Bootstrap tutorial francais pdf


Télécharger Bootstrap tutorial francais pdf

★★★★★★★★★★3.5 étoiles sur 5 basé sur 1 votes.
Votez ce document:

Télécharger aussi :


Prenez en main Bootstrap

Par bestmomo

 

Licence Creative Commons 6 2.0 Dernière mise à jour le 6/03/2014

 

Sommaire

Sommaire . 2

Lire aussi .. 3

 Prenez en main Bootstrap .. 5

Partie 1 : Premiers pas .. 5

Mise en route 6

Un framework ? .. 6

Les intérêts 6

Les inconvénients . 6

Découverte de Bootstrap 7

Origine de Bootstrap 7

Contenu du kit . 7

Évolution de Bootstrap 7

Installation . 8

Installation de Bootstrap . 8 Les CDN .. 11

Une trame pour démarrer 11

Le template de base .. 11

Un template de démarrage 13

Les Media Queries . 15

Une grille ? . 17

Présentation .. 18

Le principe d'une grille . 18

Terminologie .. 18

La grille de Bootstrap 18

Organisation de la grille .. 19

La grille en pratique 25

Le conteneur . 25

Une seule rangée 26

Plusieurs rangées .. 27

Sauter des colonnes . 27

Imbrication d'éléments . 29

Ordre des colonnes 30

Un petit TP . 31

Mise en page . 31

Premier cas 31

Second cas 33

Troisième cas 34

Quatrième cas .. 36

Un peu de pratique . 40

Combiner les formats et exemple de page 40

Combinaison de classes « col-* » .. 40

Page d'exemple 43

Cas pratiques et classes « responsive » . 49

Exercice 1 49

Exercice 2 56

Partie 2 : Mise en forme des éléments . 60

Eléments de base 61

Listes, descriptions et tableaux 61

Les listes . 65

Descriptions .. 66

Les tableaux .. 67

Formulaires 72

Formulaire de base 72

La page d'exemple . 75

Formulaire horizontal 82

Formulaire en ligne 83

Les classes input-group, input-group-addon et input-group-btn à l’œuvre 84

Dimension des contrôles . 86

Stylisation selon l'état 87

Un générateur de formulaire . 90

Boutons, icônes et images . 91

La page d'exemple . 91

Des jolis boutons . 95

De jolies icônes . 101

Mise en forme des images .. 105

Les composants intégrés . 106

La navigation .. 107

La page d'exemple .. 107

Une barre de navigation 108 La pagination .. 114

Aide à la navigation . 117

Effets typographiques et thumbnails .. 118

La page d'exemple .. 118

Jumbotron . 119

Sommaire

 

Des libellés colorés . 120

Des badges . 122

Thumbnails .. 123

Listes groupées, panneaux et médias .. 126

La page d'exemple .. 126

Les listes groupées . 127

Les panneaux . 132

Les médias .. 136

Alertes et barres de progression .. 139

Alertes 139

Barres de progression 142

Partie 3 : Mise en forme avancée 147

Les plugins jQuery 147

Généralités .. 147

La librairie jQuery . 147

Les librairies Javascript de Bootstrap 149

La page d'exemple .. 152

Menu déroulant . 158

Menu déroulant dans la barre de navigation .. 158

Menu déroulant dans un bouton 159

Activation par Javascript .. 165

Fenêtre modale . 166

Un premier exemple simple 166

Un pied de page 167

Une transition . 168

Garder le fond de l'écran .. 169

Injecter une page HTML 169

Largeur de la fenêtre modale . 172

La page d'exemple et l'accessibilité 173

Activation avec Javascript 174

Onglets .. 176

Un premier exemple simple 176

Un autre aspect . 176

Transition progressive 176

Empilage .. 177

Justification . 177

Désactiver un lien . 178

Un menu déroulant dans un onglet . 178

Onglets latéraux 179

La page d'exemple .. 180

Utilisation de Javascript 181

Boutons . 183

Bouton bascule . 183

Boutons effet "checkbox" . 183

Boutons effet "radio" 183

Boutons pour attente de processus 184

La page d'exemple .. 185

Carrousel .. 186

La page d'exemple .. 186

Un premier exemple simple 186

Des titres pour les images 187

Un indicateur de l'image affichée . 188

Des boutons de défilement . 189

Améliorer la présentation . 190

Les options du carrousel .. 191

Les événements 194

Info-bulles et Popover 195

La page d'exemple .. 195

Info-bulle 196

Popover . 198

Effet accordéon . 200

Un exemple simple .. 200

Des bordures pour bien délimiter les éléments . 201

Afficher une seule zone . 203

De jolies en-têtes . 204

Effet accordéon sur une liste groupée 205

Commande en Javascript 206

Utilisation des événements . 207

Une barre de navigation rétractable 209

Le Scrollspy . 210

Mise en page avec le Scrollspy . 210

Un mouvement fluide . 214

Activation par Javascript .. 215

Configurer Bootstrap .. 215

Configuration simplifiée . 216

Une page d'exemple .. 216

Configurer en ligne sur le site de Bootstrap 220

LESS, un langage de style dynamique . 223

Les sources des fichiers LESS de Bootstrap . 223

Des variables . 224

Inclusion de fichier .. 225

Les mixins 225

Sélecteurs emboîtés .. 226

Lire aussi

 

Opérations 227

Fonctions .. 228

Un exemple synthétique 228

Utilisation de LESS dans Bootstrap 231

Un programme pour LESS .. 231

Exemple simple de configuration . 232

Réflexions sur la configuration de Bootstrap avec LESS . 233

Les mixins 235

Utilisation dynamique de LESS . 239

Un thème pour Bootstrap . 240

Le thème optionnel .. 240

D'autres thèmes 241

Composer son thème . 243

Lire aussi

 

Par

Mise à jour : 06/03/2014

Difficulté : Intermédiaire  Durée d'étude : 20 jours

 

5 visites depuis 7 jours, classé 15/808

Vous créez des pages web et vous passez beaucoup (trop) de temps avec le CSS ?

Alors Bootstrap est fait pour vous, et ce cours va vous guider dans la découverte de cette puissante boîte à outils. Bootstrap est un framework qui peut rendre votre vie plus facile pour créer l'architecture d'une page web. Mais Bootstrap va bien plus loin qu'offrir du code CSS déjà bien organisé et structuré. Il offre aussi des plugins jQuery de qualité pour enrichir vos pages.

Vous êtes prêts ? Bon, on y va, mais il serait bien, pour profiter pleinement de ce cours, que possédiez quelques connaissances préalables :

La base indispensable est de posséder de bonnes notions en HTML et CSS. Vous avez des lacunes ? Comblez-les avec le cours de Mathieu Nebra.

Pour comprendre la mise en œuvre des plugins jQuery, vous aurez besoin des quelques bases dans ce domaine. Il vous en manque ? Alors vous pouvez réparer ça en lisant le cours de Michel Martin.

Si vous voulez modifier Bootstrap pour l'adapter à vos besoins il vous faudra connaître LESS. Là aussi vous avez besoin d'un coup de main ? Il existe également un cours.

 Ce cours a été élaboré avec la version 3.1 de Bottstrap.

Allez on y va !


Partie 1 : Premiers pas

Dans cette première partie, nous allons voir ce qu'est un framework et en quoi il peut nous être utile. Nous allons voir comment installer Bootstrap et commencer à l'utiliser pour organiser une page web avec un système de grille simple et efficace.

Après une présentation générale et une illustration des principales possibilités de structuration de page avec Bootstrap nous verrons des cas pratiques d'application.

 Mise en route

Pour utiliser efficacement Bootstrap, vous devez déjà être convaincu de son utilité, vous devez aussi savoir l'installer. Ce chapitre est destiné à vous faire découvrir en quoi Bootstrap peut vous aider et comment vous devez le mettre en œuvre pour l'utiliser efficacement. Nous aborderons également les Medias Queries que Bootstrap utilise pour que nos pages s'adaptent automatiquement au support que nous utilisons pour les visualiser.

Un framework ?

Avant toute chose, il faut définir ce qu'est un framework. Il s'agit d'un ensemble de composants structurés qui sert à créer les fondations et à organiser le code informatique pour faciliter le travail des programmeurs, que ce soit en terme de productivité ou de simplification de la maintenance. Il en existe beaucoup pour les applications web qui ciblent de nombreux langages : Java, Python, Ruby, PHP…

Il existe des frameworks côté serveur (désignés backend en anglais), et d'autres côté client (désignés frontend en anglais).

Bootstrap fait partie de cette deuxième catégorie. Les frameworks CSS sont spécialisés, comme leur nom l'indique, dans les CSS ! C'est-à-dire qu'ils nous aident à mettre en forme les pages web : organisation, aspect, animation… Ils sont devenus à la mode et il en existe un certain nombre :

elasticss

Knacss

Blueprint

960 Grid System

YUI

Elements CSS framework

etc.

Bootstrap est un framework CSS, mais pas seulement, puisqu'il embarque également des composants HTML et JavaScript. Il comporte un système de grille simple et efficace pour mettre en ordre l'aspect visuel d'une page web. Il apporte du style pour les boutons, les formulaires, la navigation… Il permet ainsi de concevoir un site web rapidement et avec peu de lignes de code ajoutées. Le framework le plus proche de Bootstrap est sans doute Foundation qui est présenté comme « The most advanced responsive front-end framework in the world ». Cette absence de modestie est-elle de mise ? Je pense que c'est surtout une affaire de goût et de préférence personnelle.

Les intérêts

 Les navigateurs sont pleins de fantaisies et ont des comportements très différents malgré leur lente convergence vers les standards. Les frameworks sont cross-browser, c'est à dire que la présentation est similaire quel que soit le navigateur utilisé et d'une parfaite compatibilité ;

Les frameworks CSS font gagner du temps de développement parce qu'ils nous proposent les fondations de la présentation;

Les frameworks CSS normalisent la présentation en proposant un ensemble homogène de styles ;

Les frameworks CSS proposent en général une grille pour faciliter le positionnement des éléments ;

Les frameworks CSS offrent souvent des éléments complémentaires : boutons esthétiques, barres de navigation, etc. ; La grande diffusion de nouveaux moyens de visualisation du web (smartphones, tablettes…) impose désormais la prise en compte de tailles d'écran très variées ; les frameworks CSS prennent généralement en compte cette contrainte.

Les inconvénients

Pour utiliser efficacement un framework il faut bien le connaître, ce qui implique un temps d'apprentissage ; La normalisation de la présentation peut devenir lassante en lissant les effets visuels.

Par rapport aux deux inconvénients énoncés, Bootstrap est d'une prise en main rapide même pour un débutant et est totalement configurable parce qu'il est construit avec (que nous verrons un peu plus loin dans le cours).

Découverte de Bootstrap

Origine de Bootstrap

Vous connaissez forcément Twitter, un des principaux réseaux sociaux qui inondent la planète de liens virtuels entre les humains devenus des noyaux cybernétiques. Le projet Bootstrap a été créé au départ par Mark Otto et Jacob Thornton pour répondre à des besoins internes de développement de cette entreprise au niveau de l'uniformisation de l'aspect des pages web. Il s'agissait juste de stylisation CSS, mais le framework s'est ensuite enrichi de composants Javascript.

Il a ensuite été publié en 2011 en devenant rapidement populaire parce qu'il est venu se positionner dans un espace vacant du développement. Son système de grille de 12 colonnes est devenu une référence. D'autre part sa mise en œuvre est aisée et se limite à référencer quelques librairies, comme nous allons bientôt le voir.

Il a été mis à disposition du public sous licence Apache. Le framework en est actuellement à la version 3. Celle-ci a pris un virage particulier en intégrant l'aspect « responsive » par défaut, alors qu'auparavant cette fonctionnalité faisait l'objet d'un fichier séparé. Cette version est même déclarée comme « mobile-first ». Avec l'utilisation croissante d'appareils mobiles, le framework s'est adapté pour offrir une solution censée couvrir tous les besoins.

Contenu du kit

Bootstrap propose :

Une mise en page basée sur une grille de 12 colonnes bien pratique. Bien sûr, si vous avez besoin de plus de 12 colonnes, ou de moins, il est toujours possible de modifier la configuration ;

L'utilisation de ;

Du code fondé sur HTML5 et CSS3 ;

Une bibliothèque totalement open source sous licence Apache ;

Du code qui tient compte du format d'affichage des principaux outils de navigation (responsive design) : smartphones, tablettes… ;

Des plugins jQuery de qualité ;

Un résultat cross-browser (la prise en charge de IE7 a été abandonnée avec la version 3), donc une garantie de compatibilité maximale ;

Une bonne documentation ;

La garantie d'une évolution permanente ;

Une mine de ressources variées sur le web ;

Une architecture basée sur , un outil bien pratique qui étend les possibilités de CSS.

Vous pouvez trouver toutes les informations sur Bootstrap directement .

 C'est quoi un ?

Les navigateurs n'adoptent pas tous les mêmes valeurs par défaut pour les styles des éléments HTML. Cela peut générer quelques surprises au rendu des pages web selon le navigateur utilisé. D'autre part certains navigateurs présentent des défauts de prise en compte de certains éléments. Normalize est un petit fichier CSS qui établit des règles pour avoir un rendu identique quel que soit le navigateur utilisé. Au lieu d'agir brutalement comme les reset CSS qui remettent toutes les valeurs à zéro, normalize agit intelligemment en conservant ce qui est utile et en jouant finement sur les éléments. Vous pouvez trouver le détail des règles appliquées avec leur explication ici.

Évolution de Bootstrap

Bootstrap est un framework très populaire qui évolue très rapidement avec l'arrivée fréquente de nouvelles versions. C'est à la fois un avantage (il s'améliore de plus en plus) et un inconvénient (le code qu'on a écrit pour une mise en page n'est rapidement plus valable pour les nouvelles versions). Le passage à la version 3 a été une petite révolution avec de très nombreux changements, en particulier une refonte complète de la grille. Un site écrit avec la version 2 doit être totalement réécrit pour cette nouvelle version, mais ce n'est évidemment pas une obligation. L'évolution du framework s'est faite essentiellement en direction des appareils nomades qui constituent peu à peu le parc le plus important d'appareils pour surfer sur Internet.

La principale source d'information pour connaître les changements des nouvelles versions est . Il est aussi intéressant de s'informer en amont sur la page GitHub du projet pour connaître les demandes des utilisateurs (Pull Requests) et les problèmes rencontrés (Issues).

Ce cours a été élaboré à partir de la version 3.1 et tous les renseignements et exemples donnés ont été testés sur cette version.

Installation

Installation de Bootstrap

L'installation de Bootstrap est simple : cliquez sur le bouton de téléchargement . Vous avez à disposition trois boutons :

"Download Bootstrap" : permet de récupérer juste les fichiers nécessaires au fonctionnement de Bootstrap,

"Download source" : permet de récupérer en plus tous les fichiers source,

"Download Sass" : c'est un portage de Bootstrap en Sass pour les utilisateurs de projets qui utilisent Sass (Rails, Compass ).

Vous pouvez aussi aller consulter directement le code source sur github, ou même l'installer avec si vous n'aimez pas la simplicité  .

Quand vous téléchargez la librairie avec le bouton "Download source", vous obtenez un fichier zippé contenant un répertoire bootstrap-3.1.0, qui contient lui-même un certain nombre de fichiers et de dossiers, comme le montre la figure suivante.

 

Les fichiers utiles pour simplement utiliser Bootstrap se situent dans le dossier dist (« distribution »), ce sont les seuls fichiers que vous obtenez si vous utilisez le bouton "Download Bootstrap" :

 Le dossier « dist » contient les fichiers utiles à l'utilisation de Bootstrap Voyons un peu ces fichiers :

comporte les classes de base de Bootstrap ;

comporte les mêmes classes de base que mais est compilé ; contient des règles de styles particulières pour créer un thème spécifique pour Bootstrap ;

est identique à mais est compilé ; comporte la collection d'icônes au format svg ; comporte la collection d'icônes au format ttf ; comporte la collection d'icônes au format woff ; comporte la collection d'icônes au format eot ;

contient le code JavaScript des composants de Bootstrap ; contient le même code JavaScript mais est compilé ;

Les fichiers min (, et ) contiennent le même code que leurs équivalents (, et ) mais ont été épurés des commentaires et compilés pour les alléger et accélérer ainsi leur chargement.

 D'accord, mais que mettre sur un site pour que Bootstrap fonctionne ?

Il faut distinguer les deux situations :

1.   Pendant la phase de développement, il est intéressant de pouvoir naviguer dans le code de Bootstrap, il faut donc mettre les fichiers non compressés.

2.   Lorsque votre site est en ligne, vous n'avez plus à vous inquiéter du code et seule compte la vitesse de chargement, il faut donc cette fois utiliser les versions compressées (min).

La figure suivante montre les fichiers utiles pendant la phase de développement (les fichiers et ne sont à prévoir que si vous utilisez des plugins jQuery et le dossier fonts uniquement si vous utilisez les icônes).

 Les fichiers utiles durant le développement

La figure suivante montre les fichiers utiles lorsque le site est en ligne (les fichiers et ne sont à prévoir que si vous utilisez des plugins jQuery et le dossier fonts uniquement si vous utilisez les icônes).

 Les fichiers utiles en production

Dans tous les exemples de ce cours, je pars du principe qu'un répertoire bootstrap a été créé à la racine du site avec les trois répertoires css, fonts et js comportant les fichiers cités précédemment.

Pour que Bootstrap fonctionne il faut le déclarer dans les pages HTML, qui doivent d'ailleurs être impérativement au format HTML 5, il faut donc prévoir le bon DOCTYPE : Code : HTML

 

Il faut ensuite déclarer au minimum le fichier (ou ) dans l'en-tête de la page web :

Code : HTML

 

À partir de là toutes les classes sont accessibles… Évidemment vous devez adapter le lien selon la localisation de vos fichiers.

Si vous utilisez des composants JavaScript, vous devez également référencer la librairie de Bootstrap ainsi que jQuery (la librairie jQuery ne fait pas partie des fichiers téléchargés avec Bootstrap et doit être récupéré indépendamment) :

Code : HTML

 

Ce fichier est un exemple d'amélioration de l'esthétique de Bootstrap, il n'est pas utile pour son fonctionnement. Si vous observez l'apparence des composants de Bootstrap, vous allez constater qu'il sont « plats », sans aucun relief. Dans la version 2, ce n'était pas le cas. Pour des raisons de performances, il a été décidé d'offrir cette amélioration visuelle dans un fichier séparé. Si vous avez la curiosité de regarder ce fichier, vous verrez qu'il contient des définitions de dégradés et d'ombrages. Vous trouvez le résultat de l'application de ce thème sur . Nous reparlerons de ce fichier dans le chapitre de la configuration de Bootstrap.

Les CDN

CDN est l'acronyme de « Content delivery network » ; c'est un réseau de serveurs qui met à disposition des librairies. Il devient ainsi inutile de prévoir ces librairies sur son propre serveur, il suffit de « pointer » vers eux. Il y a des avantages à utiliser un CDN

:

Libération de ressources et de la bande passante sur son propre serveur ;

Parallélisation des téléchargements (un CDN est sur plusieurs serveurs) ;

Accélération du chargement ;

Diminution de la latence ;

Actualisation automatique des librairies ; Amélioration du référencement…  Y-a-t-il des inconvénients ?

D'après certains, l'utilisation d'un CDN, qui impose une requête DNS supplémentaire, ne serait judicieuse que si l'on a beaucoup de librairies à charger. D'autre part si vous modifiez le fichier CSS de Bootstrap pour l'adapter à vos besoin, vous ne pourrez plus bénéficier des avantages d'un CDN. Mais si vous voulez profiter de cette possibilité pour Bootstrap, utilisez bootstrapcdn. Vous pouvez évidemment utiliser un CDN également pour jQuery, par exemple chez Google.

Évidemment si vous utilisez des CDN, l'installation en est d'autant simplifiée. Vous n'avez qu'à adapter les appels des librairies : Code : HTML

 

Une trame pour démarrer

Le template de base

Vous trouvez aussi sur le site de Bootstrap un template de base et des exemples comportant l'essentiel des éléments pour vous aider à initier un projet. Pour le moment vous n'allez pas encore comprendre l'utilité de tous ces éléments, mais vous y reviendrez par la suite lorsque vous aurez fait le tour de ce cours.

Dans le template de base, vous trouvez en premier cette ligne :

Code : HTML

 

Cette ligne concerne uniquement les mobiles. On demande que l'affichage occupe tout l'espace disponible avec une taille de 1, autrement dit sans zoom. Vous pouvez aller encore plus loin en interdisant le zoom ou en le limitant à certaines valeurs.

On trouve ensuite la déclaration du fichier CSS dans sa version minifiée :

Code : HTML

   

En fin de page (pour ne pas ralentir le chargement) se trouvent les appels JavaScript (utiles si vous utilisez des plugins jQuery, comme nous allons le voir dans ce cours) :

Code : HTML

 

Avec un test conditionnel, on trouve aussi des références :

Code : HTML

 

Le but de ces appels est de permettre aux navigateurs ne prenant pas en charge HTML5 et les Media Queries CSS3 de le faire ; ils visent essentiellement IE8. Pour obtenir plus de renseignements sur vous pouvez aller sur . Méfiez-vous en particulier si vous utilisez un CDN pour charger vos styles CSS, parce que utilise AJAX et vous pouvez buter sur le problème d'accès à plusieurs domaines.

Le but du fichier html5shiv est de créer les éléments (avec createElement) de type bloc du HTML 5 (header, section, aside…) qui sont ignorés par IE8.

En résumé on obtient ce code (en simplifiant les références et en supposant que tous les fichiers sont situés dans un dossier bootstrap et des sous-dossiers fonctionnels) :

Code : HTML

<!DOCTYPE html>

<html>

  <head>

    <title>Bootstrap Template</title>

    <meta name="viewport" content="width=device-width, initial-scale=1.0">     <link href="" rel="stylesheet">     <!-- HTML5 Shim and IE8 support of HTML5 elements and media queries -->

    <!-- WARNING: doesn't work if you view the page via file:// -->

    <!--[if lt IE 9]>

<script

src=""></script>

<script

src=""></script>

<![endif]-->

  </head>

  <body>

    <h1>Hello, world!</h1>

    <script src=""></script>

    <script src=""></script>   </body>

 

Un template de démarrage

Vous pouvez trouver également sur le site 18 templates d'exemple. Les éléments nécessaires à la compréhension de ces exemples seront exposés tout au long de ce cours. Voyons toutefois , qui est le plus simple : Code : HTML

   

On retrouve ce qu'on a vu précédemment avec la ligne pour les mobiles et l'appel au fichier CSS de Bootstrap. On trouve la référence d'un autre fichier CSS : . Voyons ce que contient ce fichier :

Code : CSS

 

Nous verrons, lorsque nous parlerons du composant "Barre de navigation" de Bootstrap, qu'il faut parfois réserver un espace en haut de la page (avec padding-top: 50px) pour éviter que le texte du début ne se retrouve sous la barre. On trouve aussi ici la classe starter-template qui se contente de fixer un espace interne et un alignement centré du texte. Cette classe ne sert que pour le texte de présentation du template peut être évidemment supprimée ou modifiée selon votre convenance.

On trouve aussi dans la page une trame de la barre de navigation (je vous explique tout ça en détail dans ce cours) :

Code : HTML

<div class="navbar navbar-inverse navbar-fixed-top" role="navigation">   <div class="container">

    <div class="navbar-header">

      <button type="button" class="navbar-toggle" datatoggle="collapse" data-target=".navbar-collapse">         <span class="sr-only">Toggle navigation</span>

        <span class="icon-bar"></span>         <span class="icon-bar"></span>

        <span class="icon-bar"></span>

      </button>

      <a class="navbar-brand" href="#">Project name</a>     </div>

    <div class="collapse navbar-collapse">

      <ul class="nav navbar-nav">

        <li class="active"><a href="#">Home</a></li>

        <li><a href="#about">About</a></li>

        <li><a href="#contact">Contact</a></li>       </ul>

    </div><!-collapse -->

  </div>

</div>

 

Le contenu de la page est ensuite inséré dans une DIV comportant la classe container :

Code : HTML

 

Nous verrons également l'intérêt de cette classe et son utilisation. Considérez les exemples de templates fournis sur le site de Bootstrap à la fois comme des guides de démarrage et des aides à la compréhension du framework. Évitez de les prendre tels quels sans en comprendre tous les éléments. À l'issue de ce cours vous aurez tout en main pour le faire…

Les Media Queries

Les Media Queries sont destinées à simplifier la création de pages web pour les rendre consultables sur des supports variés (tablettes, smartphones…). Cette section n'est qu'une introduction rapide à ce domaine qui mériterait un cours à lui tout seul.

Avec les Media Queries on peut cibler :

La résolution ;

Le type de media ;

La taille de la fenêtre (width et hight) ;

La taille de l'écran (device-width et device-height);

Le nombre de couleurs ;

Le ratio de la fenêtre (par exemple le 16/9) ; etc.

 Les plus courageux peuvent consulter directement les spécifications du W3C.

La liste est longue, malheureusement peu de navigateurs actuels sont capables de digérer tout ça. On se limite en général à la taille de l'affichage, l'orientation et parfois le ratio.

 Je ne comprends pas la différence entre taille de l'écran et taille de la fenêtre !

Ah ! Bonne réflexion. Cette distinction n'a aucun sens pour les écrans d'ordinateurs mais trouve tout son intérêt pour les smartphones. La taille de l'écran est la surface physique réelle alors que la taille de la fenêtre est celle dont le smartphone "pense" disposer. Ne me demandez pas pourquoi ce n'est pas la même valeur, je n'en sais rien. Par exemple pour un iPhone 4 la surface réelle est de 640x960 px et la surface de la fenêtre est de 320x480 px. Autrement dit un iPhone est pessimiste sur ses possibilités d'affichage !

