Problème à signaler:


Télécharger Access 2007 Les pièces jointes en pdf



★★★★★★★★★★3 étoiles sur 5 basé sur 2 votes.
4 stars
1 votes
2 stars
1 votes

Votez ce document:



A la découverte d'Access 2007 : Les pièces jointes par l'exemple

 

par Christophe WARIN

Date de publication : 04/07/2006

Dernière mise à jour :

Dans la continuité de l'article sur les champs multi-valués, je vous propose d'étudier deux autres nouveautés d'Access 2007 : Les pièces-jointes et les FileDialog

I    - Introduction

II   - Présentation de l'exemple

III  - Techniques utilisées

IV - Structure de la base de donnéesIV-A - Structure de la table

IV-B - Création des requêtes

V   - L'interface graphique

V-A  - Le formulaire principal

V-B  - Le sous-formulaire

V-C  - Mise en forme conditionnelle

VI - Programmation VBA

VI-A - Les pièces jointesVI-A-1 - L'ajout

VI-A-2   - L'enregistrement

VI-A-3   - La suppression

VI-B - Les boîtes de dialogueVI-B-1 - La fenêtre Ouvrir

VI-B-2   - La fenêtre Enregistrer SousVII - Conclusion

I  - Introduction

Deux fonctionnalités importantes viennent rejoindre le lot des nouveautés d'Access 2007. Attendues depuis longtemps, elles permettent respectivement l'ajout de pièces-jointes dans les enregistrements et l'affichage des fenêtres communes de Windows.

En attendant des articles beaucoup plus complets sur ces sujets, je vous propose de découvrir les nouvelles possibilités de programmation offertes via un exemple pratique.


II  - Présentation de l'exemple

Il s'agit d'un formulaire de saisie d'élèves (Nom, prénom, etc.) permettant l'ajout de différents documents pour chacun d'eux.

Le résultat final est le suivant :

 

III  - Techniques utilisées

Plusieurs solutions techniques sont mises en oeuvre à travers cet exemple :

•   Le stockage des fichiers est assuré par la fonction pièce jointe du champ de la table.

•   Les boutons Ajouter et Enregistrer affichent les boîtes de dialogue Ouvrir et Enregistrer Sous du système d'exploitation.

•   La mise en surbrillance de l'élément sélectionné est réalisée avec la mise en forme conditionnelle.

Comme indiqué plus haut, la vocation de ce tutoriel est avant tout de vous faire découvrir ces nouvelles fonctionnalités que vous pouvez tester sur la version Béta2 d'Office 2007 (gratuite). Seules les propriétés et méthodes utilisées seront détaillées.



En ce qui concerne la gestion des pièces-jointes, Access fournit un assistant graphique très intuitif rendant la partie basse du formulaire ci-dessus inutile. Toutefois, cet exemple va vous permettre d'approcher les nouvelles commandes VBA dédiées aux fichiers.

IV - Structure de la base de données

IV-A - Structure de la table

La base de données est composée d'une seule table nommée tbl_eleve. Sa structure est la suivante :

 

IV-B - Création des requêtes

La gestion des pièces-jointes repose sur des champs multi-valués. Un moyen pour s'en apercevoir : créez une nouvelle requête sur la table tbl_eleve et basculez l'affichage en mode création :

 

Il s'agit bien là d'une structure avec un champ multi-valué : Fichiers. En fait lorsque le développeur décide d'ajouter un champ de type Pièce-Jointe à sa table, Access créée automatiquement l'arborescence correspondante. Pour comprendre le mécanisme mis en jeu dans ces champs, je vous conseille de lire ce tutoriel : A la découverte d'Access V12 : Les champs multi-valués.


Quelques remarques :

•   Le champ FileData correspond aux données du fichier. Par la suite, nous verrons que VBA propose une méthode pour enregistrer le contenu d'un fichier dans une pièce-jointe. Le fichier est donc inclus dans la base de données et non pas simplement lié.

•   FileName correspond au nom du fichier. Il doit être unique pour chaque élève.

•   FileType représente le type du fichier. Il est automatiquement mis à jour lors de l'affectation de FileData

En tenant compte des informations pratiques données dans le tutoriel cité plus haut, il est facile d'établir les deux requêtes nécessaires au projet :

R01 Liste des élèves

 

R02 Liste Fichier élèves

 

R02 fournit le nom des fichiers associés à chaque élève.

V - L'interface graphique

V-A - Le formulaire principal

Créez un nouveau formulaire vide et disposez les objets de la sorte :

 

Ici, rien de compliqué ni de nouveau. La source du formulaire est la requête R01. Placez ensuite les 3 boutons nommés respectivement cmdAjouter, cmdEnregistrer, cmdSupprimer.



V-B - Le sous-formulaire

Créez un autre formulaire vide basé sur la requête R02

 

La zone de texte est nommée txtFichier (ce nom est important car il sera repris dans le code VBA) Fixez les propriétés Ajout autorisé, modification autorisée et suppression autorisée à Non.

Revenez ensuite sur le formulaire principal, ajoutez y un cadre de sous-formulaire. Laissez-vous guider par l'assistant. La liaison champ père / champ fils est basée sur le champ des deux requêtes.

Résultat final :

 

V-C - Mise en forme conditionnelle

Pour que l'élément sélectionné dans le sous-formulaire change de couleur, il faut utiliser la mise en forme conditionnelle. Pour toute explication relative à cette notion, je vous recommande de lire mon tutoriel.

Cliquez sur le contrôle txtFichier puis sur le bouton Mise en forme conditionnelle dans le ruban Créer. La condition est de type Champ Activé.


