Formation avancé sur le logiciel Ciel Compta


Télécharger Formation avancé sur le logiciel Ciel Compta

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Haute école de la communauté française du Hainaut

ISET Tournai

Comptabilité informatisée LOGICIEL CIEL Théorie

2e baccalauréat droit

Année académique 2012-2013

F.Gaube – J. Servian

 

Table des matières

1     LANCEMENT DE CIEL COMPTA POUR WINDOWS. .................................................................................... 4

2     CREATION et PARAMETRAGE DE LA SOCIETE ........................................................................................... 5

3     L’ENVIRONNEMENT DE CIEL-COMPTABILITE .......................................................................................... 10

3.1   Les menus ....................................................................................................................................... 10

3.2   La barre d’icônes horizontale ......................................................................................................... 10

4     LE "PLAN COMPTABLE" ........................................................................................................................... 11

5     LA TVA ..................................................................................................................................................... 13

5.1   Qu’est-ce que la TVA ? .................................................................................................................... 13

5.2   Le numéro de TVA .......................................................................................................................... 13

5.3   Qu’est-ce que la valeur ajoutée ? ................................................................................................... 14

5.4   Quel est le principe de la TVA ? ...................................................................................................... 16

5.5   Opérations soumises à la TVA ? ...................................................................................................... 17

5.6   Quelle est la base d’imposition ? .................................................................................................... 18

5.7   Les taux de TVA ............................................................................................................................... 18

5.8   Quelles sont les obligations de l’assujetti à la TVA ? ...................................................................... 20

5.9   Qu’ en  est -il au niveau du logiciel ? .............................................................................................. 20

5.10  La déclaration de TVA ..................................................................................................................... 20

6     LES " JOURNAUX" ................................................................................................................................... 27

7     SAISIE DES ECRITURES D’ACHATS DE MARCHANDISES ........................................................................... 28

7.1   Les factures : mentions obligatoires ............................................................................................... 28

7.2   Comment comptabiliser ce document ? ......................................................................................... 29

7.3   Comment choisir le journal ? .......................................................................................................... 30

7.4   Comment saisir les achats ? ............................................................................................................ 30

7.4.1   Une fois le journal choisi, on peut commencer la saisie des écritures. .............................. 30

7.4.2   Si ce fournisseur n’existe pas encore, le logiciel vous l’avertit. .......................................... 31

7.5   Comment vérifier notre encodage ? ............................................................................................... 35

7.6   Comment imprimer nos encodages ? ............................................................................................. 36

7.7   D'autres écritures d'achat . ............................................................................................................. 37

8     SAISIES D’ECRITURES D’ACHATS DIVERS ................................................................................................. 38

8.1   Introduction. ................................................................................................................................... 38

8.2   Achat de ……………………………………………………….. ............................................................................... 38


8.3   Achat d’actifs immobilisés .............................................................................................................. 39

8.3.1   Notions générales : ............................................................................................................. 39

8.3.2   Opération consécutive à l’encodage : ................................................................................ 41

8.3.3   Le tableau d’amortissement ............................................................................................... 41

8.3.4   Comptabilisation de l’amortissement ................................................................................ 43

8.3.5   Cas particulier des véhicules............................................................................................... 45

8.4   Achats cocontractant ...................................................................................................................... 46

8.4.1   Notions générales : ............................................................................................................. 46

8.4.2   Le cocontractant ................................................................................................................. 46

8.4.3   Comptabilisation ................................................................................................................. 47

8.4.4   Au niveau du logiciel........................................................................................................... 47

8.5   Achats intracommunautaires . ....................................................................................................... 48

8.5.1   Notions générales : ............................................................................................................. 48

8.5.2   Principe intracommunautaire ............................................................................................ 48

8.5.3   Comment va-t-on comptabiliser ? ...................................................................................... 48

8.5.4   Qu’en est-il au niveau du logiciel ? ...................................................................................... 48

8.6   Achats  « NON-intracommunautaires  » ......................................................................................... 49

8.6.1   Notions générales ............................................................................................................... 49

8.6.2   Principe « non-intracommunautaire » ............................................................................... 49

8.6.3   Comment comptabiliser ? .................................................................................................. 49 8.6.4 Qu’en est-il au niveau du logiciel ? ...................................................................................... 49

Ce cours allie la théorie CIEL avec un exemple concret. Ce seul syllabus ne constitue pas la matière de l’examen. La prise de notes et la réalisation d’exercices en classe sont primordiales.

1

LANCEMENT DE CIEL COMPTA POUR WINDOWS.

Ø  Faire un double clic sur l’icône « Ciel » sur le bureau

Ø  Si l’icône n’existe pas, ouvrir l’application par la fonction « Démarrer/programme/Ciel »

La fenêtre (1) suivante apparaît :

 

     3 possibilités :       1.

2.

3.

2

CREATION et PARAMETRAGE DE LA SOCIETE

Pour pouvoir comptabiliser, la première chose à effectuer est la création de l’entreprise.

Comment procéder ?  

Ø Pour créer la société,  2 possibilités sont offertes :

o via la fenêtre 1 dans laquelle , l’option « nouvelle » est choisie o via les menus. Choisir les options « Dossier- Nouveau »

Ø  La fenêtre comprenant les champs de saisies nécessaires à la création de la société apparaît. Soit la fenêtre suivante.