Mais ce n'est pas le seul souci ! Le navigateur embarqué sur un smartphone a lui aussi une certaine idée de la surface d'affichage dont il dispose (le viewport). Par exemple, pour continuer avec l'exemple de l'iPhone 4, qui utilise Safari, ce dernier pense disposer d'une largeur de 980 px ! Sur ces appareils il est aussi possible d'utiliser le zoom et notre mise en page risque de s'en ressentir. On peut se demander comment s'en sortir dans tout ce bazar Heureusement on dispose de la balise META viewport pour fixer certaines valeurs, voici ce qui est préconisé dans le template de Bootstrap :

Code : HTML

   

Vous pouvez aussi fixer d'autres valeurs. Par exemple, empêcher l'utilisateur de zoomer. Il existe intéressant pour tester le rendu sur mobile.

Syntaxe des Media Queries

Une media query est une expression dont la valeur est soit vraie, soit fausse. Voici un exemple dans du code CSS :

Code : CSS

 

@media est une règle apparue avec le CSS2. Elle permet à la base de cibler un media : écran, imprimante, projecteur… Cette règle est reprise et étendue avec le CSS3. L'expression située entre parenthèses est évaluée, et si elle est « vraie », les règles situées dans le bloc sont prises en compte.

Ici l'expression est (max-width: 767px), elle se comprend facilement. Elle est « vraie » si le support de visualisation de la page a une largeur d'affichage inférieure ou égale à 767px.

 Oui, mais on n'a pas spécifié de média là !

Oui parce qu'on veut prendre en compte tous les médias existants ! Voici une syntaxe équivalente :

Code : CSS

 

On en profite pour voir qu'on peut combiner des éléments avec des opérateurs logiques.

Voici une autre expression avec le même opérateur logique :

Code : CSS

 

Ici, on veut prendre en compte les règles du bloc si l'affichage se situe entre 768px et 979px.

Si on veut appliquer des règles lorsque l'orientation est « portrait », voici la syntaxe à utiliser : Code : CSS

 

Comme vous pouvez le voir, la syntaxe est simple, ce qui l'est moins ce sont les règles à définir. Mais quand vous utilisez Bootstrap, vous n'avez pas à vous soucier de tout ça… Si vous explorez le code de Bootstrap, vous trouverez beaucoup d'utilisation des Media Queries, comme par exemple ici, où est définie une règle de dimension maximale pour la classe container lorsque l'affichage est d'au moins 992 pixels :

Code : CSS

 

Nous verrons plus loin dans ce cours que Bootstrap définit quatre types de medias selon la dimension de l'affichage. Voici la syntaxe utilisée :

Code : CSS

/* Extra small devices (phones, up to 480px) */

/* No media query since this is the default in Bootstrap */

/* Small devices (tablets, 768px and up) */

@media (min-width: @screen-tablet) { }

/* Medium devices (tablets, 992px and up) */

@media (min-width: @screen-desktop) { }

/* Large devices (large desktops, 1200px and up) */ @media (min-width: @screen-large-desktop) { }

En résumé :

Bootstrap est un framework CSS qui comporte en plus des plugins jQuery pour composer des pages web.

Bootstrap est un framework récent qui a connu un développement et une popularité très rapide.

Bootstrap s'installe facilement en référençant quelques fichiers sur son serveur ou même en passant directement par des

CDN.

Bootstrap propose des templates de démarrage pour éviter de partir avec une page blanche.

Bootstrap intègre des medias queries pour adapter les pages web à tous les support de visualisation.

 Une grille ?

L'organisation spatiale des pages web est l'une des premières préoccupations lorsque l'on crée un site web. Prévoit-on une bannière ? Faut-il un espace pour un menu à gauche ou en haut ? Y aura-t-il des blocs sur un des côtés pour recevoir certaines fonctionnalités comme la connexion ou des infos ? Faut-il prévoir un bas de page ?

Bootstrap ne répond évidemment pas à ces questions, mais il peut grandement vous faciliter la tâche, avec son système de grille, pour obtenir le résultat que vous souhaitez.

Petite visite guidée…

Présentation

Le principe d'une grille

Une grille est tout simplement un découpage en cellules de mêmes dimensions (voir figure suivante).

 Une grille

On peut alors décider d'organiser du contenu en utilisant pour chaque élément une ou plusieurs cellules, comme à la figure suivante.

 On peut placer des éléments sur la grille

La grille de Bootstrap comporte 12 colonnes comme dans l'illustration précédente. Vous commencez sans doute à comprendre l'utilité de cette organisation.

Terminologie

Une grille est découpée en rangées (appelées row, parce que tout est en anglais) et colonnes (col), comme à la figure suivante.

 Une grille est composée de rangées et de colonnes

La grille de Bootstrap

La grille de Bootstrap n'est pas aussi idéale que celle présentée précédemment. Le découpage en colonnes est tout simplement une division en pourcentage de la largeur de la fenêtre de visualisation et correspond donc à ce qu'on vient de voir. En revanche, il n'en est pas vraiment de même pour les rangées. Ces dernières ont la hauteur de leur contenu (voir figure suivante).

 Les rangées ont la hauteur de leur contenu

Moralité, une rangée prend la hauteur du plus gros élément qu'elle contient. Puisque la largeur des colonnes est contrainte, le flux des données s'écoule verticalement, ce qui est un comportement HTML classique. Il faudra en tenir compte lors de la mise en page.

Organisation de la grille

Bootstrap est essentiellement un fichier CSS. Il comporte de nombreuses classes que l'on peut utiliser directement dans les balises HTML.

La première classe à connaître est row, qui représente une rangée. Il faut ensuite définir le nombre de colonnes pour chaque élément en sachant qu'il y en a au maximum 12. Pour définir le nombre de colonnes utilisées pour chaque élément, on dispose de quatre batteries de 12 classes :

col-xs-1 ou col-sm-1 ou col-md-1 ou col-lg-1 col-xs-2 ou col-sm-2 ou col-md-2 ou col-lg-2

col-xs-12 ou col-sm-12 ou col-md-12 ou col-lg-12

 Pourquoi 4 sortes de classes pour les colonnes ?

Je vous ai déjà dit que Bootstrap est « responsive », ce qui veut dire qu'il s'adapte à la taille de l'écran. Il permet une visualisation aussi bien sur un écran géant que sur un smartphone. Mais que se passe-t-il pour les éléments d'une page web lorsque la fenêtre diminue ou s'élargit ? On peut envisager deux hypothèses : les éléments se redimensionnent en restant positionnés, ou alors ils s'empilent quand la fenêtre devient plus étroite et se positionnent côte à côte quand elle s'élargit. Voici à la figure suivante l'exemple de qui illustre ce phénomène avec trois situations (écran large, écran moyen et petit écran) :

 

Aspect sur grand écran

 

Aspect sur écran moyen

 

Aspect sur petit écran

Plutôt que de ratatiner les éléments au risque de les rendre illisibles, le choix a été fait de les empiler petit à petit quand la fenêtre devient plus étroite. Une autre option pourrait consister à supprimer des éléments pas vraiment utiles, mais nous reviendrons plus tard sur ce point. Pour le moment on va juste se demander comment on peut choisir entre les deux options présentées à la figure suivante.

 

Empilement ou réduction ?

C'est ici qu'interviennent les 4 sortes de classes vues précédemment pour les colonnes. Bootstrap considère 4 sortes de médias : les petits, genre smartphones (moins de 768 pixels), les moyens, genre tablettes (moins de 992 pixels), les écrans moyens (moins de 1200 pixels) et enfin les gros écrans (plus de 1200 pixels). Vous trouverez à la figure suivante un tableau pour illustrer les différences de réaction selon la catégorie.

 

Petit écran (smartphone)

Écran réduit (tablette)

Écran moyen (desktop)

 
         

Comportement

Redimensionnement

Redimensionnement

Redimensionnement

Empilage puis redimensionnement

Classe

col-xs-*

col-sm-*

col-md-*

col-lg-*

Valeur de référence

< 768 px

> 768 px

> 992 px

> 1200 px

Le nom des classes est intuitif : xs pour x-small, sm pour small, md pour medium et lg pour large.

 Un petit exemple ?

Pour avoir un élément de 4 colonnes de large accouplé avec un élément de 8 colonnes de large sur un smartphone, on a :

Code : HTML

 

La figure suivante illustre ce code avec l'effet quand on passe sur un écran plus grand.

 Un élément de 4 colonnes à côté d'un

élément de 8 colonnes

Voici la version tablette :

Code : HTML

 

La figure suivante illustre ce code avec l'effet quand on passe sur un écran plus petit ou plus grand.

 L'affichage change en fonction de la taille

de l'écran

 Vous remarquez que lors de l'empilage, les colonnes prennent toute la place disponible.

Et enfin, voici la version grand écran :

Code : HTML

 

La figure suivante illustre ce code avec l'effet quand on passe sur un écran de plus en plus petit.

 La version grand écran

La largeur des éléments de la grille est calculée en pourcentage selon la fenêtre de visualisation. Rien n'interdit évidemment de mélanger des classes des 3 catégories pour créer des effets particuliers avec certains éléments qui doivent s'empiler et d'autre

pas…

Après cette petite mise en jambe pour vous présenter la notion de grille dans Bootstrap, on va passer en revue les possibilités dans le détail. Mais pour visualiser tous les exemples qui vont suivre, je vous propose d'ajouter un peu de style, histoire d'afficher les éléments de façon explicite. Pour éviter de polluer le code HTML on va mettre ce style spécifique au cours dans un fichier CSS particulier :

Code : CSS

 

Le seul but de ces règles de style est de faire apparaître nettement les éléments à l'écran. Une petite marge interne en haut pour le corps, pour éviter que tout soit collé en haut de l'écran. Des bordures (avec des coins arrondis pour l'esthétique) et un fond coloré pour distinguer les éléments. Une hauteur fixée à 40 pixels, parce qu'étant donné que la hauteur des rangées dépend du contenu, on aurait un rendu hétéroclite. La figure suivant présente l'aspect obtenu.

 Le résultat final

La grille en pratique

Le conteneur

La grille de Bootstrap doit être placée dans un conteneur. Bootstrap propose les classes container et container-fluid. Leur utilisation était auparavant optionnelle. Il est désormais clairement indiqué dans la documentation qu'il faut la mettre en œuvre systématiquement si on veut obtenir des alignements et des espacements corrects. La classe container contient et centre la grille sur une largeur fixe, qui s'adapte en fonction de la largeur de l'écran. La classe container-fluid permet à la grille d'occuper toute la largeur. Dans les exemples de ce chapitre, je vais utiliser systématiquement container pour avoir une visualisation plus facile des éléments. Ce conteneur a une largeur maximale selon le média concerné, comme indiqué au tableau suivant.

 

                                            Petit écran (smartphone)  Ecran réduit (tablette) Ecran moyen (desktop)  Grand écran (desktop)

         

Conteneur maximum

Automatique

750 px

970 px

1170 px

Valeur de référence

< 768 px

>= 768 px

>= 992 px

>= 1200 px

Le centrage du conteneur est fait de façon classique avec de petites marges internes de 15 pixels et les marges droite et gauche automatiques :

Code : CSS

 

Ce sont les mêmes règles pour la classe container-fluid. Ce qui est ajouté pour la classe container est la limite de largeur spécifiée par média :

Code : CSS

 

Une seule rangée

Dans ce premier exemple, on va déclarer une seule rangée avec deux éléments qui occupent tout l'espace : Code : HTML

   

Ce qui nous donne la figure suivante.

 

Une seule rangée avec deux éléments qui occupent tout l'espace

Mise en page rapide et simple non ?

Plusieurs rangées

Pour obtenir plusieurs rangées, il suffit d'utiliser plusieurs fois la classe row. Un petit exemple avec 3 rangées pour voir l'effet :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 

Trois rangées

Sauter des colonnes

Bootstrap permet aussi de sauter des colonnes. Il y a quelques classes d'offset pour ça :

col-*-offset-1 col-*-offset-2

col-*-offset-11

Ces classes se contentent d'ajouter une marge gauche. Par exemple :

Code : CSS

 

Dans ce cas, 6 colonnes représentent la moitié de la fenêtre donc 50%. Voici un exemple :

Code : HTML

 

Voici le résultat à la figure suivante.

 

On a sauté des colonnes

On a sauté 6 colonnes grâce à la classe col-lg-offset-6. On peut évidemment multiplier les sauts :

Code : HTML

   

Voici le résultat à la figure suivante.

 

On a sauté des colonnes plusieurs fois

Imbrication d'éléments

On doit souvent imbriquer des éléments dans une page web, est-ce possible avec Bootstrap ? Autrement dit inclure un row dans un col. Eh bien, on va tester ça tout de suite :

Code : HTML

 

Voici le résultat à la figure suivante.

 

On a imbriqué des rangées

On dirait bien que ça fonctionne !

Les imbrications peuvent s'enchaîner pour répondre à des besoins complexes :

Code : HTML

   

Voici le résultat à la figure suivante.

 Une

imbrication complexe avec des sauts de colonnes

Ordre des colonnes

Très logiquement, les colonnes s'affichent dans l'ordre du flux. Il peut arriver qu'on veuille bouleverser cet ordre. Regardez cet exemple :

Code : HTML

 

Et voici le résultat à la figure suivante.

 

On peut choisir l'ordre des colonnes

La classe col-lg-push-* permet de décaler une colonne vers la droite et la classe col-lg-pull-* fait l'inverse.

Un petit TP

Pour vous entraîner, je vous propose d'obtenir le résultat visible à la figure suivante.

 

Essayez d'obtenir ce résultat

Donc deux zones séparées avec un offset de 2 colonnes dans la partie gauche.

Voici la solution :

Code : HTML

 

Mise en page

L'intérêt principal d'une grille est de réaliser une mise en page. Nous allons voir quelques exemples pour structurer correctement une page.

Premier cas

Commençons par quelque chose de simple avec une en-tête, un menu à gauche, une section à droite et un pied de page : Code : HTML

 

Le résultat se trouve à la figure suivante.

 

Une mise en page simple

J'ai utilisé les classes pour grand écran avec les classe col-lg-*, ce qui fait qu'à la réduction, je me retrouve avec un empilage dès que je passe en dessous de 1200 pixels (voir figure suivante).

 

Empilage à la réduction de l'affichage

Si je veux que ma mise en forme reste stable aussi pour les écrans moyens, comment faire ? Il me suffit d'utiliser les classes colmd-* à la place de col-lg-*, ce qui a pour effet de déplacer la limite à 992 pixels (). De la même façon, l'utilisation des classes col-sm-* déplace la limite à 768 pixels (tester)…

 J'ai le même résultat sans utiliser la classe col-lg-12, est-elle vraiment utile ?

On obtient effectivement la même mise en page, mais les classes col-* ont un padding droite et gauche de 15 pixels, et si on n'utilise pas la classe col-lg-12, on va avoir une incohérence au niveau de l'affichage du contenu.

Second cas

Considérons maintenant un cas un peu plus riche :

Code : HTML

 

Le résultat se trouve à la figure suivante.

 

Une mise en page plus riche

On a conservé l'en-tête et le pied de page, ainsi que le menu, mais on a intégré dans le contenu un article et un aside. L'ensemble est prévu pour fonctionner sur desktop (grand et petit). Pour les tablettes, on se retrouve avec un empilage pour le contenu de la section (utilisation de classes col-md-* pour article et aside), comme à la figure suivante.

 

Résultat sur une tablette

Et comme on n'a rien prévu de spécial pour les smartphones, tout s'empile (voir figure suivante).

 Résultat sur un

smartphone

Troisième cas

Enrichissons encore la mise en page :

Code : HTML

   

Le résultat se trouve à la figure suivante.

 

Une mise en page plus complexe

Maintenant nous avons 2 asides à côté de l'article. Pour y arriver, il faut 2 niveaux d'imbrication. On a aussi un empilage complet à la réduction, comme le montre la figure suivante.

 Résultat à la réduction

Pourquoi l'en-tête et le pied de page ont maintenant la classe col-lg-12, alors que dans l'exemple précédent on avait col-sm-12 ?

Comme la largeur est de 12 colonnes, tout ce qui nous intéresse est le centrage, que ces 2 classes possèdent en commun, sans influence du média utilisé. On peut donc utiliser indifféremment ces 2 classes dans notre cas.

Quatrième cas

Terminons avec un cas plus fourni :

Code : HTML

   

    <link href="" rel="stylesheet">

    <link href="" rel="stylesheet">

    <style type="text/css">      /* Style pour l'exemple*/       footer { border: 0;

      }

      article.col-sm-6, nav.col-sm-2 { line-height: 60px;

      }

    </style>

  </head>

  <body>

    <div class="container">

      <header class="row">

        <div class="col-lg-12">

Entete

        </div>

      </header>

      <div class="row">

        <nav class="col-sm-2">

Menu

        </nav>

        <section class="col-sm-10">

Section

<div class="row">

<div class="col-sm-10">

<div class="row">

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

</div>

</div>

<div class="col-sm-2">

<div class="row">

<aside>

Aside 1

</aside>

<aside>

Aside 2

</aside>

</div>

</div>

</div>

        </section>

        <section class="col-sm-offset-2 col-sm-10">

          Section

<div class="row">

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

Article

</article>

<article class="col-sm-6">

 

Le résultat se trouve à la figure suivante.

 

Une mise en page très chargée

Dans les 2 sections, j'ai mis 6 articles d'une largeur de 6 colonnes qui se positionnent parfaitement. Il n'est pas utile de créer 3 rangées. Dans la deuxième section, je n'ai pas mis d'aside pour montrer un mélange de compositions. Le décalage de la deuxième section pour tenir compte de la largeur du menu se fait tout simplement avec une classe d'offset. En ce qui concerne le choix des classes pour les colonnes je me suis arrangé pour que la première section garde sa structure quand on rétrécit.

Vous avez pu voir avec ces quelques exemples qu'on peut obtenir facilement une structure de page aussi complexe que l'on veut. Le point le plus délicat demeure le choix des classes pour les colonnes en fonction du résultat que l'on désire selon les médias utilisés. Dans tous les cas, il faut tester les différents formats parce que le rendu ne donne pas forcément du premier coup ce que l'on avait prévu. Si vous n'y parvenez pas avec une seule classe, alors la solution est d'en combiner plusieurs, c'est ce que nous allons voir bientôt… En résumé :

Bootstrap propose un grille pour positionner tous les éléments des pages web.

La grille est versatile et permet de nombreuses combinaisons comme des inclusions, des sauts de colonnes.

La grille rend possible également une adaptation selon les dimensions du support de visualisation en réorganisant les éléments ou en masquant certains.

 Un peu de pratique

Nous avons vu en détail les possibilités de la grille de Bootstrap. Nous avons vu également comment faire des mises en pages adaptées à différents types de supports. Il est temps maintenant de mettre en application toutes ces connaissances avec des applications pratiques.

Combiner les formats et exemple de page

Nous allons maintenant utiliser ce que nous avons vu dans les chapitres précédents pour construire une page pratique.

Combinaison de classes « col-* »

Nous avons vu des mises en page utilisant sélectivement les classes pour les colonnes prévues pour les différents formats de supports. Nous allons à présent envisager leur combinaison pour gérer certains cas. Dans la page à réaliser, je veux avoir des petites photos côte à côte. Supposons que je parte de cette structure pour cette partie de la page :

Code : HTML

 

Le rendu sur grand écran est parfait avec 6 photos sur la largeur (voir figure suivante).

 

Affichage sur grand écran

Mais ça se gâte quand je rétrécis la fenêtre, puisque je sais qu'en dessous de 1200 pixels les éléments s'empilent. Du coup je me retrouve avec une image sur la largeur, et comme je les ai prévues en basse résolution, elle pixellise, comme à la figure suivante.  Affichage au-dessous de 1200 pixels

L'idéal serait d'avoir :

Sur moyen et grand écran : 6 images sur la largeur

Sur tablette : 4 images sur la largeur

Sur smartphone : 3 images sur la largeur

Comment réaliser cela ? Tout simplement en combinant les classes col-* :

Code : HTML

<div class="container">

  <section class="row">

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

    <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>     <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>     <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

  </section> </div>

Je vais avoir ainsi :

Sur un écran de plus de 992 pixels de large : classes col-md-2 actives

Sur un écran entre 768 et 992 pixels de large : classes col-sm-3 actives Sur un écran de moins de 768 pixels de large : classes col-xs-4 actives Et voici à la figure suivante le résultat sur écran moyen (classes col-sm-3 actives).

 

Affichage sur écran moyen Et à la figure suivante, le résultat sur petit écran (classes col-xs-4 actives).

 Affichage sur petit écran

J'ai donc obtenu facilement une adaptation de la présentation de mes photos en fonction du support utilisé pour les visualiser.

Page d'exemple

Construisons maintenant une page complète qui intègre la partie que nous venons de traiter :

Code : HTML

   

<html>

  <head>

    <meta charset="utf-8">

    <link href="" rel="stylesheet">     <style type="text/css">

      [class*="col"] { margin-bottom: 20px; }       img { width: 100%; }

    </style>   </head>

  <body>

    <div class="container">

      <header class="page-header">

        <h1>Mon amour pour les tigres</h1>

      </header>

      <section class="row">

        <div class="col-lg-12">

<p>

Je suis passionné par les <strong>tigres</strong> depuis très longtemps. Ce site a été construit en <em>hommage à ces merveilleux félins </em><br>

            Je fais partie de la <abbr title="Société des Amoureux des Tigres">SAT</abbr> qui a pour but de faire connaître ces splendides animaux.

</p>

<p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

<blockquote>

Le Tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera.

Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus grands carnivores du monde.

L'espèce est divisée en neuf sous-espèces possédant des différences mineures en termes de taille ou de comportement. Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il puisse s'attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles.

Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres en fait un animal solitaire ; le mâle possède

un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe pas à l'éducation des petits.<br>

<small class="pull-right">Wikipedia</small><br>

</blockquote>

        </div>

      </section>

      <section class="row">

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

 

Voici à la figure suivante le résultat obtenu.

 

La page d'exemple

Une simple composition avec un en-tête et 3 rangées. L'en-tête ne comporte que le titre avec une classe un peu particulière que nous allons voir plus loin. La première rangée comporte un seul élément. La deuxième en revanche en comporte 12 et correspond à ce que nous avons vu précédemment. Voici à la figure suivante une visualisation du découpage.

 La page d'exemple décryptée

La classe page-header

Cette classe fixe quelques valeurs :

Code : CSS - classe page-header

 

Une marge haute de 40 pixels et basse de 20 pixels. Une ligne inférieure de 1 pixel de couleur grise, avec un écart de 9 pixels entre le contenu et cette ligne. Donc une approche sympathique pour un en-tête de page. Il suffit d'y placer un titre comme je l'ai fait ici

:

Code : HTML

 

Voici le résultat à la figure suivante.

 

La classe « page-header »

Quelques mises en valeur

Dans le premier paragraphe, j'ai utilisé quelques mises en valeur :

Code : HTML

 

Observez à la figure suivante la qualité du popup lorsque l'on passe le curseur au-dessus de l'abréviation SAT.

 

Apparence d'une abréviation

Une citation

Le chapitre suivant comporte une citation avec utilisation de la balise blockquote :

Code : HTML

 

Le résultat est sobre et élégant (voir figure suivante).

 

Apparence d'une citation

La référence inférieure « Wikipedia » a été renvoyée à droite avec la classe pull-right qui se contente de rendre flottant à droite :

Code : CSS - Classe pull-right

 

Une adresse

Dans la partie inférieure gauche figure une adresse. j'ai simplement utilisé la balise <address> :

Code : HTML

 

Pour un résultat satisfaisant, visible à la figure suivante.

 Apparence d'une adresse

Juste un peu de style ajouté

Pour donner plus d'harmonie à cette page, j'ai été obligé d'ajouter une marge basse de 20px à tous les col et j'ai obligé les images à occuper tout l'espace disponible :

Code : CSS

 

C'est le seul élément de style ajouté à cette page.

Cas pratiques et classes « responsive »

Maintenant, vous avez tous les éléments en main pour construire des pages ! Je vous propose donc quelques exercices pratiques pour vous entraîner.

Exercice 1

Le but est d'obtenir une mise en page pour grand écran identique à celle de la figure suivante.

 

Résultat à obtenir

Réfléchissez un peu avant de regarder la solution.

Code : HTML

   

Maintenant la question à se poser c'est : comment va réagir cette structure quand on va réduire la fenêtre ? Comme j'ai mis des classes col-lg-*, tout va s'empiler sous 1200 pixels. Si cet effet me convient, c'est parfait. Mais supposons que, sur tablett,e je veuille une structure similaire à celle de la figure suivante.

 

Affichage désiré sur tablette

Comment procéder ? Voici une solution :

Code : HTML

   

J'ai remplacé les classes col-lg-* par des classes col-md-* pour avoir un comportement de base pour écrans moyens et grands. J'ai ensuite introduit des classes col-sm-* pour avoir le comportement désiré sur tablette. En revanche, la ligne 38 mérite quelques commentaires particuliers. Pour le média tablette, vous avez des éléments flottants qui se succèdent avec des comportements qui ne sont pas forcément ceux que l'on souhaite. La figure suivante vous montre le résultat sans cette ligne de code.

 

Résultat sans la classe « clearfix »

Que fait cette classe clearfix ? Regardons le code :

Code : CSS

 

Autrement dit, on réinitialise les éléments flottants qui suivent pour les ramener dans le flux normal, et éviter qu'ils viennent recouvrir les éléments précédents. Nous allons voir maintenant la classe visible-sm

Les classes « responsives »

Pour poursuivre l’exercice précédent, il faut d'abord évoquer quelques classes très utiles qui vont nous permettre non plus de positionner différemment les éléments, mais carrément de les faire disparaître ou apparaître . Vous trouverez un tableau très bien fait dans la documentation, visible à la figure suivante.

