30.000 ? 24.000       

     Clients :                  726.000      ? 0      machine :             2.000.000      ?       1.600.000      mobilier :                  200.000    ? 100.000

Amortissement linéaire :

machine => durée de vie = 5 ans   taux d'amortissement linéaire = 100/5 = 20% mobilier => durée de vie = 4 ans   taux d'amortissement linéaire = 100/4 = 25%   taux dégressif = T.L. *2 = 25% * 2 = 50%

  => je considère qu'en fin d'année mon mobilier a perdu 50% de sa valeur.

=> les charges augmentent : 

6.000 => frais de constitution

400.000 => machine 100.000 => mobilier 726.000 => clients

litige de 400 => je dois le provisionner

                  => passif : 400.000 de provisions et impôts différés

IV. INVENTAIRE ET TRAVAUX DE CLOTURE

4.1 Amortissements

Amortissement, réduction de valeurs et provision = travaux de fin d'exercice

Quand on en tient pas compte => bénéfice de 289.000 sur lequel on paye 39% d'impôts différés sinon perte de 1.343.000 que l'on peut déduire.

L'amortissement des actifs immobilisés :

1)  corrige la valeur de l'actif réalisé => enregistre la dépréciation d'un bien

2)  processus de répartition du coût d'acquisition sur le nombre d'années de vie de l'investissement (=> durée où il est utile économiquement) 3) déf?? fiscale et financière     pour réduire le bénéfice => garder dans la société de quoi renouveler le bien  inclut dans les charges d'exploitation des capitaux nécessaires à la reconstitution du bien immobilisé.

Inventaire : relevé énumératif et évaluatif de tout le patrimoine (représente l’ensemble de ce que l’entreprise possède et ce qu’elle doit).

=> véritable photo du patrimoine pour faire le bilan, le CR et l’annexe

=> ne porte pas seulement sur stock mais vérification totale

Ensuite on compare les informations de l'inventaire et de la comptabilité et on corrige

                                                     Correction : réductions,  Amortissements, …              

                                                                                                                                                  Compta

              Inventaire                                                                                                                    

L'inventaire, relevé énumératif et évaluatif, permet de corriger la comptabilité par les travaux de clôture en vue d'élaborer un bilan, CR et annexe qui reflètent l'image fidèle de l'entreprise. Se fait au moins une fois par an pour toutes les entreprises

ex: 

amortissement linéaire => même dépréciation chaque année taux linéaire = 100 / durée de vie

durée de vie utile de 5 ans (décidé par l'organe de gestion) taux d'amortissement linéaire de 20%

valeur d'acquisition du matériel = 300.000

Généralement l'administration fiscale suit le taux linéaire mais n'accepte pas n'importe quelle durée de vie pour voir ce qui va nous être imposé.

Taux d'amortissement dégressif de 40% = T. L. * 2

Tableau d'amortissement linéaire : 300.000 * 20%

On amortit les biens dont la durée de vie est limitée (pas un terrain, par ex), qui subit une dépréciation avec le temps ou l’usage.

Charges                                           Compte de résultats 1                                          Produits

Dotation aux amortissements         60.000         

Actif                                                               Bilan 1

Passif

Matériel                                                               

240.000

Charges                                            Compte des résultats 2

Produits

Dotations aux amortissements      60.000          

Actif                                                               Bilan 2

Passif

Matériel                   

180.000

Fin de la 5ème année : matériel vaut 0

dotation aux amortissements = 60.000

rem : si on achète en 90 => amortissement en 5 ans jusqu'en 94 et pas 95 car on amortit déjà en 1990 !!! (d'ou l'intérêt d'acheter au début d'année)

Chaque rubrique du bilan est explicitée dans 1 annexe

Utilité de l’amortissement

(1)  comptable : corrige la valeur de l'actif immobilisé => image fidèle => enregistre dépréciation

(2)  économique : lorsqu'on amortit des biens sur différentes durées de vie, c'est en fonction de l'utilité pour l'entreprise ex : si une machine est utile pendant 10 ans, on répartit le coût sur 10 ans.