Qu’est-ce qui est primordial pour la compta dans cette fenêtre ? Pourquoi ?

 

Ø  Encodez les données dans les différents champs, passez de champ en champ grâce à la touche « enter »

Créons la société ORDINAT dont les coordonnées sont les suivantes : 

Son nom est le suivant : Votre NOM-2(section)-ORDINATORDINAT est située rue Terre à Briques à 7500 TOURNAI.

Quelques informations de la société :

TVA : 870-427-025 - CENTEA : 751-2017089-14 -  FORTIS : 285-0387730-50 - ING : 390-0787746-64 - 

Tél.: 069/76.36.76 - Fax: 069/76.36.70 - mail:

La société ORDINAT est spécialisée dans la commercialisation et la maintenance de hardware et software. Parmi les articles vendus, on distingue : boîtes de disquettes, CDROM, ordinateurs, souris, claviers, tapis de souris, écrans plats, logiciels divers ….

Monsieur FRATER s’occupe seul de la gestion comptable  de la société.  Outre cette tâche lourde, il effectue toute l’administration.

Ø  Une fois l’encodage terminé, cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations Cette nouvelle fenêtre commence le paramétrage de la société. Cette étape est indispensable avant de débuter la comptabilisation.

Ø  La fenêtre « MONNAIE » apparaît

A quoi sert-elle ?

 

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre «DECIMALES»  apparaît.

 

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre "EXERCICES" apparaît

Vous devrez comptabiliser les documents d’Ordinat pour l’année ……………………….

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre « COMPTES»  apparaît A quoi sert-elle ?

 

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre "RACINES DE COMPTES" apparaît  

Les racines des comptes sont pré-paramétrées mais elles peuvent être modifiées.

Qu’est-ce qu’un compte racine ?

A quoi servent ces racines ?

Exemples de comptes racines:

ATTENTION : lors de la création d’un compte, bien respecter sa racine

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre « VALEURS PAR DEFAUT »  apparaît Qu’est-ce que ces valeurs par défaut ?

 

Ø  Cliquez sur « SUIVANT » pour valider les informations

Ø  La fenêtre « ECARTS DE CONVERSION »  apparaît

 

Ø  Cliquez sur « OK » pour valider les informations et ainsi terminer le paramétrage de la société

La création de la société doit se faire une seule fois avant de commencer la comptabilisation de la société.   Une fois la société créée, il faudra lorsque l’on désire travailler, sélectionner la société adéquate. (Se référer au point 1.7)

3  L’ENVIRONNEMENT DE CIEL-COMPTABILITE

3.1 Les menus

   

4

LE "PLAN COMPTABLE"

Ciel Compta a déjà son propre plan comptable (environ 600 comptes sont déjà créés) mais il est évidemment possible d’y apporter des modifications.

RAPPEL THEORIQUE

Le plan comptable·

-  est imposé par ……………..

-  facilite le ………………………………. des comptes

-  composé de 8 classes

? les classes de 1 à 5 : elles reprennent les comptes de ……………

? la classe 6 : elle reprend les comptes de ……………..

? la classe 7 : elle reprend les comptes de …………….. ? la classe 0 reprend les comptes de droits et d’engagements hors bilan.

 Comment consulter le plan comptable ?  

1.  Dans le menu, choisissez l'option "BASES- PLAN COMPTABLE"

2.  La fenêtre suivante apparaît :

 

3.  Pour consulter un compte particulier : double clic sur le compte souhaité dans la liste présentée ci-dessus.

4.  La fenêtre du compte particulier apparaît à l’écran. Elle comprend les informations spécifiques du compte sélectionné.

Soit cette fenêtre et l’explication de ses différents champs et boutons.

 

5

LA TVA

5.1 Qu’est-ce que la TVA ?  

Définition de la TVA (loi du 3 juillet 1969 mise en application le 1er janvier 1971)

La TVA (………………………………………………………………………………………………………………………………..) est : -       un impôt indirect

Il frappe la livraison d’un bien ou la prestation d’un service, d’un stade de la fabrication ou de la distribution à un stade suivant, sur le supplément de valeur apporté à ce bien ou service par l’entreprise cédante.

-    une taxe à la consommation.

C'est donc le consommateur final qui paie cette taxe, c'est-à-dire la personne qui bénéficie de la livraison d'un bien ou de la prestation de services.

Ce consommateur est …………………………………………………..

-    l’assujetti

En tant qu'assujetti à la T.V.A., le commerçant constitue un maillon essentiel dans la perception de cette taxe. Il porte en compte une T.V.A. sur les ventes à ses clients et il peut déduire de cette T.V.A., la T.V.A. frappant ses propres achats et investissements. Il doit verser au trésor la différence entre ces deux postes.

L’administration de la TVA est compétente en matière de TVA. Elle vous affectera un numéro correspondant à votre numéro d’entreprise.

Il existe des principes particuliers de TVA : intracommunautaires, cocontractant, … (décrits plus loin)

5.2 Le numéro de TVA  

Quelle est la structure de ce numéro ? Peut-on contrôler un numéro de TVA ?