 

Les classes responsives

Nous avons déjà utilisé une de ces classes. Continuons à en utiliser pour poursuivre notre exercice en supprimant 2 asides pour les smartphones (voir figure suivante).

 Affichage désiré sur

smartphone

Il suffit de changer une ligne, la ligne 40 :

Code : HTML

 

Exercice 2

Voyons maintenant un autre cas. Je veux obtenir le résultat visible à la figure suivante.

 

Résultat à obtenir

Donc une entête qui prend toute la largeur de l'écran, une navigation à gauche, deux sections accolées et un pied de page, le tout pour grand écran. Voici une solution :

Code : HTML

   

Maintenant je me dis que mon application serait bien aussi sur écran moyen. Si je ne fais rien, j'obtiens le résultat visible à la figure suivante.

 Résultat sur

écran moyen

Ça ne me plaît pas trop, j'aimerais que les 2 sections restent accolées, comme à la figure suivante.

 Résultat désiré

sur écran moyen

Voici une solution :

Code : HTML

   

Après réflexion, je me dis que mon application irait bien aussi sur tablette, l'empilement des éléments me convient, mais j'aimerais avoir une en-tête différente. Après une nouvelle réflexion, j'en veux aussi une différente sur smartphone. Avec les classes « responsives » vues précédemment, c'est facile à réaliser :

Code : HTML

   

Tester

En résumé :

Il est possible avec la grille de régler très finement le rendu des pages selon les supports de visualisation. La plupart des éléments typographiques du HTML trouvent automatiquement une mise en forme esthétique avec Bootstrap.

On a vu sur des exemples pratiques qu'il est facile de faire des mises en page même complexes sans trop d'effort.


Partie 2 : Mise en forme des éléments

Dans cette deuxième partie, nous allons voir ensemble comment mettre en forme des éléments de base comme les listes, les tableaux, les formulaires, les boutons, les médias

Nous verrons aussi comment Bootstrap permet de créer facilement une barre de navigation élégante.

Nous verrons également ce qui crée la "touche" visuelle de Bootstrap : certains effets typographiques, les panneaux et les alertes.

 Eléments de base

Un page web contient du texte et des images, mais aussi un certain nombre d'éléments très fréquents : listes, tableaux, formulaires, icônes, boutons. Créer une harmonie dans la présentation des tous ces éléments n'est pas une tâche aisée.

Nous allons voir comment Bootstrap permet de créer un rendu visuel cohérent pour que tous ces éléments cohabitent de façon esthétique.

Listes, descriptions et tableaux

Voici le deuxième jet de la page web de test :

Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html>

  <head>

    <meta charset="utf-8">

    <link href="" rel="stylesheet">

    <style type="text/css">

      [class*="col"] { margin-bottom: 20px; }       img { width: 100%; }

    </style>   </head>

  <body>

    <div class="container">

      <header class="page-header">

        <h1>Mon amour pour les tigres</h1>

      </header>

      <section class="row">

        <div class="col-lg-12">

          <p>

Je suis passionné par les <strong>tigres</strong> depuis très longtemps. Ce site a été construit en <em>hommage à ces merveilleux félins </em><br>

Je fais partie de la <abbr title="Société des Amoureux des Tigres">SAT</abbr> qui a pour but de faire connaître ces splendides animaux.

          </p>

          <p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

<blockquote>

Le Tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera.

Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus grands carnivores du monde.

L'espèce est divisée en neuf sous-espèces possédant des différences mineures en termes de taille ou de comportement. Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il puisse s'attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles.

Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres en fait un animal solitaire ; le mâle possède un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe pas à l'éducation des petits.<br>

 

<small class="pull-right">Wikipedia</small><br>

</blockquote>

        </div>

      </section>

      <section class="row">

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

      </section>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-4">

<h5>Voici les sous-espèces des tigres :</h5>

          <br>           <ul>

<li>Tigre de Sibérie</li>

<li>Tigre de Chine méridionale</li>

<li>Tigre de Bali</li>

<li>Tigre de d'Indochine</li>

<li>Tigre de Malaisie</li>

<li>Tigre de Java</li>

<li>Tigre de Sumatra</li>             <li>Tigre du Bengale</li>

<li>Tigre de la Caspienne</li>

</ul>

        </section>

        <section class="col-sm-8">

          <img src="" alt="Tigre">         </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-8 table-responsive">

          <table class="table table-bordered table-striped tablecondensed">

<caption>

<h4>Les menaces pour les tigres</h4>

</caption>

<thead>

<tr>

<th>Lieu</th>

<th>Menace</th>

</tr>

</thead>

<tbody>

<tr>

<td>Grand Mekong</td>

<td>Demande croissante de certaines parties de l’animal pour la médecine chinoise traditionnelle

et fragmentation des habitats du fait du développement non durable d’infrastructures</td>

 

Ce qui donne la figure suivante.

 La

page d'exemple

Tester

La présentation s'est enrichie d'une rangée et de nouveaux éléments. Voici à la figure suivante une visualisation du découpage.

 La page d'exemple décryptée

Les listes

Style de base

Bootstrap propose une mise en forme élégante des listes. J'en ai prévu une sur la page :

Code : HTML

 

Ce qui donne le résultat visible à la figure suivante.

 Une liste

Sans style

Il existe la classe list-unstyled, à appliquer à la balise <ul>, ce qui donne donc <ul class="list-unstyled">, qui supprime les puces. Voici à la figure suivante le résultat sur la liste de la page.

 Une liste sans style

En ligne

Il peut arriver de vouloir une liste… en ligne. Bon je n'appelle plus ça une liste mais pourquoi pas ? Il suffit d'utiliser la classe list-inline, donc <ul class="list-inline">. Voilà à la figure suivante ce que ça donne sur la page.

 Une liste en ligne

Descriptions

Classique

Les descriptions sont aussi bien traitées par Bootstrap. Voici un exemple :

Code : HTML

   

Et l'effet visuel à la figure suivante.

 Une description

verticale

Horizontal

Pour obtenir une présentation horizontale, il suffit d'utiliser la classe dl-horizontal, ce qui donne <dl class="dlhorizontal">. Voici à la figure suivante l'effet sur la même liste.

 Une description horizontale

Les tableaux

Plusieurs mises en forme sont prévues pour les tableaux, j'en ai retenu une pour le tableau de la page : Code : HTML

   

Ce qui nous donne le résultat visible à la figure suivante.

 Un

tableau stylisé

On va analyser les classes utilisées… Classe « table »

C'est la classe de base pour les tableaux, elle fixe quelques styles et crée des lignes de séparation horizontales : Code : CSS

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Effet

de la classe table

Classe « table-bordered »

C'est la classe pour avoir de jolies bordures avec des coins arrondis :

Code : CSS

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Effet de la classe table-bordered

Classe « table-striped »

Cette classe ajoute un fond avec un gris très léger pour les lignes impaires (1, 3, …) :

Code : CSS

 

Je ne vous mets pas d'illustration parce que franchement, le gris est si léger qu'on ne voit rien. Quand je regarde la couleur utilisée, je trouve la valeur #F9F9F9, ce qui est effectivement un gris très très léger… Vous pouvez remarquer aussi que, lorsqu'on passe le curseur au-dessus du tableau, la couleur de fond de la ligne correspondante change avec la valeur #F5F5F5, ce qui est déjà un gris assez léger. Je pense que des valeurs un peu plus marquées auraient été souhaitables. Mais rien n'empêche de les changer ! Pour la page d'exemple, je suis passé par une autre approche qui apparaîtra dans un chapitre ultérieur.

Classe « table-condensed »

Cette classe permet de condenser le tableau pour qu'il occupe moins de place verticale :

Code : CSS

   

Ce qui donne la figure suivante.

 Effet

de la classe table-condensed

Vous avez remarqué qu'on peut cumuler l'application des classes sans problème, comme je l'ai fait dans cette démonstration progressive.

Tableau adaptable avec la classe « table-responsive »

Que se passe-t-il pour un tableau quand on réduit la largeur de l'affichage ? Les colonnes du tableau se réduisent en conséquence jusqu'à rendre l'apparence ni très esthétique, ni très lisible de la figure suivante.

 Effet sans la classe table-responsive

En englobant le tableau avec la classe table-responsive, on fait apparaître une barre de défilement (voir figure suivante). Code : HTML

 

 Barre de défilement avec la classe

table-responsive

Un peu de couleur dans les tableaux

Vous avez la possibilité de colorer le fond des lignes des tableaux avec les classes info, success, danger, warning et active. Voici le tableau de notre exemple, mais avec un peu de couleur :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 

De la couleur dans les tableaux

Mais évidemment, cette possibilité de colorisation prend tout son sens dans une gestion dynamique de données, pour faire apparaître par exemple des enregistrements possédant certaines caractéristiques.

Formulaires

Formulaire de base

Si on n'utilise aucune classe particulière dans une balise <form>, on obtient une disposition en ligne. Prenons l'exemple d'un formulaire simple :

Code : HTML

 

Nous aurons alors un rendu similaire à celui de la figure suivante.

 

Un formulaire sans style

Par défaut les contrôles s'alignent horizontalement. J'aimerais que les contrôles occupent toute la largeur disponible. Il faut utiliser la classe form-control pour obtenir cet effet (voir figure suivante) : Code : HTML

 

form-control

On se rend compte que cette classe ne se contente pas d'élargir les contrôles, elle procède aussi à une mise en forme esthétique. Arrangeons encore ce formulaire en utilisant des balises <label> et écartons un peu le bouton : Code : HTML

   

Le résultat se trouve à la figure suivante.

 Ajout de balises

<label>

On a gagné en esthétique. On peut encore améliorer l'espacement en utilisant la classe form-group :

Code : HTML

 

On obtient alors le résultat visible à la figure suivante.

 Effet de la classe

form-group

Le formulaire est bien aéré et j'ai pu enlever la balise <br> qui me servait à espacer le bouton.

La page d'exemple

Voici la troisième version de notre page consacrée aux tigres :

Code : HTML

   

<p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

<blockquote>

Le Tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera.

Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus grands carnivores du monde.

L'espèce est divisée en neuf sous-espèces possédant des différences mineures en termes de taille ou de comportement. Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il puisse s'attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles.

Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres en fait un animal solitaire ; le mâle possède un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe pas à l'éducation des petits.<br>               <small class="pull-right">Wikipedia</small><br>

</blockquote>

        </div>

      </section>

      <section class="row">

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre"></div>

      </section>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-4">

<h5>Voici les sous-espèces des tigres :</h5>

          <br>           <ul>

<li>Tigre de Sibérie</li>

<li>Tigre de Chine méridionale</li>

<li>Tigre de Bali</li>

<li>Tigre de d'Indochine</li>

<li>Tigre de Malaisie</li>

<li>Tigre de Java</li>

<li>Tigre de Sumatra</li>             <li>Tigre du Bengale</li>

<li>Tigre de la Caspienne</li>

</ul>

        </section>

        <section class="col-sm-8">

<img src="" alt="Tigre">

        </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-12">

          <table class="table table-bordered table-striped tablecondensed">

 

<caption>

<h4>Les menaces pour les tigres</h4>

</caption>

<thead>

<tr>

<th>Lieu</th>

<th>Menace</th>

</tr>

</thead>

<tbody>

<tr>

<td>Grand Mekong</td>

                <td>Demande croissante de certaines parties de l’animal pour la médecine chinoise traditionnelle et fragmentation des habitats du fait du développement non durable d’infrastructures</td>

</tr>

<tr>

<td>Île de Sumatra</td>

                <td>Production d’huile de palme et de pâtes à papiers</td>               </tr>

<tr>

<td>Indonésie et Malaisie</td>

<td>Pâte à papier, l’huile de palme et le caoutchouc</td>               </tr>

<tr>

<td>États-Unis</td>

<td>Les tigres captifs représentent un danger pour les tigres sauvages</td>

</tr>

<tr>

<td>Europe</td>

<td>Gros appétit pour l’huile de palme</td>

</tr>

<tr>

  <td>Népal</td>

                <td>Commerce illégal de produits dérivés de tigres</td>

</tr>

</tbody>

</table>

        </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-8">

<form class="well">

<legend>Si vous voulez me laisser un message</legend>

<h4>Comment m'avez-vous trouvé ?</h4>

<fieldset>

<label for="ami" class="radio">

<input type="radio" name="origine" value="ami" id="ami">

Par un ami

</label>

<label for="web" class="radio">

<input type="radio" name="origine" value="web" id="web">

Sur le web

</label>

<label for="hasard" class="radio">

<input type="radio" name="origine" value="hasard" id="hasard">

Par hasard

</label>

<label for="autre" class="radio">

<input type="radio" name="origine" value="autre" id="autre">

Autre

 

Pour cette troisième version, j'ai ajouté un peu de style et un formulaire, ce qui donne les figures suivantes.

 

La page d'exemple, première partie

 

La page d'exemple, deuxième partie

Tester

Au niveau du style, juste une petite touche :

Code : CSS

 

Le fond d'un léger gris met bien en valeur le texte et les photos. Quant au formulaire (concerné par la classe well), c'est l'objet de ce chapitre…

Les classes « radio » et « checkbox »

Bootstrap propose l'utilisation d'une classe particulière pour les cases à cocher (checkbox) et les zones d'option (radio). Nous l'avons utilisé dans le formulaire de la page :

Code : HTML

 

La classe « well », un peu de style, un joli bouton et un texte d'aide

Voilà une classe que j'aime bien, elle provoque une jolie stylisation. J'ai apporté ce petit complément au formulaire de la page :

Code : CSS

 

On peut ajuster la dimension en ajoutant la classe well-lg pour agrandir ou well-sm pour réduire. J'ai aussi peaufiné en ajoutant des règles de style à la page : Code : CSS

 

La dernière touche a consisté à améliorer l'aspect du bouton avec 2 classes que nous verrons plus loin dans ce cours : Code : HTML

   

Il ne reste plus qu'à rendre plus discret le texte d'aide situé au-dessous de la zone de texte, ce que nous accomplissons avec la classe help-block (voir figure suivante) :

 

Formulaire horizontal

Pour réaliser un formulaire horizontal, nous allons utiliser tout ce que nous venons de voir en exploitant la classe formhorizontal et une grille pour positionner les étiquettes et les contrôles :

Code : HTML

   

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Un formulaire

horizontal

Les étiquettes disposent de 2 colonnes et les champs de saisie de 10 colonnes. On peut voir aussi l'utilisation de la classe pull-right pour envoyer le bouton vers la droite. Voici à la figure suivante une visualisation du découpage.

 Décryptage du formulaire horizontal

Formulaire en ligne

Il arrive qu'on ait besoin d'avoir un formulaire disposé sur une ligne, par exemple dans une barre de navigation. Faisons un essai avec un formulaire élémentaire :

Code : HTML

 

En l'état, on obtient le résultat visible à la figure suivante.

 Un formulaire sans style

Bon ce n'est pas très joli, alors arrangeons ça avec tout ce que nous avons déjà vu et en précisant la classe form-inline : Code : HTML

 

On obtient alors la figure suivante.

 Un formulaire en ligne stylisé

C'est beaucoup mieux ! Remarquez l'utilisation d'une étiquette invisible pour la zone de texte. Il est conseillé d'avoir toujours une étiquette pour chaque contrôle pour les lecteurs d'écran (accessibilité), la classe sr-only permet de rendre cette étiquette invisible.

Les classes input-group, input-group-addon et input-group-btn à l’œuvre

Accoler une information à un contrôle

Les classes input-group et input-group-addon servent à accoler une information à un contrôle de formulaire : Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Une information

accolée à un contrôle

On peut aussi les utiliser conjointement pour accoler devant et derrière :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Deux informations accolées à un contrôle

Accoler un bouton à un contrôle

On peut aussi accoler un bouton avec la classe input-group-btn :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Un bouton accolé à un contrôle

Et rien n'empêche d'en ajouter plusieurs, comme pour la figure suivante.

Code : HTML

<div class="input-group col-lg-4">  

<span class="input-group-btn">

    <button class="btn btn-default" type="button">Vérifier</button>   </span>

  <input type="text" class="form-control" style="text-align:right" value="10 000">

<span class="input-group-btn">

    <button class="btn btn-default" type="button">Valider</button>

 

 Plusieurs boutons accolés à un contrôle

Ça fonctionne correctement, mais la documentation officielle précise que cela n'est pas pris en charge

Accoler une case à cocher ou un bouton radio à un contrôle

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Bouton radio et case à cocher accolés à un contrôle

Dimension des contrôles

Pour ajuster un formulaire, il est parfois utile de jouer sur la taille des contrôles. Bootstrap propose les classes input-lg et input-sm pour le faire dans un sens ou dans l'autre :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Contrôles de dimensions différentes

Notez qu'on joue ici uniquement sur la hauteur du contrôle, la largeur étant définie par la grille.

Stylisation selon l'état

Bootstrap embarque des classes de stylisation des zones de saisie selon l'état. Voici un exemple :

Code : HTML

<form class="col-lg-5">

  <fieldset>

    <legend>Validation, erreur et succès</legend>

<div class="form-group has-error">

      <label class="control-label" for="idError">Erreur</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idError">       <span class="help-block">Corrigez l'erreur s'il vous plait</span>

    </div>

<div class="form-group has-warning">       <label class="control-label" for="idWarning">Avertissement</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idWarning">       <span class="help-block">Il y a un problème dans la saisie</span>

    </div>

<div class="form-group has-success">

      <label class="control-label" for="idSuccess">Réussite</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idSuccess">

      <span class="help-block">Saisie correcte</span>

    </div>

  </fieldset>

</form>

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Stylisation selon l'état

La version 3.1 de Bootstrap a prévu la possibilité d'ajouter une icône pour améliorer l'effet visuel. Nous verrons comment Bootstrap permet d'utiliser des icônes dans le chapitre suivant. Je vous mets juste l'exemple précédent complété sans commenter l'ajout des icônes, vous pourrez y revenir plus tard quand vous aurez avancé dans ce cours :

Code : HTML

<form class="col-lg-5">

  <fieldset>

    <legend>Validation, erreur et succès</legend>

<div class="form-group has-error has-feedback">

      <label class="control-label" for="idError">Erreur</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idError"> <span class="glyphicon glyphicon-remove form-controlfeedback"></span>

      <span class="help-block">Corrigez l'erreur s'il vous plait</span>

    </div>

<div class="form-group has-warning has-feedback">

      <label class="control-label" for="idWarning">Avertissement</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idWarning"> <span class="glyphicon glyphicon-warning-sign form-controlfeedback"></span>

      <span class="help-block">Il y a un problème dans la saisie</span>

    </div>

<div class="form-group has-success has-feedback">

      <label class="control-label" for="idSuccess">Réussite</label>

      <input type="text" class="form-control" id="idSuccess">

<span class="glyphicon glyphicon-ok form-control-feedback"></span>

      <span class="help-block">Saisie correcte</span>

    </div>

  </fieldset>

</form>

Remarquez l'ajout des classes has-feedback et form-control-feedback pour que l'icône soit bien intégrée dans le contrôle. Ce qui nous donne la figure suivante.

 Stylisation selon l'état avec des

icônes

Dans ces exemples il y a peu d'actions possibles car, pour le moment, je n'ai pas prévu d'interactivité. Alors un petit exemple : nous voulons faire un formulaire comme celui de la figure suivante.

 Formulaire à obtenir

Et nous voulons tester la saisie pour vérifier que le texte fait au moins 4 caractères. Si ce n'est pas le cas, on change le style de la zone de texte et on fait apparaître un message d'avertissement, comme à la figure suivante.

 Message à afficher

Tant qu'à faire, on veut aussi que le message d'avertissement disparaisse au bout de 4 secondes et que le tout se fasse avec fluidité. En combinant Bootstrap et jQuery c'est un jeu d'enfant :

Code : HTML

   

Je ne commente pas le code jQuery ajouté parce que ce n'est pas l'objet de ce cours, mais je conseille vraiment de connaître ce framework Javascript puissant et élégant pour tirer pleinement parti de toutes les possibilités de Bootstrap.

Un générateur de formulaire

Le site propose pour Bootstrap (voir à la figure suivante).

 

Un générateur de formulaire pour Bootstrap

On construit le formulaire avec de simples glisser-déposer. On renseigne ensuite les paramètres avec un formulaire qui apparaît en fenêtre modale. À la fin, on n'a plus qu'à copier le code HTML. On ne peut réaliser que des formulaires horizontaux, mais une simple adaptation du code permet de réaliser facilement d'autres sortes de formulaires.

Boutons, icônes et images

La page d'exemple

Voici la nouvelle version de la page d'exemple :

Code : HTML

   

    <div class="container">

      <header class="row">

        <div class="col-sm-12 col-lg-7">

<h1>Mon amour pour les tigres</h1>

        </div>

        <div class="col-sm-12 col-lg-5">

<form class="form-inline pull-right">

<input type="text" style="width:150px" class="input-sm form-control" placeholder="Recherche">

<button type="submit" class="btn btn-primary btnxs"><span class="glyphicon glyphicon-eye-open"></span>

Chercher</button>

</form>

        </div>

      </header>

      <section class="row">

        <div class="col-lg-12">

<p>

Je suis passionné par les <strong>tigres</strong> depuis très longtemps. Ce site a été construit en <em>   hommage à ces merveilleux félins </em><br>

            Je fais partie de la <abbr title="Société des Amoureux des Tigres">SAT</abbr> qui a pour but de faire connaître ces splendides animaux.

</p>

<p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

<blockquote>

Le Tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera.

Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus grands carnivores du monde.

L'espèce est divisée en neuf sous-espèces possédant des différences mineures en termes de taille ou de comportement.

Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il puisse s'attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles.

Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres en fait un animal solitaire ; le mâle possède un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe pas à l'éducation des petits.<br>               <small class="pull-right">Wikipedia</small><br>

            </blockquote>

        </div>

      </section>

      <section class="row">

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>         <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

 

      </section>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-4">

<h5>Voici les sous-espèces des tigres :</h5>

          <br>           <ul>

<li>Tigre de Sibérie</li>

<li>Tigre de Chine méridionale</li>

<li>Tigre de Bali</li>

<li>Tigre de d'Indochine</li>

<li>Tigre de Malaisie</li>

<li>Tigre de Java</li>

<li>Tigre de Sumatra</li>             <li>Tigre du Bengale</li>

<li>Tigre de la Caspienne</li>



</ul>

        </section>

        <section class="col-sm-8">

          <img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">

        </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-12">

          <table class="table table-bordered table-striped tablecondensed">

<caption>

<h4>Les menaces pour les tigres</h4>

</caption>

<thead>

<tr>

<th>Lieu</th>

<th>Menace</th>

</tr>

</thead>

<tbody>

<tr>

<td>Grand Mekong</td>

                <td>Demande croissante de certaines parties de l’animal pour la médecine chinoise traditionnelle et fragmentation des habitats du fait du développement non durable d’infrastructures</td>

</tr>

<tr>

<td>Île de Sumatra</td>

<td>Production d’huile de palme et de pâtes à papiers</td>               </tr>

<tr>

<td>Indonésie et Malaisie</td>

                <td>Pâte à papier, l’huile de palme et le caoutchouc</td>               </tr>

<tr>

<td>États-Unis</td>

<td>Les tigres captifs représentent un danger pour les tigres sauvages</td>

</tr>

<tr>

<td>Europe</td>

<td>Gros appétit pour l’huile de palme</td>

</tr>

<tr>

<td>Népal</td>

                <td>Commerce illégal de produits dérivés de tigres</td>

              </tr>

</tbody>

          </table>         </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-8">

          <form class="well">

            <legend>Si vous voulez me laisser un message</legend>

            <h4>Comment m'avez-vous trouvé ?</h4>

<fieldset>

              <label for="ami" class="radio">

                <input type="radio" name="origine" value="ami" id="ami">

Par un ami

</label>

              <label for="web" class="radio">

                <input type="radio" name="origine" value="web" id="web">

Sur le web

</label>

              <label for="hasard" class="radio">

                <input type="radio" name="origine" value="hasard" id="hasard">

Par hasard

</label>

              <label for="autre" class="radio">

                <input type="radio" name="origine" value="autre" id="autre">

Autre

</label>

              <label for="textarea">Votre message :</label>                 <textarea id="textarea" rows="4" class="formcontrol"></textarea>

<p class="help-block">Vous pouvez agrandir la fenêtre</p>

              <button class="btn btn-primary" type="submit"><span class="glyphicon glyphicon-ok-sign"></span> Envoyer</button>

</fieldset>

          </form>

        </section>

        <section class="col-sm-4">

          <address>

          <p>Vous pouvez me contacter à cette adresse :</p>

          <strong>Tigrou Alfred</strong><br>

Allée des fauves<br>

28645 Félins-sur-Loire<br>

          </address>

        </section>

      </div>

    </div>

  </body>

</html>

Tester !

Qu'y a-t-il de nouveau ? Déjà un formulaire de recherche dans la partie supérieure droite, avec une zone de texte et un bouton muni d'une icône (voir figure suivante).

 Le formulaire de recherche

Remarquez le traitement du responsive pour ce formulaire. Pour un écran large, il est calé en haut à droite avec une classe collg-5 et un pull-right. Quand on passe au format moyen, il se retrouve avec la classe col-sm-12 de telle manière qu'il vienne se disposer sous le titre, toujours calé à droite (voir figure suivante).

 

Effet de la classe pull-right

Les vignettes des images ont désormais leurs coins arrondis, comme le montre la figure suivante.

 Des images aux coins arrondis

Le bouton du formulaire de contact a hérité d'une icône (voir figure suivante).

 Une icône dans le bouton

Nous allons passer en revue ces nouveautés et détailler les possibilités de Bootstrap pour les boutons, les icônes et les images.