Répartit le coût initial(coût d'acquisition) sur la durée de vie utile(économiquement) du bien immobilisé

(3)  financier : reconstituer les capitaux => on met de côté inclut dans les charges d'exploitation des capitaux nécessaires à la reconstitution du bien immobilisé Mettre de côté => amortir pour garder de l’argent dans l’entreprise => principe d'amortissement

L’amortissement permet de reconstituer la valeur d'acquisition du bien : somme inclue dans les charges d'exploitation

car pas décaissable >< charges plus haut

tableau amortissement dégressif : taux variables et base variable

NB : A partir du moment où l’annuité dégressive devient inférieure à l’annuité linéaire (constante), on peut repasser  au linéaire.

ex: 3è ligne du tableau (2è partie)

Qu'est-ce qu'on amortit ? (+ voir page 24)

-  toutes immobilisations corporelles sauf les terrains doivent être amortis

-  on n'amortit pas les immobilisations financières

-  on amortit les immobilisations incorporelles

-  on peut amortir les frais d'établissement

III A et F (normalement mais dès qu'il y a facture, on peut déduire fiscalement) pas amortir, les autres du III on peut faire du dégressif

Sur véhicule de tourisme, on n’accepte pas une durée de vie < 5 ans. Si on amortit linéairement en 3 ans => redressement fiscal. Dégressif interdit sur véhicules de tourisme.

Question : qu'est ce qu'un redressement fiscal ???

Tableau amortissement dégressif

300.000 * 40%

CR1: dot amort. => 120.000

Bilan 1 :  matériel => 180.000

Le dégressif génère des charges plus grandes que le linéaire => fiscalement intéressant car cela réduit le bénéfice imposable. C'est l'organe de gestion qui décide quel type d’ammortissement (dégressif ou linéaire) utiliser.

!attention! base variable et taux constant

2ème année : 180.000 (la base) * 40% (le taux)

CR2 : dot amort => 72.000

Bilan2 : matériel => 108.000

NB : 1) Si on amortit pas en comptabilité, on perd la déduction fiscale. => pour réduire en fiscalité il faut acter (agir) en comptabilité => risque de créer des charges excessives.   ex : amortir un bâtiment acheté le 30.12

       2) Si on achète une machine, il faut reconstituer capital pour la remplacer dans 5 ans.

amortissement dégressif = 25% * 2 = 50% = 150.000

=> ok comptablement  

=> ok fiscalement jusqu'à 40%; ce qui dépasse est rejeté ex : ici, ok pour 120.000 et rejet de 30.000 (DNA)

NB : véhicule tourisme => on ne récupère que 50% de TVA 

1ère année

Acquisition matériel à 300.000

                         2400 Mat. Bureau                                                                                440 Fournisseurs               

Dans l’inventaire se trouvent les pièces justificatives de l'amortissement


                  6302 Dot Amort sur Im C                                                                 2409 Am sur mat. bureau       

On amortit hors TVA car on va la récupérer

L'actif va faire apparaître 300.000- 60.000 = 240.000

Amortissement dégressif => 300.000 - 120.000 = 180.000

2ème année

                         2400 Mat. Bureau                                                                     2409 Amort. Sur mat.bureau 

120.000

60.000  (0)

60.000 (1)

72.000

300.000 – 120.000

         6302  Dot. Amort. Sur Imob Corp     

                               SD = 60.000

= Dégressif

On met de côté la charge d'amortissement pour reconstituer coût d'acquisition

                         2400 Mat. Bureau                                                                     2409 Amort. Sur mat.bureau 

On ne solde que si le bien sort physiquement de l'entreprise => mise au rebut ou vendu

Ecriture comptable si mise au rebut = solder les comptes

Ex :  écriture comptable si vendu pour 100.000 après 2 ans :

                               55  Banque                                                                               763 +value sur real. d’actif         

immob

=  Produit exceptionnel

                   2400  Matériel de bureau                                                                 2409 Amort. Sur Mat bur       

                                                                                                                (2) 300.000                                      60.000 

60.000

180.000 (1)

               6602  Dot. Amort sur Imob        

corp

(1)  180.000                    

4.2. Réduction de valeur

La réduction de valeurs est enregistrée lorsque, à la fin de l'exercice, la valeur réelle d'un bien est inférieure à sa valeur d'ac



514