"Suite au lancement de la BCE 1er  juillet 2003, il a été attribué à chaque entreprise un numéro d'entreprise unique qui a aussi la fonction de numéro d'identification à la TVA pour les entreprises assujetties.

Concept de numéro d'entreprise: il comporte 10 chiffres. Un point sépare le premier groupe de 4 chiffres et les deux groupes de trois chiffres qui suivent (). Cette nomenclature sera obligatoire dès le 31/12/2007 et remplace le numéro de TVA à 9 chiffres  encore utilisé actuellement. Le préfixe BE fait partie intégrante du numéro d'identification à la TVA.

Mention du numéro d'entreprise sur les documents. Conformément à la réglementation TVA, les personnes qui sont identifiées à la TVA doivent mentionner leur numéro d'identification sur tous les contrats, factures, bons de commande, notes d'envoi et autres documents relatifs à leur activité économique, qu'elles établissent ou qui sont établis pour leur compte. Les factures doivent en outre en principe également contenir la mention du numéro d'identification à la TVA du client. Comme le numéro d'entreprise a aussi la fonction de numéro d'identification à la TVA, il n'est pas nécessaire que les entreprises qui sont titulaires d'un tel numéro mentionnent le numéro de TVA séparément. La mention du seul numéro d'entreprise suffit.


Obligations déclaratives à l'égard de l'Administration de la TVA. Pour plus de commodité (passage de 9 chiffres à 10 chiffres pour le numéro de TVA), un "0" sera préimprimé dans la première case sur les formulaires n° 625 (déclaration TVA), n° 723 (relevé intracommunautaire) et n° 725 (listing clients).

Le chiffre de contrôle. Tout comme pour le numéro d'identification à la TVA, les deux derniers chiffres du numéro d'entreprise forment maintenant également le chiffre de contrôle. La méthode dite "modulo 97" - méthode qui permet de vérifier si un numéro est correct – reste donc d'application. Cela signifie en pratique que les deux derniers chiffres sont égaux à la différence entre 97 et le reste de la division des huit premiers chiffres par 97.

EXEMPLE Numéro d'entreprise 0449.386.647

Division des huit premiers chiffres par 97 : 04 493 866 / 97 = 46 328 Reste de la division = 50

Différence entre 97 et le reste de la division : 97 – 50 = 47

= les deux derniers chiffres du numéro d'entreprise1"

5.3 Qu’est-ce que la valeur ajoutée ?

L’entreprise VRS Product cultive des pommes de terre selon les normes de l’agriculture biologique : plants issus de la récolte de l’année précédente, engrais naturels absence de mécanisation. La production est vendue à raison de 1 € par kg. Un grossiste en fruits et légumes, EPI-CERI SPRL, passe une commande pour 1000 kg. VRS Product établit la facture suivante:

                     14

Comptabilité informatisée -2e BAC droit

– 2012-2013

be – J. Servian

1

Epi-Ceri, grossiste en fruits et légumes, règle le montant de cette facture par virement bancaire. Que représente ce montant ?

VRS Product peut-il utiliser la totalité de cette somme pour régler, par exemple, une partie des salaires du mois?

Calcul

Valeur ajoutée : TVA :

Après avoir nettoyé, trié, calibré et emballé les pommes de terre, EPI-CERI SPRL les vend  à raison de 1,40 € par kg. Le détaillant primeur, la Maison Lahaye, passe une commande pour 1000 kg. EPI-CERI SPRL établit la facture suivante:

6032 Mont-sur Marchienne

N° FACTURE

112/245

Téléphone 071 47 02 09/ Télécopie 071 42 03 09

TV A : BE 0445.667.785

CLIENT :

M ais on Lahaye

Place Albe r t I, 11

6000 Char le r oi

071/33.20.66

DESCRIPTION

Quantité

PU

M ONTANT

Pommes de terres nicolas sac de 5 kg

200,00



7,00

1.400,00

SOUS-TOTA L

1.400,00

TA UX DE T.V .A .

 

6,00%

T.V .A .

 

84,00

A UTRE

 

TOTAL

1.484,00

Paiement sous 15 jours par virement bancaire sur notre compte:

 

CBC 732-0190992-50

IBA N : BE86 7320 1909 9250 - BIC : CREGBEBB

 

MERCI DE VOTRE CONFIANCE !

La Maison Lahaye, détaillant primeur, a acheté ses pommes de terre à EPI CERI Sprl, son grossiste. Combien lui coûte (hors TVA) le fait d’être passé par cet intermédiaire plutôt que d’acheter directement au producteur?

Qu’est ce qui justifie qu’EPI-CERI SPRL, grossiste,  puisse faire payer les pommes de terre plus cher que VRS Product, producteur?

Quel est le montant de la TVA due à l’Etat par EPI-CERI SPRL?

Calcul :

Valeur ajoutée : TVA :

Or, quel est le montant de TVA facturé par EPI-CERI sprl à la Maison Lahaye ? Que représente de montant ?