Des jolis boutons

Pour créer un bouton avec Bootstrap il suffit d'ajouter les classes btn et btn-default à une balise <button>, <a> ou <input>:

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Apparence des boutons

Le rendu est le même, tout dépend du contexte d'utilisation.

Les différents types de boutons

L'aspect par défaut est un gris avec le texte blanc. Il existe d'autres possibilité plus colorées :

Code : HTML

<button type="button" class="btn btn-primary">Bouton standard</button>

<button type="button" class="btn btn-success">Réussite</button>

<button type="button" class="btn btn-info">Information</button>

<button type="button" class="btn btn-warning">Avertissement</button>

<button type="button" class="btn btn-danger">Danger</button> <button type="button" class="btn btn-link">Lien</button>

Ce qui nous donne les boutons visibles à la figure suivante.

 Des boutons coloré

s

À utiliser selon les situations et à faire varier selon l'humeur !

Dimension des boutons

On peut aussi ajuster la dimension du bouton :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Plusieurs dimensions de boutons

Boutons "block"

La classe btn-block règle la dimension du bouton sur la dimension de son contenant. Voici un exemple :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 

Effet de la classe bouton-block

Grouper des boutons

Il est possible de grouper des boutons horizontalement avec la classe btn-group. Ce groupement peut s'effectuer aussi verticalement avec la classe btn-group-vertical. Voici un exemple avec les deux groupements :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Groupement de boutons

On peut dimensionner le groupement :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Plusieurs dimensions de groupement de boutons

Boutons justifiés

Si vous voulez que vos boutons se répartissent harmonieusement et uniformément dans un contenant, utilisez la classe btngroup-justified en plus de btn-group :

Code : CSS

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Boutons justifiés

Cet exemple utilise des balises <a>. On peut réaliser la même chose avec des balises <button> à condition d'utiliser la classe btn-group pour chaque bouton :

Code : CSS

 

Des générateurs de bouton

Le site propose simple à utiliser (voir figure suivante).

 

Un générateur de bouton

Vous entrez le texte du bouton, la couleur, la taille, vous choisissez l'icône et son positionnement. Vous visualisez directement le résultat et vous disposez du code HTML correspondant.

Si vous voulez des styles différents pour vos boutons et sortir des couleurs standards que Bootstrap propose, vous pouvez créer vos propres styles. Si vous n'êtes pas très inspiré, il existe un générateur simple et pratique sur le site (voir figure suivante).

 

Un autre générateur de bouton

Il suffit de récupérer le code et de l'insérer dans votre feuille de style. L'intégration dans un bouton (ou autre) est simple, comme à la figure suivante.

Code : HTML

 

Il est ainsi facile et rapide de créer son propre style de bouton (voir figure suivante).

 Un bouton généré

De jolies icônes

Les icônes de Glyphicons

Bootstrap propose 200 icônes de . L'intégration d'une icône est très facile parce qu'il suffit d'utiliser la balise <span>. Pour le formulaire de contact de la page d'exemple, le bouton est amélioré en le complétant par une icône (voir figure suivante).

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Icône dans un bouton

La syntaxe est toute simple. On utilise une balise <span> avec deux classes. La principale est glyphicon suivi de la classe qui correspond à l'icône à afficher glyphicon-*. On peut ainsi créer d'élégantes barres de boutons :

Code : HTML

<div class="container">

  <div class="row" >

    <div class="col-lg-3">

      <div class="btn-group">

          <a class="btn btn-danger" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-fast-backward"></span></a>

          <a class="btn btn-info" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-backward"></span></a>

          <a class="btn btn-warning" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-play"></span></a>

          <a class="btn btn-info" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-forward"></span></a>

          <a class="btn btn-danger" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-fast-forward"></span></a>

      </div>

    </div>

    <div class="col-lg-1">

      <div class="btn-group-vertical">

          <a class="btn btn-danger" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-pencil"></span></a>

          <a class="btn btn-info" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-search"></span></a>

          <a class="btn btn-warning" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-print"></span></a>

          <a class="btn btn-success" href="#"><span class="glyphicon glyphicon-picture"></span></a>

      </div>

    </div>

  </div>

</div>

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Barres de boutons avec des icônes

 Et si on veut une icône colorée ?

Comme il s'agit de polices, il suffit d'utiliser du style :

Code : HTML

   

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Une icône colorée

Évidemment on peut mettre ces icônes ailleurs que sur des boutons… Partout où on peut écrire en fait !

Rien n'empêche évidemment de sauter des lignes dans un bouton. On peut ainsi créer des boutons en séparant bien l'icône du texte :

Code : HTML

 

Séparer l'icône du texte

Des boutons ronds ?

Il est facile, en ajoutant un peu de style, de créer des boutons ronds qui conviendront à merveille aux icônes. Voici un exemple de style ajouté (voir aussi figure suivante) :

Code : CSS

 

Et le code HTML :

Code : HTML

<button class="btn btn-primary btn-lg"><span class="glyphicon glyphicon-user"></span></button>

<button class="btn btn-warning btn-lg"><span class="glyphicon glyphicon-comment"></span></button>

<button class="btn btn-success btn-lg"><span class="glyphicon

 

Les icônes de Font Awesome

Le site propose une collection de 369 icônes toutes prêtes pour Bootstrap. Évidemment elles ne sont pas intégrées de base dans Bootstrap et il faut déclarer le fichier CSS pour pouvoir les utiliser. Le site propose pour le faire, la plus simple étant d'utiliser le CDN :

Code : HTML

 

Une fois le fichier CSS déclaré, vous pouvez utiliser les icônes. La syntaxe est celle qui était utilisée pour Bootstrap 2 avec la balise <i>. Le site propose une galerie d'exemples. On peut insérer une icône directement dans un texte (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

On peut aussi dimensionner les icônes selon le contexte, comme à la figure suivante :

Code : HTML

<p><i class="fa fa-print fa-lg"></i> Taille normale</p>

<p><i class="fa fa-print fa-2x"></i> Taille double</p> <p><i class="fa fa-print fa-3x"></i> Taille triple</p>

<p><i class="fa fa-print fa-4x"></i> Taille quadruple</p> <p><i class="fa fa-print fa-5x"></i> Taille quintuple</p>

 Réglage de la taille des icônes

On peut aussi très facilement créer une liste dont les éléments sont bien identifiés avec une icône (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

Il existe bien d'autres possibilités comme la rotation des icônes, leur animation, leur empilement, que je vous laisse découvrir en consultant du site.

Mise en forme des images

Bootstrap donne la possibilité de modifier l'apparence des bordures des images. Il y a pour cela 3 classes utilisables :

   

img-rounded

Image à coins arrondis

img-circle

Image circulaire

img-thumbnail

Image avec liseré blanc

Voici un exemple illustratif de ces trois effets :

Code : HTML

   

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Mise en forme des

images

Notez que vous pouvez rendre les images adaptatives facilement avec la classe img-responsive. Cette classe possède 3 règles :

Code : CSS

 

Le but est de faire en sorte que l'image occupe toute la place disponible de son contenant. En résumé :

Bootstrap permet une mise en forme élégante des listes, descriptions et tableaux.

Bootstrap permet de réaliser des formulaires classiques, horizontaux ou en ligne. Il permet aussi d'enrichir les contrôles en jouant sur leur dimension ou leur style.

Bootstrap permet de créer des boutons colorés, seuls ou groupés, de diverses dimensions.

Bootstrap comprend une collection d'icônes vectorielles faciles à intégrer comme des caractères.

Bootstrap prévoie la mise en forme des images avec des coins arrondis ou avec un effet de diapositive.

 Les composants intégrés

Bootstrap propose des composants bien pratiques à mettre en œuvre : barres de navigation, effets typographiques, panneaux, thumbnails… et tout ça sans écrire une seule ligne de code Javascript. Nous verrons aussi alertes et barres de progression qui demandent un peu de Javascript pour être utilisées…

Allez c'est parti pour une visite guidée !

La navigation

La page d'exemple

Voici le code ajouté à la page d'exemple pour l'équiper d'une barre de navigation :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 

La page d'exemple

Tester

Une barre de navigation

Principe de base

Bootstrap propose de superbes classes pour créer une barre de navigation. À la base, une barre nécessite juste les classes navbar et navbar-default:

Code : HTML

 

Ce code donne la figure suivante.

 

Une simple barre

La classe navbar est toute simple :

Code : CSS

 

Une hauteur fixée à 50 pixels, une petite marge basse pour bien distinguer la barre du reste de la page, une bordure fine et une position relative. La classe navbar-default fixe les couleurs du fond et de la bordure :

Code : CSS

 

Pourquoi 2 classes ? Nous verrons plus loin qu'il est possible d'avoir une barre « inversée », avec une couleur de fond différente.

Mais une barre vide ne sert pas à grand chose, en général on la garnit d'items. Voici un exemple :

Code : HTML

 

Les classes nav et navbar-nav doivent être utilisées avec une balise <ul>. Tous les items de navigation apparaissent alors avec des balises <li>. L'item actif est repéré avec la classe active. Un item désactivé est défini avec la classe disabled. Voici à la figure suivante un aperçu de la barre.

 Effet des classes navbar et navbar-default

Barre avec un fond noir

Si vous préférez une barre avec un fond noir, il suffit de remplacer la classe navbar-default par la classe navbarinverse :

Code : HTML

 

On obtient alors le même résultat que la figure suivante.

 Un fond noir avec la classe

navbar-inverse

Un titre dans la barre

On peut faire apparaître un titre avec des caractères plus visibles avec la classe navbar-brand :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Un

titre dans la barre

Le titre doit être inclus dans une classe navbar-header pour avoir un affichage correct sur les mobiles.

Fixer la barre ?

A priori, on veut une barre de navigation dans la partie supérieure d'un site, mais en général sous un bandeau. Avec le code tel qu'on l'a vu jusque-là, la barre se situe dans le flux. Par exemple…

Code : HTML

 

… donnera la figure suivante.

 La

barre est dans le flux

On peut fixer la barre en haut de la page du navigateur avec la classe navbar-fixed-top :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Barre fixée

en haut de la page

La barre prend alors toute la largeur de la fenêtre. Les éléments de la page se déplacent sous la barre fixe en cas de scrolling.

 Mais où sont passés les 2 premiers paragraphes ?

Il sont sous la barre ! Il suffit de regarder la classe pour comprendre :

Code : CSS

 

La barre est située en positionnement fixe en haut de la page du navigateur avec un z-index important… Donc si on adopte un positionnement fixe en haut de la page du navigateur, il faut prendre la précaution de ménager suffisamment d'espace pour que les éléments ne soient pas masqués par la barre :

Code : CSS

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Barre avec

espace réservé

Maintenant on retrouve nos paragraphes bien visibles !

Il existe aussi la classe navbar-fixed-bottom pour fixer la barre en bas de la page, mais les cas d'utilisation sont plus anecdotiques. Le principe demeure le même.

Une barre statique

Une barre fixe située en haut reste collée au bord de la fenêtre, et quand vous faites défiler avec l’ascenseur, le contenu passe sous la barre de façon logique. Il se peut que vous désiriez que la barre suive le mouvement et ne soit plus collée au bord de la fenêtre, mais au-dessus du contenu. Dans ce cas, évidemment, la barre disparaît quand vous faites défiler. Il faut alors utiliser la classe navbar-static-top :

Code : HTML

   

Un formulaire de recherche dans la barre

Pour intégrer un formulaire il suffit d'ajouter une balise <form> avec la classe navbar-form. On a 2 classes pour envoyer ce formulaire sur l'un des côtés :

pull-right pour le fixer à droite pull-left pour le fixer à gauche

Voici l'intégration pour notre page d'exemple :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 

Un formulaire dans la barre

Notez que j'ai fixé la largeur de la zone de saisie de texte à 150 px. Ce n'est pas indispensable, mais j'avais envie d'augmenter un peu la valeur par défaut.

Bouton et texte dans une barre

Il existe la classe navbar-btn pour intégrer un bouton dans une barre, mais qui ne doit être utilisée uniquement si le bouton n'appartient pas à un formulaire. Il y a aussi la classe navbar-text pour insérer du texte. Voici un exemple :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Texte et bouton dans la barre

La pagination

Un exemple simple

Bootstrap propose la classe pagination pour réaliser… des paginations. Le principe est tout simple, voici un exemple de base

:

Code : HTML

 

On obtient alors le résultat visible à la figure suivante.

 Pagination simple

La dimension

Il y a 3 possibilités de dimension pour la pagination :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne le rendu visible à la figure suivante.

 Plusieurs dimensions pour la pagination

Un cas pratique

On va utiliser cette possibilité de pagination sur un exemple pratique à partir des photos de tigres que j'utilise dans ma page de démonstration. Le but est de faire défiler les images 3 par 3. Pour définir la page actuelle on utilise la classe active. Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html>

  <head>

    <link href="" rel="stylesheet">

    <style type="text/css">       body { background-color:#DDD; }       img { width: 100%; }       a:focus { outline:0; }

    </style>

  </head>

<body>

  <br>

  <div class="container">

    <div id="content" class="row">

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-thumbnail"></div>

        <div class="col-lg-2"><img src="" alt="Tigre"

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 La pagination en

action

Tester

Pagination esthétique

Une autre possibilité de pagination simple consiste à utiliser la classe pager :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Pagination esthétique

Par défaut, les boutons sont centrés. Pour les disposer de part et d'autre, il faut utiliser les classes previous et next:

Code : HTML

 

On obtient alors le résultat visible à la figure suivante.

 Bouton décalés avec les classes previous et next

Aide à la navigation

L'aide à la navigation suit le même principe que la pagination, avec la classe breadcrumb dans la balise <ul> et utilisation de la classe active pour définir l'élément actif :

Code : HTML

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 Effet de la classe breadcrumb

Effets typographiques et thumbnails

La page d'exemple

Pour la nouvelle version de la page d'exemple, on va avoir une amélioration de la présentation des photos avec le composant thumbnails et des badges dans la liste des tigres, comme à la figure suivante.

 

On va aussi prévoir un libellé dans le formulaire et améliorer la présentation de l'adresse (voir figure suivante).

 

Tester !

Jumbotron

Jumbotron contenu

La classe jumbotron permet de rendre le texte très visible. Prenons un exemple :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

La classe jumbotron

On voit bien la différence entre les éléments « normaux » et ceux qui bénéficient de la classe jumbotron.

Voyons cette classe :

Code : CSS

 

Un peu de gris en fond, un réglage de hauteur de ligne et quelques marges.

Jumbotron pleine largeur

Vous avez certainement rencontré des sites créés avec Bootstrap comportant des panneaux occupant toute la largeur de la page. On réalise cela facilement avec la classe jumbotron, mais il faut organiser différemment le code. Il ne faut pas le mettre dans un conteneur, en revanche il faut en prévoir un à l'intérieur. Voici un exemple :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Un jumbotron

en plein largeur

Des libellés colorés

Pour créer des repères visuels textuels attractifs, il est possible de créer de beaux libellés :

Code : HTML

 

<p><span class="label label-info">Valeur de signalement</span> 4000</p>

<p><span class="label label-success">Valeur de fonctionnement</span>

8000</p>

<p><span class="label label-warning">Valeur dangereuse</span>

11000</p>

<p><span class="label label-danger">Valeur critique</span> 12000</p>

Ce qui donne la figure suivante.

 Des libellés colorés

Ces libellés s'adaptent en dimension :

Code : HTML

<h1><span class="label label-success">H1</span></h1> <h2><span class="label label-success">H2</span></h2> <h3><span class="label label-success">H3</span></h3> <h4><span class="label label-success">H4</span></h4> <h5><span class="label label-success">H5</span></h5>

<h6><span class="label label-success">H6</span></h6>

On obtient ainsi un rendu identique à celui de la figure suivante.

 Plusieurs dimensions pour les libellés

J'ai utilisé un libellé dans le formulaire de contact de la page d'exemple :

Code : HTML

   

On obtient ainsi la figure suivante.

 Un libellé dans un formulaire

Des badges

Les badges sont un peu comme les libellés, mais pour des informations plus courtes, idéalement des nombres :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Un badge simple

Comme le badge se trouve dans une balise <span>, il est facile de l'intégrer par exemple à un bouton et de le colorer : Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Stylisation du badge

J'ai ajouté des badges sur la page d'exemple pour représenter le nombre de tigres :

Code : HTML

 

  <li>Tigre de Bali <span class="badge">540</span></li>

  <li>Tigre de d'Indochine <span class="badge">230</span></li>

  <li>Tigre de Malaisie <span class="badge">240</span></li>

  <li>Tigre de Java <span class="badge">1200</span></li>

  <li>Tigre de Sumatra <span class="badge">710</span></li>

  <li>Tigre du Bengale <span class="badge">20</span></li>

  <li>Tigre de la Caspienne <span class="badge">40</span></li> </ul>

Ce qui donne la figure suivante.

 Badges dans une liste

Thumbnails

Si vous avez des images, des vidéos ou tous autres éléments à afficher dans une grille, Bootstrap propose le composant Thumbnails très facile à mettre en œuvre. Je reviens sur ma page d'exemple qui comporte de petites images de tigres. Jusque-là, j'ai positionné les images en utilisant tout simplement la grille :

Code : HTML

<section class="row">

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2"><img src="" alt="Tigre" class="img-rounded"></div> </section>

 

Ce qui donne une organisation bien régulière, comme le montre la figure suivante.

 

Disposition des images avec la grille

Voyons ce que ça donne avec le composant Thumbnails. Le principe est simple, il faut utiliser la classe thumbnail, par exemple dans une balise <a>. Voilà ce que ça donne pour la page d'exemple en supposant que les vignettes servent de liens : Code : HTML

<section class="row">

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">

    </a>

  </div>

  <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

    <a href="#" class="thumbnail">

      <img src="" alt="Tigre" class="img-rounded">     </a>

 

On obtient ainsi le même résultat qu'à la figure suivante.

 

Effet de la classe thumbnail

Remarquez à la figure suivante la stylisation quand on passe le curseur de la souris.

 Effet du passage du curseur de la souris

Pour des raisons d'homogénéité de la présentation, je prévois aussi de traiter la photo plus grande située au-dessous : Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Classe

thumbnail appliquée à une grande image

Nous ne sommes évidemment pas limités à afficher des images dans un thumbnail. Puisque vous pouvez mettre cette classe dans un <div> ou autre, vous pouvez garnir le thumbnail de ce que vous voulez. Par exemple j'ai stylisé l'adresse sur la page d'exemple :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Classe thumbnail appliquée à une adresse

Listes groupées, panneaux et médias

La page d'exemple

Nous allons encore améliorer l'aspect de la page d'exemple avec une présentation de vidéos, comme à la figure suivante.

 

On va aussi prévoir un panneau pour la liste des tigres et également pour le tableau (voir figure suivante).

 

Tester !

Les listes groupées

Les listes groupées proposent une mise en forme des listes non ordonnées. Voici un premier exemple avec la visualisation d'une liste sans et avec formatage pour comparer :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste simple et liste groupée

Liste avec badges

Il est possible d'ajouter des badges tout simplement en intégrant un <span>, par défaut affiché à droite :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste avec des badges

Listes avec liens

Les éléments de la liste peuvent aussi être des liens. Il suffit de prévoir des balises <a>, l'item actif est repéré avec la classe active :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste avec des liens

J'ai prévu des chevrons pour appuyer la sémantique des liens, ils sont poussés sur la droite avec la classe pull-right.

Un peu de couleur

De nouvelles classes sont apparues avec la version 3.1 de Bootstrap qui permettent d'avoir un peu de couleur dans les listes groupées. Vous trouverez un exemple illustratif à la figure suivante.

Code : HTML

 

Et voici le résultat visuel :

 Un peu de couleur dans les listes

Contenus divers

La liste est suffisamment versatile pour contenir des éléments variés. On peut avoir une en-tête avec la classe list-groupitem-heading, et du texte avec la classe list-group-item-text, mais on peut intégrer par exemple une image comme je le fais ici :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste avec des images

Utilisation de liste sur la page d'exemple

J'ai utilisé une liste groupée sur la page d'exemple pour les sous-espèces de tigres (avec badges, le tout intégré dans un panneau dont nous allons bientôt parler) :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste avec badges de la page d'exemple

Les panneaux

Les panneaux permettent d'isoler visuellement une partie de la page avec une bordure esthétique, titre, contenu et pied de panneau. Voici un exemple élémentaire :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 

Un simple panneau

Il y a aussi des classes pour créer un sens visuel pour ces panneaux :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Des panneaux stylisés

Utilisation avec une liste groupée

J'ai intégré une liste groupée dans un panneau au niveau de la page d'exemple :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Liste groupée dans un panneau

Utilisation avec un tableau

J'ai intégré un tableau (sans bordure) dans un panneau au niveau de la page d'exemple :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 

Tableau dans un panneau

Les médias

Simple insertion

L'objet média permet d'insérer un média (audio, image, vidéo ) à gauche ou à droite d'un texte. C'est ce que j'ai prévu dans la page d'exemple avec une vidéo de tigre :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Utilisation de la classe media

La classe media englobe l'ensemble. On utilise ensuite au choix pull-right ou pull-left pour le média. Le corps de composant est défini par la classe media-body et on peut mettre un titre avec media-heading.

Liste de médias

Une autre possibilité fort intéressante consiste à créer une liste de médias avec la classe media-list. Prenons par exemple le cas d'un forum, on peut imaginer ce type de scénario :

Code : HTML

<div class="container">

  <ul class="media-list col-lg-7">

    <li class="media thumbnail">

      <a class="pull-left" href="#">

        <img class="media-object" src="">       </a>

      <div class="media-body">

        <h4 class="media-heading">Suggestion</h4>

        <p>Je pense souhaitable d'interdire la chasse au tigre pour préserver l'espèce !</p>

        <div class="media thumbnail">

          <a class="pull-left" href="#">

            <img class="media-object" src="">           </a>

          <div class="media-body">

            <h4 class="media-heading">Animaux dangereux</h4>             <p>Tu délires complètement, ce sont des animaux trop dangereux pour les laisser vivre.</p>             <div class="media thumbnail">

              <a class="pull-left" href="#">

                <img class="media-object" src="">               </a>

              <div class="media-body">

<h4 class="media-heading">Quel délire !</h4>                 <p>C'est toi qui délires ! Il faut préserver la biodiversité. Les tigres ne sont pas vraiment dangereux, c'est l'homme qui l'est !</p>               </div>

</div>

          </div>

          <div class="media">

            <a class="pull-left" href="#">

              <img class="media-object" src="">

</a>

            <div class="media-body">

              <h4 class="media-heading">Quel courage !</h4>

<p>J'aimerais te voir face à un tigre toi !</p>

</div>

          </div>

        </div>

        <div class="media thumbnail">

          <a class="pull-left" href="#">

            <img class="media-object" src="">           </a>

          <div class="media-body">

            <h4 class="media-heading">Un peu de calme</h4>

            <p>Je suis favorable à la préservation de l'espèce mais dans des sites protégés.</p>

            <div class="media thumbnail">

              <a class="pull-left" href="#">

                <img class="media-object" src="">               </a>

              <div class="media-body">

<h4 class="media-heading">Tu as vu ta tête !</h4>                 <p>Avec la tête que tu as tu ferais même peur à un tigre toi !</p>               </div>

</div>

          </div>

        </div>

      </div>

    </li>

  </ul>

</div>

Ce qui donne la figure suivante.

 

Une liste de médias

Tester

Remarquez l'utilisation de la classe thumbnail pour bien isoler les commentaires et rendre le tout lisible.

Alertes et barres de progression

Nous allons voir maintenant 2 composants qui, bien que ne nécessitant pas de Javascript pour leur présentation, en ont besoin pour leur mise en œuvre.

Alertes

Utilisation de base

Les alertes permettent de présenter un message visuellement significatif. Il suffit d'utiliser les classes alert et alertwarning:

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Une simple alerte

Les 3 variantes

Trois autres classes permettent de changer l'aspect de l'alerte selon le résultat désiré :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Des alertes colorées

Un bloc d'information

Si le texte doit être conséquent, il suffit d'écrire le code que l'on désire :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Une alerte plus fournie

Un lien dans une alerte

La classe alert-link permet d'insérer un lien esthétique dans une alerte :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Un lien dans une alerte

Un bouton de fermeture

Une fois qu'on a lu une alerte, on peut avoir envie de la fermer. Il suffit de prévoir un bouton et d'ajouter la classe alertdismissable :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 Un bouton pour fermer l'alerte

Utilisation dynamique

Mais évidemment ces alertes ne trouvent leur sens que dans un contexte dynamique et nous devons pouvoir les faire apparaître et disparaître quand le besoin se présente. Bootstrap prévoit un petit plugin qui ne me paraît pas vraiment utile, étant donné qu'on peut facilement gérer les alertes avec quelques lignes de Javascript dopées par jQuery :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 Une alerte déclenchée

Tester

Un bouton adapté par la classe close a été prévu pour la fermeture de l'alerte. On pourrait également mettre un bouton normal.

Barres de progression

Les barres de progression constituent une façon élégante de faire patienter l'utilisateur pendant une longue tâche. Elles ont aussi pour vocation de le rassurer et de lui indiquer approximativement le temps qu'il lui reste à attendre. Les classes progress et progress-bar permettent de réaliser facilement ce genre d'effet. Pour les exemples, je prévois un peu de code javascript pour simuler un processus temporel. Voici la barre de base :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante.

 

Barre de progression simple

Tester

Le code correspondant à la barre est surligné, le reste est juste l'intendance pour l'animer pour l'exemple. On se contente de faire évoluer la propriété width de la barre.

Il existe une version rayée de la barre avec la classe progress-striped :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Barre de progression rayée

Tester

Il existe aussi une version rayée et élégamment animée avec la classe active :

Code : HTML

   

Ce qui donne la figure suivante, même si sur l'image vous ne voyez pas l'animation…

 

Barre de progression rayée et animée

Tester

Pour changer un peu, j'ai prévu l'affichage du pourcentage. Remarquez l'utilisation de la classe pull-right pour envoyer cet affichage sur la droite.