 

VI  - Programmation VBA

VI-A - Les pièces jointes

VI-A-1 - L'ajout

Comme indiqué dans le tutoriel sur les champs multi-valués, les pièces-jointes sont accessibles via un recordset retourné par la propriété Value du champ Fichiers de la table tbl_eleve.

Le squelette de la fonction AjouterFichier est donc semblable à :

 

La fonction accepte deux paramètres : le chemin du fichier à joindre et l'identifiant de l'élève.

Etant donné que oRst.Fields(0).Value retourne un recordset, il est possible de lui appliquer la méthode AddNew (même si VBA ne la propose pas dans la liste des méthodes disponibles). En résumé, il faut travailler avec oRst.Fields(0).Value comme s'il s'agissait d'un objet recordset.

En ce qui concerne le code qui va convertir le fichier en données à insérer dans la base, il se résume à une seule ligne fournit par le nouveau modèle DAO.

 

Explications :

En introduisant les pièces jointes, Microsoft a été contraint d'écrire des nouvelles méthodes pour les champs DAO de ce type. Toutefois, ne souhaitant pas perturber l'existant, les développeurs d'Office ont en fait créé un nouvel objet de type Field2 venant compléter l'objet Field. Le champ FileData étant concerné par cette modification, le code suivant est correct :



 

Les objets Field2 exposent 2 méthodes pour lire et écrire les fichiers joints

•   LoadFromFile : Charge le fichier dans la base de données.

•   SaveToFile : Sauvegarde la pièce-jointe dans un nouveau fichier.

Pour ajouter une pièce-jointe dont le chemin est strChemin, on aura donc :

 

Soit en une seule ligne :

 

La fonction AjouterFichier devient :

 

VI-A-2 - L'enregistrement

Sur le même principe que l'ajout mais avec la méthode SaveToFile, voici le code de la fonction EnregistrerFichier

:

 

 

Cette fonction accepte un paramètre supplémentaire : le chemin du fichier dans lequel sera enregistrée la pièce jointe.

VI-A-3 - La suppression

Il serait possible, là aussi, d'utiliser un recordset sur le champ Fichiers et appliquer sa méthode Delete. Cependant, dans un souci pédagogique, j'ai préféré utiliser une requête SQL exécutée en VBA de la façon suivante :

 

La requête permet de supprimer les sous-enregistrements de tbl_eleve.Fichier pour l'élève N° inteleve où le nom du fichier est strNomFichier.

Le code du bouton Supprimer est le suivant :

 

VI-B - Les boîtes de dialogue

Tant attendus depuis plusieurs versions, les objets FileDialog font enfin leur apparition dans Access 2007. Ils permettent entre autres d'afficher les fenêtres Ouvrir et Enregistrer Sous.

Pour que ces fenêtres fonctionnent vous devez ajouter la référence Microsoft Office 12 à votre projet ou bien vous passez des constantes msoFileDialogOpen et msoFileDialogSaveAs et les remplacez par leur valeur respective : 1 et 2.

 

Pour créer une telle boîte, il faut appeler la méthode Application.FileDialog(TypedeBoite) qui retourne une instance de la fenêtre à afficher.

Pour une boîte Ouvrir :

 

Pour une boîte Enregistrer Sous :

 

Le nom du fichier sélectionné est disponible dans la collection SelectedItems.

Bien que l'ouverture soit similaire pour les deux types de FileDialog, les paramètres à définir ne sont pas les mêmes.



VI-B-1 - La fenêtre Ouvrir

Lorsque la fenêtre s'ouvre, il faut que la zone de texte Nom de fichier soit vide. Ceci est obtenu par la ligne de code suivante :

 

InitialFileName correspond donc au nom du fichier par défaut.

Il est possible de restreindre le type de fichier à ouvrir via la zone de liste Type de Fichiers. Ces types sont représentés par une collection dans l'objet FileDialog.

La méthode description, extension, position permet d'ajouter une extension à la liste.

Enfin, dans ce projet, l'utilisateur ne doit pas pouvoir sélectionner plusieurs fichiers. Il faut donc fixer la propriété AllowMultiSelect à False.

 

Voici le code du bouton Ajouter dans son intégralité :

 

VI-B-2 - La fenêtre Enregistrer Sous

Ici, il n'est pas nécessaire de tenir compte des filtres ou de la multi-selection. Il suffit juste de définir le nom par défaut du fichier. Ce qui donne :

 

 

La méthode ShellExecute est une fonction de l'API Windows. Elle permet d'ouvrir un fichier. Pour l'utiliser vous devez rajouter sa déclaration dans l'entête d'un module nommé mduAPI :

Public Declare Function ShellExecute Lib "" Alias "ShellExecuteA" _

(ByVal hwnd As Long, ByVal lpOperation As String, ByVal lpFile As String, _

ByVal lpParameters As String, ByVal lpDirectory As String, ByVal nShowCmd As Long) As Long

Lorsque l'utilisateur clique sur le bouton Annuler d'une boîte de saisie, la fonction Show qui l'a appelée retourne False.

VII - Conclusion

Comme vous l'avez constaté, Access 2007 amène de nouveaux réflexes à assimiler pour le développeur. La notion de champs multi-valués bien que destinée aux débutants risque d'en rebuter plus d'un.

De plus, même si l'insertion de fichier dans la base de données semble pratique, il ne faut pas oublier qu'elle va faire augmenter rapidement et considérablement la taille du fichier Access au détriment des performances et de la stabilité.

Aussi, personnellement, je pense que la séparation des données de la base et des fichiers comme avant reste une pratique à conserver. Le stockage du nom du fichier dans un simple champ texte reste le plus optimisé.





5942