En conclusion

 

SOLDE TVA à verser à l’Etat =                                                                                  

 

15

Comptabilité informatisée -2e BAC droit – 2012-2013 F. Gaube – J. Servian

       

 

16 Comptabilité informatisée -2e BAC droit – 2012-2013

F. Gaube – J. Servian


En résumé :

Valeur ajoutée :

L’assujetti :

5.4 Quel est le principe de la TVA ?

Le commerçant Durand, assujetti à la tva a effectué des ventes pour 10.000€ TVA 21% et des achats pour 7.500€ TVA 21%. Dresse sa déclaration de TVA

 

                                                                       Commerçant                                                    Etat

assujetti

 

Fournisseur

L’assujetti établit sa déclaration de TVA. Qu’est=ce qu’une déclaration de TVA ?

L'assujetti fait la différence entre la TVA perçue de ses clients et la TVA payée à ses fournisseurs

- TVA perçue > TVA payée : ...............................................................................

- TVA perçue < TVA payée : ................................................................................

Quels comptes mouvementer ?

Si les opérations TVA se clôturent normalement à la fin de chaque mois (ou chaque trimestre) par un solde :

-  à verser à l'administration de la TVA, elle enregistrera tous ses mouvements au compte 451 "TVA à payer".

-  en faveur de l'entreprise: elle utilisera en permanence le compte 411 "TVA à récupérer".

5.5 Opérations soumises à la TVA ?  

L’entreprise Zetor achète des marchandises à l’entreprise belge Frater (15.000€TVA comprise 21%) et des marchandises à la société française Grégoire (20 000 € TVA comprise 21 %) Elle vend également des marchandises à la société Fruivert en France (12 500 €) et à Olivari en Belgique  (20 300 € TVA 21 %) Quelles sont les opérations soumises à la TVA ?

Les opérations imposables à la TVA sont les livraisons de biens, les prestations de services, les importations et les acquisitions intracommunautaires de biens

Livraison de biens

La livraison de bien est un transfert du pouvoir de disposer d'un bien comme un propriétaire. Elle est soumise à la TVA belge si le lieu de la livraison est situé en Belgique.

Prestations de services

Toute opération qui n'est pas une livraison de biens est une prestation de services. Elle est soumise à la TVA lorsque le lieu de prestation se situe en Belgique. En principe, le lieu de prestation de service est localisé dans l'état où le prestataire de services a établi le siège de ses activités économiques. Mais il existe de nombreuses exceptions à ce principe. Importations

Par importation, il faut entendre l'introduction en Belgique d'un bien en provenance d'un pays non membre de l'UE. La facture ne mentionne aucune TVA mais l'acheteur doit la payer lors de l'entrée du bien sur le territoire belge. Cette taxe est déductible.

Acquisitions intracommunautaires

Par acquisition intracommunautaire, il faut entendre l’introduction en Belgique d'un bien expédié ou transporté au départ d'un pays membre de l'UE. Dans la situation où l’acquéreur belge dispose d’un numéro d’identification à la TVA valable, l’acquisition est taxée en Belgique. La facture ne mentionne aucune TVA. L’acquéreur belge, s’il est un assujetti tenu au dépôt de déclarations périodique, indique l'opération et la taxe dans sa déclaration à la TVA. La taxe est déductible.

Les exonérations

La loi prévoit un certain nombre d'exemptions qui peuvent être subdivisées en deux groupes : Les activités qui sont exonérées de la TVA mais qui n'enlèvent pas le droit au prestataire de déduire la TVA qui lui a été facturée en amont. Exemple : les exportations (hors UE), les livraisons intracommunautaires (à destination d'un état membre de l'UE).

Certaines activités à caractère culturelles ou sociales sont exemptées de TVA et font perdre à ceux qui  les  exercent  le droit  de  déduire la TVA qu'ils  ont  payée  à  leurs fournisseurs. Exemple : les notaires, les médecins, les établissements d'enseignement,…

5.6 Quelle est la base d’imposition ?  

Soit l’entreprise Zétor. Elle a vendu des marchandises à la société belge GAMA selon le détail de la facture suivante : marchandises : 10.000€, transport 125€, assurance 25€. Quelle est la base imposable de cette vente ?

La base d'imposition de la TVA est le montant dû pour le bien ou le service qui a été fourni. Sont également compris dans ce montant, les frais de commission, d'assurance et de transport, ainsi que les taxes, droits et prélèvements.

La base d'imposition ne comprend toutefois pas un certain nombre de rabais de prix, de consignes pour les emballages,…

Des régimes particuliers s'appliquent notamment à l'importation, aux prestations des agences de voyages,…

Pour certains biens et prestations de services, il existe une base minimale d'imposition, entre autre pour les nouvelles

5.7 Les taux de TVA   

Le taux normal de TVA est de ……………………

On distingue toutefois d’autres taux plus avantageux pour certaines catégories de biens et de services.

La TVA est calculée sur la base d'imposition à des taux qui dépendent de l'objet de la transaction. Les taux sont fixés par arrêté royal. Ils sont actuellement de :

6% principalement pour les biens de première nécessité et pour les prestations de services à caractère social (ex : les produits de première nécessité, le transport de personne, les services agricoles,…)

12% pour certains biens et prestations de services qui d'un point de vue économique ou social sont importants (ex : le charbon, la margarine, les abonnements à la télévision payante,…)

21%  pour les opérations se rapportant à des biens ou à des services qui ne sont pas dénommés ailleurs (ex : les voitures neuves, les appareils ménagers électriques, les articles de parfumeries, …)

Qui fixe ces taux ?  