Il est également prévu des couleurs différentes pour enrichir la sémantique de ces barres, que ce soit en version unie ou rayée : Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Des barres colorées

Tester

Une dernière possibilité, enfin, consiste à empiler des barres :

Code : HTML

 

Ce qui donne la figure suivante.

 

Des barres empilées

Tester

Dans cette version empilée, on conserve la possibilité d'avoir des rayures, animées ou pas En résumé :

Bootstrap permet de créer une barre de navigation fixe ou mobile qui peut comporter un titre, des liens, des boutons et des formulaires.

Bootstrap possède un composant pour la navigation entre pages web.

Pour des effets visuels Bootstrap propose son Jumbotron, des libellés, des badges et des thumbnails pour les images.

Les listes groupées peuvent comporter des badges, des liens, des images et être colorées.

La panneaux permettent d'isoler visuellement une partie de la page et peuvent comporter un titre, ils peuvent intégrer facilement une liste groupée ou un tableau.

Le composant media permet de proposer des images, des musiques, des vidéos.

Bootstrap permet l'affichage de bandeaux d'alerte colorés et de barres de progression.

Partie 3 : Mise en forme avancée

Dans cette partie, nous verrons comment animer un peu un site web avec jQuery, le célèbre framework javascript, et nous étudierons l'intérêt de LESS dans la construction des feuilles de style en cascade avec un cas pratique d'application pour modifier Bootstrap.

 Les plugins jQuery

jQuery est un framework Javascript devenu incontournable au fil des années. Les créateurs de Bootstrap l'ont choisi pour offrir des plugins esthétiques et faciles à mettre en œuvre, dans la plupart des cas sans même mettre les doigts dans du code Javascript ! Toutefois, si vous voulez obtenir le meilleur de ces plugins, il vous faudra un peu manipuler jQuery.

J'ai traité les plugins les plus importants en délaissant Affix qui est à la fois simple d'utilisation et d'un usage limité. Une page d'exemple servira à la fois de collecteur d'exemples pratiques et de fil conducteur.

Généralités

La librairie jQuery

Javascript, c'est quoi ?

C'est un langage de script qui permet de rendre les pages web interactives.

C'est un langage qui fonctionne côté client et ne demande aucune ressource au niveau du serveur. C'est un langage interprété directement par le navigateur. jQuery, c'est quoi ?

jQuery est une librairie Javascript, on dit aussi un framework, c'est à dire un ensemble de fonctionnalités bien pratiques pour simplifier la mise en œuvre de Javascript. On peut ainsi facilement :

Modifier des éléments d'une page web : texte, style, animation

Gérer des événements tels : clic de souris, action sur une touche du clavier Créer des effets graphiques Utiliser Ajax

Installation de jQuery

Pour installer jQuery il faut faire un appel à la bibliothèque. Pour cela vous avez deux solutions :

1. Vous allez chercher la dernière version sur le site et vous copiez ce fichier dans un répertoire de votre site.

2. Vous référencez un CDN : , , Google CDN,

Si vous choisissez de télécharger la librairie, vous trouvez 2 lignes de versions : la 1 et la 2. Ces 2 versions comportent les mêmes fonctionnalités, la seule différence est que la seconde ne prend pas en charge Internet Explorer dans ses versions 6 à 8. Vous avez donc le choix de la version, les 2 étant parfaitement adaptées à Bootstrap 3,

Vous trouvez aussi 2 possibilités au niveau du téléchargement :

Uncompressed : c'est une version lisible et commentée pour comprendre le code. Vous l'utilisez pendant le développement de vos sites si vous avez besoin de savoir ce qui se passe dans la bibliothèque.

Minified : c'est une version compressée pour être la plus "légère" possible. C'est cette version que vous devez privilégier pour la mettre sur votre site en "production"


Quand vous cliquez sur le lien, vous obtenez directement le code de la figure suivante dans votre navigateur.

 

Faites un "enregistrer sous" en donnant le nom pour la version complète et la version compressée.

Placer jQuery

Il est bon d'organiser un peu les fichiers d'un site en répertoires du genre (voir figure suivante).

 Organisation des dossiers d'un site

Si vous organisez ainsi l'architecture de votre site, déposez les fichiers jQuery dans le répertoire js.

Référencer jQuery

Si vous avez placé la librairie sur votre site, il suffit de référencer le fichier dans le code HTML, de préférence à la fin pour ne pas péjorer le chargement des éléments visuels :

Code : HTML

 

Si vous passez par un CDN, c'est la même chose, à part l'adresse qui change. Par exemple :

Code : HTML

 

Utiliser jQuery

La principale fonction à connaître est jQuery(), mais on utilise le symbole $ pour faire plus court. On veut utiliser jQuery seulement lorsque le DOM de la page est totalement chargé pour éviter les erreurs d'exécution, ainsi on encapsule tout le code dans un bloc :

Code : JavaScript

   

Si vous connaissez les sélecteurs CSS, vous savez déjà utiliser une grande partie de jQuery. En effet, cette librairie les utilise directement ! Par exemple : Code : JavaScript

 

Ici la variable "a" référence un objet jQuery qui sélectionne toutes les balises div du document.

JQuery propose aussi des méthodes, par exemple pour ajouter une classe à un élément :

Code : JavaScript

 

Cette action ajoute la classe ma_classe à toutes les balises img du document. Il est possible de chaîner les méthodes. Par exemple :

Code : JavaScript

 

Ici on change la propriété background-color de l'élément avec l'identifiant #el, avec la valeur red, et on le fait apparaître progressivement.

Une grande force de jQuery réside aussi dans sa gestion facilitée des événements, par exemple :

Code : JavaScript

 

Ici, un clic sur l'élément d'identifiant #action va provoquer l'exécution du code.

Les librairies Javascript de Bootstrap

Référencement

Bootstrap propose un certain nombre de plugins pour améliorer les pages web, ils sont tous fondés sur jQuery (voir figure suivante). Il y a deux façons de faire appel à ces plugins :

soit vous référencez juste ce qui vous est utile en prenant la librairie correspondante dans le pack de Bootstrap (que vous récupérez en cliquant sur "Download source" sur la page "Getting Started" comme à la figure suivante).

soit vous référencez la bibliothèque complète (que vous récupérez en cliquant sur "Download Bootstrap" sur la page "Getting Started").

 Les librairies Javascript de Bootstrap

Dans la première hypothèse, il faut faire attention aux dépendances. Elles ne sont pas nombreuses mais il faut les connaître :

popover doit être utilisé avec tooltip collapse doit être utilisé avec transition

Pour référencer les plugins dans l'hypothèse de l'utilisation individuelle, par exemple pour tab :

Code : HTML

 

On déclare d'abord jQuery, puis ensuite le plugin. Dans l'hypothèse de la librairie globale :

Code : HTML

 

Vous pouvez utiliser la version commentée pendant la phase de développement :

Code : HTML

 

Mise en œuvre

Il y a 2 façons d'utiliser un plugin de Bootstrap :

à partir des attributs data à partir d'objets jQuery Prenons un exemple avec l'effet accordéon que nous verrons en détail ultérieurement :

Code : HTML

 

Ne vous inquiétez pas pour la syntaxe globale que nous verrons plus tard. Ce plugin est destiné à faire apparaître ou disparaître un contenu lors d'une action de l'utilisateur, ici un simple clic. Le contenu concerné dans cet exemple est le mot Contenu. Le plugin est déclenché par l'attribut data-toggle="collapse". Dans cette hypothèse d'utilisation, vous n'avez pas à manipuler de Javascript.

On peut obtenir exactement le même résultat en utilisant jQuery :

Code : HTML

 

Cette fois je n'ai pas utilisé l'attribut mais un objet jQuery avec le sélecteur 'a' pour pointer le lien et la méthode collapse avec le paramètre toggle. Nous verrons plusieurs cas d'utilisation de cette façon de procéder qui est plus laborieuse que la précédente, mais qui s'avère incontournable selon les actions que nous voulons effectuer.

Les événements

La plupart des plugins exposent des événements. En poursuivant l'exemple précédent, on peut faire apparaître un message lorsque le contenu est visible :

Code : HTML

    })

 

Nous verrons aussi plusieurs exemples d'événements dans les plugins de Bootstrap.

La page d'exemple

Pour éviter de surcharger de code les chapitres sur les plugins, voici la page d'exemple complétée avec des cas d'utilisation des plugins concernés :

Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html>

  <head>

    <meta charset="utf-8">

    <link href="" rel="stylesheet">

    <style type="text/css">       body {

        background-color:#DDD;         padding-top: 10px;

      }

      [class*="col-"] { margin-bottom: 20px; }       img { width: 100%; }

      .well {

        background-color:#CCC;         padding: 20px;

}       a:active, a:focus { outline:none; }

    </style>   </head>

  <body>

    <div class="container">

      <nav class="navbar navbar-inverse" role="navigation">  

        <div class="navbar-header">  

          <button type="button" class="navbar-toggle" datatoggle="collapse" data-target=".navbar-collapse">

<span class="icon-bar"></span>             <span class="icon-bar"></span>

<span class="icon-bar"></span>

          </button>

          <a class="navbar-brand" href="#">Les Tigres</a>         </div>

        <div class="collapse navbar-collapse">

          <ul class="nav navbar-nav">

<li> <a href="#">Accueil</a> </li>

            <li class="dropdown">

              <a class="dropdown-toggle" data-toggle="dropdown" href="#">Témoignages <b class="caret"></b></a>               <ul class="dropdown-menu">

<li><a href="#">Dompteurs</a></li>

<li><a href="#">Zoos</a></li>

<li><a href="#">Chasseurs</a></li>

<li class="divider"></li>

<li><a href="#">Autres témoignages</a></li>

</ul>

</li>

<li> <a href="#">Liens</a> </li>

<li> <a href="#">Références</a> </li>

          </ul>

          <form class="navbar-form navbar-right">

            <div class="input-group">

              <input type="text" style="width:150px" class="input-sm form-control" placeholder="Recherche">                 <span class="input-group-btn">

                <span class="input-group-btn">

                  <button type="submit" class="btn btn-primary btnsm"><span class="glyphicon glyphicon-eye-open"></span>

Chercher</button>

</span>

</div>

          </form>

        </div>

      </nav>

      <header class="row">

        <div class="col-lg-12">

          <h1>Mon amour pour les tigres</h1>

        </div>

      </header>

      <section class="row">

        <div class="col-lg-12">

          <p>

            Je suis passionné par les <strong>tigres</strong> depuis très longtemps. Ce site a été construit en <em>hommage à ces merveilleux félins </em>

<br>

            Je fais partie de la <abbr title="Société des Amoureux des Tigres">SAT</abbr> qui a pour but de faire connaître ces splendides animaux.

          </p>

          <p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

          <blockquote>

            Le Tigre (Panthera tigris) est un <a datatoggle="tooltip" href="#" title="Classe de vertébrés">mammifère</a> carnivore de la famille

 des félidés (Felidae) du genre Panthera. Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un

 des plus grands <a data-toggle="tooltip" href="#" title='Synonyme de "carnassier"'>carnivores </a>du monde. L'espèce est divisée en neuf sous-espèces possédant des différences mineures

 en termes de taille ou de comportement. Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il puisse s'attaquer à des

 proies de taille plus importante comme les buffles. Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres

 en fait un animal solitaire ; le mâle possède un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe pas à l'éducation des petits.<br>

<small class="pull-right">Wikipedia</small><br>

          </blockquote>

        </div>     

      </section>

      <section class="row">

        <div class="media col-lg-12">

          <div class="pull-right">             <iframe width="420" height="320"

src="; frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

          </div>

          <div class="media-body pull-right">

            <div class="btn-group" data-toggle="buttons">

              <label class="btn btn-primary">

                <input type="radio">Vidéo 1

</label>

              <label class="btn btn-primary">

                <input type="radio">Vidéo 2

</label>

              <label class="btn btn-primary">

                <input type="radio">Vidéo 3

</label>

</div>

          </div>

 

        </div>

      </section>

      <section class="row">

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

        <div class="col-xs-4 col-sm-3 col-md-2 ">

 

<a href="#" class="thumbnail">

<img src="" alt="Tigre" class="imgrounded">           </a>

        </div>

      </section>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-4">

<div class="panel panel-info">

<div class="panel-heading">

              <h3 class="panel-title">Les sous-espèces des tigres :</h3>

</div>

<div class="list-group">

<a href="#infos" class="list-group-item" datatoggle="modal">

Tigre de Sibérie

<span class="badge">120</span>

</a>

<div class="modal fade" id="infos" role="dialog" arialabelledby="modalTitre" aria-hidden="true">                 <div class="modal-dialog">

<div class="modal-content">

<div class="modal-header">

<button type="button" class="close" datadismiss="modal" aria-hidden="true">x</button>

<h4 id="modalTitre" class="modal-title">Plus d'informations sur le tigre de Sibérie</h4>

</div>

<div class="modal-body">

<blockquote>

Les tigres de Sibérie pèsent de 180 à 350 kg pour les mâles et de 100 à 200 kg pour les femelles. Le plus gros tigre de Sibérie,

 tué en 1950, atteignait les 384 kg. Le Tigre de Sibérie est le troisième plus gros prédateur terrestre derrière l'ours kodiak et l'ours polaire.

La longueur totale du corps avec la queue est comprise entre 2,7 et 3,8 m pour les mâles et entre 2,4 et 2,75 m pour les femelles. La longueur

du crâne est de 341 à 383 mm pour les mâles et 279 à 318 mm pour les femelles.<hr>

<small class="pull-right">Wikipedia</small>

</blockquote>

</div>

</div>

</div>

</div>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de Chine méridionale

<span class="badge">540</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de Bali

<span class="badge">230</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de d'Indochine

<span class="badge">240</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de Malaisie

<span class="badge">1200</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de Java

<span class="badge">710</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de Sumatra

 

<span class="badge">20</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre du Bengale

<span class="badge">40</span>

</a>

<a href="#" class="list-group-item">

Tigre de la Caspienne

<span class="badge">200</span>

</a>

</div>

</div>

        </section>

        <section class="col-sm-8">

<div id="carousel" class="carousel slide">

<ol class="carousel-indicators">

<li data-target="#carousel" data-slide-to="0" class="active"></li>

<li data-target="#carousel" data-slide-to="1"></li>

<li data-target="#carousel" data-slide-to="2"></li>               <li data-target="#carousel" data-slide-to="3"></li>             </ol>

<div class="carousel-inner">

<div class="item active"> <img alt="Tigre" src=""></div>

<div class="item"> <img alt="Tigre" src=""></div>

<div class="item"> <img alt="Tigre" src=""></div>

<div class="item"> <img alt="Tigre" src=""></div>             </div>

</div>

        </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-12">

<div class="panel panel-primary">

<table class="table table-striped table-condensed">

<div class="panel-heading">

                <h3 class="panel-title">Les menaces pour les tigres</h3>

</div>

<thead>

<tr>

<th>Lieu</th>

<th>Menace</th>

</tr>

</thead>

<tbody>

<tr>

<td>Grand Mekong</td>

                  <td>Demande croissante de certaines parties de l’animal pour la médecine chinoise traditionnelle et fragmentation des habitats du fait du développement non durable d’infrastructures</td>

</tr>

<tr>

<td>Île de Sumatra</td>

                  <td>Production d’huile de palme et de pâtes à papiers</td>

</tr>

<tr>

<td>Indonésie et Malaisie</td>

<td>Pâte à papier, l’huile de palme et le caoutchouc</td>                 </tr>

<tr>

<td>États-Unis</td>

<td>Les tigres captifs représentent un danger pour

 

les tigres sauvages</td>

</tr>

<tr>

<td>Europe</td>

<td>Gros appétit pour l’huile de palme</td>

</tr>

<tr>

<td>Népal</td>

<td>Commerce illégal de produits dérivés de tigres</td>

</tr>

</tbody>

</table>

</div>

        </section>

      </div>

      <div class="row">

        <section class="col-sm-8">

<ul class="nav nav-pills">

<li class="active"><a href="#contact" datatoggle="tab">Contact</a></li>

<li><a href="#informations" datatoggle="tab">Informations pratiques</a></li>

</ul>

<div class="tab-content">

<div class="tab-pane active fade in" id="contact">

<form class="well">

<h4><span class="label label-default">Si vous voulez me laisser un message</span></h4>

<h4>Comment m'avez-vous trouvé ?</h4>

<fieldset>

<label for="ami" class="radio">

                    <input type="radio" name="origine" value="ami" id="ami">

Par un ami

</label>

<label for="web" class="radio">

                    <input type="radio" name="origine" value="web" id="web">

Sur le web

</label>

<label for="hasard" class="radio">                     <input type="radio" name="origine" value="hasard" id="hasard">                     Par hasard

</label>

<label for="autre" class="radio">

                    <input type="radio" name="origine" value="autre" id="autre">

Autre

</label>

<label for="textarea">Votre message :</label>                     <textarea id="textarea" rows="4" class="formcontrol"></textarea>

                    <p class="help-block">Vous pouvez agrandir la fenêtre</p>

<button class="btn btn-primary"

type="submit"><span class="glyphicon glyphicon-ok-sign"></span>

Envoyer</button>

</fieldset>

</form>

</div>

<div class="tab-pane fade" id="informations">

<div class="well">

<h2>Informations pratiques</h2>

<p>Si vous êtes intéressés par la protection des tigres et si vous désirez prendre part aux actions menées

blablabla </p>               </div>

</div>

 

Tester

Je détaillerai dans chaque chapitre la mise en œuvre des différents plugins utilisés dans cette page.

Menu déroulant

Menu déroulant dans la barre de navigation

Le plugin jQuery Dropdown permet de faire de jolis menus déroulants. Il suffit de modifier une barre de navigation pour ajouter un menu déroulant (voir figure suivante) :

Code : HTML

   

Il a fallu ajouter quelques classes mais le résultat est très réussi !

Voyons ça de plus près : pour ajouter la fonctionnalité de dropdown, il faut utiliser la classe dropdown et ajouter datatoggle="dropdown" dans la balise concernée pour que le menu fonctionne. Ici, je l'ai fait pour la balise <a> qui contient le libellé du lien du menu. Il faut aussi utiliser la classe dropdown-menu dans la balise <ul> qui doit englober le menu déroulant.

C'est ce qui a été réalisé dans la page d'exemple.

Menu déroulant dans un bouton

On peut créer un menu déroulant activé par un bouton. Voici un code de base :

Code : HTML

 

Vous remarquez l'utilisation de la classe btn-group nécessaire au fonctionnement du plugin, ainsi que la classe dropdowntoggle, mais pour le reste c'est pratiquement identique au code qu'on a vu pour la barre de navigation. Vous trouverez le résultat à la figure suivante.

 Menu déroulant dans un bouton

C'est pas mal, mais comme ça, on ne comprend pas vraiment que c'est un bouton spécial, on peut avoir un repère graphique ?

On peut, en ajoutant une classe :

Code : HTML

 

J'ai ajouté la classe caret pour le bouton et maintenant celui-ci est bien identifié, comme à la figure suivante.

 Menu déroulant dans un bouton avec repère

 Oui c'est bien, mais parfois j'ai besoin que le menu s'affiche vers le haut

On peut aussi le faire, en ajoutant la classe dropup (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

 Menu se déroulant vers le haut

Des boutons colorés et des icônes

On peut aussi ajouter des icônes et avoir de la couleur, comme pour tout bouton (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

Séparer les fonctions

On peut faire en sorte que le bouton ait 2 usages : en tant que bouton pour une action et en tant que déclencheur de menu déroulant. Il est alors séparé en 2 parties : à gauche pour l'action, à droite pour le menu. Pour réaliser cela, on crée un groupe de 2 boutons, un avec le texte, l'autre avec le signe, comme à la figure suivante :

Code : HTML

   

En-têtes

Pour ajouter des en-têtes pour subdiviser le menu, il faut utiliser la classe dropdown-header (voir figure suivante) :

Code : HTML

<div class="btn-group">

  <button class="btn btn-info">Action</button>   <button class="btn btn-info dropdown-toggle" datatoggle="dropdown"><span class="caret"></span></button>

  <ul class="dropdown-menu">

<li class="dropdown-header"> Personnel</li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphicon-user"></span> Dompteurs</a></li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphiconscreenshot"></span> Chasseurs</a></li>     <li class="divider"></li>

<li class="dropdown-header"> Lieux</li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphicon-book"></span> Bibliothèques</a></li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphiconcutlery"></span> Restaurants</a></li>

  </ul>

</div>

 Des en-têtes dans un menu déroulant

Alignement à droite

Par défaut, le menu est aligné sur le côté gauche du bouton. On peut utiliser la classe pull-right pour l'aligner sur le côté droit (voir figure suivante) :

 

Désactiver une option

Pour rendre une option du menu inactive, il faut utiliser la classe disabled :

Code : HTML

   

Des sous-menus

La version 3 de Bootstrap, principalement orientée vers l'informatique nomade, n'a pas reconduit la possibilité de créer des sousmenus. Il est toutefois possible avec quelques styles de rétablir cette possibilité (astuce trouvée sur le site ). Prévoyez ces styles pour votre page :

Code : CSS

.dropdown-submenu{position:relative;}

.dropdown-submenu>.dropdown-menu{top:0;left:100%;margintop:-6px;margin-left:-1px;

-webkit-border-radius:0 6px 6px 6px;-moz-border-radius:0 6px 6px

6px;border-radius:0 6px 6px 6px;}

.dropdown-submenu:hover>.dropdown-menu{display:block;}

.dropdown-submenu>a:after{display:block;content:"

";float:right;width:0;height:0;

border-color:transparent;border-style:solid;border-width:5px 0 5px

5px;border-left-color:#cccccc;margin-top:5px;margin-right:-10px;}

.dropdown-submenu:hover>a:after{border-left-color:#ffffff;} -left{float:none;}.dropdown-submenu.pullleft>.dropdown-menu{left:-100%;margin-left:10px;

-webkit-border-radius:6px 0 6px 6px;-moz-border-radius:6px 0 6px 6px;border-radius:6px 0 6px 6px;}

Un exemple de mise en œuvre à la figure suivante :

Code : HTML

<div class="btn-group">

  <button class="btn btn-primary dropdown-toggle" datatoggle="dropdown">Action <span class="caret"></span></button>

  <ul class="dropdown-menu">

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphicon-user"></span> Dompteurs</a></li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphiconpicture"></span> Zoos</a></li>

    <li><a href="#"><span class="glyphicon glyphicon-

 

Activation par Javascript

Déclenchement du menu

Tant qu'on veut une mise en œuvre du menu déroulant avec un clic, la propriété data-toggle est suffisante. Mais il peut se présenter des cas de figure particuliers. Imaginez que vous vouliez déclencher le menu déroulant non plus par un clic, mais par le passage du curseur de la souris au-dessus d'un élément particulier. Dans ce cas, vous devez utiliser Javascript pour faire fonctionner votre menu. Reprenons par exemple le cas d'un menu déclenché par un bouton, comme nous l'avons vu précédemment, mais en supprimant la propriété data-toggle pour éviter de déclencher automatiquement le plugin : Code : HTML

   

En l'état le menu ne fonctionne plus. Maintenant nous voulons qu'il se déclenche au survol. Il faut ajouter un peu de Javascript pour gérer l'événement correspondant et utiliser la méthode dropdown du plugin :

Code : HTML

 

Maintenant, le menu s'ouvre au survol. Mais on rencontre un petit inconvénient : on n'arrive plus à le refermer ! Pourtant, normalement, un "toggle" est censé changer à chaque fois l'état. On va arranger cela. Le plugin ajoute la classe open dans la <div> qui contient la classe btn-group lorsque le menu est ouvert. Il faut donc s'arranger pour supprimer cette classe au survol si elle est présente :

Code : HTML

 

La syntaxe que j'ai utilisée n'est pas la plus concise, mais elle a le mérite d'être lisible. Maintenant le menu se referme au survol s'il était ouvert. En revanche, il ne se referme pas lorsque l'on clique sur une option. Il faudrait donc prévoir de le faire lors du traitement de l'option sélectionnée.

Les événements

Vous disposez également de 4 événements pour ce composant :

   

.dropdown

Se déclenche dès l'appel à la méthode show

.dropdown

Se déclenche lorsque le menu devient visible

.dropdown

Se déclenche dès l'appel à la méthode hide

.dropdown

Se déclenche lorsque le menu est masqué

L'utilité de ces événements ne saute pas spontanément aux yeux. Si vous en avez néanmoins besoin la syntaxe est celle-ci : Code : JavaScript

 

Fenêtre modale

Un premier exemple simple

La mise en place d'une fenêtre modale nécessite l'utilisation de quelques classes. Voici un premier exemple :

Code : HTML

 

Le principe est simple : on crée un <div> englobant avec la classe modal, qui se charge de configurer et positionner la fenêtre. On crée un second <div> englobant avec la classe modal-dialog. On peut ensuite organiser la fenêtre avec une classe englobante modal-content, un en-tête grâce à la classe modal-header et un corps avec modal-body. On prévoit également une action pour fermer la fenêtre (sinon elle va toujours rester ouverte !) avec un bouton et la classe close, et la propriété data-dismiss="modal". Il ne reste plus qu'à créer un bouton pour ouvrir la fenêtre en faisant correspondre bouton et fenêtre avec un identifiant, et en utilisant data-toggle="modal" pour que le plugin fonctionne. Au départ, on n'a donc que le bouton de la figure suivante à l'écran.

 Bouton de commande

Et quand on clique, on obtient la fenêtre modale et le fond devient gris, comme à la figure suivante.

 Fenêtre

modale sur fond gris

Tester

On a une petite croix pour fermer la fenêtre.

Un pied de page

On peut améliorer un peu l'esthétique en créant un pied de page avec la classe modal-footer et un bouton pour sortir, comme à la figure suivante.

Code : HTML

   

Une transition

Il est possible également d'obtenir un effet de transition en ajoutant la classe fade, comme à la figure suivante : Code : HTML

   

Effet de transition pour une fenêtre modale

Tester

Garder le fond de l'écran

Si vous désirez conserver l'aspect normal de la fenêtre de fond, il faut renseigner l'option backdrop qui est vraie par défaut (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

Fenêtre modale avec fond d'écran conservé

Tester

Injecter une page HTML

Il est possible d'injecter une page HTML dans le corps de la fenêtre modale, mais il faut que cette page ait été pensée pour cela. Vous en verrez un exemple à la figure suivante :

Code : HTML

 

<!DOCTYPE HTML>

 

Le bouton comporte l'adresse de la page à charger avec l'attribut href. On se contente de prévoir le contenant avec la classe modal-content. Quand on clique sur le bouton, jQuery charge la page ciblée et l'injecte dans la <div> qui comporte la classe modal-content.

Cette mise en œuvre a changé avec la version 3.1 de Bootstrap. Auparavant on se contentait d'une div avec la classe modal.

Voici le code de la page à charger :

Code : HTML

<div class="modal-header">

  <button type="button" class="close" datadismiss="modal">&times;</button>   <h1>Mon amour pour les tigres</h1>

</div>

<div class="modal-body">

  <p>

    Je suis passionné par les <strong>tigres</strong> depuis très longtemps. Ce site a été construit en <em>  hommage à ces merveilleux félins </em><br>

    Je fais partie de la <abbr title="Société des Amoureux des Tigres">SAT</abbr> qui a pour but de faire  connaître ces splendides animaux.

  </p>

  <p>Voici ce qu'en dit le wikipedia :</p>

  <blockquote>

    Le Tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera.

 Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus

 grands carnivores du monde. L'espèce est divisée en neuf sousespèces possédant des différences mineures en termes  de taille ou de comportement. Superprédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu'il

 puisse s'attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles. Jusqu'au XIXe siècle, le Tigre était

 réputé mangeur d'homme. La structure sociale des tigres en fait un

 

Il faut prévoir les classes pour faire bien apparaître la fenêtre modale. Voici le résultat :

 

Une page HTML dans une fenêtre modale

Tester

Mon exemple tel qu'il est traité ne présente pas un grand intérêt, autant prévoir le code directement dans la page de base. En revanche, cela peut devenir intéressant dans le cas où plusieurs contenus sont disponibles. Vous en verrez un exemple à la figure suivante :

Code : HTML

   

Fenêtres modales commandées par des boutons

Tester

Notez l'utilisation de l'événement .modal qui survient à la fermeture de la fenêtre modale. Il est nécessaire de réinitialiser la fenêtre sinon on ouvre toujours la même…

Largeur de la fenêtre modale

La version 3.1 de Bootstrap a ajouté la possibilité de choisir la dimension d'une fenêtre modale avec 2 classes : modal-lg et modal-sm. La première permet d'obtenir une fenêtre large, alors que la seconde fait l'inverse en créant une fenêtre étroite. Ces classes doivent aller avec la classe modal-dialog. Vous en trouverez un exemple à la figure suivante : Code : HTML

   

La page d'exemple et l'accessibilité

Une fenêtre modale a été ajoutée à la page d'exemple. Pour ne pas trop alourdir cette page, j'ai juste prévu une fenêtre qui s'ouvre quand on clique sur le lien "Tigre de Sibérie", comme à la figure suivante.

 

Fenêtre modale dans la page d'exemple

Tester

Voici le code correspondant :

Code : HTML

<a href="#infos" class="list-group-item" data-toggle="modal">   Tigre de Sibérie

  <span class="badge">120</span>

</a>

<div class="modal fade" id="infos" role="dialog" arialabelledby="modalTitre" aria-hidden="true">

  <div class="modal-dialog">

    <div class="modal-content">

      <div class="modal-header">

        <button type="button" class="close" data-dismiss="modal" aria-hidden="true">x</button>

        <h4 id="modalTitre" class="modal-title">Plus d'informations sur le tigre de Sibérie</h4>

      </div>

      <div class="modal-body">

        <blockquote>

Les tigres de Sibérie pèsent de 180 à 350 kg pour les mâles et de 100 à 200 kg pour les femelles.

Le plus gros tigre de Sibérie, tué en 1950, atteignait les 384 kg. Le Tigre de Sibérie est le troisième plus gros prédateur terrestre derrière l'ours kodiak et l'ours polaire. La longueur totale du corps avec la queue

est comprise entre 2,7 et 3,8 m pour les mâles et entre 2,4 et 2,75 m pour les femelles. La longueur du crâne

est de 341 à 383 mm pour les mâles et 279 à 318 mm pour les femelles.<hr>

          <small class="pull-right">Wikipedia</small>

        </blockquote>

      </div>

    </div>

  </div>

</div>

J'ai intégré le code ARIA pour l'accessibilité. Le rôle a été défini comme dialog (), c'est ce qui est préconisé par les auteurs de Bootstrap. Si on lit la définition, on parle de fenêtre qui interrompt le flux normal et qui requiert une entrée de l'utilisateur (ce qui n'est pas le cas ici). J'avoue ne m'être jamais vraiment inquiété de cet aspect d'accessibilité et la lecture de la préconisation W3C est quelque peu laborieuse. il me semble toutefois judicieux de prendre en compte les besoins des personnes présentant un déficit sensoriel. En parcourant les rôles, j'aurais plutôt eu tendant à utiliser dans le cas présent.

La propriété aria-labelledby fait référence au titre de la fenêtre modale. Par exemple, un lecteur d’écran va lire le texte correspondant pour renseigner l'utilisateur sur le contenu de la fenêtre modale. Enfin la propriété aria-hidden indique de ne pas tenir compte de l'élément. Évidemment, ces ajouts d'accessibilité n'ont vraiment de sens que si toute la page est traitée de cette

façon…

Activation avec Javascript

Déclenchement de la fenêtre modale

On a vu que l'on peut pratiquement tout faire avec des propriétés, mais vous avez aussi la possibilité d'utiliser Javascript pour utiliser ce plugin. La propriété data-toggle="modal" placée dans l'élément déclencheur active automatiquement le plugin. Reprenons un exemple vu ci-dessus en n’utilisant plus cette propriété :

Code : HTML

   

Maintenant lorsqu'on clique sur le bouton, il ne se passe plus rien. Pour activer le plugin, il faut utiliser du Javascript :

Code : JavaScript

 

On peut aussi modifier le comportement de la fenêtre avec des propriétés. Par exemple, la propriété booléenne keyboard, qui est normalement vraie, permet de fermer la fenêtre par action sur la touche d'échappement. On peut la renseigner en complétant notre exemple. Mais il faut aussi renseigner la propriété show qui est vraie par défaut, et ouvre la fenêtre dès le chargement de la page, ce que l'on ne désire évidemment pas. Voici le code correspondant :

Code : JavaScript

 

Les événements

Vous disposez également de 5 événements pour ce composant :

Événement Description

 

.modal

Se déclenche dès l'appel à la méthode show

.modal

Se déclenche lorsque la fenêtre devient visible

.modal

Se déclenche dès l'appel à la méthode hide

.modal

Se déclenche lorsque la fenêtre est masquée

.modal

Se déclenche lorsque la fenêtre a chargé le contenu récupéré avec la propriété remote

Vous avez par exemple un formulaire sur la page modale et vous désirez que le premier contrôle soit actif, vous pouvez le réaliser facilement ainsi :

Code : JavaScript

   

Onglets

Un premier exemple simple

Le plugin Tab permet de créer facilement des onglets, comme à la figure suivante.

Code : HTML

 

On utilise une liste et quelques classes, rien de bien compliqué. Les classes nav et nav-tab s'occupent de la mise en forme. Le plugin est activé par data-toggle="tab". On pointe le bon contenu avec href.

Un autre aspect

Si cette apparence tabulaire ne vous convient pas, vous pouvez changer pour un autre aspect avec une modification minime, comme à la figure suivante.

 

Transition progressive

Pour obtenir un effet progressif, il suffit d'ajouter la classe fade pour chacun des tab-pane :

Code : HTML

 

Il faut ajouter aussi la classe in pour le tab-pane actif pour faire apparaître le texte (opacity à 1) au chargement de la page.

Empilage

 

Justification

Il est aussi possible de faire en sorte que les onglets occupent tout l'espace disponible en se répartissant de façon homogène (voir figure suivante).

Code : HTML

<div class="col-lg-8">   

<ul class="nav nav-pills nav-justified">

      <li class="active"><a href="#accueil" datatoggle="tab">Accueil</a></li>

      <li><a href="#livres" data-toggle="tab">Livres</a></li>

      <li><a href="#temoignages" datatoggle="tab">Témoignages</a></li>

  </ul>

  <div class="tab-content">

      <div class="tab-pane active" id="accueil">Texte d'accueil</div>

      <div class="tab-pane" id="livres">Tous les livres</div>

      <div class="tab-pane" id="temoignages">Tous les

 

Onglets justifiés

Désactiver un lien

Vous pouvez marquer un lien comme inactif avec la classe disabled, comme à la figure suivante :

Code : HTML

 

Mais ce n'est pas parce qu'il apparaît comme inactif qu'il l'est vraiment ! Pour le rendre réellement inactif, il faut supprimer la propriété data-toggle :

Code : HTML

 

Un menu déroulant dans un onglet

Pour avoir un menu déroulant sur un onglet, il faut utiliser le plugin dropdown que nous avons déjà vu (comme à la figure suivante) :

Code : HTML

<ul class="nav nav-tabs">

  <li><a href="#accueil" data-toggle="tab">Accueil</a></li>   <li class="dropdown"><a class="dropdown-toggle" data-

toggle="dropdown" href="#">Livres <span class="caret"></span></a>     <ul class="dropdown-menu">

 

Onglets latéraux

Vous pouvez adapter la disposition et mettre par exemple les onglets empilés à gauche, comme à la figure suivante : Code : HTML

 

Code : HTML

   

La page d'exemple

Notre page d'exemple est maintenant enrichie d'onglets dans la partie inférieure, comme à la figure suivante.

 Onglets dans la page d'exemple

Tester

Voici la partie du code concernée :

Code : HTML

<section class="col-sm-8">

  <ul class="nav nav-pills">

    <li class="active"><a href="#contact" datatoggle="tab">Contact</a></li>

    <li><a href="#informations" data-toggle="tab">Informations pratiques</a></li>

  </ul>

  <div class="tab-content">

    <div class="tab-pane active fade in" id="contact">

      <form class="well">

        <h4><span class="label label-default">Si vous voulez me laisser un message</span></h4>

        <h4>Comment m'avez-vous trouvé ?</h4>

        <fieldset>

          <label for="ami" class="radio">

            <input type="radio" name="origine" value="ami" id="ami">             Par un ami

          </label>

          <label for="web" class="radio">

            <input type="radio" name="origine" value="web" id="web">             Sur le web

          </label>

          <label for="hasard" class="radio">

            <input type="radio" name="origine" value="hasard" id="hasard">

Par hasard

          </label>

          <label for="autre" class="radio">

            <input type="radio" name="origine" value="autre" id="autre">

Autre

          </label>

          <label for="textarea">Votre message :</label>             <textarea id="textarea" rows="4" class="formcontrol"></textarea>

            <p class="help-block">Vous pouvez agrandir la fenêtre</p>

          <button class="btn btn-primary" type="submit"><span class="glyphicon glyphicon-ok-sign"></span> Envoyer</button>

        </fieldset>

      </form>

    </div>

    <div class="tab-pane fade" id="informations">

      <div class="well">

        <h2>Informations pratiques</h2>

        <p>Si vous êtes intéressés par la protection des tigres et si vous désirez prendre part aux actions menées blablabla </p>

      </div>

    </div>

  <div class="tab-content">

</section>

Utilisation de Javascript

Activation des onglets

Nous avons ci-dessus activé le plugin avec la propriété data-toggle="tab". Il est aussi possible d'utiliser le plugin directement avec du Javascript. Voici un des exemples sans la propriété renseignée :

Code : HTML

<ul class="nav nav-pills nav-stacked pull-right">

  <li><a href="#accueil" data-toggle="tab">Accueil</a></li>

  <li class="active"><a href="#livres" datatoggle="tab">Livres</a></li>

  <li><a href="#temoignages" data-toggle="tab">Témoignages</a></li> </ul>

<div class="tab-content">

    <div class="tab-pane" id="accueil">Texte d'accueil</div>     <div class="tab-pane" id="temoignages">Tous les témoignages</div>

    <div class="tab-pane active" id="livres">Tous les livres</div> </div>

Les onglets sont devenus inactifs. Pour que ça fonctionne il faut ajouter un peu de Javascript : Code : JavaScript

   

Tous les onglets doivent être activés, c'est pour cette raison que j'ai choisi pour ma page le sélecteur 'a' qui est sans ambiguïté.

Les événements

Vous disposez également de 2 événements pour ce composant :

Événement

 

Se déclenche dès l'appel à la méthode show

Se déclenche lorsque l'onglet devient visible

D'autre part il est possible de connaître l'onglet actif avec event.target et l'onglet précédemment sélectionné avec event.relatedTarget. On va utiliser tout cela pour afficher le nom de l'onglet actuel et du précédent à chaque changement. On va donc ajouter le code HTML pour accueillir l'information :

Code : HTML

 

Il ne reste plus qu'à prévoir le code Javascript pour déclencher le plugin et mettre en place l'écoute de l'événement et agir en conséquence (voir figure suivant) :

Code : JavaScript

 

 Utilisation de l'événement

Boutons

Bouton bascule

On a parfois besoin de boutons à 2 états stabilisés : repos et appuyé. Le plugin permet de réaliser cela facilement. Il suffit de créer le bouton en prévoyant data-toggle="button" (comme à la figure suivante) :

Code : HTML

 

Boutons effet "checkbox"

On peut grouper des boutons avec la classe btn-group et les faire fonctionner comme des checkbox avec datatoggle="buttons". Les boutons restent indépendants dans leur fonctionnement mais ont l'avantage d'être groupés. Pour réaliser cela, il faut utiliser des contrôles imput de type checkbox (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

Boutons effet "radio"

On peut grouper des boutons avec la classe btn-group et les faire fonctionner comme des boutons radio avec datatoggle="buttons". Les boutons sont maintenant liés dans leur fonctionnement, un seul peut être enfoncé. Pour réaliser cela, il faut utiliser des contrôles imput de type radio (voir figure suivante) :

 

Boutons pour attente de processus

Parfois on clique sur un bouton pour réaliser un processus qui demande un certain temps, comme par exemple un envoi de fichier. Le plugin prévoit cette possibilité. Voici un premier exemple avec une temporisation artificielle juste pour marquer l'effet.

D'abord on crée le bouton :

Code : HTML

 

Ensuite, on crée le code pour gérer l'effet. La méthode loading provoque le changement du texte du bouton avec ce qui est indiqué dans data-loading-text et la méthode reset ramène le bouton à son état initial (voir figure suivante): Code : JavaScript

 

Tester

Maintenant voyons un cas d'utilisation un peu plus réaliste que notre minuterie. Nous avons une image lourde à charger, et nous voulons que le bouton change d'état le temps de chargement de l'image. Voilà le bouton et la balise prête à recevoir l'image :

Code : HTML

 

Et voici le code Javascript pour gérer l'effet :

Code : JavaScript

 

Tester

Avec cet exemple, vous ne verrez certainement l'effet qu'une fois dans votre navigateur, étant donné qu'ensuite l'image sera en cache.

La page d'exemple

La page d'exemple a été agrémentée de boutons groupés de type "radio" pour choisir une vidéo (voir la figure suivante).

 

Boutons avec effet option dans la page d'exemple

Tester

Code : HTML

 

Carrousel

La page d'exemple

La page d'exemple comporte un carrousel (voir la figure suivante). Pour information, ce terme prend un R en anglais et deux en français.

 Carrousel dans la page

d'exemple

Tester

Un premier exemple simple

Ce plugin permet de créer facilement un carrousel. La mise en place nécessite l'utilisation de quelques classes. Voici la structure de base HTML :

Code : HTML

 

Voici un premier exemple simple :

Code : HTML

 

Pour chaque item on place une balise <img> pour référencer une image. On utilise la classe active pour désigner l'image qui doit apparaître en premier. J'ai utilisé une classe col-lg-8 pour calibrer le carrousel et une classe col-lg-offset-2 pour le centrer. Les 3 images sont aux mêmes dimensions. Il nous faut aussi initialiser le carrousel avec jQuery. Par défaut les images défilent au rythme de 5s (voir figure suivante) :



 Un carrousel simple

Tester

Des titres pour les images

Il est possible de faire apparaître un titre pour chaque image dans la partie inférieure avec la classe carousel-caption (voir figure suivante) :

Code : HTML

   

Tester

Notez que le titre vient au-dessus de l'image et qu'il faut donc adapter le style aux couleurs présentes sur l'image pour que le titre soit lisible.

Un indicateur de l'image affichée

Il est possible de faire apparaître un indicateur pour savoir quelle image est affichée et aussi pour accéder directement à une image particulière. Il faut identifier le carrousel et le pointer avec l'attribut data-target. L'attribut data-slide-to permet d'identifier la diapositive concernée. On peut aussi sélectionner la diapositive à afficher en cliquant sur l'indicateur (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

 Un indicateur de l'image affichée

Tester

Notez que l'indicateur vient au-dessus de l'image et qu'il faut donc adapter le style aux couleurs présentes sur l'image pour qu'il soit lisible.

Des boutons de défilement

On peut aussi afficher des boutons à droite et à gauche pour permettre un défilement manuel des images. Il faut identifier le carrousel pour le référencer dans les liens avec href (voir figure suivante) :

Code : HTML

 

 Des boutons pour le défilement

des images

Tester

Notez que les chevrons viennent au-dessus de l'image et qu'il faut donc adapter le style aux couleurs présentes sur l'image pour qu'ils soient visibles.

Améliorer la présentation

On peut améliorer la présentation du diaporama avec du style, comme à la figure suivante :

Code : CSS

 

Mais on peut aussi utiliser une classe de Bootstrap pour obtenir un effet sympathique sans ajouter de style (voir figure suivante) :

 

Les options du carrousel

Délai de défilement

Code : JavaScript

 

Testez !

Cycle et pause

On peut avec jQuery commander le démarrage du cycle ou la pause (voir figure suivante) :

Code : HTML

   

Tester

Les deux boutons commandent le diaporama. Une bonne occasion pour revoir comment configurer des boutons de type "radio" avec Bootstrap  .

Autres commandes

Voici maintenant un exemple plus complet avec une palette de boutons de commande (voir figure suivante) : Code : HTML

 

    <div class="col-lg-12"> 

      <div class="btn-group" data-toggle="buttons">

        <label class="btn btn-success" id="first">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-fast-backward"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success" id="previous">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-step-backward"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success" id="pause">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-pause"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success active" id="play">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-play"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success" id="next">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-step-forward"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success" id="last">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-fast-forward"></span>

        </label>

      </div> 

    </div>

  </div>

</div>

<script src=""></script>

<script src=""></script>

<script>

  $(function () {

    $('.carousel').carousel({ interval: 2000 });

    $('#first').click(function() { $('.carousel').carousel(0); });

    $('#previous').click(function() {

$('.carousel').carousel('prev'); });

    $('#pause').click(function() { $('.carousel').carousel('pause'); });

    $('#play').click(function() { $('.carousel').carousel('cycle'); });

    $('#next').click(function() { $('.carousel').carousel('next'); });

    $('#last').click(function() { $('.carousel').carousel(2); });   });

</script>

 Une barre de boutons pour la

commande du carrousel

Tester

Les événements

Vous disposez de 2 événements pour ce composant :

   

.carousel

Se déclenche dès l'appel à la méthode slide

.carousel

Se déclenche lorsque la translation est terminée

Complétons l'exemple précédent en prévoyant l'affichage de l'index de la diapositive en cours ainsi que du nombre total de diapositives (voir figure suivante). Voici le code avec ce complément :

Code : HTML

<div class="container">

  <div class="row">

    <div class="col-lg-offset-2 col-lg-8">

      <div id="carousel" class="carousel slide">

        <div class="carousel-inner">

          <div class="item active"> <img alt="" src=""></div>

          <div class="item"> <img alt="" src=""></div>

          <div class="item"> <img alt="" src=""></div>

        </div>

      </div>

    </div> 

  </div> 

  <div class="row">

    <div class="col-lg-12"> 

      <div class="btn-group" data-toggle="buttons">

        <label class="btn btn-success" id="first">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon glyphicon-fast-backward"></span>

        </label>

        <label class="btn btn-success" id="previous">

          <input type="radio" name="options"><span class="glyphicon

 

Tester

Pour rester dans l'utilisation de Bootstrap, j'ai prévu l'affichage dans un badge. Pour déterminer le nombre de diapositives, on compte le nombre de fois où on trouve la classe item. Pour la diapositive en cours, on recherche la classe active.

Info-bulles et Popover

La page d'exemple

La page d'exemple est agrémenté d'infos-bulles (voir figure suivante).

 

Des infos-bulles dans la page d'exemple

Tester

Ces deux plugins (Info-bulles et Popover) partagent une bibliothèque et ont un fonctionnement analogue, nous allons donc les traiter ensemble.

Info-bulle

Un exemple simple

Le but est d'obtenir de jolies info-bulles, comme à la figure suivante.

 Apparence d'une info-bulle

Voici le code correspondant à ce premier exemple :

Code : HTML

Le Tigre (Panthera tigris) est un <a data-toggle="tooltip" href="#" title="Classe de vertébrés"> mammifère</a> carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera. Aisément reconnaissable à sa

fourrure rousse rayée de noir, il est le plus grand félin sauvage et l'un des plus grands <a data-toggle="tooltip" href="#" title='Synonyme de "carnassier"'> carnivores</a> du monde. L'espèce est divisée en neuf

sous-espèces possédant des différences mineures en termes de taille ou de comportement.

On utilise des balises <a> avec l'attribut data-toggle égal à tooltip. Le contenu de l'info-bulle se place dans l'attribut title. Si vous testez ce code il ne se passera rien parce qu'il faut initialiser le plugin avec jQuery : Code : JavaScript

   

Il suffit d'utiliser la fonction tooltip avec le bon sélecteur, ici on a choisit la balise <a> parce qu'on veut une info-bulle sur tous les liens de la page. Dans un contexte plus complexe il faudrait évidemment affiner la sélection, mais ce n'est pas l'objet de ce cours.

Positionnement de l'info-bulle

On peut changer le positionnement de l'info-bulle qui par défaut se situe juste au-dessus avec l'option placement. Les possibilités sont top (au-dessus, c'est l'option par défaut), bottom (au-dessous), left (à gauche) et right (à droite). Voici un exemple d'utilisation avec le même code HTML :

Code : JavaScript

 

Ici on utilise l'option placement en la définissant à left pour le premier lien et bottom pour le second (voir figure suivante).

 Info-bulle au-dessous

Déclenchement de l'info-bulle

Par défaut l'info-bulle est déclenchée lorsque le curseur de la souris se déplace sur l'élément concerné ou si celui-ci a le focus. On peut modifier ce comportement avec l'option trigger. Les possibilités sont click, hover, focus et manual. Voici un exemple d'utilisation avec le même code HTML :

Code : JavaScript

 

Ici on utilise l'option trigger en la définissant à click pour le premier lien et hover et click pour le second (voir figure suivante).

 Variété de déclenchement des info-bulles

Tester

Délai de déclenchement de l'info-bulle

Par défaut l'info-bulle s'affiche immédiatement et disparaît avec la même célérité. On peut modifier ce comportement avec l'option delay. On peut soit définir un délai identique pour l’apparition et la disparition, soit différencier les deux. Voici un exemple d'utilisation avec le même code HTML :

Code : JavaScript

 

Ici on utilise l'option delay en la définissant à 400 ms pour le premier lien pour l'affichage et la disparition. On différencie avec 400 ms pour l'affichage et 200 ms pour la disparition pour le second (voir figure suivante).

 Délai de déclenchement d'une info-bulle

Tester

Popover

Un exemple simple

Un popover est une grosse info-bulle. Le fonctionnement est identique à ce que nous avons vu précédemment. Voici un premier exemple de mise en œuvre au niveau HTML :

Code : HTML

 

On utilise des balises <a> avec l'attribut data-toggle égal à popover. Le contenu se place dans l'attribut datacontent et le titre dans l'attribut title. Si vous testez ce code, il ne se passera rien parce qu'il faut initialiser le plugin avec jQuery :

Code : JavaScript

 

Il suffit d'utiliser la fonction popover avec le bon sélecteur, ici on a choisi tout simplement un id. Vous verrez le résultat à la figure suivante.

 Popover déclenché par un bouton

Positionnement

Comme pour l'info-bulle on peut modifier le positionnement avec l'option placement avec les mêmes possibilités top (audessus, c'est l'option par défaut), bottom (au-dessous), left(à gauche) et right (à droite) (voir figure suivante) : Code : JavaScript

 

Délai

On peut aussi définir un délai d'apparition et de disparition :

Code : JavaScript

 

Tester !

Déclenchement

Le comportement par défaut est un déclenchement au clic sur l'élément, mais on peut facilement changer ce comportement :

Code : JavaScript

 

Ici on a utilisé l'option trigger pour avoir un déclenchement au passage (hover) sur l'élément (les autres possibilités sont click, focuset manual). On montre aussi qu'on peut cumuler plusieurs options puisqu'on a aussi défini le positionnement en bas avec bottom.