Code de la TVA : Article 37

Le texte de l'art. 37 est applicable à partir du 01.01.1993. (Art. 38, L 28.12.1992)

§ 1er. Par arrêté délibéré en Conseil des Ministres, le Roi fixe les taux et arrête la répartition des biens et des services entre ces taux en tenant compte de la réglementation édictée en la matière par les Communautés européennes.

Moyennant la même procédure, Il peut modifier la répartition et les taux, lorsque les contingences économiques ou sociales rendent ces mesures nécessaires.

§ 2. Le Roi saisira les Chambres législatives, immédiatement si elles sont réunies, sinon dès l'ouverture de leur plus prochaine session, d'un projet de loi de confirmation des arrêtés pris en exécution du § 1er du présent article.

?method=view&nav=1&id=f2e573ff-7fd1-4204- a758-4f1b3bad9c48&disableHighlightning=true#findHighlighted

Code TVA : disponible sur ?method=view&id=7769dc7c-a852-4b9a-9885-27114b9de8f0#findHighlighted

Les taux de TVA sont-ils identiques dans l’Union européenne?

Analyse le document, ci-joint, extrait du site :

 

5.8 Quelles sont les obligations de l’assujetti à la TVA ?

Les principales obligations de l'assujetti consistent à :

-  faire une déclaration relativeàl'activitééconomique(commencement, modification et cessation d'activité)

-  établir des factures, des souches de TVA ou inscrire les opérations dans le journal des recettes

-  tenir une comptabilitéprobante à l'égard de l'administration de la TVA

-  déposer chaque année un listingdes clients assujettis

-  remettre un relevé des o pérations intracommunautaires

-  déposer sa déclaration TVAdans les délais prescrits (via l’application INTERVAT)

-  payer le solde TVA en faveur de l'administration dans les délais prescrits et éventuellement effectuer des acomptes en cas de déclaration

5.9  Qu’ en est -il au niveau du logiciel ?

Dans le menu, sélectionnez « BASES – TABLE TVA »

Un paramétrage complet des codes TVA pour les différents journaux est prévu dans le programme mais il est possible de les modifier.

Il faut associer un CODE TVA aux différents types d’opérations commerciales en vue d’en définir le TAUX et la comptabilisation.

        Exemples :       taux O % : code

taux 6% : code

Dans le logiciel CIEL : Pourquoi doit-on encoder le numéro de TVA ?

5.10  La déclaration de TVA

Comment doit-on remplir sa déclaration de TVA ?

1.  Analyse la déclaration de TVA suivante et complète-la grâce au cas concret suivant:

L’entreprise ALFONSE vend des marchandises pour 10.000€ + TVA 21% et pour 2.000€ + TVA 6%. Elle a par ailleurs acheté une nouvelle grue de 28.000€ + TVA 21%, des marchandises pour approvisionner son stock pour 5.000€ + TVA 21% et sa facture d’électricité s’élève cette année à 1.500€ + TVA 21 %

L’entreprise ALFONSE va-t-elle payer de la TVA à l’Etat ou récupérer de la TVA de l’Etat ?

Complète la déclaration de TVA en t’aidant des fiches explicatives

2.    La déclaration est maintenant complétée manuellement. Quelles sont les informations nécessaires pour le logiciel CIEL ?



6

LES " JOURNAUX"

Qu’est-ce qu’un journal ? A quoi sert-il ?

Ciel dispose déjà d’un certain nombre de journaux prédéfinis.

Comment choisir un journal ?

Quels sont ces journaux ?

Il est également possible de créer et modifier ces journaux (voir plus loin)

7

SAISIE DES ECRITURES D’ACHATS DE MARCHANDISES

7.1 Les factures : mentions obligatoires

Soit le document 1 de la société ORDINAT :

Réponds aux questions suivantes sur base de l’analyse du document

-    qui est le fournisseur ?

-    qui est le client ?

-    qui rédige ce document ?

-    que représente ce document ?

-    quelles sont les mentions obligatoires de ce document et l’utilité de ces mentions ?

-    à quel document la facture doit-elle être comparée ? Pourquoi cette comparaison est-elle nécessaire ?

AKROTEC sa

rue au vin, 25

9600 RENAIX

Tél : 078/45.23.56

TVA : 669.344.342

CPH : 125-6028801-51

Renaix, le 06 Janvier 20…...

FACTURE N°50268

 

ORDINAT

rue Terre à Briques

7500 TOURNAI

     

Voici le détail des marchandises qui vous ont été livrées :

50 boîtes de disquettes au prix unitaire de 2.7268

Total HTVA                                                                                                                                       136.34

TVA                                                                                                                     21%                        28.63

TOTAL A PAYER                                                                                         164.97 

Le règlement de cette facture se fera selon les conditions de vente établies dans le bon de commande à 30 jours fin de mois.

Le ………………………. rédige la facture et l’envoie au ……………… en vue d’obtenir le ………………………   de la marchandise livrée. La facture permet la comptabilisation de l’achat et de la vente mais pas du règlement de celle-ci

           Le calcul d'une facture se fait comme suit :

7.2 Comment comptabiliser ce document ?  

La facture précédente est comptabilisé comme suit chez ORDINAT:

De quel type d’achat s’agit-il ?