Tester

Avec l'option manual on peut définir une action quelconque pour déclencher le popover que l'on veut. Regardez cet exemple au niveau HTML :

Code : HTML

 

<div class="well">

  <img id="img" data-toggle="popover" data-content="Je suis en colère !" title="Attention à vous !" src="">   <a href="#" id="pop" class="btn btn-info pull-right" >Cliquer sur moi plusieurs fois pour le popover</a> </div>

Cette fois, on a défini le popover au niveau d'une image et on se propose de le déclencher à partir d'un bouton. Voici le code jQuery correspondant :

Code : JavaScript

 

On initialise le popover sur l'image en déclenchement manuel : $("#img").popover({trigger:'manual'}); On utilise l'événement click du bouton pour lancer la fonction popover avec toggle comme paramètre :

$('#img').popover('toggle');

Vous verrez le résultat à la figure suivante.

 Popover au

niveau d'une image

Tester

Du HTML dans le popover

Par défaut, vous ne pouvez mettre que du simple texte dans le popover. Toutefois, vous pouvez mettre l'option html à true pour changer ce fonctionnement (voir figure suivante) :

 

Effet accordéon

Un exemple simple

Le plugin accordéon (Collapse) est bien adapté au composant panel, voici un premier exemple (voir figure suivante) :

 

Il faut distinguer deux éléments :

Le déclencheur sur lequel on clique : ici c'est un lien avec une balise <a>. Il doit comporter la classe accordion-toggle, comporter la propriété data-toggle="collapse" et évidemment la cible avec href

La zone à masquer ou à démasquer : elle est englobée avec un <div> équipé de la classe collapse

Le lien entre le déclencheur et la zone se fait par l'identifiant de la zone. La classe in permet de déterminer si une zone est affichée ou pas. Dans mon exemple, j'ai mis cette classe pour la première zone, celle-ci s'affiche donc dès le chargement. Si vous testez le composant, vous verrez qu'il se contente d'affecter cette classe. J'ai un peu triché avec l'utilisation du composant panel

Des bordures pour bien délimiter les éléments

Nous allons voir maintenant une utilisation plus complète du composant panel (voir figure suivante):

 

Maintenant les blocs sont bien distincts

Afficher une seule zone

En général, lorsqu'on crée un effet accordéon, on veut que lorsqu'on affiche une zone, les autres s'effacent automatiquement. Voilà comment procéder (résultat à la figure suivante) :

Code : HTML

<div id="monaccordeon" class="panel-group col-lg-6">

    <h3> Les plugins de Bootstrap</h3>

    <div class="panel panel-default">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

<a class="accordion-toggle" href="#item1" data-

parent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Accordéon </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item1" class="panel-collapse collapse in">         <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des effets "accordéon" totalement paramétrables</div>

      </div>

    </div>

    <div class="panel panel-default">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

<a class="accordion-toggle" href="#item2" data-

parent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Fenêtre modale </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item2" class="panel-collapse collapse">

        <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des fenêtres modales élégantes avec une grande simplicité. </div>

      </div>

    </div>

    <div class="panel panel-default">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

<a class="accordion-toggle" href="#item3" data-

parent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Carrousel </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item3" class="panel-collapse collapse">

        <div class="panel-body"> Ce plugin permet de faire défiler des images ou des vidéo, ou tout autre élément média avec une mise     en forme esthétique </div>

    </div>

  </div>

</div>

 Affichage d'une seule

zone à la fois

Il a fallu ajouter un identifiant (#monaccordeon) à la balise englobante et faire une référence dans les déclencheurs avec dataparent="#monaccordeon".

De jolies en-têtes

Ça fonctionne bien mais c'est un peu triste sans couleur, comme on utilise le composant panel, c'est facile à arranger (voir figure suivante) :

Code : HTML

<div id="monaccordeon" class="panel-group col-lg-6">

    <h3> Les plugins de Bootstrap</h3>

<div class="panel panel-info">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

          <a class="accordion-toggle" href="#item1" dataparent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Accordéon </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item1" class="panel-collapse collapse in">         <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des effets "accordéon" totalement paramétrables</div>       </div>

    </div>

<div class="panel panel-info">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

          <a class="accordion-toggle" href="#item2" data-

parent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Fenêtre modale </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item2" class="panel-collapse collapse">

        <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des fenêtres modales élégantes avec une grande simplicité. </div>

      </div>

    </div>

<div class="panel panel-info">

      <div class="panel-heading">

        <h3 class="panel-title">

          <a class="accordion-toggle" href="#item3" dataparent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Carrousel </a>

        </h3>

      </div>

      <div id="item3" class="panel-collapse collapse">

        <div class="panel-body"> Ce plugin permet de faire défiler

 

Effet accordéon sur une liste groupée

L'effet accordéon n'est pas limité au composant panel. On peut par exemple l'utiliser pour une liste groupée. Voici un exemple de mise en œuvre (voir aussi figure suivante) :

Code : HTML

<div class="col-sm-3 col-md-3">

  <div class="panel panel-info">

    <div class="panel-heading">

      <h4 class="panel-title">

        <span id="icone" class="glyphicon glyphicon-folderclose"></span> <a data-toggle="collapse" href="#menu">Contenu</a>

      </h4>

    </div>

    <ul id="menu" class="list-group collapse in">

      <li class="list-group-item"><span class="glyphicon glyphiconpencil text-primary"></span>

<a href=";> Articles</a></li>

      <li class="list-group-item"><span class="glyphicon glyphicontag text-primary"></span>

<a href=";> Nouvelles</a></li>

      <li class="list-group-item"><span class="glyphicon glyphiconfile text-primary"></span>

<a href=";>   Lettre d'information</a></li>

      <li class="list-group-item"><span class="glyphicon glyphiconcomment text-success"></span> <a class="text-success"

href=";>Commentaires</a><span class="badge">28</span></li>

    </ul>

  </div>

</div>

 Effet accordéon sur une liste groupée

Commande en Javascript

On peut activer ce plugin avec Javascript et lancer des commandes sur n'importe quel élément. Voici un exemple (résultat à la figure suivante) :

Code : HTML

 

 Utilisation de

Javascript

Tester

L'effet accordéon est ici appliqué sur la <div> qui contient la classe panel. Le plugin est activé avec la méthode collapse. Ensuite une action sur l'un des trois boutons lance la commande correspondante : show, hide ou toggle. Pour rendre le code plus concis, j'ai fait en sorte que l'identifiant des boutons corresponde au nom d'une commande.

Utilisation des événements

Il y a plusieurs événements utilisables pour ce composant :

   

.collapse

Se déclenche dès l'appel à la méthode show

.collapse

Se déclenche lorsque la zone devient visible

.collapse

Se déclenche dès l'appel à la méthode hide

.collapse

Se déclenche lorsque la zone est masquée

Voici un exemple d'utilisation de l'événement .collapse (voir aussi à la figure suivante) :

Code : HTML

<div class="container">

  <div id="monaccordeon" class="panel-group col-lg-6">

      <h3> Les plugins de Bootstrap</h3>

      <div class="panel panel-info">

        <div class="panel-heading">

          <h3 class="panel-title">

            <a class="accordion-toggle" href="#item1" dataparent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Accordéon </a>           </h3>

        </div>

        <div id="item1" class="panel-collapse collapse in">           <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des effets "accordéon" totalement paramétrables</div>

        </div>

      </div>

      <div class="panel panel-info">

        <div class="panel-heading">

          <h3 class="panel-title">

            <a class="accordion-toggle" href="#item2" dataparent="#monaccordeon" data-toggle="collapse"> Fenêtre modale </a>

          </h3>

        </div>

        <div id="item2" class="panel-collapse collapse">

          <div class="panel-body"> Ce plugin permet de créer des fenêtres modales élégantes avec une grande simplicité. </div>

        </div>

      </div>

      <div class="panel panel-info">

        <div class="panel-heading">

          <h3 class="panel-title">

            <a class="accordion-toggle" href="#item3" data-

 

Tester

Voyons à présent un second exemple, en reprenant l'effet accordéon sur une liste groupée vu plus haut. Il serait très esthétique de modifier l'icône en fonction de la visibilité de la liste est visible. Il suffit de modifier légèrement le code en identifiant la liste et en ajoutant un peu de Javascript (résultat à la figure suivante) :

Code : HTML

   

Tester

Une barre de navigation rétractable

Une utilisation du composant accordéon consiste à rendre une barre de navigation rétractable selon la dimension de l'affichage, en d'autres termes de la rendre responsive. Nous l'avons fait pour la page d'exemple (voir la figure suivante).

 Barre de

navigation rétractable dans la page d'exemple

Tester

Voici la partie du code concernée :

Code : HTML

<nav class="navbar navbar-inverse">  

  <div class="navbar-header">  

<button type="button" class="navbar-toggle" data-toggle="collapse" data-target=".navbar-collapse"> <span class="icon-bar"></span> <span class="icon-bar"></span>

<span class="icon-bar"></span>

</button>

    <a class="navbar-brand" href="#">Les Tigres</a>   </div>

<div class="collapse navbar-collapse">

    <ul class="nav navbar-nav">

      <li> <a href="#">Accueil</a> </li>

      <li class="dropdown">

        <a class="dropdown-toggle" data-toggle="dropdown" href="#">Témoignages <b class="caret"></b></a>         <ul class="dropdown-menu">

          <li><a href="#">Dompteurs</a></li>

          <li><a href="#">Zoos</a></li>

          <li><a href="#">Chasseurs</a></li>

          <li class="divider"></li>

          <li><a href="#">Autres témoignages</a></li>

        </ul>

      </li>

      <li> <a href="#">Liens</a> </li>

      <li> <a href="#">Références</a> </li>

    </ul>

    <form class="navbar-form navbar-right">

      <div class="input-group">

        <input type="text" style="width:150px" class="input-sm formcontrol" placeholder="Recherche">           <span class="input-group-btn">

            <button type="submit" class="btn btn-primary btnsm"><span class="glyphicon glyphicon-eye-open"></span>

Chercher</button>

          </span>

      </div>

    </form>

  </div>

</nav>

On ajoute un bouton chargé de commander l'effet accordéon aux lignes 3 à 7. Ensuite on englobe tout ce qui doit subir l'effet avec les classes collapse et navbar-collapse. Par défaut le point de transition (c'est-à-dire de déclenchement de l'effet) se produit lorsque l'affichage est inférieur à 768 pixels. Il est possible de changer ce point de transition en modifiant le fichier LESS de Bootstrap. Nous verrons dans un prochain chapitre comment justement modifier Bootstrap pour l'adapter à nos besoins.

Le Scrollspy

Mise en page avec le Scrollspy

Ce plugin permet de relier automatiquement des éléments de navigation avec des zones HTML en utilisant un défilement. Comme un exemple est souvent bien plus efficace qu'une explication, surtout pour ce genre de fonctionnement, voici un style de mise en page de plus en plus utilisé sur les sites (voir aussi figure suivante) :

Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html> <head>

  <meta charset="utf-8">

  <link href="" rel="stylesheet"> </head>

<body data-spy="scroll" data-target=".navbar">

<div class="container-fluid">

  <nav class="navbar navbar-default navbar-fixed-top">

    <div class="navbar-header">

      <button type="button" data-target=".navbar-collapse" datatoggle="collapse" class="navbar-toggle">         <span class="icon-bar"></span>         <span class="icon-bar"></span>

        <span class="icon-bar"></span>

      </button>

      <a href="#" class="navbar-brand">La boutique en délire</a>     </div>

    <div class="collapse navbar-collapse">

      <ul class="nav navbar-nav">

        <li class="active"><a href="#accueil">Accueil</a></li>

        <li><a href="#produits">Produits</a></li>

        <li><a href="#nouvelles">Nouvelles</a></li>

        <li><a href="#localisation">Localisation</a></li>

      </ul>

    </div>

  </nav>

  <div class="jumbotron" id="accueil">

    <div class="container">

      <h1 class="well">Bienvenue dans notre espace !</h1>       <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam,  eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt.

 Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi  tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem  ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea  voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"

      </p>

    </div>

  </div>

  <div class="jumbotron" id="produits">

    <div class="container">

      <h1 class="well">Nos produits attractif !</h1>

      <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt.

 Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi

 

 tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea  voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"

      </p>       <hr>

      <div class="row">

        <div class="well">

<div class="row">

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-primary btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconwrench"></span><br>Outillage

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-primary btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconfire"></span><br>Incendie

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-primary btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconhome"></span><br>Habitation

</button>

</div>

</div>

        </div>

      </div>    

      <hr>

    </div>

  </div>

  <div class="jumbotron" id="nouvelles">

    <div class="container">

      <h1 class="well">Les nouvelles de nos activités !</h1>       <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa  quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est,  qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore  magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut  aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur,  vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"

      </p>       <hr>

      <div class="row">

        <div class="well">

<div class="row">

<div class="col-sm-4">

              <button type="button" class="btn btn-info btn-lg btnblock">

<span class="glyphicon glyphiconwrench"></span><br>Outillage

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

 

              <button type="button" class="btn btn-info btn-lg btnblock">

<span class="glyphicon glyphiconfire"></span><br>Incendie

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

              <button type="button" class="btn btn-info btn-lg btnblock">

<span class="glyphicon glyphiconhome"></span><br>Habitation

</button>

</div>

</div>

        </div>

      </div>    

      <hr>

    </div>

  </div>

  <div class="jumbotron" id="localisation">

    <div class="container">

      <h1 class="well">L'emplacement de nos boutiques !</h1>       <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam,  eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt.

 Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi  tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea  voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"

      </p>       <hr>

      <div class="row">

        <div class="well">

<div class="row">

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-warning btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconwrench"></span><br>Outillage

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-warning btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconfire"></span><br>Incendie

</button>

</div>

<div class="col-sm-4">

<button type="button" class="btn btn-warning btn-lg btn-block">

<span class="glyphicon glyphiconhome"></span><br>Habitation

</button>

</div>

</div>

        </div>

      </div>    

      <hr>

    </div>

  </div>

 

Mise en page avec le Scrollspy

Tester

Le principe est simple. Il faut mettre en œuvre le plugin avec l'attribut data-spy="scroll" et on pointe la navigation avec data-target :

Code : HTML

 

Ensuite on crée la navigation qui pointe des zones à faire apparaître sans ajout d'autres classes, le fonctionnement est automatique.

Un mouvement fluide

L'exemple fonctionne correctement, mais on peut regretter la brutalité du mouvement. La zone demandée s'affiche spontanément et on ne comprend pas vraiment qu'il se produit un défilement. Il serait plus élégant d'avoir un mouvement fluide pour passer d'une zone à une autre. Ce n'est pas prévu au niveau du plugin, mais avec quelques lignes de Javascript on peut réaliser cela : Code : JavaScript

 

Tester

Activation par Javascript

On a vu dans l'exemple que le plugin peut être simplement mis en œuvre avec un attribut "data". Il est aussi possible de le faire en Javascript. Pour tester cette possibilité, il faut retirer les attributs de la balise body et ajouter cette ligne de Javascript : Code : JavaScript

 

Tester

Vous disposez aussi de l'événement .scrollspy qui est déclenché lorsqu'une nouvelle zone est affichée. L'utilité de cet événement ne saute pas aux yeux, mais si vous en avez éventuellement besoin la syntaxe est la suivante : Code : JavaScript

 

au framework.

Les fenêtres modales permettent de faire apparaître des informations. Elles peuvent comporter un titre, un contenu et un bas de page. On peut même y injecter une page HTML.

Les onglets permettent sur un même espace d'afficher au choix plusieurs informations avec un simple clic. Les onglets sont faciles à organiser : horizontaux, empilés, à droite ou à gauche, simple liens ou boutons. On peut aussi intégrer un menu déroulant dans un onglet.

On peut créer des boutons "bascule", ou avec effet "radio" ou "checkbox", ou pour attente de fin d'un processus. Le carrousel permet de faire défiler des images avec possibilité d'ajouter une légende par image, des boutons de défilement et de régler la vitesse de défilement.

Les info-bulles permettent de faire apparaître un petit texte informatif en survolant un élément, les pop-overs également mais autorisent un contenu plus riche.

L'effet accordéon permet de faire apparaître ou disparaître une zone de la page. Il est possible d'ajouter des en-têtes et d'intégrer des listes groupées. On l'utilise en particulier pour rendre une barre de navigation rétractable.

Le Scrollspy permet de relier automatiquement des éléments de navigation avec des zones HTML en utilisant un défilement. Il est de plus en plus utilisé sur les sites web.

 Configurer Bootstrap

Utiliser directement ce que nous offre Bootstrap c'est bien, mais le modifier pour le rendre exactement adapté à nos besoins c'est encore mieux. Alors, si vous voulez bidouiller Bootstrap, ce chapitre est fait pour vous !

Configuration simplifiée

Une page d'exemple

Supposons que nous voulions créer un site avec une certaine présentation. Quelque chose de simple, parce que je veux juste vous montrer le principe de la configuration. Voici le code HTML de base :

Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html>

  <head>

    <meta charset="utf-8">

    <link href="" rel="stylesheet">   </head>

  <body>

    <div class="container">

      <header class="row col-sm-12">

        <div class="page-header">

          <h1>Mon beau site<img src="" class="pull-right"></h1>

        </div>

      </header>

      <div class="row col-sm-12">

        <nav class="col-sm-2">         

          <ul class="nav nav-pills nav-stacked">

            <li class="active"> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphicon-home"></span> Accueil </a> </li>

<li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconbook"></span> Livres </a> </li>

            <li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconfacetime-video"></span> Films </a> </li>

            <li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconheadphones"></span> Musiques </a> </li>

          </ul>

        </nav>

        <section class="col-sm-10">

          <div class="panel panel-default">

            <div class="panel-heading">

<h3 class="panel-title">Bienvenue sur mon site !</h3>             </div>

            <div class="panel-body">

<p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas

sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>               <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam,  eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro  quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>

<p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro  quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>

</div>

          </div>

        </section>

      </div>

      <footer class="row col-sm-12">

        <div class="panel panel-body">

          <p>Tous droits réservés par moi </p>

        </div>

      </footer>

    </div>   </body>

</html>

La page est organisée en 4 parties :

1.   bannière supérieure

2.   menu à gauche

3.   contenu à droite

4.   pied de page en bas

Bootstrap permet de réaliser cette mise en page avec facilité. La mise en forme effectuée par Bootstrap donne la figure suivante.

 Une page d'exemple

Tester

C'est déjà pas si mal, mais on va améliorer la présentation avec du style :

Code : CSS

 

Ce qui nous donne la figure suivante.

 La même page stylisée

Tester

Avec une réaction correcte quand on réduit l'affichage au-dessous de 768 pixels, comme le montre la figure suivante.

 Effet de la

réduction de l'affichage

J'ai profité de l'occasion pour montrer comment créer facilement un menu vertical élégant avec Bootstrap. Mais ce qui va nous intéresser concerne les styles. Parce que toute une partie de la stylisation est en fait une modification des paramétrages de base de Bootstrap. J'ai changé la couleur de fond, la couleur de premier plan, la couleur des liens, la taille des caractères… On peut se demander s'il n'est pas plus simple de modifier directement Bootstrap…

Configurer en ligne sur le site de Bootstrap

Les composants

Allez sur . Vous trouvez un grand formulaire qui vous permet de mettre Bootstrap non seulement à votre sauce côté présentation, mais aussi de confectionner un fichier le plus léger possible. Vous sélectionnez les composants que vous utilisez. Pour la page d'exemple, cela ressemble à la figure suivante.

 

Composants sélectionnés pour la page d'exemple

Comme on n'utilise aucun plugin jQuery, on décoche tout avec le bouton Toggle all (voir figure suivante).

 

Tous les composants jQuery désélectionnés

On ne tient pas compte pour le moment des variables LESS. Il n'y a plus qu'à cliquer sur le bouton pour obtenir un Bootstrap personnalisé.

On obtient 2 fichiers : et . Il pèsent respectivement 49 Ko et 40 Ko, alors que les versions complètes font 122 Ko et 101 Ko. La différence est loin d'être négligeable ! Il faut quand même vérifier que la page fonctionne encore correctement.

Les variables

Il est possible d'aller plus loin dans la personnalisation. Regardons les variables disponibles. Par exemple dans les variables du scaffolding, sur la même page de configuration, on trouve celle qui concerne la couleur de fond de la page @body-bg (voir figure suivante).

 La variable @body-bg

Par défaut, cette valeur est fixée à #fff, autrement dit la couleur blanche. Or pour ma page, il me faut la valeur #bbb. Je peux donc changer la valeur à ce niveau, je n'aurai ainsi plus besoin de fixer cette propriété dans ma feuille de style personnelle. Quelles autres variables sont intéressantes dans le cas de notre page ? Je trouve par exemple la variable @text-color (voir figure suivante).

 La variable @text-color

Je peux la fixer à #048. On va en rester là pour cet exemple, et créer un nouveau fichier Bootstrap avec ce paramétrage. On compile le fichier, on le télécharge et on lui donne un nouveau nom :

Code : HTML

 

Il faut aussi supprimer les styles devenus redondants :

Code : CSS

   

Tester !

On obtient le même résultat. On peut évidemment se demander l'intérêt de procéder ainsi pour gagner juste quelques règles de style. C'est effectivement se donner bien du mal pour pas grand chose. En revanche, cette démarche peut devenir intéressante dans le cadre de la création d'un thème spécifique avec beaucoup de réglages de variables.

LESS, un langage de style dynamique

Bootstrap est totalement paramétrable parce qu'il est basé sur LESS. C'est un langage qui permet d'étendre les possibilités du CSS avec des variables, des opérations, des fonctions. La version 3.1 de Bootstrap a vu également l'arrivée très attendue d'un portage sur Sass, qui est un autre langage qui permet de gérer le CSS. Pour le moment, celui-ci se situe à part sur .

Faisons à présent un petit passage en revue des possibilités de LESS…

Les sources des fichiers LESS de Bootstrap

Vous pouvez trouver les sources LESS de Bootstrap dans le pack (voir figure suivante).

 Le dossier des fichiers LESS de Bootstrap

Nous allons les prendre comme exemple pour illustrer les possibilités de LESS.

Des variables

Une des principales fonctionnalité de LESS est de permettre la création de variables et d'ainsi centraliser les valeurs et faciliter les modifications. Ouvrez le fichier qui définit la valeur de toutes les variables utilisées par Bootstrap. En voici un extrait :

Code : CSS

 

Une variable est déclarée avec une syntaxe simple : il suffit d'utiliser le caractère @ suivi du nom de la variable, par exemple on a ici la variable @btn-default-color. Une variable prend une valeur, ici la variable @btn-default-color a la valeur #333. On peut ensuite utiliser cette variable pour affecter la valeur correspondante. Ouvrez le fichier et trouvez ces lignes :

Code : CSS

 

On voit qu'on utilise la variable @btn-default-color pour affecter la valeur de la propriété color pour le focus des boutons. Remarquez au passage l'utilisation du signe & pour faciliter l'écriture du code. Pour la même classe .btn, on peut regrouper des sélecteurs dans un même bloc sans tout réécrire. On trouve la même variable utilisée un peu plus loin dans le code

:

Code : CSS

 

Il suffit donc de modifier la valeur de la variable pour que toutes ces affectations soient changées avec cette seule action.

Et si on regarde le résultat, on retrouve bien la couleur #333 affectée à la couleur du bouton pour le focus : Code : CSS

 

Cette factorisation est pratique si elle est bien organisée, ce qui est le cas avec Bootstrap qui centralise toutes les variables dans le même fichier. Rien n'empêche aussi d'affecter la valeur d'une variable à une autre variable comme ici : Code : CSS

 

Inclusion de fichier

Les possibilités de LESS sont loin de s'arrêter à la définition de variables. On peut inclure un fichier avec la commande @import. Par exemple, le fichier ne fait que des inclusions :

Code : CSS

 

On peut importer des fichiers less ou css. S'il s'agit d'un fichier less, il est évidemment traité s'il comporte des commandes spéciales, alors que dans le cas d'un fichier css, il est pris tel quel sans traitement particulier.

Les mixins

On peut aussi inclure des classes dans d'autres classes (ce qui se nomme mixins dans le langage LESS), comme si elle était une propriété. On peut le voir ici dans le fichier :

Code : CSS

 

On voit que la classe .container-fixed est utilisée comme une propriété. Examinons cette classe appelée qui se situe dans le fichier :

Code : CSS

   

On y trouve un certain nombre de règles, essentiellement pour centrer l'élément et même un autre appel à une classe, ici .clearfix. Vous avez remarqué sans doute la syntaxe particulière avec l'ajout de parenthèses comme s'il s'agissait d'une fonction. Cette analogie va plus loin, puisqu'on peut même transmettre des paramètres (on parle alors de mixin paramétré) à une classe incluse comme ici dans le fichier :

Code : CSS

 

Voyons la classe appelée qui se situe encore dans le fichier :

Code : CSS

 

On voit que cette classe réalise un ombrage selon le paramètre transmis. Si on regarde le résultat, on a bien ce qui est demandé : Code : CSS

 

Sélecteurs emboîtés

On peut inclure des sélecteurs dans une définition, comme ici dans le fichier :

Code : CSS

 

Cela simplifie l'écriture et rend le code plus compact. Voici le résultat :

Code : CSS

   

On a vu plus haut que pour les pseudo-classes, on peut utiliser le signe &, comme par exemple ici dans le fichier :

Code : CSS

 

On trouve ce résultat :

Code : CSS

 

Opérations

On peut aussi effectuer des opérations comme ici dans le fichier :

Code : CSS

 

Avec le résultat :

Code : CSS

   

Comme on a une dimension de base de 14 pixels, le résultat 14 * 1.5 donne bien 21 pixels.

Fonctions

LESS possède des fonctions bien pratiques, regardez ce code :

Code : CSS

 

On utilise la fonction intégrée darken, qui assombrit la couleur du pourcentage indiqué. Ici la valeur de la couleur est issue d'une variable, dont la valeur est elle-même issue d'une autre variable ! Au final, on assombrit de 15% la couleur #428bca. On trouve aussi la fonction opposée lighten:

Code : CSS

 

Ici, on éclaircit le noir #000 de 20%, ce qui donne #333. On trouve d'autres fonctions classiques comme ceil, qui retourne l'entier immédiatement supérieur à une valeur :

Code : CSS

 

Le résultat de 14 * 1.25 est 17.5, l'arrondi par excès donne bien 18. On trouve la fonction floor pour l'arrondi par défaut, ainsi que bien d'autres fonctions que vous pouvez découvrir .

Un exemple synthétique

Pour illustrer les possibilités et l'élégance de LESS je vais prendre un exemple qui regroupe la plupart de ses possibilités en l'analysant. Vous trouvez dans le fichier ce code :

Code : CSS

   

Considérons ces instructions pas à pas.

Les propriétés directes

Il y a d'abord un premier groupe de propriétés : Code : CSS

 

Les valeurs sont renseignées au moyen de variables. On peut trouver leurs valeurs dans le fichier ) :

Code : CSS

 

Il faut chercher encore un peu dans le même fichier pour obtenir la valeur pour la couleur de fond : Code : CSS

   

Après compilation on trouve les valeurs suivantes :

Code : CSS

 

Les sélecteurs emboîtés

On trouve ensuite des sélecteurs emboîtés :

Code : CSS

 

Dans les blocs de ces sélecteurs, on a une propriété directe pour font-weight, et les autres dont la valeur est issue d'une variable et même d'un calcul pour margin-bottom. Il faut à nouveau regarder dans le fichier des variable pour trouver les valeurs :

Code : CSS

 

On voit que la dimension du texte est dépendante de la dimension de base pour la page, ce qui est très logique. Le résultat après compilation :

Code : CSS

 

Classe emboîtée

On trouve ensuite une classe emboîtée :

Code : CSS

 

Remarquez l'utilisation de l'opérateur de concaténation &. On veut donc associer dans le sélecteur la classe .container et la classe jumbotron. On retrouve donc logiquement ce résultat :

Code : CSS

 

Medias Queries

On trouve enfin un bloc qui concerne les Medias Queries :

Code : CSS

 

À l'intérieur de ce bloc, on a le même genre d'organisation que celle nous avons vu précédemment avec des propriétés directement renseignées, un sélecteur et une classe emboîtés. Le résultat à la compilation donne :

Code : CSS

 

Il y aurait encore beaucoup à dire sur LESS, je vous laisse le découvrir dans qui est très bien faite.

Utilisation de LESS dans Bootstrap

Un programme pour LESS

Vous pouvez modifier Bootstrap en tripatouillant les variables et en compilant avec les outils proposés… Je vous propose d'utiliser un programme très bien fait : . Au moment où j'écris ce cours, j'ai trouvé la version 1.8.1.

Le programme est simple et efficace, vous pouvez créer ou modifier des fichiers LESS et les compiler en CSS. Sur le site de Bootstrap, il est préconisé d'utiliser , qui est une application en ligne de commande beaucoup moins ergonomique. Mais les essais que j'ai effectués avec Crunch ne m'ont donné aucun souci.

Exemple simple de configuration

Nous allons reprendre la configuration effectuée dans un chapitre précédent à partir de l'interface simplifiée de Bootstrap, mais cette fois en intervenant directement dans les fichiers LESS. Voici la procédure avec Crunch :

1.   Rapatrier tous les fichiers LESS de la dernière version de Bootstrap et les mettre dans un répertoire local.

2.   Lancer Crunch et ouvrir le fichier

3.   Modifier les variables concernées dans le fichier (voir figure suivante).

4.   Enregistrer la nouvelle version du fichier

5.   Ouvrir le fichier

6.   Pour être cohérent avec notre précédente configuration, nous devons supprimer les éléments inutiles

7.   Compiler le fichier

8.   Enregistrer le fichier généré par Crunch

9.   Renommer le fichier en .

10.   Modifier le lien des styles dans la page web

11.   Supprimer les styles devenus inutiles dans la page web

 Changement de valeurs dans le fichier

Code : CSS

   

On obtient alors la même présentation que précédemment, comme le montre la figure suivante.

 Apparence obtenue

Tester

Réflexions sur la configuration de Bootstrap avec LESS

Nous avons vu la procédure à employer avec Crunch. Les seuls fichiers qui ont été modifiés sont et . Ce dernier fichier contient un certain nombre de variables qui influent sur la présentation générale et sur les composants. Pour notre exemple, j'ai pu changer les éléments suivants :

Couleur de fond de la page

Couleur du texte de la page

J'aurais pu également intervenir sur ceux-là :

Dimension des polices (et de façon automatisé la hauteur des lignes)

Couleur des liens

Couleur de fond des panneaux

Mais tout le reste correspond à des ajustements de la page qui ne rentrent pas dans le cadre du fichier . On peut du coup se demander si le jeu en vaut la chandelle Dans le cadre d'un site web ponctuel, la réponse est clairement "non". À quoi bon aller bidouiller les fichiers LESS pour économiser quelques lignes de code ? On pourrait aller plus loin et intervenir sur les autres fichiers pour effectuer tous les ajustements nécessaires, par exemple, pour le "padding" inférieur du panneau, il faudrait intervenir sur le fichier :

Code : CSS

 

On arriverait de proche en proche à ajuster complètement Bootstrap pour notre site et ainsi n'avoir plus qu'un fichier CSS à charger. Cette conception se heurte à plusieurs inconvénients, dont le fait de ne pas pouvoir faire de mise à jour de Bootstrap sans refaire toutes nos interventions. Envisageons donc une autre approche

Puisque nous disposons de LESS, autant l'utiliser aussi pour nos styles complémentaires. Créons un fichier avec nos styles dans le dossier qui contient tous les fichiers LESS.

Code : CSS

   

Une fois ce fichier créé, il faut informer le fichier qu'il doit en tenir compte (voir figure suivante).

 Importation des styles de la page

Il suffit ensuite de compiler tout ça ; on obtient un fichier minifié de Bootstrap qui contient toutes les règles. On se retrouve donc avec un seul appel de fichier CSS (on peut supprimer le style inclus dans la page) pour un résultat identique pour notre page d'exemple :

Tester !

Le résultat est très « propre », avec un seul fichier CSS à charger et aucune règle de style dans la page. D'autre part, s'il y a une mise à jour à faire, il suffit de recompiler.

Les mixins

La grille avec les mixins

Il existe un fichier très intéressant, c'est , qui ne contient que des mixins (j'ai parlé dans un chapitre précédent de ces entités). Pour comprendre son utilité il faut se poser une petite question. On place les classes de Bootstrap directement dans le code HTML. En agissant ainsi, on rend le code très dépendant de Bootstrap. D'autre part, cette façon de procéder s'éloigne du principe de base qui consiste à bien séparer le contenu de la forme. Lorsque j'écris ce code dans mon exemple :

Code : HTML

 

Je dis clairement que je veux une rangée avec deux colonnes en indiquant la proportion de chacune d'elles. Si je n'utilisais pas Bootstrap, ce serait uniquement mes styles qui décideraient de cela. D'autre part, si je veux changer de framework un jour, je dois intervenir au niveau de mon code HTML. Nous allons voir comment créer une grille en utilisant uniquement LESS. Regardez ces parties du fichier :

Code : CSS

   

On trouve deux mixins paramétrés intéressants pour notre exemple : make-row() et make-sm-column(). On va utiliser ces mixins dans notre exemple en modifiant le code HTML :

Code : HTML

<!DOCTYPE HTML>

<html>

  <head>

    <meta charset="utf-8">

    <link href="" rel="stylesheet">

  </head>

  <body>

    <div class="container">

<header>

        <div class="page-header">

          <h1>Mon beau site<img src="" class="pull-right"></h1>

        </div>

      </header>

<div class="contenu">

<nav>

          <ul class="nav nav-pills nav-stacked">

            <li class="active"> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphicon-home"></span>&nbsp; Accueil </a> </li>

<li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconbook"></span>&nbsp; Livres </a> </li>

            <li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconfacetime-video"></span>&nbsp; Films </a> </li>

            <li> <a href="#"> <span class="glyphicon glyphiconheadphones"></span>&nbsp; Musiques </a> </li>

          </ul>

        </nav>

        <!-- <div class="clearfix visible-xs"></div> --> <section>

          <div class="panel panel-default">

            <div class="panel-heading">

<h3 class="panel-title">Bienvenue sur mon site !</h3>             </div>

            <div class="panel-body">

<p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas

sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>               <p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam,  eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro  quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>

<p>"Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro  quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?"</p>

</div>

          </div>

        </section>

      </div>

<footer>

        <div class="panel panel-body">

          <p>Tous droits réservés par moi </p>

        </div>

      </footer>

    </div>   </body>

</html>

J'ai supprimé les classes row, col-sm-2, col-sm-10 et col-sm-12 et juste ajouté la classe contenu. Mon code est maintenant plus "propre", mais je dois mettre à jour mon fichier :

Code : CSS

   

Tester !

Je vous conseille d'explorer les possibilités du fichiers . Et rien ne vous empêche évidemment de créer vos propres classes pour rendre votre code HTML complètement indépendant de Bootstrap.

Les images "Retina"

Prenons un autre exemple de l'utilité des mixins avec le problème des images dites "Retina". Ce terme a été créé par Apple pour désigner les écrans ayant une résolution très élevée (320 dpi pour les IPhone 4 et 5). Sous Android, on parle de HDPI. Quel que soit le terme utilisé, le problème est le même. Mais quel est-il ? Si vous avez par exemple une image de 100 x 100 px, celle-ci va bien s'afficher sur un écran avec une résolution standard. En revanche, avec un écran haute résolution, l'image va être étirée et ne va plus être aussi jolie. Est-ce à cause de la résolution de l'écran ? Pas complètement. C'est surtout parce que l'appareil ne semble pas au courant de la résolution dont il dispose. Par exemple, un iPhone 4 avec une résolution de 320 dpi et une largeur d'écran de 640 px pense disposer seulement de 320 px. Du coup notre image de 100 px de côté va apparaître floue. La solution est donc de régler le pixel-ratio (le rapport entre les pixels physiques et les pixels déclarés). Voici le mixin proposé par Bootstrap pour régler ce problème :

Code : CSS

.img-retina(@file-1x; @file-2x; @width-1x; @height-1x) {   background-image: url("@{file-1x}");

  @media

  only screen and (-webkit-min-device-pixel-ratio: 2),   only screen and (   min--moz-device-pixel-ratio: 2),   only screen and (     -o-min-device-pixel-ratio: 2/1),   only screen and (        min-device-pixel-ratio: 2),   only screen and ( min-resolution: 192dpi),   only screen and ( min-resolution: 2dppx) {     background-image: url("@{file-2x}");     background-size: @width-1x @height-1x;   }

}

On constate qu'on joue effectivement sur le pixel-ratio. Pour utiliser ce mixin, il faut renseigner les paramètres :

Image de dimension de base (par exemple 100px * 100px)

Image de double dimension de base (200px * 200px)

Largeur de base en pixels

              Hauteur de base en pixels

Concrètement, on va écrire cette règle :

Code : CSS

 

Et les règles de styles seront automatiquement générées pour nous !

Utilisation dynamique de LESS

Dans l'exemple précédent, nous avons compilé un fichier CSS avec Crunch pour ensuite le mettre dans le site. Il existe une façon dynamique d'utiliser LESS qui consiste à référencer directement le fichier source, et de prévoir également un fichier Javascript pour l'interpréter à l'arrivée. C'est une méthode plus lourde côté client qui ne me paraît pas vraiment adaptée en mode production, mais c'est celle qui est préconisée sur le site de référence. Elle peut toutefois trouver sa justification en phase de développement pour tester rapidement des nouveaux réglages.

Reprenons notre exemple de page cette fois avec cette procédure. Voici la différence au niveau de l'en-tête : Code : HTML

 

Tester !

Évidemment, cela ne marche que si vous mettez bien tous les fichiers LESS nécessaires sur le serveur. Vous constaterez un temps de chargement relativement long. Mais ensuite, il suffit de changer un élément dans un fichier LESS pour obtenir le résultat. Par exemple si je change la couleur de fond dans le fichier , il suffit de recharger la page pour voir le résultat immédiatement.

Si on regarde le code généré par le navigateur, on constate que le CSS a bien été construit (voir figure suivante).

 Code généré

Un thème pour Bootstrap

Le thème optionnel

La version 3 de Bootstrap est livrée avec un thème optionnel. Voyons ce que nous propose ce thème décrit comme devant améliorer notre « expérience visuelle ». Pour cela, on va le tester sur notre page d'exemple, il suffit de référencer le fichier :

Code : HTML

 

Tester !

Pour se rendre compte des différences, la figure suivante représente les 2 versions de la barre de navigation :

 

Barre sans effet et barre avec thème de Bootstrap

On se rend facilement compte que la barre originelle est « plate », alors que la nouvelle a du relief. L'effet est obtenu grâce à un dégradé. Si on regarde dans le code, on trouve effectivement une déclaration de dégradé : Code : CSS

   

Il en est de même pour le bouton : Code : CSS

 

On retrouve cet effet de dégradé dans les alertes, les barres de progression, les panneaux… Il est prévu également des ombrages. Vous pouvez voir tous ces effets sur la page d'exemple du site de Bootstrap. On peut se demander pourquoi ces effets ne font pas partie de fichier de base de Bootstrap. La réponse se situe au niveau des performances. Il a été choisi d'éviter les effets trop gourmands en ressources.

D'autres thèmes

On peut trouver des thèmes intéressants et gratuits sur le site Bootswatch. Voyons à la figure suivante ce que donne le thème Amelia sur notre page d'exemple.

 

Effet du thème Amelia sur la page d'exemple

Tester

Ce n'est pas mal, mais trop contrasté à mon goût. Mon préféré est Slate, visible à la figure suivante.

 

Effet du thème Slate sur la page d'exemple

Tester

Composer son thème

Vous pouvez évidemment composer votre thème personnalisé. Ce n'est pas facile, il faut bien comprendre l'organisation des variables LESS, il faut aussi trouver un bon équilibre de couleurs. J'ai trouvé un site qui facilite ce paramétrage. Les variables y sont mieux organisées que dans de Bootstrap. Vous pouvez aussi aller directement jouer sur les valeurs dans le fichier . Nous allons voir un exemple simple de ce qu'il est possible d'obtenir. Admettons que je désire un site de tonalité verte. Je vais donc changer les gris pour les teinter légèrement en vert :

Code : CSS

 

Je vais aussi modifier les 5 couleurs de base (Brand) pour les rendre plus adaptées à une tonalité verte :

Code : CSS

 

Je vais ensuite choisir une nouvelle couleur de fond de page :

Code : CSS

 

Je vais enfin modifier la couleur de bordure des thumbnails pour les rendre visibles :

Code : CSS

 

Pour tester tout ça je prends une version un peu adaptée de l'exemple de thème de Bootstrap :

Code : HTML

   

informational website. It includes a large callout called the hero unit and three

supporting pieces of content. Use it as a starting point to create something more unique.</p>

        <p><a class="btn btn-primary btn-lg">Learn more

&raquo;</a></p>

      </div>

      <div class="page-header">

        <h1>Buttons</h1>

      </div>

      <p>

        <button type="button" class="btn btn-lg btndefault">Default</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btnprimary">Primary</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btnsuccess">Success</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btninfo">Info</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btnwarning">Warning</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btndanger">Danger</button>

        <button type="button" class="btn btn-lg btnlink">Link</button>

      </p>

      <p>

        <button type="button" class="btn btndefault">Default</button>

        <button type="button" class="btn btnprimary">Primary</button>

        <button type="button" class="btn btnsuccess">Success</button>

        <button type="button" class="btn btn-info">Info</button>

        <button type="button" class="btn btnwarning">Warning</button>

        <button type="button" class="btn btn-danger">Danger</button>         <button type="button" class="btn btn-link">Link</button>

      </p>

      <p>

        <button type="button" class="btn btn-sm btndefault">Default</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btnprimary">Primary</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btnsuccess">Success</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btninfo">Info</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btnwarning">Warning</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btndanger">Danger</button>

        <button type="button" class="btn btn-sm btnlink">Link</button>

      </p>

      <p>

        <button type="button" class="btn btn-xs btndefault">Default</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btnprimary">Primary</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btnsuccess">Success</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btninfo">Info</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btnwarning">Warning</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btn-

 

danger">Danger</button>

        <button type="button" class="btn btn-xs btnlink">Link</button>       </p>

      <div class="page-header">

        <h1>Thumbnails</h1>

      </div>

      <img src="" class="img-thumbnail" alt="Tigre">

      <div class="page-header">         <h1>Dropdown menus</h1>

      </div>

      <div class="dropdown theme-dropdown clearfix">

        <a id="dropdownMenu1" href="#" role="button" class="sr-only dropdown-toggle" data-toggle="dropdown">Dropdown <b class="caret"></b></a>

<ul class="dropdown-menu" role="menu" arialabelledby="dropdownMenu1">

          <li role="presentation"><a role="menuitem" tabindex="-1" href="#">Action</a></li>

          <li role="presentation"><a role="menuitem" tabindex="-1" href="#">Another action</a></li>

<li role="presentation"><a role="menuitem" tabindex="-1" href="#">Something else here</a></li>

<li role="presentation" class="divider"></li>

<li role="presentation"><a role="menuitem" tabindex="-1" href="#">Separated link</a></li>

        </ul>

      </div>

      <div class="page-header">

        <h1>Navbars</h1>

      </div>

      <div class="navbar navbar-default">

        <div class="container">

<div class="navbar-header">

<button type="button" class="navbar-toggle" datatoggle="collapse" data-target=".navbar-collapse">

<span class="icon-bar"></span>               <span class="icon-bar"></span>

<span class="icon-bar"></span>

</button>

            <a class="navbar-brand" href="#">Project name</a>           </div>

<div class="navbar-collapse collapse">

<ul class="nav navbar-nav">

<li class="active"><a href="#">Home</a></li>

<li><a href="#about">About</a></li>

<li><a href="#contact">Contact</a></li>

<li class="dropdown">

<a href="#" class="dropdown-toggle" datatoggle="dropdown">Dropdown <b class="caret"></b></a>                 <ul class="dropdown-menu">

<li><a href="#">Action</a></li>

<li><a href="#">Another action</a></li>

<li><a href="#">Something else here</a></li>

<li class="divider"></li>

<li class="dropdown-header">Nav header</li>

<li><a href="#">Separated link</a></li>

                  <li><a href="#">One more separated link</a></li>                 </ul>

 

</li>

</ul>

<ul class="nav navbar-nav navbar-right">

              <li><a href="../navbar/">Default</a></li>               <li><a href="../navbar-static-top/">Static top</a></li>

              <li class="active"><a href="./">Fixed top</a></li>             </ul>

</div><!-collapse -->

        </div>

      </div>

      <div class="navbar navbar-inverse">

        <div class="container">

<div class="navbar-header">

<button type="button" class="navbar-toggle" datatoggle="collapse" data-target=".navbar-collapse">

<span class="icon-bar"></span>               <span class="icon-bar"></span>

<span class="icon-bar"></span>

</button>

            <a class="navbar-brand" href="#">Project name</a>           </div>

<div class="navbar-collapse collapse">

<ul class="nav navbar-nav">

<li class="active"><a href="#">Home</a></li>

<li><a href="#about">About</a></li>

<li><a href="#contact">Contact</a></li>

<li class="dropdown">

<a href="#" class="dropdown-toggle" datatoggle="dropdown">Dropdown <b class="caret"></b></a>                 <ul class="dropdown-menu">

<li><a href="#">Action</a></li>

<li><a href="#">Another action</a></li>

<li><a href="#">Something else here</a></li>

<li class="divider"></li>

<li class="dropdown-header">Nav header</li>

<li><a href="#">Separated link</a></li>

<li><a href="#">One more separated link</a></li>

</ul>

</li>

</ul>

            <ul class="nav navbar-nav navbar-right">

              <li><a href="../navbar/">Default</a></li>               <li><a href="../navbar-static-top/">Static top</a></li>

              <li class="active"><a href="./">Fixed top</a></li>             </ul>

</div><!-collapse -->

        </div>

      </div>

      <div class="page-header">

        <h1>Alerts</h1>

      </div>

      <div class="alert alert-success">

        <strong>Well done!</strong> You successfully read this important alert message.

      </div>

      <div class="alert alert-info">

        <strong>Heads up!</strong> This alert needs your attention, but it's not super important.

      </div>

      <div class="alert alert-warning">

        <strong>Warning!</strong> Best check yo self, you're not looking too good.

      </div>

      <div class="alert alert-danger">

 

        <strong>Oh snap!</strong> Change a few things up and try submitting again.       </div>

      <div class="page-header">

        <h1>Progress bars</h1>

      </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar" role="progressbar" ariavaluenow="60" aria-valuemin="0" aria-valuemax="100" style="width:

60%;">

<span class="sr-only">60% Complete</span></div>       </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar progress-bar-success" role="progressbar" aria-valuenow="40" aria-valuemin="0" ariavaluemax="100" style="width: 40%">

<span class="sr-only">40% Complete (success)</span></div>       </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar progress-bar-info" role="progressbar" aria-valuenow="20" aria-valuemin="0" ariavaluemax="100" style="width: 20%">

<span class="sr-only">20% Complete</span></div>       </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar progress-bar-warning" role="progressbar" aria-valuenow="60" aria-valuemin="0" ariavaluemax="100" style="width: 60%">

<span class="sr-only">60% Complete (warning)</span></div>       </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar progress-bar-danger" role="progressbar" aria-valuenow="80" aria-valuemin="0" ariavaluemax="100" style="width: 80%">

<span class="sr-only">80% Complete (danger)</span></div>       </div>

      <div class="progress">

        <div class="progress-bar progress-bar-success" style="width: 35%"><span class="sr-only">35% Complete (success)</span></div>

        <div class="progress-bar progress-bar-warning" style="width:

20%"><span class="sr-only">20% Complete (warning)</span></div>

        <div class="progress-bar progress-bar-danger" style="width:

10%"><span class='sr-only'>10% Complete (danger)</span></div>       </div>

      <div class="page-header">

        <h1>List groups</h1>

      </div>

      <div class="row">

        <div class="col-sm-4">

<ul class="list-group">

<li class="list-group-item">Cras justo odio</li>

<li class="list-group-item">Dapibus ac facilisis in</li>

<li class="list-group-item">Morbi leo risus</li>

<li class="list-group-item">Porta ac consectetur ac</li>

            <li class="list-group-item">Vestibulum at eros</li>           </ul>

        </div><!-- /.col-sm-4 -->

        <div class="col-sm-4">

<div class="list-group">

<a href="#" class="list-group-item active">

Cras justo odio

</a>

            <a href="#" class="list-group-item">Dapibus ac facilisis in</a>

 

            <a href="#" class="list-group-item">Morbi leo risus</a>             <a href="#" class="list-group-item">Porta ac consectetur ac</a>

            <a href="#" class="list-group-item">Vestibulum at eros</a>

</div>

        </div><!-- /.col-sm-4 -->

        <div class="col-sm-4">

<div class="list-group">

<a href="#" class="list-group-item active">

<h4 class="list-group-item-heading">List group item heading</h4>

              <p class="list-group-item-text">Donec id elit non mi porta gravida at eget metus. Maecenas sed diam eget risus varius blandit.</p>             </a>

<a href="#" class="list-group-item">

<h4 class="list-group-item-heading">List group item heading</h4>

              <p class="list-group-item-text">Donec id elit non mi porta gravida at eget metus. Maecenas sed diam eget risus varius blandit.</p>             </a>

<a href="#" class="list-group-item">

<h4 class="list-group-item-heading">List group item heading</h4>

              <p class="list-group-item-text">Donec id elit non mi porta gravida at eget metus. Maecenas sed diam eget risus varius blandit.</p>             </a>           </div>

        </div><!-- /.col-sm-4 -->       </div>

      <div class="page-header">

        <h1>Panels</h1>

      </div>

      <div class="row">

        <div class="col-sm-4">

<div class="panel panel-default">

<div class="panel-heading">

              <h3 class="panel-title">Panel title</h3>             </div>

<div class="panel-body">

Panel content

</div>

</div>

<div class="panel panel-primary">

<div class="panel-heading">

              <h3 class="panel-title">Panel title</h3>             </div>

<div class="panel-body">

Panel content

</div>

</div>

        </div><!-- /.col-sm-4 -->

        <div class="col-sm-4">

<div class="panel panel-success">

<div class="panel-heading">

              <h3 class="panel-title">Panel title</h3>             </div>

<div class="panel-body">

Panel content

</div>

</div>

<div class="panel panel-info">

<div class="panel-heading">

<h3 class="panel-title">Panel title</h3>

 

Et j'obtiens la figure suivante.

 

Thème personnalisé

Tester !

Il ne s'agit évidemment ici que d'une modification sommaire de Bootstrap mais elle vous montre la démarche à adopter. Si vous avez du mal à composer une palette colorée pour vos pages, vous pouvez trouver des inspirations sur le site communautaire . En résumé :

On peut générer une version personnalisée de Bootstrap à partir de l'interface proposée en ligne en modifiant des paramètres.

Bootstrap utilise LESS, un langage qui simplifie et organise l'écriture des fichiers CSS. On peut créer une version adaptée de Bootstrap en modifiant directement les fichiers LESS.

Bootstrap propose un thème optionnel. Il est aussi possible de créer son propre thème.

Voilà, vous êtes arrivés au bout de ce cours.  Je suis conscient de n'avoir pas épuisé le sujet. D'autre part ce framework est appelé à évoluer rapidement et j'essaierai de maintenir mon cours à jours.

J'espère que ce cours vous aura permis de découvrir ce framework et donné envie de l'utiliser



381