Existe-t-il d’autres types d’achat ?

Sont-ils comptabilisés de la même manière ?

                D                                                       C                                                         D                                                        C

 

Date

N° opér.

Imputations

 

Montants

 

N° des comptes

Intitulé des comptes

Débit

Crédit

Débit

Crédit

7.3 Comment choisir le journal ?

ANALYSE LE DOCUMENT ORDINAT. Pose-toi différentes questions :

De quel type de document s’agit-il ?

Ordinat achète-t-il ou vend-t-il ?

  Le journal est donc : ……………………………………..

Pour accéder à ce journal, plusieurs possibilités sont offertes :

-    dans le menu, choisir l'option « SAISIES » et le journal correspondant

-    grâce à l’icône de la barre d’icônes verticale

-    grâce à l’icône de la barre d’icônes horizontale

7.4 Comment saisir les achats ?  

7.4.1 Une fois le journal choisi, on peut commencer la saisie des écritures.

La fenêtre suivante apparaît :

Lors d’un premier encodage, activez grâce au « » les cases à cocher afin de s’arrêter  systématiquement dans ces zones de saisies lors de chaque encodage

Le numéro de compte fournisseur commence toujours par 440 suivi de 3 autres caractères.

Ex. : pour ORDINAT : dans le champ « FOURNISSEUR » : tapez

7.4.2 Si ce fournisseur n’existe pas encore, le logiciel vous l’avertit.

Le message « ce compte n’existe pas » apparaît. Comme suit :

 

Vous avez la possibilité de créer le fournisseur ici  en cliquant sur « créer »

Ø La fenêtre de création de compte apparaît

QUELQUES CONSEILS SPECIFIQUES AU COMPTE FOURNISSEUR :  

7.4.2.1     ONGLET : Options

Dans la fenêtre « compte création », quels champs faut-il compléter ?

 

7.4.2.2 ONGLET « TIERS »

Sélectionnez cet onglet en cliquant dessus, la fenêtre suivante apparaît : Quels champs faut-il compléter ?

 

7.4.2.2.1Imputation :

Qu’est-ce que l’imputation ?

Quels types d’achat peut-on faire ?

Exemple : ORDINAT

Comment procéder ?

•   encoder le numéro de compte adéquat (Grâce à la touche F4 : tu peux visualiser le plan comptable complet)

•   visualiser la fiche signalétique du compte et vérifier les paramètres de ce compte : Touche F3

 Exemple pour ORDINAT : Que contrôler sur la fiche signalétique du compte imputé ?

 

7.4.2.2.2Echéance: précise l’échéance du paiement à sélectionner dans la fenêtre qui en découle.  Soit cette fenêtre :

 

Exemple ORDINAT :

Ø  après avoir complété les champs de la fenêtre « création du compte fournisseur», validez par « enter »

Ø  Ciel revient dans la fenêtre de saisie et vous pouvez continuer à compléter les champs situés dans le haut de cette fenêtre :

Ø

 

Ø  Viens ensuite la saisie de l’écriture proprement dite. Cette opération se fait dans la

partie suivante de la fenêtre de saisie :

Exemple ORDINAT :

Ø  enregistrez votre saisie en cliquant sur « BROUILLARD » (toute modification ultérieure reste possible)

ATTENTION : Si vous cliquez sur  « VALIDER »  » : l’opération est enregistrée de façon définitive et irrémédiable.

7.5 Comment vérifier notre encodage ?   

Comment procéder à la vérification d’un encodage ?

Ø  Dans la barre d’icônes horizontale, sélectionner « LISTE DES ECRITURES »

Ø  La fenêtre suivante apparaît :

Quelles informations trouve-t-on sur cette fenêtre ?

Une erreur s’est glissée dans notre encodage ?

Ø  Dans cette fenêtre, se placer sur l’écriture que l’on veut modifier ou effacer et sélectionner cette écriture par un double clic



Ø  L’écriture sélectionnée apparaît en grille de saisie Différentes opérations peuvent être exécutées :

•   modifier les informations en procédant comme lors de l’encodage et NE PAS

OUBLIER d’accepter par BROUILLARD

•   supprimer l’écriture erronée en utilisant le bouton « effacer TOUT » situé dans le bas de la fenêtre et accepter par BROUILLARD

•   accepter l’écriture telle qu’elle est par BROUILLARD

ATTENTION : ne pas laisser d’écriture en grille de saisie, elle n’est pas prise en compte tant qu’elle n’est pas acceptée par BROUILLARD


7.6 Comment imprimer nos encodages ?

Les journaux doivent être imprimés en vue de conserver une trace écrite des écritures comptables.

Comment procéder ?  

Ø  Dans le menu, choisir ETATS – JOURNAUX Ø La fenêtre suivante apparaît :

 

Ø  Lorsque les informations sont sélectionnées (notamment le type de journal), l’aperçu permet de faire apparaître le journal demandé à l’écran. Il comprend les informations suivantes :

Ø  Demander l’impression en cliquant sur le bouton « imprimante »

7.7 D'autres écritures d'achat .

Soit le document suivant : analyse le et encode le

LEFRANC sa

chaussée de Louvain

1000 Bruxelles                                                                    Bruxelles, le 11 janvier 20..…

Tél : 02/895-45-41

ING 370-1043327-82

TVA : BE441-542-416  ORDINAT rue Terre à Briques

7500 TOURNAI

FACTURE n° 5/0020

100 kits ordinateur (souris optique, clavier optique, ...). Réf 2345

100 x 25€ (PU HTVA)               2500,00

TVA 21%                                   525,00€

TOTAL A PAYER                                                                     3025 ,00 €  

A régler dans les 60 jours fin de mois

LEFRANC sa

chaussée de Louvain 1000 Bruxelles

Bruxelles, le 14 janvier 200…

Tél : 02/895-45-41

ING 370-1043327-82

TVA : BE441-542-416 

ORDINAT

rue Terre à Briques

7500 TOURNAI

FACTURE n° 5/0020

100 disque durs externes Réf 212345

100 x 55€ (PU HTVA)                 5.500,00

TVA 21%                                      1.155,00€

TOTAL A PAYER 

A régler dans les 60 jours fin de mois

6.65 5,00 €  

8.1 Introduction.

Outre les achats de marchandises, une entreprise peut acheter d’autres choses. Lesquelles ?

On peut classer ces achats en 2 grandes catégories :

1.  …………………………………

2.    …………………………………

8.2 Achat de ………………………………………………………..

Soit l’achat suivant :

-    de quel type d’achat s’agit-il ?

-    dans quel compte va-t-on comptabiliser cet achat ?

8

SAISIES D’ECRITURES D’ACHATS DIVERS

 rue de la Concorde,17

7100 La Louvière Tél :0800-33900

La Louvière, le 15 janvier 20…. Ordinat rue Terre à Briques

7500 TOURNAI

FACTURE n° 52/7207/04489 

abonnement  

     ligne téléphonique U89 MIP standard

 Communications : période du  10/11/200.. au 31/12/200  nationales Trafic internet

vers Mobistar                  internationales

                                                                                     Total hors TVA

                                                                                      TVA

36,45

62,58

25,25

40,13

9,12

173,53

36,44

TOTAL

2 0 9 ,9 7  €  

                                                    TVA BE202-239-951              Fortis : 270-0194586-57

Le document est comptabilisé comme suit chez ORDINAT :  

Date

N° opér.

Imputations

 

Montants

 

N° des comptes

Intitulé des comptes

Débit

Crédit

Débit

Crédit


8.3 Achat d’actifs immobilisés  

8.3.1 Notions générales :

-    de quel type d’achat s’agit-il ?

-    dans quel compte va-t-on comptabiliser cet achat ?

HABITAT                              

Route de Mons, 125                                           

1000 Bruxelles       TVA 0416-141-975          

Centea 410-0651591-65                                       

Ordinat

Rue Terre à Briques

7500 Tournai

Facture 456/789                                          Bruxelles, le 30 janvier 20....

Livraison d’un ensemble d’étagère d’exposition : 4000,00€ TVA 21% : 840,00€

TOTAL A PAYER : 4.840,00€ Payable dans les 30 jours

Le document est comptabilisé comme suit chez ORDINAT :  

Date

N° opér.

Imputations

 

Montants

 

N° des comptes

Intitulé des comptes

Débit

Crédit

Débit

Crédit

En résumé

On distingue différents types d’achats :

1. Achat de marchandises

Comptes mouvementés :

Dettes commerciales (44) : Fournisseurs (440)

Ce  compte  enregistre  toutes  les  dettes envers  des  tiers,  nées  de  l'achat  de  valeurs d'exploitation. Dans le cadre d’un achat ce compte sera …………………………………..

Un compte de TVA : deux comptes sont prévus pour les relations avec l'administration de la TVA:

411 TVA à récupérer : compte de créance vis-à-vis de l’administration de la TVA 451 TVA à payer : compte de dette vis-à-vis de l’administration de la TVA

2.   Acquisition de Biens et services divers

Classe  « 6100 Services et biens divers »  ce sont les loyers, charges locatives, entretiens et réparations, , travaux, fournitures et services livrés ou prestés par des tiers,  transports et déplacements, publicité

-    610 Loyers et charges locatives

-    611 Entretiens et réparations

-    612 Fournitures

-    613 Communications

-    614 Assurances diverses

-    615 Marketing

-    616 Transports

3.   Acquisition d’un bien immobilier

Compte d’Immobilisations corporelles (22 à 27)

-    22 Terrains et constructions:

-    23 Installations, machines et outillage: comprend les installations diverses nécessaires à l’exploitation et le matériel d’exploitation constitués par des objets, instruments ou machines qui servent à extraire, transformer ou façonner les matières et fournitures, ou qui servent à fournir les services qui font l’objet de la profession exercée.

-    24 Mobilier et matériel roulant: le mobilier comprend le mobilier de bureau, tables, armoires, etc. Le matériel roulant ou de transport comprend tous les véhicules roulant, voguant et volant.

8.3.2  Opération consécutive à l’encodage : 

Suite à l’encodage de la dernière facture (facture d’investissement) le message suivant apparaît :

« N’oubliez pas de compléter vos tableaux d'immobilisation »

En quoi consiste ce message ? 

Qu’est-ce que l'amortissement ? 

Quels sont les actifs amortissables ? Quels montants amortir ?

Durée d'amortissement ?

Quel taux d’amortissement choisir ? Comment va-t-on amortir ?

8.3.3  Le tableau d’amortissement 

 Différents types d’amortissements sont possibles. Lesquels ?

8.3.3.1   Amortissement ……………………………………..

Quel est le principe de cet amortissement ?

Soit un tableau d’amortissement Que signifient les termes suivants ?

Taux d’amortissement, base d’amortissement, annuité, total des amortissements et valeur nette comptable ?

Dresse le tableau d’amortissement de l'acquisition des étagères

DESCRIPTION DU BIEN :

TAUX D’AMORTISSEMENT :

DATE D’ACHAT :

 

Année

Base d’amortissement

Annuités

Total des amortissements

Valeur comptable nette

8.3.3.2  Amortissement …………………………….

Quel est le principe de cet amortissement ?

Comment procède-t-on ?

DESCRIPTION DU BIEN :

TAUX D’AMORTISSEMENT :

DATE D’ACHAT :

 

Année

Base d’amortissement

Annuités

Total des amortissements

Valeur comptable nette

8.3.3.3  Amortissement PRORATA TEMPORIS

A l’aide de l’article suivant, décris le principe de cet amortissement ?

La loi réforme de l’ISoc du 24.12.2002 a modifié le régime des amortissements pour certaines sociétés en ajoutant un § 2 à l’art. 196 CIR.[1]

« § 2 Dans le chef des sociétés qui ne bénéficient pas du taux de l’impôt fixé conformément à l’art. 215, al. 2 CIR, pour l’exercice d’imposition afférent à la période imposable au cours de laquelle l’immobilisation incorporelle ou corporelle a été acquise ou constituée :

1.la première annuité d’amortissement portant sur des immobilisations acquises ou constituées pendant l’exercice comptable n’est prise en considération à titre de frais professionnels qu’en proportion de la partie de l’exercice comptable au cours de laquelle les immobilisations sont acquises ou constituées ;

2.par dérogation à l’art. 62 CIR, le montant global des frais accessoires au prix d’achat est amorti de la même manière que le montant en principal de la valeur d’investissement ou de revient des immobilisations concernées ».

Les modifications du régime des amortissements ne sont applicables que pour les sociétés qui sont exclues du taux réduit de l’ISoc pour l’exercice d’imposition afférent à la période imposable au cours de laquelle l’immobilisation a été acquise ou constituée.

                 Comment procède-t-on ?

DESCRIPTION DU BIEN :

TAUX D’AMORTISSEMENT :

DATE D’ACHAT :

 

Année

Base d’amortissement

Annuités

Total des amortissements

Valeur comptable nette

8.3.4 Comptabilisation de l’amortissement

Le tableau d’amortissement sert de support à la comptabilisation de l’amortissement. 

Celle-ci fait partie des écritures de fin d’exercice. Dès lors, l’amortissement ne sera pas comptabilisé à ce stade mais en fin d’exercice.


8.3.5 Cas particulier des véhicules

La déductibilité de la TVA est limitée dans certains cas. D'après l'article suivant, qu'en est-il ?

L'article 45§2 du CTVA :

« Pour la livraison, l'importation et l'acquisition intracommunautaire de véhicules automobiles destinés au transport par route de personnes et/ou de marchandises, et pour les biens et services se rapportant à ces véhicules, la déduction ne peut dépasser en aucun cas 50% des taxes qui ont été acquittées »

Toutefois, cette limitation de déductibilité ne s'applique pas à tous les véhicules.

Ceux-ci sont repris dans l'alinéa 2 de ce même article et comprend par exemple :

-  véhicules d'une masse autorisée supérieure à 3.500Kg,

-  véhicules spécialement adaptés au transport des malades, blessés, prisonniers et transports mortuaires, ...

-  etc.

LUCKX s.a.

Route d'Anvers 234

1000 Bruxelles

02/4569078    Ordinat            rue terre à briques

BE                                                                                                7500 Tournai

                                                                                                     Bruxelles, le 30 janvier 20..

FACTURE 34

Veuillez trouver ci-joint le montant dû pour la livraison d'un voiture de marque

Mercédes classe 3 Référence 345-90 – full option

                                                                                                    Prix HTVA       45.000 €

                                                                                                    TVA 21%           8.505 €

TOTAL A PAYER 53 505 €   A régler dans les 8 jours

Le document est comptabilisé comme suit chez ORDINAT :  

Date

N° opér.

Imputations

 

Montants

 

N° des comptes

Intitulé des comptes

Débit

Crédit

Débit

Crédit

8.4 Achats cocontractant

8.4.1 Notions générales :

- Quelle est sa particularité ?

NETTOITOUT                 Liège, le 02 février 20....

rue du Faubourg 4020 Liège

T.V.A. 0-427-752-380

Dexia 068-2208429-57

            ORDINAT rue Terre à Briques

7500 TOURNAI FACTURE N° 5002008

forfait « nettoyage des vitrines et parquets »



986